Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Brunhylde, franklmu, Nimaj44, Polux 62 et 26 invités

Toutes les enceintes HiFi

L'Evolution du Dipôle au Monopôle

Message » 12 Avr 2020 19:07

-
Dernière édition par indien29 le 12 Avr 2020 21:00, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8877
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Annonce

Message par Google » 12 Avr 2020 19:07

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Avr 2020 19:23

marciac a écrit:Sinon avec ce que tu expliques sur le point source, est ce que ça veut dire que "l'idéal" serait les hp coaxiaux de Tannoy ou de Kef par exemple ?


Oui !
C'est la seule solution théoriqument parfaite pour une réponse sans accidents en Horizontal et Vertical, mais comme vu plus haut, les accidents verticaux peuvent etre contrés par des ordres de filtrages plus raides, limitant les effets indésirables sur la réponse hors axe.

C'est aussi le point source idéal, pas de distance entre centres acoustiques.

Ce fut l'un des avantages qui a fait dire pendant longtemps, que le HP large bande était idéal, il l'est sur ce point, mais pose d'autres problèmes, le coaxial lui, est quasi parfait.

Les dernières génrérations de HP coaxiaux ont des réponses "en phase" chez certains constructeurs, il sont mécaniquement alignés, le top (cas des Génélec coaxiaux)

D'autres alignent numériquement (Sphère de Cabasse etc...)
Tannoy je n'en sais rien, c'est du passif et à mon avis, les HP datent de trop que que ces notions soient prisent en compte, Kef, je ne sais pas, c'est normalement noté sur la fiche constructeur.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8877
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 12 Avr 2020 19:52

c'est un problème de termes, de langage, ABF veux dire par "double effet" que contrairement au panneaux magnepan les panneaux dyptique fonctionne en push pull, la disposition des barreaux aimantés n'est pas la même par rapport à la membrane sur les dyptique et les magnepan.

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007, panasonic UB 9000,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2502
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 12 Avr 2020 20:13

haskil a écrit:
ABF a écrit:Certains ici, dont Igor, connaissent parfaitement les enregistrements remarquables réalisés par G. Kisselhof pour Audionec à la fin des 70ies, en particulier deux d’entre que je considère comme aujourd’hui encore comme des références sur le plan technique:
Vérité du clavecin - Anne Chapelin & Les sonates de Beethoven - Th. Paraskiviesco (Sarastro 45tr/mn).
.



Audiotec... plutôt... qu'Audionec

le même Kisselhoff qui enregistrait les disques pour Calioppe... éditeur pour lequel Igor a travaillé ensuite...

Kissehoff dans le studio duquel j'ai écouté des bandes en quadriphonie : c'était assez impressionnant...


Plus précisément pour SARASTRO ...
La quadri enregistrée avec la pseudo tête artificielle aux quatre Schoeps à cellules Omni , je suppose...
ABF
 
Messages: 109
Inscription Forum: 01 Jan 2007 20:36
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 12 Avr 2020 20:17

laurent martiarena a écrit:c'est un problème de termes, de langage, ABF veux dire par "double effet" que contrairement au panneaux magnepan les panneaux dyptique fonctionne en push pull, la disposition des barreaux aimantés n'est pas la même par rapport à la membrane sur les dyptique et les magnepan.

Oui les barrettes sont disposées des deux côtés (moins simple à fabriquer) mais octroyant une meilleure linéarité sur l’ensemble de la plage dynamique.
Dernière édition par ABF le 12 Avr 2020 23:57, édité 1 fois.
ABF
 
Messages: 109
Inscription Forum: 01 Jan 2007 20:36
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 12 Avr 2020 20:39

C'est ça ! Chez magnepan, seul les plus grands panneaux les 20.7 et 30.7 je crois, utilise le push pull. :wink:

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007, panasonic UB 9000,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2502
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 12 Avr 2020 21:01

ABF a écrit:Bien sûr mais double effet ?


Je colle ici des propos de Thxrd :
"Si on regarde l'histoire des HP, ça a commencé avec du dipole (baffle plan)
Ensuite on a replié les 4 cotés pour réduire l'encombrement ..et au final on a fermé l'arrière quand on a commencé a comprendre le rapport entre souplesse du spider / suspension (Qms) ainsi que le freinage magnétique (Qes) masse (Mms ) et volume de charge ...

Rapidement on a conclu que l'on pouvait se servir de la résonance du volume de boîte en servant des équations de Helmotz .. (le Bass Reflex )

Dans les mêmes époques, toujours avec les calculs de Helmotz, on a utilisé les charges à tuyaux ou parcours d'onde (1/4) resonnants, devenues 50 ans plus tard les charges type Tapped / scoop / ect ..

Toujours dans le même temps on a utilisé le principe du pavillon .. ( pour le medium / aigu mais aussi pour le grave .)

Tout cela c'était il y a 90 ans !! !! "

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8877
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 13 Avr 2020 8:41

indien29 a écrit:
ABF a écrit:Bien sûr mais double effet ?


Je colle ici des propos de Thxrd :
"Si on regarde l'histoire des HP, ça a commencé avec du dipole (baffle plan)
Ensuite on a replié les 4 cotés pour réduire l'encombrement ..et au final on a fermé l'arrière quand on a commencé a comprendre le rapport entre souplesse du spider / suspension (Qms) ainsi que le freinage magnétique (Qes) masse (Mms ) et volume de charge ...

Rapidement on a conclu que l'on pouvait se servir de la résonance du volume de boîte en servant des équations de Helmotz .. (le Bass Reflex )

Dans les mêmes époques, toujours avec les calculs de Helmotz, on a utilisé les charges à tuyaux ou parcours d'onde (1/4) resonnants, devenues 50 ans plus tard les charges type Tapped / scoop / ect ..

Toujours dans le même temps on a utilisé le principe du pavillon .. ( pour le medium / aigu mais aussi pour le grave .)

Tout cela c'était il y a 90 ans !! !! "


Ma question portait sur le principe de fonctionnement isodynamique des Magnepan ancienne et actuelle générations ...
ABF
 
Messages: 109
Inscription Forum: 01 Jan 2007 20:36
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 13 Avr 2020 9:19

ABF a écrit:
haskil a écrit:

Audiotec... plutôt... qu'Audionec

le même Kisselhoff qui enregistrait les disques pour Calioppe... éditeur pour lequel Igor a travaillé ensuite...

Kissehoff dans le studio duquel j'ai écouté des bandes en quadriphonie : c'était assez impressionnant...


Plus précisément pour SARASTRO ...
La quadri enregistrée avec la pseudo tête artificielle aux quatre Schoeps à cellules Omni , je suppose...


Sarastro n'était que le nom de marque choisi par Audiotec pour sa petite production de disques 45 tours 30 cm.

Audiotec a sorti très très peu de disques ; il faut ajouter aux deux que tu cites, des sonates de Mozart pour piano et violon avec Bogunia au piano et Messiereur au violon. J'ai donné tous ces disques à des audiophiles qui en rêvaient.

Puis Audiotec a fermé ses portes et les bandes non publiées - très très peu : de mémoire intégrale des sonates pour violoncelle et piano de Beethoven -, ont été reprises par Jacques Le Calvé patron de Calliope pour qui Kissielhoff travaillait depuis l'origine du label et à qui l'on doit des prises de son d'orgue absolument remarquables - les Isoir -, ainsi que de quatuor à cordes...

Oui, il utilisait une tête artificielle maison... et lui et son assistante Mireille Landmann m'avaient expliqué qu'ils enregistraient quasi tout comme ça, même si les disques étaient publiés en stéréo.
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 13 Avr 2020 11:37

ABF a écrit:Ma question portait sur le principe de fonctionnement isodynamique des Magnepan ancienne et actuelle générations ...


En effet, excuses moi !

Oui, ces enceinte sont des enceintes dipôles, il y a 2 poles de rayonnement, un à l'avant, l'autre à l'arrière, avec la particularité commune d'une inversion de phase entre le pole A et B, donc annulation hors axe à 90 et 270°.

Le reste sont des détails dans la conception des HP, avec de grosses variante, isodynamique, electrostatique, électromagnétique.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8877
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 13 Avr 2020 11:53

C'est à l'Eglise du Liban à Paris que j'ai rencontré Georges Kisselhoff, à propos d'un article à écrire dans la revue Diapason (les enceintes triampliées G 150 d'Audiotec), il devait écrire cet article puis à la reflexion le directeur d'Audiotec Marcel Vaissaire avait compte tenu du fait que Kisselhoff enregistait les disques Sarastro, afin d'éviter tout soupçon "d'initié" avait demandé à ce dernier qui pouvait écrire l'article. Georges Kisselhoff m'avait choisi et invité à entendre son système d'enregistrement quadriphonique révolutionnaire à l'époque.
L'acoustique de cette église est considérée à juste titre comme l'une des meilleures du monde .
Youri avait installé dans les années 70 :oldy: une cabine quadriphonique avec 4 enceintes K&H (qui devienront Neumann :wink: ) .
Sa tête artificielle à 4 micros situés à 45 ° servait bien avant le Homme Cinéma a donner aux spectateurs de sa cabine son l'apport en écoute comparative entre son stéreo et son multicanal... L'apport des "surrounds" k&H était stupéfiant :love:

Je m'en suis jamais remis :zen:

A partir de cette bande quadriphonique enregistrée sur un magnétophone Studer Kisselhoff par mixage en tirait la "version stéréo".
Il y avait eu débat chez Calliope pour parfois ne prendre que la partie avant de la tête artificielle avec 2 micros seulement.

Jacques le Calvé directeur de Calliope a toujours regrété l'échec de la quadriphonie en Haute Fidélité, qui aurait permis d'entendre les fameuses bandes quadraphoniques de Kisselhoff.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9572
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 13 Avr 2020 13:32

indien29 a écrit:
ABF a écrit:Ma question portait sur le principe de fonctionnement isodynamique des Magnepan ancienne et actuelle générations ...


En effet, excuses moi !

Oui, ces enceinte sont des enceintes dipôles, il y a 2 poles de rayonnement, un à l'avant, l'autre à l'arrière, avec la particularité commune d'une inversion de phase entre le pole A et B, donc annulation hors axe à 90 et 270°.

Le reste sont des détails dans la conception des HP, avec de grosses variante, isodynamique, electrostatique, électromagnétique.


Encore une fois, l’Indien, tous les intervenants ici savent ce qu’est un dipôle, et même bien plus que cela...et certains les ayant adoptés peuvent en parler de façon concrète et constructive!
Ma question portait sur la façon dont la membrane des Magnepan de dernière génération est mise en mouvement (son moteur en quelque sorte) , à savoir simple effet ou push-pull...
ABF
 
Messages: 109
Inscription Forum: 01 Jan 2007 20:36
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 13 Avr 2020 13:37

La quadriphonie a rapidement fait un flop à lépoque. Dommage d'un point de vue technique, mais ce n'était pas évident de loger 4 enceintes identiques, et les receivers ou amplis quadriphoniques ressemblaient à de beaux monstres.

Sinon, Igor, te souviens-tu du modèle d'enceintes K&H qu'utilisait Georges Kisselhof ?
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2373
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 13 Avr 2020 13:58

indien29 a écrit:
marciac a écrit:Sinon avec ce que tu expliques sur le point source, est ce que ça veut dire que "l'idéal" serait les hp coaxiaux de Tannoy ou de Kef par exemple ?


Oui !
C'est la seule solution théoriqument parfaite pour une réponse sans accidents en Horizontal et Vertical, mais comme vu plus haut, les accidents verticaux peuvent etre contrés par des ordres de filtrages plus raides, limitant les effets indésirables sur la réponse hors axe.

C'est aussi le point source idéal, pas de distance entre centres acoustiques.

Ce fut l'un des avantages qui a fait dire pendant longtemps, que le HP large bande était idéal, il l'est sur ce point, mais pose d'autres problèmes, le coaxial lui, est quasi parfait.

Les dernières génrérations de HP coaxiaux ont des réponses "en phase" chez certains constructeurs, il sont mécaniquement alignés, le top (cas des Génélec coaxiaux)

D'autres alignent numériquement (Sphère de Cabasse etc...)
Tannoy je n'en sais rien, c'est du passif et à mon avis, les HP datent de trop que que ces notions soient prisent en compte, Kef, je ne sais pas, c'est normalement noté sur la fiche constructeur.



C'est très théorique, en pratique le coax a souvent une réponse polaire accidenté, problème de propagation de l'onde sur le cone/suspension, sans parler de l'excursion du HP de grave/medium et quand on dit mécaniquement aligné, ca n'est la encore jamais vraiment le cas, et ce n'est de toute façon pas un problème rédhibitoire, le calage se faisant aussi par le déphasage du filtre, c'est ce qui est toujours fait sur 100% des enceinte en passif. Donc quasi parfait, c'est sur le papier, ce qu'il faut comprendre c'est qu'on a tout intérêt a diminuer les entraxes des haut parleurs non coaxiaux en fonction de la fréquence/longueur d'onde et en fonction de la distance d'écoute et utiliser des composants qui ont un rayonnement polaire uniforme, la on se rapprochera parfaitement du point source en terme de rayonnement dans une salle.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8335
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 13 Avr 2020 14:10

Igor Kirkwood a écrit:C'est à l'Eglise du Liban à Paris que j'ai rencontré Georges Kisselhoff, à propos d'un article à écrire dans la revue Diapason (les enceintes triampliées G 150 d'Audiotec), il devait écrire cet article puis à la reflexion le directeur d'Audiotec Marcel Vaissaire avait compte tenu du fait que Kisselhoff enregistait les disques Sarastro, afin d'éviter tout soupçon "d'initié" avait demandé à ce dernier qui pouvait écrire l'article. Georges Kisselhoff m'avait choisi et invité à entendre son système d'enregistrement quadriphonique révolutionnaire à l'époque.
L'acoustique de cette église est considérée à juste titre comme l'une des meilleures du monde .
Youri avait installé dans les années 70 :oldy: une cabine quadriphonique avec 4 enceintes K&H (qui devienront Neumann :wink: ) .
Sa tête artificielle à 4 micros situés à 45 ° servait bien avant le Homme Cinéma a donner aux spectateurs de sa cabine son l'apport en écoute comparative entre son stéreo et son multicanal... L'apport des "surrounds" k&H était stupéfiant :love:

Je m'en suis jamais remis :zen:

A partir de cette bande quadriphonique enregistrée sur un magnétophone Studer Kisselhoff par mixage en tirait la "version stéréo".
Il y avait eu débat chez Calliope pour parfois ne prendre que la partie avant de la tête artificielle avec 2 micros seulement.

Jacques le Calvé directeur de Calliope a toujours regrété l'échec de la quadriphonie en Haute Fidélité, qui aurait permis d'entendre les fameuses bandes quadraphoniques de Kisselhoff.




Tu te souviens du passage stéréo à quadriphonie et inversement ? :o La qualité même du son chutait quand on passait de 4 à 2 !

(pour l'acoustique de Notre Dame du Liban je ne serais pas aussi laudateur que toi... j'y ai assisté à des séances d'enregistrement éprouvantes pour les musiciens contraints de jouer dans des dispositions pas favorables à la musique à cause d'une acoustique traitre : piano dans un sens, violoncelle dans un autre et loin l'un de l'autre... par exemple...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message