Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Igor Kirkwood, indien29, j_yves, kile65, Nicol@s95 et 39 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

COMMENT MESURER et corriger au point d'écoute en MMM

Message » 07 Aoû 2019 14:28

Bonjour,

J'ai fait un EDIT ce matin sur le post de la technique de mesure MMM que propose JL Ohl
https://www.homecinema-fr.com/forum/acoustique-correction-active-et-logiciels-de-mesure/mmm-tuto-en-francais-1-t30087158-30.html

Présentation le la méthode MMM : https://www.homecinema-fr.com/forum/acoustique-correction-active-et-logiciels-de-mesure/mmm-tuto-en-francais-1-t30087158.html

J'y expose une interprétation sur le post dédié si ça peut aider ceux qui veulent s'initier à la mesure pour corriger un problème dans les basses fréquences.

Voici un exemple d'utilisation de la méthode MMM de JL Ohl, sur la base de mes expériences, il existe une méthode alternative en sinesweep multi-points pour mesurer au point d'écoute, le post ne traite ici que le MMM.

Vous pouvez téléchargez REW, il est gratuit : https://www.roomeqwizard.com/



LA MESURE MMM

1- Ouvrez REW, puis ouvrez le générateur de fréquence et ensuite, ouvrez la fenêtre RTA sur les icônes du haut
Image
Cliquez pour zoomer

Copiez les différents paramètres du générateur et de la fenêtre RTA


2- Cliquez sur le triangle vert du générateur, le bruit rose est audible dans les enceintes, montez le volume de l'ampli entre 80 et 95dB au point d'écoute, en fonction de la taille des enceintes, le plus est le mieux, mais si la pièce est silencieuse et qu'il n'y a pas de bruit externe 85 à 90dB convienne.
Vous verrez le niveau SPL en dB sur la fenêtre RTA préalablement ouverte.

3- Prenez le micro en main, installez vous au point d'écoute, puis cliquez sur le bouton rouge de la fenêtre RTA, la mesure commence sur la fenêtre RTA, faites tourner le micro à la main, assez lentement, dans une sphère de 80cm au point d'écoute, à la vitesse d'environ 1 tour pour 4 secondes, que la position du micro soit verticale et horizontale ne change rien, ça peut même passer de H à V pendant la mesure, c'est égal.
Vous déplacez le micro lentement dans cette sphère virtuelle (voir les mouvements décrit à la page précédente par JL Ohl), ce qui compte, c'est de balayer à basse vitesse.

Les premières secondes, on constate des variations importantes de la courbe sur la fenêtre de l'analyseur RTA, la mesure se lisse au fil des rotations car les longueurs d'ondes diffèrent en fonction des fréquences qui sont toutes jouées par le bruit rose, le micro en tournant, lisse l'ensemble des fréquences en captant dans le volume scanné, les différentes longueurs d'onde, c'est le principe du MMM (mesure à micro tournant, Microphone Moving Measure)

Laissez la mesure monter jusqu'un average de 250, on constate que les rotations n'entrainent plus de modification sur la courbe de l'analyseur RTA en fin de cycle.

Coupez la mesure en cliquant sur "SAVE", coupez le générateur pour soulager vos oreilles (certaines mesures à fort niveau sont préférables avec casque ou des bouchons d'oreilles)

La mesure RTA se retrouve en haut, à droite de la fenêtre REW, on y retrouve les paramètres de mesure, ici RTA, average de 248, et les valeurs en dB RMS A et C.
Image
Cliquez pour zoomer



DEFINIR LA STRATEGIE DE CORRECTION

On peut ensuite définir la stratégie de correction, soit uniquement sous les 100 Hertz, soit en corrigeant un peu plus haut, disons 400Hz.

Pour que la correction soit bonne, on réduit le pic fréquentiel du au (x) mode (s) généré par la pièce en le traitant au Hertz près, si le pic est à 41Hz, l'égalisation sera à 41Hz, pas 42 ou 43...

La valeur de "Q" qui correspond à la largeur de l'égalisation sur la bande fréquentielle doit correspondre au bloc fréquentiel à corriger.

Plus le pic en fréquence à traiter est étroit, plus le "Q" est élevé, il faut donc faire plusieurs essais sur l'égaliseur pour constater si l'EQ est bonne en intensité (réduction en dB du pic) et en largeur Q adapté).

Cela demande d'y passer un peu de temps, en corrigeant avec l'égaliseur et en vérifiant à la mesure MMM, sa vitesse d'opération prends ici tout son sens.

- Sur un Pic, vous pouvez l'écraser aussi fort que nécéssaire, -20dB si vous voulez et avec le Q que vous voulez, jusque 8 ou 10 si besoin.

- Sur un ventre, le "Q" limite la correction positive, si vous faites un + 15dB avec un "Q" de 10, votre amplificateur va fumer, avec probablement le HP, un Q large de 4 permet 4dB de boost, il faut éviter d'aller au delà pour ne pas solliciter de trop l'amplification.

Un "Q" plus faible de 2, permet +8dB par exemple, mais un "Q" de 2, n'est plus dans le traitement de pic ou de ventre fréquentielle, mais dans une modification de la réponse en fréquence de l'enceinte, ce qui n'est pas conseillé depuis le point d'écoute.

Quand la correction du ou des 2 modes principaux est finie, on règle le niveau du grave par un "low" ou "high" shelving à l'écoute.

A titre perso, je cale sa fréquence à 200Hz avec 6dB de pente, c'est un peu le bouton du niveau de grave d'un préampli, on règle le niveau de grave en jouant avec cette pente en retenant 2 critères et en testant 2 types de musiques.

1- De la musique rapide, par exemple, de la batterie.

On s'aperçoit vite du problème de la pièce, l'attaque de la caisse claire est masquée par la réverbération de la salle sur l'attaque précédente.
Il faut donc limiter le "masquage" en limitant le niveau de grave pour "déboucher" les attaques et avoir un bon "kick", la percussion sera ainsi moins entachée par la réverbération longue de la pièce.

2- De la musique lente, une ligne de basse, un orgue, généralement on veut entendre tout l'instrument et avoir une réponse plate le plus bas possible en fréquence.
Si l'écoute n'est que de la musique lente, les temps de décroissances longs dans le grave seront moins contrariant, on peut donc prolonger la réponse très bas dans le grave.

A titre perso, j'ai 3 présets dans le grave, en fonction de la musique écoutée, lente ou rapide.

On peut juger les performances d'une salle sur une mesure de la réponses impulsionnelles filtrées par octave en mesurant par exemple depuis le point d'écoute dans REW, par bande d'octave filtrée, ce que donne les bandes 63Hz, 123 et 250Hz > https://www.homecinema-fr.com/forum/post180109812.html#p180109812



RAPPEL DE BASE

On ne corrige pas une enceinte au point d'écoute au delà des basses fréquences, on ne corrige que le grave, zone ou les grandes longueurs d'ondes rebondissent plusieurs fois de murs en murs et créés des modes fréquentiels très audibles.

Au dessus de 400Hz, une bonne enceinte est relativement plate sur une mesure en chambre sourde (vous lirez aussi sur HCFR, "Freefield" ou "champ libre" ou "mesure extérieure" ou "chambre sourde", ces mesures ayant pour but de ne pas être faussées par les réflexions de la salle)

Au dessus de 300 / 400Hz, Il est possible que l'enceinte ne soit pas plate, donc que l'enceinte ne génère pas un son neutre, ça peut être le choix du constructeur (plus souvent un défaut de conception, c'est pas simple à faire...) pour donner une coloration voulue au son, si cela vous plait, tant mieux, mais normalement, les différents composants audio d'une chaine HiFi doivent être neutre, de la source, en passant par l'amplificateur, puis surtout les enceintes pour lesquelles la réponse plate est un vrai défi, au moins de 400 à 8kHz et surtout de 500 à 4kHz ou l'ouïe humaine est très sensibles et les fautes lourdes intolérables dans cette zone si la recherche est la haute fidélité (reproduction fidèle à l'oeuvre originale)
.
Les meilleurs enceintes de studio ont une réponse qui tient dans 3dB en "chambre sourde" de 400 à 10 Khz :D :o. Ce sont des enceintes actives, multi-amplification, un DSP intègre la correction par égalisation de chaque HP, ainsi que la phase générale de l'enceinte.
La réponse plate pour une enceinte passive est un vrai défi pour son concepteur, sans moyen d'égaliser activement, il doit trouver un compromis dans le calcul de son filtre entre les pentes des coupures des différents Hauts parleurs et l'allure générale de la réponse dans les fréquences sensibles.

La lecture des courbes de réponse (les courbes hors axes ne doivent pas avoir de défauts que l'on ne retrouve pas sur la courbe dans l'axe) sont indicatives de la neutralité des enceintes, hélas, peu de constructeurs HiFi fournissent ces mesures, demandez les au constructeur par mail, s'il refuse, n'achetez pas le produit et faite le savoir au constructeur.
Si vous possédez déjà les enceintes, recherchez d'éventuelles mesures sur internet, ce post regroupe la liste des sites offrant ces mesures : https://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/comment-trouver-et-interpreter-les-infos-techniques-audios-t30090982.html


CORRIGER AU DESSUS DE 300 Hertz ?

Si vos enceintes ne sont pas neutres, vous pouvez définir une stratégie de correction par égalisation, mais au dessus de 400Hz, cela demande une maîtrise totale de la mesure.

Il faut isoler la mesure des réflexions de la salle, soit en effectuant la mesure 2pi en extérieur, enceinte placée en hauteur, le plus haut est le mieux pour éviter les réflexions, soit en creusant un trou dans le sol, enceinte enterrée dans le trou, protégée par un film plastique, micro à la verticale de l'enceinte.

L'autre technique consiste à mesurer en salle, par le fenêtrage de la mesure, en éliminant les réflexions possible par le calcul du rapport entre les longueurs d'ondes, les réflexions possibles et le placement du micro, une méthode qui demande une certaine maitrise et qui pourrait faire l'objet d'un autre post, celui-ci étant dédié à la MMM dans le grave, le fenêtrage n'est possible qu'avec le sinesweep.

Sur ce forum, de nombreux pro déconseillent les logiciels automatiques, type Dirac, Audyssey, Trinnov (qui pourtant est le plus avancé).
Je pense qu'ils ont raison pour les motifs exprimés plus haut, on ne corrige pas sur toute la bande car la mesure doit être 100% fiable dans les fréquences sensibles.

En salle, il n'existe pas de protocole permettant une mesure "pleine bande" fiable à 100%, la correction n'est pas un problème, cela marche.
Le soucis c'est de rédiger un protocole de mesure fiable et répétitif pour tous..., qui convient à tout les usages, tout les utilisateurs, toutes les conditions de salles, d'enceintes etc... Ce n'est pas possible...et ça n'existe pas...

L'impact d'une mesure, "presque" bonne, impact énormément une enceinte qui était peut être déjà correcte, avec au final, un impact négatif sur l'écoute.

Pour cette raison, il est préférable de séparer en 2 parties la correction, premiere partie, sous la fréquence de transition de la pièce, avec une limite haute de 300 / 400Hz.

Au dessus de 400Hz, une correction est possible, elle est réservée aux experts ou aux pros (ou aux aventuriers de l'égalisation :D )

Si vous possédez déjà l'un de ces logiciels automatiques, utilisez les seulement sous les 300 / 400Hz et ne détimbrez pas le reste de l'enceinte.
Comparer à l'écoute avec ce protocole, avec la seule correction du pic principal sous les 100Hz.
Un seul point de correction est souvent suffisant pour écraser le mode principal.

J'espère que cet exemple d'utilisation de MMM vous sera utile, au moins pour régler les problèmes basiques dans les basses fréquences.

N'hésitez pas à commenter pour améliorer le post, je corrigerais !
Dernière édition par indien29 le 30 Nov 2019 15:25, édité 16 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Annonce

Message par Google » 07 Aoû 2019 14:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Aoû 2019 14:33

-
Dernière édition par indien29 le 23 Jan 2020 2:28, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 07 Aoû 2019 14:38

J'ai un doute sur la pertinence méthodologique de corriger avec un micro. En effet, on linéarise pour un point d'écoute, ou une série de point, et non sur un compromis pour l’ensemble de la zone d'écoute. Pour cela je préfère, et de loin un placement à l’oreille, lequel, une fois fait, donne une écoute bonne en tout point de la pièce.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 14:39

-
Dernière édition par indien29 le 23 Jan 2020 2:28, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 07 Aoû 2019 14:41

Le percheron a écrit:J'ai un doute sur la pertinence méthodologique de corriger avec un micro. En effet, on linéarise pour un point d'écoute, ou une série de point, et non sur un compromis pour l’ensemble de la zone d'écoute. Pour cela je préfère, et de loin un placement à l’oreille, lequel, une fois fait, donne une écoute bonne en tout point de la pièce.


Le placement des enceinte est un premier sujet : https://www.homecinema-fr.com/forum/enceintes-haute-fidelite/la-planche-a-roulette-en-hifi-t30086338.html

La correction en est une autre, ici avec le méthode MMM, proposé uniquement dans le grave, l'un n'empêche pas l'autre, au contraire

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 07 Aoû 2019 14:50

De fait. Pour autant le post sur les planche à roulette reste très contestable sur les conseils de placement (enceintes trés loin du mur arrière et triangle d'écoute très serré) Il faut l'approfondir sérieusement.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:08

Merci pour ta remarque.
Dernière édition par indien29 le 23 Jan 2020 2:28, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 07 Aoû 2019 15:21

oui. je recherche des trucs déjà écrit pour compléter d'une façon un peu plus profane.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:33

general-haute-fidelite/position-des-enceintes-t30090196.html?hilit=enceintes

Je me souvenais avoir démarré qqchose mais finalement ça n'a pas passionné les foules. C'est ptet un poil difficile.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:36

Je viens de poster une réponse : https://www.homecinema-fr.com/forum/enceintes-haute-fidelite/enceintes-bibliotheques-tres-haut-de-gamme-t30095029-225.html

C'est évidement à intégrer en début de page, avec une explication dont la technicité monte crescendo, il ne s'agit pas d'attaquer bille en tête, la distance critique et l'indice de directivité de l'enceinte... :D

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 07 Aoû 2019 15:37

Le percheron a écrit:J'ai un doute sur la pertinence méthodologique de corriger avec un micro. En effet, on linéarise pour un point d'écoute, ou une série de point, et non sur un compromis pour l’ensemble de la zone d'écoute. Pour cela je préfère, et de loin un placement à l’oreille, lequel, une fois fait, donne une écoute bonne en tout point de la pièce.


Non, pas du tout.

Souvenir à la fois amusé et attristé, car il nous a quitté il y a trois ans, mais chez Ogobert, il fallait écouter assis bien droit dans son canapé... quand tu te laissais aller à t'appuyer trop sur le dossier et donc à reculer ta tête près du mur, d'un coup tu avais un relevé colossal du grave... en rigolant, on disait "avec caisson", "sans caisson"... et c'est gratuit en plus...

Quand tu te promènes dans une salle où les enceintes ont été disposées aux petits oignons et donnent un résultat plausible pour celui qui les a réglées depuis son canapé avec l'aide d'un condé... tu peux n'avoir plus de grave du tout à un endroit et à en avoir beaucoup trop à un autre...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52953
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:41

haskil a écrit:
Le percheron a écrit:J'ai un doute sur la pertinence méthodologique de corriger avec un micro. En effet, on linéarise pour un point d'écoute, ou une série de point, et non sur un compromis pour l’ensemble de la zone d'écoute. Pour cela je préfère, et de loin un placement à l’oreille, lequel, une fois fait, donne une écoute bonne en tout point de la pièce.


Non, pas du tout.

Souvenir à la fois amusé et attristé, car il nous a quitté il y a trois ans, mais chez Ogobert, il fallait écouter assis bien droit dans son canapé... quand tu te laissais aller à t'appuyer trop sur le dossier et donc à reculer ta tête près du mur, d'un coup tu avais un relevé colossal du grave... en rigolant, on disait "avec caisson", "sans caisson"... et c'est gratuit en plus...

Quand tu te promènes dans une salle où les enceintes ont été disposées aux petits oignons et donnent un résultat plausible pour celui qui les a réglées depuis son canapé avec l'aide d'un condé... tu peux n'avoir plus de grave du tout à un endroit et à en avoir beaucoup trop à un autre...


Je n'avais pas vu "une écoute bonne en tout point de la pièce.", il y a des notions acoustiques qui ne sont pas comprises :o

En fonction des longueurs d'ondes, du placement de la source et du placement de l'auditeur, les basses fréquences changent radicalement !

C'est l'objet principal de ce post, optimiser dans le grave un point d'écoute après avoir placé les enceintes !!!!

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 07 Aoû 2019 15:42

Ben je n'ai pas la même expérience, sauf évidemment à écouter tête prés d'un mur. Quand je règle, je me met bien sur à la place centrale du triangle, mais les différences musicales sont audibles dans la pièce à coté où se trouve mon épouse (je préfère avoir deux avis). Bien sur elle n'entend pas le son aussi proprement et elle n'a pas l'image stéréo, mais les différences essentielles (clarté, lisibilité, justesse, rythme,...) s'entendent aussi hors du sweetspot.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:47

C'est bien plus qu'une question de grave. Le bon placement joue sur toute la restitution et eu la rendre de passable à trés bonne. Je ne me focalise jamais sur un registre, c'est le meilleur moyen de se planter. Écouter le grave, le médium, l’aigüe etc. c'est l'erreur de base de beaucoup de hifistes.
Bien sur le placement joue sur cette BP (etaussi les sons réfléchis), mais comme dit dans un autres fil ces modes jouent sur la plupart de ce que l'on entend en fait. Il faut pas psychoter, c'est meilleur ou moins bien, si on ne se pollue pas l'esprit c'est assez simple au final.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 15:59

Je comprends ce que tu dis, lorsque tu éloignes tes enceintes du mur, le son perçu dans toute la pièce change, c'est normal.

Il existe des simulateurs qui permettent de faire une prédiction (très théorique) de la réponse des enceintes dans REW par exemple :

sim.jpg

Cliquez pour zoomer

Ca montre surtout que les enceintes proches des murs génèrent plus de pression sur ces derniers, le niveau sonore monte, mais les pics de fréquences aussi.

Il faut donc s'éloigner des murs... C'est l'effet que tu entends, avec l'impact sur les premières réflexions, la modification du son est radicale et ça ce voit sur la mesure proposé plus haut, en comparant les courbes.
Dernière édition par indien29 le 07 Aoû 2019 16:05, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6590
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message