Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: AudioPhilo Dodo, Ben944s, cholley, doum, MickeyCam, MLudovic, tofi, wald, XavierP56 et 44 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Mes progrès en HIFI !

Message » 17 Mai 2022 23:01

Il y a moyen de revenir au sujet initial ?

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staffs DIY & Haute-Fidélité
Staffs DIY & Haute-Fidélité
 
Messages: 12244
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Mai 2022 23:01

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Mai 2022 23:15

mariofan de triangle a écrit:
PAT 94 a écrit:
L'influence du courant ne m'avait jamais vraiment effleuré l'esprit.
En particulier à la première époque où j'ai commencé à m'intéresser à la haute fidélité, dans les années 70, et que j'ai raconté précédemment.

J'ai fait l'expérience très récemment que c'est un élément non négligeable.

Plus on monte en gamme, et plus chaque détail a plus ou moins son importance.
Tout est question de cohérence de son installation.
L'élément le plus important est je pense le couplage enceintes/pièce d'écoute.
Et là d'entrée, il y a une alternative, pièce à vivre ou pièce dédiée.
Il est évident que la seconde option facilite grandement les choses, mais elle n'est pas donnée à tout le monde.
Dans le cas de la pièce à vivre c'est plus compliqué, le recours à un correcteur acoustique performant s'avère souvent nécessaire si l'on ne veut pas gâcher les performances de son système.

je suis assez d'accord avec toi, perso j'ai eu beaucoup de mal a admettre que les câbles secteur et les conditionneurs et autres apporteraient autant à l'écoute


attention, les câbles secteur et les conditionneurs sont deux choses diff. !!!!
jean GROS
 
Messages: 2924
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 17 Mai 2022 23:21

Premiers progrès : en 1991, passage d'une minichaîne Sony FH404 avec enceintes posées sur le bureau à des enceintes Castle Trent sur pied et loin des murs.
De 1994 à 2002, progrès cumulatifs en fabricant moi-même mes câbles de modulation, câbles d'enceintes et câblages internes, ainsi que supports et systèmes de couplage / découplage mécanique.
Vers 1998 régression de mon audition suite à une nuit en boîte avec une sono trop forte : perte totale et définitive des fréquences de 14 à 16 kHz.
2002, je fais l'expérience de supprimer tous les progrès liés aux câbles et supports juste le temps d'une écoute (je supprime une dizaine d'améliorations flagrantes cumulées) et ne constate pratiquement aucune dégradation du son une fois revenu aux pires câbles et supports imaginables.
De 2002 à 2007 je me mets aux écoutes double aveugle ABX. Pas de progrès sur mon système, mais de gros progrès sur ma capacité d'écoute critique de matériels.
1998 à environ 2010 : problème grave et récurrent sur mon système, l'ordinateur de bureau fait un bruit permanent qui empêche une écoute correcte de la musique.
Vers 2010 gros progrès : achat d'un ordinateur de bureau silencieux.
2013 : déménagement, gros progrès dans l'acoustique de la pièce. Je retrouve l'ampleur et la profondeur que j'avais en 1991 dans ma grande chambre.
2016 : pour la troisième fois en 25 ans, je fais le tour des magasins de hifi lyonnais pour écouter les enceintes. Pour la troisième fois, toutes les écoutes sont mauvaises. Pour la troisième fois, je choisis ce que je trouve de moins pire. Peu après, je découvre les mesures de courbe de réponse sur Internet de mes enceintes, premier choc, la mesure indique exactement ce que j'entends (si on remonte à 1991, vous pouvez voir que la minichaîne Sony que j'avais avant cela comportait un égaliseur 5 bandes, donc je suis habitué à écouter des courbes de réponse), deuxième choc, on trouve des moniteurs de studio avec des courbes de réponse plates à des prix raisonnables. J'abandonne les écoutes avant achat et je commande directement des moniteurs Neumann... qui se révèlent bien meilleurs que les 12 modèles d'enceinte hifi que j'ai écoutés auparavant en magasin !
2016 : j'utilise REW, un micro Umik et un MiniDSP pour corriger le grave de ma pièce. Opération longue et compliquée (deux ans de réglages), mais le résultat est vraiment au top.

Donc pour résumer les plus gros progrès :
1 - L'acoustique de la pièce
2 - Le silence dans la pièce
3 - Des enceintes neutres
4 - Traitement électronique de la courbe de réponse de la pièce

EDIT : pour éviter les plus gros problèmes :
1 - prendre soin de ses oreilles
2 - comparer en ABX
3 - ne pas imaginer que ce qu'on trouve en magasin est représentatif de l'état de l'art : il peut y avoir dix fois mieux ailleurs (particulièrement vrai pour les enceintes et les casques)
Dernière édition par Pio2001 le 18 Mai 2022 13:36, édité 1 fois.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8387
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 18 Mai 2022 10:19

Pio2001 a écrit:Premiers progrès : en 1991, passage d'une minichaîne Sony FH404 avec enceintes posées sur le bureau à des enceintes Castle Trent sur pied et loin des murs.
De 1994 à 2002, progrès cumulatifs en fabricant moi-même mes câbles de modulation, câbles d'enceintes et câblages internes, ainsi que supports et systèmes de couplage / découplage mécanique.
Vers 1998 régression de mon audition suite à une nuit en boîte avec une sono trop forte : perte totale et définitive des fréquences de 14 à 16 kHz.
2002, je fais l'expérience de supprimer tous les progrès liés aux câbles et supports juste le temps d'une écoute (je supprime une dizaine d'améliorations flagrantes cumulées) et ne constate pratiquement aucune dégradation du son une fois revenu aux pires câbles et supports imaginables.
De 2002 à 2007 je me mets aux écoutes double aveugle ABX. Pas de progrès sur mon système, mais de gros progrès sur ma capacité d'écoute critique de matériels.
1998 à environ 2010 : problème grave et récurrent sur mon système, l'ordinateur de bureau fait un bruit permanent qui empêche une écoute correcte de la musique.
Vers 2010 gros progrès : achat d'un ordinateur de bureau silencieux.
2013 : déménagement, gros progrès dans l'acoustique de la pièce. Je retrouve l'ampleur et la profondeur que j'avais en 1991 dans ma grande chambre.
2016 : pour la troisième fois en 25 ans, je fais le tour des magasins de hifi lyonnais pour écouter les enceintes. Pour la troisième fois, toutes les écoutes sont mauvaises. Pour la troisième fois, je choisis ce que je trouve de moins pire. Peu après, je découvre les mesures de courbe de réponse sur Internet de mes enceintes, premier choc, la mesure indique exactement ce que j'entends (si on remonte à 1991, vous pouvez voir que la minichaîne Sony que j'avais avant cela comportait un égaliseur 5 bandes, donc je suis habitué à écouter des courbes de réponse), deuxième choc, on trouve des moniteurs de studio avec des courbes de réponse plate à des prix raisonnable. J'abandonne les écoutes avant achat et je commande directement des moniteurs Neumann... qui se révèlent bien meilleurs que les 12 modèles d'enceinte hifi que j'ai écoutés auparavant en magasin !
2016 : j'utilise REW, un micro Umik et un MiniDSP pour corriger le grave de ma pièce. Opération longue et compliquée (deux ans de réglages), mais le résultat est vraiment au top.

Donc pour résumer les plus gros progrès :
1 - L'acoustique de la pièce
2 - Le silence dans la pièce
3 - Des enceintes neutres
4 - Traitement électronique de la courbe de réponse de la pièce

EDIT : pour éviter les plus gros problèmes :
1 - prendre soin de ses oreilles
2 - comparer en ABX
3 - ne pas imaginer que ce qu'on trouve en magasin est représentatif de l'état de l'art : il peut y avoir dix fois mieux ailleurs (particulièrement vrai pour les enceintes et les casques)


Bonjour,
Une petite question concernant les moniteurs, déjà pour info quelle modèle avez vous choisi dans la gamme Neumann ? et pourquoi cette marque plutôt que Genelec par exemple ? les moniteurs qui sont des enceintes de proximités, peuvent elles être écoutées de plus loin, 3/4 M sans problème particulier ?
Merci d'avance
jean GROS
 
Messages: 2924
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 18 Mai 2022 11:28

Dagda a écrit:Il y a moyen de revenir au sujet initial ?


+1 (+un petit nettoyage des derniers posts hors sujet)

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7231
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • offline

Message » 18 Mai 2022 13:50

jean GROS a écrit:Bonjour,
Une petite question concernant les moniteurs, déjà pour info quelle modèle avez vous choisi dans la gamme Neumann ? et pourquoi cette marque plutôt que Genelec par exemple ?


Il s'agit des KH-120.
Je crois que j'ai choisi Neumann plutôt que Genelec parce que je n'avais pu consulter de mesure indépendante que pour les Neumann. A présent, avec les mesures publiées par ASR, on peut voir que les Genelec sont à peu près équivalentes.

Je les trouve très supérieures aux modèles que j'ai écoutés en magasin à l'époque dans les registres bas-medium, médium, haut-médium.
Le grave dépend davantage de la pièce que de l'enceinte.
L'aigu des KH-120 ne me semble pas parfait. Il ne "tinte" pas (ding !), il "chuinte" (pchiii !) si je peux exprimer ainsi un vague ressenti personnel.

jean GROS a écrit:les moniteurs qui sont des enceintes de proximités, peuvent elles être écoutées de plus loin, 3/4 M sans problème particulier ?
Merci d'avance


Le seul problème est le volume sonore qui sera un peu limité. D'un point de vue acoustique, il n'y a pas de contre-indication.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8387
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 18 Mai 2022 15:31

Pio2001 a écrit:
jean GROS a écrit:Bonjour,
Une petite question concernant les moniteurs, déjà pour info quelle modèle avez vous choisi dans la gamme Neumann ? et pourquoi cette marque plutôt que Genelec par exemple ?


Il s'agit des KH-120.
Je crois que j'ai choisi Neumann plutôt que Genelec parce que je n'avais pu consulter de mesure indépendante que pour les Neumann. A présent, avec les mesures publiées par ASR, on peut voir que les Genelec sont à peu près équivalentes.

Je les trouve très supérieures aux modèles que j'ai écoutés en magasin à l'époque dans les registres bas-medium, médium, haut-médium.
Le grave dépend davantage de la pièce que de l'enceinte.
L'aigu des KH-120 ne me semble pas parfait. Il ne "tinte" pas (ding !), il "chuinte" (pchiii !) si je peux exprimer ainsi un vague ressenti personnel.

jean GROS a écrit:les moniteurs qui sont des enceintes de proximités, peuvent elles être écoutées de plus loin, 3/4 M sans problème particulier ?
Merci d'avance


Le seul problème est le volume sonore qui sera un peu limité. D'un point de vue acoustique, il n'y a pas de contre-indication.


Merci pour ces infos. c'est donc un Hp basse/médium de 13cm ? vu la description sur le net...

question puissance/volume, ce n'est pas pour "sonoriser" un stade :) juste une écoute domestique dans une pièce de 35m2 ! de plus je n'écoute plus fort !!!
certes c'est un 50W pour le hp grave/médium mais il est quand même annoncé un SPL max: 112,2 dB

dans la pratique (suis pas spécialiste) il suffit d'voir un pré ampli et un dac dans le cas d'une écoute dématérialisée ?

Merci
jean GROS
 
Messages: 2924
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 18 Mai 2022 15:59

jean GROS a écrit:Merci pour ces infos. c'est donc un Hp basse/médium de 13cm ? vu la description sur le net...

Oui c'est un 13cm ;)

jean GROS a écrit:question puissance/volume, ce n'est pas pour "sonoriser" un stade :) juste une écoute domestique dans une pièce de 35m2 ! de plus je n'écoute plus fort !!!
certes c'est un 50W pour le hp grave/médium mais il est quand même annoncé un SPL max: 112,2 dB

Clairement suffisant pour une écoute tranquille. Il ne faudra pas vouloir chercher les abyss dans le grave par contre.

jean GROS a écrit:dans la pratique (suis pas spécialiste) il suffit d'voir un pré ampli et un dac dans le cas d'une écoute dématérialisée ?

Si la source est un PC, une carte son externe USB sera suffisante (mais pas de gestion de volume).
Sinon, un DAC seul est suffisant s'il intègre le préampli (mais il n'aura que de l'entrée numérique) - Un SMSL SU9 ou similaire fait parfaitement le taff.

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staffs DIY & Haute-Fidélité
Staffs DIY & Haute-Fidélité
 
Messages: 12244
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 18 Mai 2022 19:38

Steph-Hifi a écrit:
Dagda a écrit:Il y a moyen de revenir au sujet initial ?


+1 (+un petit nettoyage des derniers posts hors sujet)


dernier rappel messieurs, j'ai encore du effacer 6 posts hors sujets :wink:

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7231
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • offline

Message » 18 Mai 2022 23:00

indien29 a écrit:Bonjour à tous !

Voici un post qui pourrait servir de base pour la rédaction d'une aide aux nombreuses personnes qui nous lisent et qui voudraient progresser sans trop se tromper.
Chacun pourrait par exemple, raconter son parcours de progression, ses erreurs et ce qui a été bénéfique dans sa progression.

Bon, j'ai un profil assez différent de la majorité des intervenants sur ce forum. Je ne suis ni audiophile (à prendre au sens de idiophile), ni passionné de matériel HiFi. Je suis juste un mélomane préoccupé par une reproduction aussi fidèle que possible de la musique que j'entends en concert. Par ailleurs, j'écoute à plus de 80% de la musique savante (dite "classique" depuis l'après-guerre), le reste étant du jazz et de la musique de films. Comme ajr, mes progrès ont été freinés par mon lieu d'habitation depuis plus de 40 ans : dans Paris intra-muros, le m² est très cher et les immeubles récents, plus facile à optimiser acoustiquement, sont rares.

En HiFi, je préfère parler de ma progression intellectuelle plutôt que de mes avancées techniques :

Vers l'âge de 15 ans, grâce à mon père qui m'emmenait dans des concerts "classique", j'ai découvert les "colorations" : le son de ma chaîne HiFi à base d'ampli à tubes et de platine vinyle (chaîne de la fin des 60's héritée de mon père) était plus flatteur que celui des vrais instruments acoustiques.

Peu de temps après, j'ai découvert l'importance de l'acoustique de la pièce d'écoute et des enceintes : mon père avait installé sa pièce d'écoute dans la salle de séjour de 50 m² de sa toute nouvelle maison neuve ; malgré une électronique de bonne facture (ampli Luxman + platine Thorens TD166), le résultat sonore était médiocre ; les enceintes Acoustics Research étaient trop modestes en taille et en qualité ; l'acoustique de cette grande pièce carrelée et entourée de 3 fenêtres et 2 portes-fenêtres était très mauvaise.

A 17 ans, lors d'un test acoustique improvisé par notre prof de physique pendant un intercours, j'ai découvert que les capacités auditives humaines étaient distribuées avec un écart-type assez important. Sur les 20 ou 25 éléves présents, un seul entendit un son de 20 kHz, il était un excellent pianiste amateur. Les autres décrochèrent entre 16 et 19 kHz, dont moi à 18 kHz. Pourtant, nous étions à cet âge au sommet de nos capacités auditives. Aujourd'hui, je n'entends plus rien au-delà de 12 ou 13 kHz... et probablement plus rien non plus en-deça de 40 Hz.

Après mon arrivée à Paris pour mes études, je suis resté 9 ans sans chaine HiFi (et sans TV), faute de place et faute d'un budget suffisant pour m'offrir à la fois des places de concert, des disques et une chaîne. Je préférais privilégier les places de concert. Cette expérience assez longue des concerts m'a donné des points de repère acoustiques qui m'ont bien aidé dans le choix de ma première chaine entièrement personnelle fin 1989. Contrairement aux conseils de plusieurs revues dont Diapason, j'ai commencé par les enceintes en choisissant des Cabasse (de l'époque Georges Cabasse) que j'avais pu écouter chez ma tante.

C'est à moment-là que j'ai commencé à faire mes premières erreurs. Après m'être fait quasiment jeté dehors par des vendeurs d'Alain Choukroun, j'ai fui les boutiques HiFi et suis parti chez les "pousseurs de cartons" (FNAC, SERAP...) où je n'ai pas pu faire d'écoute, ni négocier un prêt. Je suis sorti avec du matériel Yamaha (ampli + platine CD) que j'ai revendu au bout de 3 mois. Finalement, je suis entré dans la boutique Lyrique près de chez moi dont le patron était un homme formidable : fin diplomate et affable même avec un "petit client". Il m'a vendu une platine Rotel que j'ai gardée douze ans et donnée à un ami mélomane qui l'a utilisée encore plusieurs années. En revanche, il a essayé de me dissuader d'acheter l'ampli que j'avais vu en vitrine et sur lequel j'avais lu une bonne critique de Diapason, dans des termes tellement diplomates que je n'ai pas compris. J'ai mis un an à me rendre compte de mon erreur. Comme quoi, il y a des vendeurs honnêtes qu'il faut savoir écouter et décrypter :)

Enfin, dernier progrès mais pas des moindres : le rapport qualité/prix. Suite à un déménagement forcé et précipité, tout le contenu de mon appartement, y compris ma chaine HiFi, s'est retrouvé au garde-meubles. Hébergé provisoirement dans l'appartement meublé d'une relation, je me suis mis à la recherche d'une solution provisoire peu coûteuse et j'ai trouvé une solution au rapport qualité/prix stupéfiant : un FDA FX-Audio D802, une paire d'enceintes Focal Aria 906, des pieds Norstone, le tout pour 750€ avec les câbles, le prix de mon smartphone. Je viens d'upgrader cette config en remplaçant le D802 par un D2160 MKII. Pour 900€, j'ai une petite chaine qui est sans doute plus fidèle que mon ancienne chaine à plus de 5000€ (valeur neuve en euros de 2021 des enceintes, de l'ampli et du DAC). Le point noir reste l'acoustique de la pièce.

Pour résumer :
- ne pas confondre beau son et haute fidélité
- rien ne remplace le concert de musique acoustique pour avoir des points de repères
- la priorité est l'acoustique, celle de la pièce et celle des enceintes
- l'électronique n'a plus guère d'importance pour peu qu'on choisisse un matériel de bonne qualité et suffisamment puissant
- actuellement, on peut se constituer une bonne chaine HiFi pour le prix d'un smartphone haut de gamme
gailuron
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1995
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 18 Mai 2022 23:23

Dagda a écrit:
jean GROS a écrit:Merci pour ces infos. c'est donc un Hp basse/médium de 13cm ? vu la description sur le net...

Oui c'est un 13cm ;)

jean GROS a écrit:question puissance/volume, ce n'est pas pour "sonoriser" un stade :) juste une écoute domestique dans une pièce de 35m2 ! de plus je n'écoute plus fort !!!
certes c'est un 50W pour le hp grave/médium mais il est quand même annoncé un SPL max: 112,2 dB

Clairement suffisant pour une écoute tranquille. Il ne faudra pas vouloir chercher les abyss dans le grave par contre.

jean GROS a écrit:dans la pratique (suis pas spécialiste) il suffit d'voir un pré ampli et un dac dans le cas d'une écoute dématérialisée ?

Si la source est un PC, une carte son externe USB sera suffisante (mais pas de gestion de volume).
Sinon, un DAC seul est suffisant s'il intègre le préampli (mais il n'aura que de l'entrée numérique) - Un SMSL SU9 ou similaire fait parfaitement le taff.

D.


ok merci, je me doute que le grave doit être bon sans plus, après suivant la pièce et l'endroit on peut jouer...
jean GROS
 
Messages: 2924
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 19 Mai 2022 11:27

Pio2001 a écrit:
Donc pour résumer les plus gros progrès :
1 - L'acoustique de la pièce
2 - Le silence dans la pièce
3 - Des enceintes neutres
4 - Traitement électronique de la courbe de réponse de la pièce

EDIT : pour éviter les plus gros problèmes :
1 - prendre soin de ses oreilles
2 - comparer en ABX
3 - ne pas imaginer que ce qu'on trouve en magasin est représentatif de l'état de l'art : il peut y avoir dix fois mieux ailleurs (particulièrement vrai pour les enceintes et les casques)


Mais je suis tellement d'accord avec toi ! :lol:
HoberM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1215
Inscription Forum: 27 Jan 2018 16:06
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 26 Mai 2022 13:00

Alors, alors,

- les rideaux dans la pièce : disparition des duretés dans les aigus
- la correction active : Dirac : gain en stéréo et épaisseur de la bande passante : ajout de matière dans le médium : écoute de l'INA : on passe de voix "radiophoniques" version "les français parlent aux français" à des voix normales, de proximité. Puis, version Ohl : correction et apparition/maitrise du grave..
- le passage à un streamer : Sonos : gain en douceur, recul du bruit de fond, et apparition de détails (ce que, je suppose, fait Dirac.

La configuration dans mon profil


Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
L'absence de preuve n'est pas preuve de l'absence : et toc !
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14500
Inscription Forum: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Versailles
  • offline

Message » 26 Mai 2022 15:11

gailuron a écrit: Aujourd'hui, je n'entends plus rien au-delà de 12 ou 13 kHz... et probablement plus rien non plus en-deça de 40 Hz.

Belle expérience gailuron :D
Si une perte progressive en aigu augmente avec l' age :oldy: .ce n'est apparemment pas la cas dans l'extrême grave.
Le 16 Hz du 32 pieds de l'orgue peut s'entendre, si l'ensemble local/enceintes /sub est nickel :idee:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10171
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 26 Mai 2022 15:26

Pio2001 a écrit:, premier choc, la mesure indique exactement ce que j'entends (si on remonte à 1991,

Cet avis, ô combien pertinent Pio n'est pas partagé par une bonne partie du lectorat de HCFR.
Mais un bon groupe de forumeur te suis sur ton "premier choc".

Les salons Hi Fi ,c'est bien pour gloser avec les copains, mais pour les écoutes c'est souvent décevant. :(

Une exception ( avec Syber) l'écoute fabuleuse des enceintes Audionec (traitement acoustique + Trinnov); à la condition d'être à la meilleure place, ces enceintes étant ultra directives.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10171
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline


Retourner vers Discussions Générales