Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: Ambalavo, Dav1172, DreiZz, Google [Bot], julien goutret, kentish52, lefty, mahe10, Minorswing, nab75, normallife, Taisetsu458 et 180 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Qualité du secteur

Message » 10 Jan 2023 19:43

La tension ne doit pas intervenir tant que ça sauf sur des appareils vieillots ou vraiment mal foutu.
Les appareils ont des plages de fonctionnement qui est généralement en accord, à minima, avec les impératifs du distributeur d'électricité (+/-10% autour de 230Vac). C'est encore plus large avec les alimentations à découpage.

Le déphasage courant tension est justement ce dont j'ai parlé plus haut avec la puissance réactive (puisque c'est pile poil ce de quoi il s'agit).
Mais là encore, les appareils que nous avons chez nous doivent être capable de fonctionner de manière normale sans que la qualité du courant ou de la tension (dans une certaine mesure assez large) ne soit problématique.

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15191
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 11 Jan 2023 4:45

La puissance réactive n'est pas une "pollution" du courant secteur mais une caractéristique propre à tous les appareils électriques contenant des composants capacitifs ou inductifs. C'est effectivement un déphasage entre tension et intensité qui exige une puissance supplémentaire pour maintenir la puissance active au niveau souhaité. Tous les appareils domestiques ne produisant pas exclusivement de la chaleur consomment de la puissance réactive : machines à laver, frigo, chaine HiFi, ordinateur, etc.

Cette consommation supplémentaire exige une énergie mécanique supplémentaire au niveau des alternateurs de production et un courant plus élevé dans le réseau de transport donc des pertes d'énergie supplémentaires. Elle n'est pas mesurée chez les particuliers mais elle l'est pour les entreprises grosses consommatrices de courant qui sont facturées à la fois pour leur puissance active et pour leur puissance réactive. Il n'est pas possible de réduire la consommation de puissance réactive mais on peut la compenser en produisant de la puissance réactive grâce à des systèmes électriques spécifiques, ce qui revient au même en termes de facturation. Je ne suis pas un spécialiste mais je doute que la sidérurgie consomme beaucoup de puissance réactive, elle a surtout besoin de chaleur dans ses fours électriques.

Pour revenir à la HiFi, elle fonctionne avec une alimentation en courant continu donc doit être insensible aux problèmes de phase secteur si elle est bien conçue. En revanche, elle peut être sensible à de vraies pollutions du secteur que sont les courants de moyenne et haute fréquence s'ils sont mal filtrés. Mais ces courants ne viennent pas de l'industrie lourde mais du voisinage et de l'équipement informatique ou multimédia du logement.
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2716
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 11 Jan 2023 8:29

Merci Gailuron de ces explications. Il semblerait que la puissance réactive des fours a arc soit très importante au moment de l'enfoncement des 3 électrodes dans le bain d'acier déjà en fusion mais encore à trop basse température pour l'introduction des composants nécessaires à la production (cobalt, titane...). Une fois la température atteinte, tout ça se stabilise.
Bonne journée à tous
aubrac
 
Messages: 70
Inscription Forum: 17 Oct 2019 17:45
  • offline

Message » 11 Jan 2023 11:24

Bonjour
Un amplificateur bien conçu filtre bien la pollution du secteur, faudrait vraiment que l'ampli soit mauvais et que la pollution secteur soit au dessus des normes.
De plus, nos amplis sont très tolérants aux variations de voltage en entrée.

Le biais cognitif est donc probablement le sujet, il est le sujet dans tellement des cas et on se fait tous avoir, y compris les plus expérimenté.

Néanmoins, il faut s'assurer que le courant soit dans les clous et que l'ampli soit bien conçu, quel est l'ampli en question ?

As-tu à l'aide d'un voltmètre, pu constater des différences entre les moments ou la perception semblaient biaisée ?

Le problème, comme tu as des doutes, c'est que la question du biais cognitif se posera toujours... :cry:

Une réponse à ce biais cognitif peut etre de prendre un petit conditionneur de courant, inutile dans 90% des cas, il te rassureras sur tes écoutes.
indien29
 
Messages: 10529
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris - Bretagne 29
  • offline

Message » 11 Jan 2023 12:48

Les 2 amplis sont un audio research d200 revise il y a 3 ans environ, et 150.2 audio research aussi, ce dernier étant un mélange d'alimentation classique et d'amplification classT. C'est ce dernier qui me paraît le plus constant si on peut dire dans sa restitution(contrairement à mes idées préconçues)....
J'ai mesuré la tension, elle reste régulière à 232 v... Ceci étant, l'amélioration constatée reste en place depuis Noël environ, quelque soit le jour ou l'heure, d'où mon questionnement du départ.
En tout cas merci à chacun de participer a ce post et ceci en toute courtoisie...
aubrac
 
Messages: 70
Inscription Forum: 17 Oct 2019 17:45
  • offline

Message » 11 Jan 2023 13:52

Je ne voulais pas rentrer dans le détail, mais gailuron a parfaitement résumé la situation ;)

Les fours à arc c'est plusieurs kW de puissance, voir MW.
Donc oui, déphasage courant / tension et en plus très souvent des harmoniques.

Tu as pu voir sur la carte Enedis comment était alimenté les usines ?

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15191
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 11 Jan 2023 14:24

Dagda a écrit:Tu as pu voir sur la carte Enedis comment était alimenté les usines ?

Vu la puissance consommée par ces usines, ne sont-elles pas reliées en Haute Tension B, donc directement par RTE ?
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2716
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 11 Jan 2023 14:31

Oui, l'alimentation des entreprises provient d'un poste source qui n'alimente que le secteur industriel de la commune a partir de lignes tirées d'un poste de transformation alimenté en 400 000.
Le secteur domestique est alimenté par un réseau totalement différent donc pas de relation directe entre les réseaux.
aubrac
 
Messages: 70
Inscription Forum: 17 Oct 2019 17:45
  • offline

Message » 11 Jan 2023 14:38

Si bien sûr, les négociations se font directement auprès de Rte, mais je crois que le contrat reste souscrit auprès d'edf.
D'où ma question du départ, ce ne doit être que cognitif en effet, mais j'avoue que je reste interpellé.
aubrac
 
Messages: 70
Inscription Forum: 17 Oct 2019 17:45
  • offline

Message » 11 Jan 2023 14:43

Et je te confirme, les puissances engagées sont très très au dessus du kw...
aubrac
 
Messages: 70
Inscription Forum: 17 Oct 2019 17:45
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message