Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: dodoche1, gorgonetriton, jeoffrey59, laurent martiarena, TheCLeaN et 32 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

S.Igor Kirkwood:StudioBriare+YamahaNS-1000x(powered by Ohl)

Message » 24 Aoû 2017 21:29

Igor Kirkwood a écrit:
Pio2001 a écrit:Ah, voilà des courbes honnêtes. Les résonances et accidents sont bien corrigés. D'autre part, il y a un franc basculement de la zone 700 - 10000 Hz, vers un rendu plus clair une fois corrigé. La cible choisie se distingue du rendu natif sur ce point.

J'ai préféré un rendu corrigé plus remonté, surtout, parce que lors des comparaisons auditives avec la version non corrigée cette dernière du fait d'un léger manque de grave paraissait plus claire....ce qui n'est plus le cas à présent.
Ne suis pas le meilleur juge pour jauger ma propre chaine Haute Fidélité....Ecoutes prévues:
-Domaud et SB10 demain
-Tontonflingueur samedi 26
-haskil, Syber, Scytales date non encore précisée.
Regular a écrit:Si la différence est faible en double aveugle il faut relativiser grandement tout ceci.
A l'instar des compte rendu sur les câbles il convient de se demander si la correction du courbe et de phase est une réelle nécessité
Les conclusions à tirer sont intéressantes

Les comparaisons peuvent êtres écoutées en aveugle mais pas instantanément (temps de commutation de l'OprenDRC 3 à 4 secondes :( ).
As tu Regular effectué des tests aveugles en audio ? les différences audibles en aveugle sont bien plus faibles qu'en non aveugle .
ohl a écrit:

Jean-Luc a deviné.....que maxitonic poserait cette question :wink:



Oui tout a fait et en aveugle ce qui semblait une révolution fait pétard mouillé
Du moment que les hauts parleurs sont correctement filtrés et qu'ils sont calés en délai la correction de phase type rephase/open drc n'est en rien utile
Regular
 
Messages: 122
Inscription: 18 Jan 2017 11:19
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Aoû 2017 21:29

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2017 21:42

Regular a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:J'ai préféré un rendu corrigé plus remonté, surtout, parce que lors des comparaisons auditives avec la version non corrigée cette dernière du fait d'un léger manque de grave paraissait plus claire....ce qui n'est plus le cas à présent.
Ne suis pas le meilleur juge pour jauger ma propre chaine Haute Fidélité....Ecoutes prévues:
-Domaud et SB10 demain
-Tontonflingueur samedi 26
-haskil, Syber, Scytales date non encore précisée.

Les comparaisons peuvent êtres écoutées en aveugle mais pas instantanément (temps de commutation de l'OprenDRC 3 à 4 secondes :( ).
As tu Regular effectué des tests aveugles en audio ? les différences audibles en aveugle sont bien plus faibles qu'en non aveugle .

Jean-Luc a deviné.....que maxitonic poserait cette question :wink:


Oui tout a fait et en aveugle ce qui semblait une révolution fait pétard mouillé
Du moment que les hauts parleurs sont correctement filtrés et qu'ils sont calés en délai la correction de phase type rephase/open drc n'est en rien utile



JIM a écrit:J'ai refais quelques mesures chez moi hier soir avec cette technique MMM, c'est impressionnant la répétabilité.....


Oui JIM, il semble même possible avec la méthode MMM de Jean-Luc Ohl de déterminer deux emplacements pour les auditeurs, en variant la zone de saisie.

1/Une seule :oops: place Haute Fidélité
pour l'auditeur central

2/Une zone Home-Cinema pour plusieurs auditeurs

JIM la question du Dirac a longuement été évoquée avec Jean-Luc Ohl; j'avais même envisagé d'en acheter un. Mais JLO après des mois d'études comparatives, m'en a finalement dissuadé.
Quand au Trinnov......j'en ai pas les moyens :( , et la fonction Trinnov "remaping d'enceintes" m'est inutile.
maxitonic a écrit: En résumé, améliorer la pièce d'écoute est un MUST dans TOUS les cas. Enfin je donne mon avis, me suit qui veut !!!!

Mais moi maxitonic veut bien te suivre..... pour l'amélioration de la pièce d'écoute :thks:
J'ai d'ailleurs dépensé en traitement acoustique pour l'acoustique du Studio de Briare, largement le prix d'un Trinnov
Dernière édition par Igor Kirkwood le 10 Oct 2017 17:58, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8054
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Visite de Domaud et SB 10 au Studio de Briare

Message » 24 Aoû 2017 22:14

La journée a très mal commencé....... :(

Domaud qui avait un doute sur la qualité de mon lecteur UHD Sony , a donc amené bien du matériel, et un lecteur BR Oppo.

Après les branchements il s'avère que le niveau en sortie HDMI du lecteur Sony est supérieur à celui de l'Oppo d'une douzaine de dB :o :o

Remise à niveau d'écoute, après mesures de l'Oppo et du Sony, sur 2 CDs Deer's Cry de Arvo Pärt sorti l'an dernier chez ECM records et que j'avais enregistré.

Et là l'Oppo en terme de qualité auditive l'emporte largement sur le Sony :grr: . Je note moins de propreté sur les fortés pour le Sony et à bas niveau l'Oppo donne plus de profondeur.

Je contacte Jean-Luc Ohl qui me conseille d'intervertir les 2 entrées HDMI

Et là c'est le Sony qui est plus faible et l'Oppo nettement plus fort :wtf: :wtf:

Nous décidons donc de changer d'entrée HDMI . Au départ le Sony était logiquement branché sur l'entrée HDMI Blu-Ray. Je le rebranche sur entée HDMI DVD
L'Oppo restant sur l'entée Game .

Premières comparaisons, et les niveaux d'écoutes s'avèrent identiques. Et après ,les nombreuses écoutes n'ont pu départager le Sony :D et l'Oppo :D .

Donc une énorme question: Pourquoi le niveau de sortie HDMI Blu-ray de mon préampli HC le Marantz 7703 est à la fois si élevé et si...mauvais :hehe: ?
...........................................................................................................................................................................

Après 5 heures au moins passé à régler ce satané problème d'entrée HDMI quelques écoutes, mais un peu flapis. Et un résultat évident:

La supériorité de la courbe de réponse corrigée sur la courbe non corrigée s'avère nette, mais pas si importante que cela:
- détails de l'image sonore plus nets
- ampleur légèrement plus large en particulier sur les acoustiques d'églises
-positionnement plus précis des instrumentistes dans un orchestre symphonique (les 2 Cds de SB10)

Pour la comparaison à distance avec les JBL Evrest de Domaud; ce dernier a trouvé que certains tests étaient plus transparents en faveur des Everest et sur certains autres tests les Yamahas NS-1000x powered by Ohl se défendant très bien. A noter que une limitation pour les boomers de la NS-1000x en cas d'écoute à très très haut niveau sonore.

Nous avons décidés tous les trois de nous revoir après un bon déjeuner en plein air afin de peaufiner cette écoute un peu brève. :friend:
Dernière édition par Igor Kirkwood le 25 Aoû 2017 7:39, édité 13 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8054
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Aoû 2017 22:16

Igor Kirkwood a écrit:Oui JIM, il semble même possible avec la méthode MMM de Jean-Luc Ohl de déterminer deux emplacements pour les auditeurs, en variant la zone de saisie.

1/Une seule :oops: place Haute Fidélité
pour l'auditeur central

2/une zone Home-Cinema pour plusieurs auditeurs


C'est ce qu'il faudrait que tu essayes mais sache qu'il y a des conséquences. Perso, j'ai tendance à préférer pour chez moi le balayage large au niveau de ma position mais il faudrait aussi que j'essaye en basculant d'une config à l'autre. En gros, si je ne cherche pas à corriger les petites ondulations des hps, il n'y quasiment pas d'EQ.

SI tu balayes trop court avec la technique MMM autour de la position d'écoute, la correction prendra en compte une part plus importante de early (réflexions précoces) présent seulement a ta position d'écoute. On se rapprochera d'une mesure en 1 point avec tout les défauts que ça représente car tu risques de déformer le direct (premier front d'onde). Je force volontairement le trait.

C'est à mon avis la partie la plus intéressante et difficile à maîtriser avant d'appliquer la correction pour correspondre à la courbe cible. Et je pense que c'est aussi dépendant de l'acoustique de la salle si on commence à jouer la dessus.
L'avantage de balayer large, on diminue la prise en compte des défauts liés à la géométrie de la salle (early), la technique est répétable d'une salle à l'autre. Je pense qu'ohl a du y réfléchir pas mal mais la comparaison a l'écoute reste intéressante si réalisée avec rigueur comme tu le fais !
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5349
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 24 Aoû 2017 23:45

Igor Kirkwood a écrit:Donc une énorme question: Pourquoi le niveau de sortie HDMI Blu-ray de mon préampli HC le Marantz 7703 est à la fois si élevé et si...mauvais :hehe: ?


Il faut regarder comment les appareils sont configurés. L'HDMI peut transmettre du PCM stéréo, du PCM multicanal, du Dolby Digital... l'Oppo BDP-83 possède même un encodeur DTS intégré et peut, selon les circonstances, encoder à la volée en DTS une piste PCM pour la transmettre sur la sortie HDMI.
En théorie il ne le fait que si l'option "audio secondaire" est sur "ON" (c'est le cas par défaut), et s'il rencontre un disque avec piste audio secondaire, OU avec menu "clicking sound" (me regardez pas comme ça, je ne fait que répéter ce que dit le manuel...).

Il faut VRAIMENT passer en revue toutes les options avancées de ces appareils dès le branchement... Si je vous dis que la fréquence d'échantillonnage de la sortie S/Pdif est automatiquement limitée en fonction de la résolution vidéo paramétrée sur le lecteur...
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7094
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Problème HDMI réglé

Message » 07 Sep 2017 19:18

Merci Pio :thks: , le problème de l'HDMI du Marantz 7703 a été résolu par un reset usine, depuis une dizaine de jours.
Dernière édition par Igor Kirkwood le 07 Sep 2017 21:46, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8054
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

CRs de SB10, Domaud,et Igor Kirkwood.

Message » 07 Sep 2017 19:19

Il aura fallu trois mois pour mettre l'installation du Studio de Briare au point, pour les mesures.

Cette durée peut sembler courte :siffle: Mais ce trimestre a été chaud, en effet :
- 1 intervention sur place de Jean-Luc Ohl :D , que.... l'on ne présente plus. Et surtout le triomphe de la méthode MMM qui délocalisée, nous a SB10 et moi même permis de mesurer une vingtaine de courbes interprétées à distance par JLO
-2 écoutes par Syber :D une des plus fine oreille de HCFR ,
- 4 écoutes par Domaud :D propriétaire d'un local de 50 m2 traité et de deux enceintes JBL Everest
-1 écoute par tontonflingueur :D propriétaire d'un local traité de 30 m2 avec des enceintes Triad et 2 caissons de 46 cm
-1 écoute par holggerson :D fin metteur au point d'un local traité avec 3 enceintes Cabasse Baltic II
-de multiples écoutes par SB 10 :D ex président de l'AFDERS et 5 enceintes ....SB10 Technics.

Plutôt que revenir sur des dizaines d'écoutes de mise au point (un peu long :zzzz: ), je voudrais me concentrer sur les résultats obtenus:

* La dernière courbe de réponse du système corrigée par JLO (24 c) présente une différence de qualité auditive très nette par rapport à la courbe non corrigée ce qui n'était pas le cas pour la courbe 21 c décrite précédemment.

*
Le Studio d'Eaubonne :adieu: est totalement dépassé par surtout la propreté du bas médium/grave et par l'image Stéréo élargie du Studio de Briare: presque un triangle équilatéral enceintes auditeur (2,65 m x 2,55 m)

* Ce réglage 24 c a obtenu le consensus enthousiaste et unanime des 3 participants qui tous s'exprimeront.

Et sur l'importante discussion qui enflamme tous les Hifistes: La qualité d'une chaine Haute Fidélité peut elle se "voir" dans des mesures, je dirais à la fois:

oui absence de mode marqué grave du local, RT 60 de 0,2, absence de premières réflexions excessives, L+R et L-R favorable, courbe de réponse...

et non, les derniers réglages se sont fait à 1 dB près (peu visible sur la courbe) et ça change auditivement . Le pincement choisi ne se devine guère.



Voici les photos des 12 pochettes des CDs qui ont servi de tests à SB10, Domaud et moi même


RG TE.jpg



Ecoutes CD Jade / Universal

Richard Galliano accordéon et Thierry Escaish orgue Cavaillé Coll de Berne .

Enregistré en juin 2017 (plage 8 Oblivion). Cette superbe pièce de Richard Galliano est précédée d'un 32 pieds (16 Hz) de l'Orgue joué par Thierry Escaish , il s'entend...... malgré le fait que les Yamahas+ ne descendent pas à 16 Hz
Fichiers joints
ph3.jpg
p5.jpg
p6.jpg
p4.jpg
Dernière édition par Igor Kirkwood le 08 Sep 2017 7:50, édité 24 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8054
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Réservé ....

Message » 07 Sep 2017 19:30

ph1.jpg
Fichiers joints
p7.jpg
p8.jpg
p9.jpg
11.jpg
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8054
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 07 Sep 2017 23:49

OUF ! :D
La dernière visite de Domaud avait été l'occasion de débusquer un problème de connexion entre le lecteur BD Sony et préampli Marantz. En réalité il apparaissait rapidement que c'était l'entrée HDMI appelée BD du Marantz qui présentait un niveau d'entrée particulièrement élevé.
Un reset aux réglages d'usine du Marantz faisait rentrer les choses dans l'ordre. Vraisemblablement la connexion BD avait été configurée avec ARC (audio return channel) et le contrôle de niveau était dévolu à l'écran 4K Sony sans que cela paraisse (et ce niveau était trop élevé, source de saturation et de distorsion). Ce problème de niveau résolu, il devenait alors possible de pratiquer des écoutes claires plus naturelles qu'auparavant et de poursuivre la recherche du meilleur compromis entre les différentes possibilités de réglage. Succession d'ajustements de position des enceintes et de réglages de leur comportement en fréquence, la progression est laborieuse.

Quelques écoutes complémentaires plus tard Igor revenait à un positionnement antérieur (répertorié comme réglage 21) et nous cherchions à progresser à partir de cette base. Avec d'autant plus d'envie que les quelques évolutions testées depuis le réglage 21 ne m'avaient pas convaincu.
C'est la partie sportive de l'écoute Haute-Fidélité, lorsqu'il faut déplacer une paire d'enceintes et les pieds associés, même de quelques centimètres.
Bon équilibre entre image et définition à la base, nous avons testé un relevé (1dB) du médium aigu en faisant varier le point d'inflexion grâce à la fonction paramétrique de l'open DRC. Arrêté à 2 500Hz l'écoute était claire, très définie, l'image sonore cohérente avec un bon respect des plans. Globalement, ce qui donnait les meilleurs résultats à ce jour.
Evidemment, chaque modification de réglage s'accompagne d'un relevé de mesures transmises à J.L. Ohl.

Ce matin, retour de Domaud pour confirmer les dernières avancées. Entre pain au chocolat et croissant, nous apprenons non seulement que Jean-Luc a intégré le relevé de niveau dans la correction (on l'appellera 21 modifiée) mais qu'il a envoyé une autre correction 'mystère' que nous appellerons 24 ( ? c'est comme ça !).
Je démarre les écoutes en position centrale du canapé directement avec Alborada del Gracioso version 21 modifiée. Orchestre symphonique avec les interventions successives d'une variété de pupitres : cordes, cuivres, percussions, chaque instrument se signale par son timbre, son emplacement en largeur de gauche à droite et en profondeur ou de multiples percussions interviennent. Le résultat confirme nos expériences précédentes. Tout y est avec une bonne cohérence, les attaques sont précises et le positionnement permet de bien cerner les interventions des instruments. C'est la meilleure écoute obtenue jusqu'ici.
Puis la curiosité nous pousse à tester la nouvelle correction 24 :
STUPEUR ! un voile se lève. Jamais je n'avais imaginé obtenir un tel niveau de détail. Les comparaisons avec la solution 21 modifiées sont sans appel. Les essais menés avec différents extraits vont tous dans le même sens. Même les "horribles mômes" des petits chanteurs d'Auteuil qui vrillent les tympans sans qu'on puisse leur dire de se taire :siffle: sont vraiment là : on pourrait presque les compter tant certaines voix semblent se détacher, sensation inconnue jusque là ; ce sont des voix d'enfants, vraies.
Un moment, Domaud nous faisait remarquer que le niveau semblait plus faible qu'avec le réglage 21. Un sonomètre posé négligemment sur le canapé avait relevé un niveau d'un peu plus de 1 dB en moins sur un coup de tymbale. En fait, les basses sont bien là mais maitrisées.
Même la tymbale d'Alborada trouve une localisation précise au fond en gardant une assise réaliste. Quasiment impossible à obtenir jusque là.
Les passages les plus complexes même à haut niveau sont parfaitement distincts (musique Turque), les voix sont très stables dans leur localisation. Il y a de l'air, du naturel dans tout ce qu'on écoute. Et des détails qu'on n'avait jamais remarqué.

Les différents tests vont tous dans le même sens. J'étais prêt à parier qu'il y a eu un travail sur la phase. Selon Jean-Luc il n'a opéré qu'une légère correction de niveau sur le réglage 21 de base. Ce soir j'ai encore du mal à y croire, mais la conclusion est définitive : on ne touche plus à rien.

Bon d'accord, l'image centrale n'est toujours pas aussi solide qu'elle pourrait l'être dans l'absolu, la focalisation reste perfectible.
Mais on ne touche plus à rien (non ?).
SB10
 
Messages: 21
Inscription: 15 Avr 2013 18:25
  • offline

Message » 08 Sep 2017 10:23

SB10 a écrit: on ne touche plus à rien.

:lol:
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5844
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 08 Sep 2017 19:33

Hier matin,de bonne heure,nouvelle visite plaisir dans l'antre d'Igor en compagnie de sb 10,viennoiseries et café en nourriture terrestre,les choses sérieuses pouvaient commencer.Surtout qu'une correction surprise arrivé dans la nuit Nous attendait.Je ne répéterais pas ce qu'a très bien développé Sb10,car je partage ses critiques Et impressions.Mon cd D'Anne Bisson"September in Montréal "était confondant de naturel.Je ne sais de quel chapeau Jl Ohl a sorti cette correction 24 dérivé de la correction 21,elle même une évolution de la 20,avec une correction de phase sur le tweeter je crois,elle même.......mais elle nous transporta rapidement dans un autre monde auquel nous ne nous attendions pas!La magie 24 by Olh a frappé fort Et rapidement emporté notre adhésion unanime.Il est urgent d'en profiter et de ne plus(?)rien changer.!........Un bon moment!Heureux Igor!
domaud
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 262
Inscription: 06 Juin 2011 23:35
  • offline

Message » 09 Sep 2017 17:59

Bonsoir,

:bravo: Mais, pourquoi tant de points d'interrogation ? :wink:


Bon week-end.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 22870
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: Cannes 06400
  • offline

La réponse de............ Maitre haskil

Message » 11 Sep 2017 8:04

haskil a écrit:Salut les amis, j'ai tout lu !

Toujours intéressant. Toujours des incrédules, des sceptiques, des jaloux. Le plus intéressant sont les seconds. Et au moins, ici, on est délivré de ceux qui investissent dans les câbles et placent le vinyle plus haut que tout ! Ici, on cause haute-fidélité !
Je passerais bien écouter si tu veux bien ! Je dois descendre à la Roque d'Anthéron pour une semaine, car j'ai des articles à faire, mais au retour si tu es là...

haskil a écrit:Bonjour les amis, cent fois sur le métier remettre son ouvrage ! C'est ainsi que l'on progresse ! Lecture de plein de pages en retard : intéressant.

Rif hi-fi a écrit:
SB10 a écrit: on ne touche plus à rien.

:lol:

ajr a écrit:Bonsoir,

:bravo: Mais, pourquoi tant de points d'interrogation ? :wink:

Et oui André pourquoi tant de points d'interrogation et de rires béats ! ?

La réponse de Haskil est sans appel ! :thks: ,cent fois sur le métier remettre son ouvrage ! C'est ainsi que l'on progresse !

A chaque pallier de qualité dans la progression d'une installation Haute Fidélité on croit que " ouf c'est fini"....."
(la véritable fin c'est quand toute progression devient asymptotique, avec des progrès si faibles que non véritablement audibles...par les oreilles en "or" que sont Syber, holggerson, SB10 )

Mais hier, pour nos oreilles en or une nette progression était encore effective........................
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8054
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Les Mesures et courbes au Studio de Briare

Message » 18 Sep 2017 16:16

Après les dernières écoutes au Studio de Briare par Syber, holggerson et SB10, et les ajustements nécessaires (mais 3 mois, intensifs, en tout c'est peu. Merci à la méthode de mesure MMM de Jean-Luc Ohl :thks: ), voici les courbes de réponses, et mesures obtenues.

Je ne considère pas que des mesures et des courbes de réponses suffisent à prédire totalement la qualité d'une chaine Haute Fidélité.

Mais ces mesures et courbes son indispensables, en effet elles guident progressivement les membres de l'équipe d'écoute vers une qualité sonore plus aboutie.

Le triangle d'écoute est in fine le suivant (quasi triangle équilatéral):

-écartement des enceinte: 2,58 m

-distance auditeur/enceintes: 2,65m

-enceintes dirigées dans l'axe de l'auditeur central (aucun pincement supplémentaire).


Mesures et courbes "brutes" sans aucune correction


25-nc1-L-stereo-essentials.png



Mesures et courbes après corrections FIR par Jean-Luc Ohl du 18 septembre


25-c-5G2-stereo-essentials.png



En ce qui concerne le choix de l'enveloppe de la mesure MMM, celle ci est étroite, (90 x 90 x 50 cm) donnant le meilleur résultat pour l'auditeur central , mais pas aussi lissée que lors d'un balayage plus large, meilleur pour un cercle d'auditeurs plus large....mais moins bon pour l'auditeur central :oops:
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8054
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Sep 2017 10:45

Nous nous sommes retrouvés chez Igor il y a maintenant 3 semaines de cela, SB10, Holggerson et votre serviteur afin d’écouter les derniers réglages en date.

Les premières écoutes débutent et assez rapidement nous pointons un souci de netteté d’image. Lorsque l’on est au centre, elle est nette mais dès que l’on s’écarte un peu latéralement, elle devient floue. Tout est question d’appréciation, bien entendu. N’allez pas imaginer l’impensable. Mais il y a un léger flou bien repérable.

Nous nous interrogeons de concert (comment faire autrement en pareilles circonstances) et suspectons plusieurs pistes. La première qui nous vient à l’esprit concerne l’écran situé entre les deux enceintes. Ecran qui nous posa des problèmes lors des écoutes précédentes. SB10 propose de le masquer avec une couverture afin d’apprécier les éventuelles perturbations sonores qu’il pourrait engendrer à cause de réflexions spéculaires. Igor va chercher une couverture et la rapidité avec laquelle il descend une couette nous fera réaliser qu’il est adepte de ce couchage contemporain. Ce détail n’est strictement d’aucune utilité pour ce compte rendu hormis le rendre vivant grâce à des anecdotes personnelles glissées de ci, de là, cahincaha, comme disait Véronique!

Le fait est qu’en masquant l’écran d’une couette, l’image sonore redevient nette sur un plus grand sweet spot ! Je ne vais pas vous refaire le sketch du tailleur par Fernand Reynaud (ne vous inquiétez pas, vers la fin de mon CR je glisserai un petit clin d’œil à nos jeunes lecteurs), mais vous imaginez bien que cette solution qui aboutit à un bon résultat du point de vue reproduction HiFi, présente quelques contraintes au quotidien, en particulier pour regarder un film.

Quelqu’un, qui au juste, je ne sais plus, propose alors de non plus pincer les enceintes devant la position d’écoute, mais de revenir à un pincement sur la tête de l’auditeur. Nous retirons la couette de sur l’écran et pinçons les enceintes comme mentionné plus haut. L’image reste nette. Ouf ! Je pense que Jean-Luc aura quelques développements à nous proposer sur ces expériences de réglages qui aboutissent au résultat inverse de celui escompté.

Nous écoutons quelques disques et constatons un progrès dans la scène sonore. L’effet de profondeur des différents plans est vraiment très bien restitué. Ce sera l’occasion pour moi de vivre une très jolie écoute, de celles qui font plaisir aux Hifistes, de l’enregistrement qu’Igor a réalisé des chants de von Bingen où la chanteuse est située en avant d’une voute qui se matérialise grâce aux réflexions provoquées par des petites percussions. Tout y est, l’espace, la profondeur, la hauteur, les timbres. Nous retrouverons cette impression sur un CD de Barbara où elle semble bien avancée par rapport au piano qui l’accompagne, mais comme personne de notre assemblée n’était là lors de cet enregistrement, la démonstration est moins probante.

Je demande ensuite à passer un de mes CD test sur lequel s’enchainent des percussions, des vents, puis le morceau se termine par une ligne jouée par une basse électrique. Il s'agit d'un enregistrement du trompettiste Jazz Funk, Roy Hargrove (ceci constitue le clin d’œil promis à nos jeunes lecteurs). Le verdict est sans appel. Si l'on retrouve bien les qualités appréciées lors de l’écoute du von Bingen, en revanche la basse électrique est comme châtrée. Depuis mon dernier passage, des modifications ont été apportées sur le registre grave.

Enfin, même si je ne sais plus exactement dans quel ordre exact ce disque a été écouté, nous passons la piste 14 du CD des petits chanteurs de Neuilly, "A la Claire Fontaine", avec ces fameux Rossignols qui chatouillent l’oreille au point de l’agacer. Je retrouve mes sensations lors de l’enregistrement. Mais cela donne lieu à débat avec SB10 qui trouve ces timbres de voix un peu irritants. Qui a raison ? SB10 ou moi qui malgré ma présence lors de l’enregistrement sait à quel point la mémoire peut nous jouer des tours et qui ai conscience que le Hifiste à son corps défendant apprécie les écoutes un peu plus brillantes que la réalité ?

Nous concluons provisoirement cette séance en pensant que nous sommes arrivés à un point où pour affiner plus précisément l’équilibre tonal reproduit, il faudrait envisager un protocole de test complémentaire qui nous permettrait de basculer instantanément entre un signal joué et sa reproduction.

Jean-Luc ? :wink:
syber
 
Messages: 11140
Inscription: 30 Juil 2005 15:07


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message