Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alesien, Dagda, guyniol, Hote Fidelite, jybliste, MidiReims, nostromo_bx, Steph-Hifi, Symphone et 54 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Vinyl ou (SA)CD ?

Message » 20 Mar 2019 18:35

Le percheron a écrit:Laurent connait quand même bien la hifi ça fait 30 ans qu'il y travaille ou presque ; il avait une TD 320 vers 1992. Ce sont deux supports complémentaires. Surtout depuis la démat... parce que le CD et le SACD c'est complétement fini.


Le jour où les 6300 albums sortis en SACD multicanaux sont dispo en 5.1 dématérialisé, pense à me faire signe, tu seras sympa!
Le pire c'est que le nombre continue à augmenter...

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 7696
Inscription Forum: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Mar 2019 18:35

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Mar 2019 18:36

Vinyl ou CD ?
Vinyl pour l'objet, définitivement insurpassable.
Pour le rendu sonore, je dirais que ça dépend. D'une manière générale, avec le matériel et les oreilles que je possède, j'aurais quand même tendance à préférer le CD.
Sauf quand les versions CD sont réellement décevantes par rapport au CD, car surcompressées.
misterme
 
Messages: 1983
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 20 Mar 2019 18:54

Oui c'est beaucoup du cas par cas. Il faut aussi, pour bien apprécier les supports de bonnes, voire très bonnes platines de lecture. Les disques complexes ont besoin d'être bien lus... sinon ils peuvent être mal jugés.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 20 Mar 2019 20:50

ohl a écrit:Techniquement, il y a une seule vérité : le CD est supérieur sur TOUS les paramètres.
Mais évidemment il y a des CD mal enregistrés, mal mixés ou mal masterisés.


Oui le CD est supérieur. Il a été inventé pour ça je crois bien. La façon dont la prise de son á été effectuée a toute son importance ou pas.
wuwei
 
Messages: 3559
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 21 Mar 2019 10:29

Tout dépend déjà si on parle du seul support ou du support et de son contenu.
C'est bien ce qui rend la comparaison difficile car chacun lance des affirmations sur sa propre expérience d'écoute d'un contenu donné, et non d'un contenu identifié, unique, et déposé de la même manière sur chacun des deux supports.
Bref :-)

Mais même au niveau du support seul, on ne peut pas juste affirmer "le CD est supérieur", ce serait oublier que lors de sa conception, Sony/Philips ont fait des choix, se basant sur des hypothèses de ce que devrait être les caractéristiques techniques du support, entre autre celle de sa bande passante, de facto limitée à 20kHz du fait de la conversion D/A à 44.1kHz et du théorème de Shanon.
Or, un vinyle correctement gravé dépasse les 20kHz et, parfaitement mastérisé et gravé, peut atteindre près de 50kHz.

Le but de mon intervention n'est certainement pas de dire que donc le vinyle est meilleur, ce que je ne crois pas, juste qu'il serait bon de modérer nos propos quand on parle technologie et supériorité "absolue" de l'une ou de l'autre :wink:

PS: Bien évidement le SACD améliorer cette bande passante (80kHz à minima)
gerardfma
 
Messages: 290
Inscription Forum: 23 Nov 2006 14:46
Localisation: Isere
  • offline

Message » 21 Mar 2019 11:07

En ce qui concerne les fréquences, ils ont quand même bien fait les choses chez Sony/Philips. L'oreille humaine n'étant pas capable d'entendre les fréquences supérieures à 20kHz, il était de fait inutile d'avoir un support capable de reproduire des sons au delà de cette limite.
Quand on nous dit que tel ou tel support parvient allègrement à aller bien au-delà, j'ai envie de dire: mais à quoi bon ? Surtout que les audiophiles que nous sommes sont rarement dans leur jeune âge et que la limite haute de perception des fréquences est nettement plus basse, en raison d'une perte d'acuité auditive naturelle. C'est d'ailleurs drôle: quand on a enfin les moyens de s'offrir le système audio de ses rêves, on a généralement atteint un âge qui ne nous permet pas d'en profiter au maximum...
misterme
 
Messages: 1983
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 21 Mar 2019 13:18

Ultra simplification quand tu nous tiens :)

Tout comme pour la vue, nous ne sommes pas tous égaux coté audition. So la limite supérieure "communément acceptée" est effectivement de 20kHz, d'où le choix des caractéristiques HiFi et pas seulement de celles du CD, certains d'entre nous n'entendrons jamais au delà de 10kHz alors que d'autres entendrons jusque 25kHz.

Les tests d'audition sont des tests le plus souvent fait sur des fréquences qui évoluent "à l'octave", mais surtout sur des fréquences pures. Or tout ce que nous entendons est "complexe", rares sont les sons purs dans l'ambiance sonore qui nous entoure. Et comme l'oreille est bien faite, elle sait nous faire distinguer un son de 8kHz "pur", d'un même son à 8kHz avec des harmoniques (16k, 24k, 48k ...). C'est bien grâce à cela que l'on distingue les sonorités spécifiques des instruments. Avoir un média permettant de dépasser les 20kHz est donc tout à fait pertinent.
gerardfma
 
Messages: 290
Inscription Forum: 23 Nov 2006 14:46
Localisation: Isere
  • offline

Message » 21 Mar 2019 13:21

et c'est reparti pour un tour!!!
35 ans de débat stérile ça ne vous suffit pas ??
j_yves
 
Messages: 5383
Inscription Forum: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 21 Mar 2019 16:09

Au lieu de parler d'hypothétiques personnes capables d'entendre des fréquences au-delà de 20kHz, parlons de nous-mêmes ici présents. Ce serait déjà pas mal.
Donc qui ici est capable d'entendre déjà jusqu'à 20kHz en toute vraie honnêteté ? (avez-vous fait un test d'audition permettant d'étayer votre réponse, et si oui, à quand remonte t-il ?)
Personnellement, son à fréquence pure ou harmoniques, peu importe, je n'entends rien au-dessus de 17kHz à 45 ans. Et vous ?
misterme
 
Messages: 1983
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 21 Mar 2019 16:34

gerardfma a écrit:Ultra simplification quand tu nous tiens :)

Tout comme pour la vue, nous ne sommes pas tous égaux coté audition. So la limite supérieure "communément acceptée" est effectivement de 20kHz, d'où le choix des caractéristiques HiFi et pas seulement de celles du CD, certains d'entre nous n'entendrons jamais au delà de 10kHz alors que d'autres entendrons jusque 25kHz.

Les tests d'audition sont des tests le plus souvent fait sur des fréquences qui évoluent "à l'octave", mais surtout sur des fréquences pures. Or tout ce que nous entendons est "complexe", rares sont les sons purs dans l'ambiance sonore qui nous entoure. Et comme l'oreille est bien faite, elle sait nous faire distinguer un son de 8kHz "pur", d'un même son à 8kHz avec des harmoniques (16k, 24k, 48k ...). C'est bien grâce à cela que l'on distingue les sonorités spécifiques des instruments. Avoir un média permettant de dépasser les 20kHz est donc tout à fait pertinent.


Test facile à faire F1 = frequence audible, F2 pas audible => wave F1 seule et F1+F2. Et on écoute :wink:

Avec REW:

Image

La configuration dans mon profil


LG OLED65C8, MARANTZ SR7012, 3 x CROWN XLS 1502, Platine UHD LG UBK90, HC-PC Asrock Deskmini A300, NVIDIA Shield, B&W CM10 S2, center 2xB&W CM5, B&W 686 S2, 4xCANTON GLE416, Caisson 2x SVS SB-1000.
Avant j'étais Stefc13, mais c'etait avant...
Stefc13_2
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1325
Inscription Forum: 27 Jan 2014 11:51
  • offline

Message » 21 Mar 2019 19:54

j_yves a écrit:et c'est reparti pour un tour!!!
35 ans de débat stérile ça ne vous suffit pas ??


C'est étonnant effectivement. Je dois être un des rares à avoir numérisé nos Vinyles afin de pouvoir les écouter encore aujourd'hui comme s'ils étaient neuf et sans avoir été obligé dans les années 80 de les racheter en version CD.
De cette époque je me souviens des dépôts ventes et des bacs entier de Vinyles bradés. On était très loin de penser qu'ils reviendraient.. tellement content avec le CD de pouvoir écouter un album sans craquements ni de retournement aussi rapide pour la face B. Aujourd'hui c'est très tendance :mdr:
Si cela rend service aux artistes et donne du plaisir aux mélomanes..c'est bien l'essentiel. :wink:
wuwei
 
Messages: 3559
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Vinyl ou (SA)CD ?

Message » 21 Mar 2019 20:20

Est-ce que la fréquence maximale est la performance à rechercher ???? La musique ne se résume pas à un nombre.
Ce mois-ci, j'ai suivi pendant 4 jours un concours international de piano, j'avais la possibilité de choisir ma place (dont j'ai changé plusieurs fois, j'ai aussi bénéficié de l'écoute en direct = appuyé au piano et le son change à chaque position). MAIS je n'ai JAMAIS rien entendu de tel sur aucune chaine, même valant le prix d'une coquette maison. La prise de son et le traitement pour créer des fichier ou bandes MASTER sont primordiaux!

Ce qui me fait rire (jaune) est quand la main gauche du piano est restituée sur l'enceinte de gauche, et la main droite sur l'enceinte droite, comme si l'auditeur était au clavier. Pour les orchestres, avez-vous décelé qu'un CD restituait sur l'enceinte de droite les musiciens d'un orchestre philarmonique normalement situés à gauche? Cela arrive rarement, et c'est troublant. J'ai regravé mon CD en croisant les pistes et la musique "revient".

Frottez vous même l'archet sur un violon (je l'ai fait), et vous vous apercevrez que la recherche d'une chaine musicale ne peut aboutir qu'a un agréable compromis, pis-aller de l'écoute en concert. Mon pseudo indique que j'ai un peu salivé en orchestre: cela forme à l'écoute stéréo. J'entend certes moins les fréquences hautes qu'il y a 20 ans (j'ai passé des audiogrammes au fil des années), mais le cerveau interprète. La valeur de la fréquence max. (dans quelles conditions?) n'est pas AHMA LE critère

Pour revenir au sujet, le Vinyl passe par la correction RIAA; ce n'est donc pas par essence fidèle, toutefois le résultat est très agréable quand toutes les conditions de mise en utilisation (depuis la prise de son, masterisation et restitution sur la chaine dans la pièce prévue).

J'ai constaté MAIS PAS TOUJOURS que le SACD "avait tendance" (lorsque toutes les conditions etc..) à mieux me convenir que le CD et que le Vinyl. Pour ce dernier, c'est l'aspect manipulation toutes les 20 minutes, usure etc qui sont les raisons de leur mise à l'écart de ma part.

TOUTEFOIS: un de mes vinyls s'est trouvé être BIEN meilleur que le CD de la même oeuvre, même interprète, même date d'enregistrement acheté dans le commerce.

Voila, à vous :P
sax.tenor
 
Messages: 914
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • online

Message » 21 Mar 2019 20:42

wuwei a écrit:
j_yves a écrit:et c'est reparti pour un tour!!!
35 ans de débat stérile ça ne vous suffit pas ??


C'est étonnant effectivement. Je dois être un des rares à avoir numérisé nos Vinyles afin de pouvoir les écouter encore aujourd'hui comme s'ils étaient neuf et sans avoir été obligé dans les années 80 de les racheter en version CD.
De cette époque je me souviens des dépôts ventes et des bacs entier de Vinyles bradés. On était très loin de penser qu'ils reviendraient.. tellement content avec le CD de pouvoir écouter un album sans craquements ni de retournement aussi rapide pour la face B. Aujourd'hui c'est très tendance :mdr:
Si cela rend service aux artistes et donne du plaisir aux mélomanes..c'est bien l'essentiel. :wink:


Nan, t'es pas tout seul! Mes vinyls neufs étaient enregistrés (REVOX) au premier passage. Ensuite, cela été enregistré avec DAT (enregistreur numérique), ensuite cela été avec une "super carte son d'ordinateur" et enregistrement sur disque dur. J'ai parfois éliminé des bruits de surface avec le logiciel de la carte son (j'ai récupéré pas mal de vinyls de médiathèque bien usés). Progressivement, j'ai tout remplacé par les CD.

La carte son et le lecteur CD valaient 3000 FRANCS à l'époque (=un salaire).
sax.tenor
 
Messages: 914
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • online

Message » 21 Mar 2019 20:54

Bonjour,
Or, un vinyle correctement gravé dépasse les 20kHz et, parfaitement mastérisé et gravé, peut atteindre près de 50kHz

c'est c'là, ouiiiiii !
grand maxi 20 kHz sur le bord, 15 kHz vers le milieu, et guère plus de 10/12 kHz près du centre
limitation due à l'espacement entre les sillons

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 5082
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 21 Mar 2019 22:06

sax.tenor a écrit:Ce qui me fait rire (jaune) est quand la main gauche du piano est restituée sur l'enceinte de gauche, et la main droite sur l'enceinte droite, comme si l'auditeur était au clavier.


Fort heureusement, je n'ai jamais entendu cela sur un des disques de piano de ma discothèque. J'en serais, comme toi, troublé ! Pourrais-tu nous donner le titre d'un album sur lequel se manifeste ce phénomène ?

sax.tenor a écrit:Pour les orchestres, avez-vous décelé qu'un CD restituait sur l'enceinte de droite les musiciens d'un orchestre philarmonique normalement situés à gauche? Cela arrive rarement, et c'est troublant. J'ai regravé mon CD en croisant les pistes et la musique "revient".


Les inversions de canaux à la production ou les inversions de phase en raison d'erreur de branchement de microphones sont des problèmes qui peuvent arrivés si le contrôle qualité n'est pas bien réalisé. D'où l'intérêt d'avoir un préamplificateur digne de ce nom, qui permet d'inverser les canaux ou la phase en appuyant sur un bouton : ça rétablit la stéréophonie ou la phase normale et permet de jouir du disque.

Cela étant, si l'orchestre symphonique est d'Europe centrale ou orientale, il peut être tout à fait normal d'entendre à droite ce que l'on est habitué à entendre à gauche, et vice-versa, en Europe occidentale. En effet, la disposition des pupitres d'un orchestre n'est pas un exercice imposé, mais un fait culturel qui peut être différent d'un pays à l'autre, voire même d'une salle de concert à l'autre.

Frottez vous même l'archet sur un violon (je l'ai fait), et vous vous apercevrez que la recherche d'une chaine musicale ne peut aboutir qu'a un agréable compromis, pis-aller de l'écoute en concert.


J'émettrais un gros bémol à cette observation : lorsqu'on joue (bien grand mot en ce qui me concerne :mdr: ) d'un violon, non seulement on perçoit le son produit par l'instrument, qui d'ailleurs n'est pas perçu de la même manière que lorsqu'on est en position de spectateur, mais on perçoit aussi des sensations tactiles et les vibrations de l’instrument qui se propagent dans le corps. Les sensations que l'on perçoit ne sont donc pas du tout celles que peuvent percevoir les spectateurs. Or, une chaîne hifi est destinée à reproduire une performance pour des personnes placées dans la position de spectateurs, pas de musiciens qui produisent le son.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10987
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message