Modérateurs: Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Les installations HiFi des forumeurs de HCFR.

Mon installation évolue

Message » 05 Juin 2013 17:00

dominax a écrit:
Le daim a écrit:
dominax a écrit:la lingette peut avoir un effet bénéfique atténuer les diffractions )à l'intérieur du pavillon, moi choix concernant le pavillon s'oriente sur un guide d'onde OS, oblate sphéroïdal, qui est la forme qui limite le plus les effet de diffraction à l'intérieur de celui ci sa forme est presque conique et consiste a faire une transition parfaite entre l'angle d'ouverture de la compression et la forme conique, sinon pour la tad 4001, la forme du th à l'avantage d'avoir une grande directivité vertical, c'est un pavilon valable aussi, les autres formes sont moins bien à mon avis

en tout cas sur les mesure, on à une preuve supplémentaire que la tad 4001 est une excellente compression, et que le pavillon marco installé dessus à une bonne réponse dans l'axe
:wink:


La mesure n'est pas tout à fait effectuée dans l'axe car les enceintes sont pincées vers le centre.


ok

as tu fait des mesure dans l'axe et hor ae à 10, 15, 30, 45, 60, 90°
connaitre la directivité de son pavillon c'est pour moi essentiel, et i vaux mieux que les courbe soit droite sans accro, hors axe le niveau va descendre, mais assez pareillement à toute les fréquences c'est pas parfait mais c'est mieux que nombre d'autre profile, c'est une des grade qualité des oblate sphéroïdal

http://forum.speakerplans.com/how-to-ma ... 39526.html :wink:


Ainsi que je l'ai déjà écrit, la mesure est faite hors axe et je précise qu'elle est hors axe de deux manières : d'abord parce que les pavillons sont pincés vers le centre et ensuite parce qu'ils sont dirigés vers le haut; ils reposent à l'arrière sur le moteur et à l'avant sur le bord extérieur du pavillon. Si on enlève les lingettes, le centre du moteur n'apparaît pas à l'auditeur assis au point G. Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 418
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Juin 2013 17:00

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Juin 2013 17:15

Igor Kirkwood a écrit:
Le daim a écrit:Je n'ai fait qu'une mesure, au point d'écoute. Tu sais, je ne suis pas un fana des courbes. J'ai simplement voulu être un peu dans le vent :oldy:


Dominax, dans un local rigoureusement traité de 80 mètres carrés :D :o , avec une écoute à environ 5 mètres des enceintes avec en plus une distance importante entre les enceintes et les murs latéraux et les murs arrières, l'importance de mesures angulaires me semble un peu secondaire.

Par contre Olivier pourrais tu republier la courbe globale de ton installation, en effet le lecteur qui lit un peu rapidement ton article peut penser que ton installation ne "monte pas " en aigu. Hors ton tweeter a ruban il monte lui et..même très bien :D

Quand aux visiteurs attendus : Alexandre BPhil et Djcooper je leur prédit un choc :love: en matière d'écoute Hi Fi


Voici la mesure : les deux canaux et, à 6db au-dessus, la sommation des deux voies stéréophonioques. Cette sommation est à mon sens la mesure la plus démonstrative car la courbe du dessus suit presque exactement le tracé des deux autres, ce qui me paraît indiquer une excellente réponse stéréophonique avec une mise en phase correcte. Image

Il ne faut pas perdre de vue que les courbes que j'ai publiées ce WE ne concernaient que le moteur TAD et son pavillon MARCO. Il n'est donc pas étonnant qu'elles indiquent un fléchissement dans le haut du spectre, les lingettes y étant pour quelque chose. Ce fléchissement permet un raccordement aisé avec le tweeter à ruban et évite que le moteur et le pavillon ne fonctionnent dans une partie du spectre où, ainsi que le craint sans toute Dominax, le système à haut-rendement ne devienne trop directif, aspergeant l'auditeur comme au tuyau d'arrosage. Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 418
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 06 Juin 2013 14:08

"aspergeant l'auditeur comme au tuyau d'arrosage"

C'était un peu le sens de ma question

Sur une des photos on voit par terre un pavillon radial, tu as préféré un jmlc pour quelles raisons ?

j'ai constaté une directivité très marquée des pavillons type jmlc, gueddes , axysémitrics ou autres dévirés du pavillon conique qui rend très difficile l'écoute à plusieurs auditeurs situés à des endroits non identiques ... de par le fait.
alpacou
 
Messages: 2263
Inscription Forum: 14 Avr 2006 8:31
Localisation: Riante cité du val d'oise
  • offline

directivité du pavillon

Message » 06 Juin 2013 16:08

alpacou a écrit:"aspergeant l'auditeur comme au tuyau d'arrosage"

C'était un peu le sens de ma question

Sur une des photos on voit par terre un pavillon radial, tu as préféré un jmlc pour quelles raisons ?

j'ai constaté une directivité très marquée des pavillons type jmlc, gueddes , axysémitrics ou autres dévirés du pavillon conique qui rend très difficile l'écoute à plusieurs auditeurs situés à des endroits non identiques ... de par le fait.


Salut Alain :D

De fait tu aurais peut être raison, je n'ai effectué de l'installation d'olivier qu'une écoute auditeur au centre, écoute superfétatoire :love:

Mais quelque soit la directivité du pavillon, je pense que l'immensité du local d'Olivier,80 m2, de surcroit très bien traité acoustiquement, et la très grande distance d'écoute aux environs de 4 ou 5 mètres (? :-? ) relativisera fortement les problèmes éventuels de directivité du pavillon.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9356
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 06 Juin 2013 19:23

alpacou a écrit:"aspergeant l'auditeur comme au tuyau d'arrosage"

C'était un peu le sens de ma question

Sur une des photos on voit par terre un pavillon radial, tu as préféré un jmlc pour quelles raisons ?

j'ai constaté une directivité très marquée des pavillons type jmlc, gueddes , axysémitrics ou autres dévirés du pavillon conique qui rend très difficile l'écoute à plusieurs auditeurs situés à des endroits non identiques ... de par le fait.


A mon sens, ce n'est pas la forme du pavillon qui est en cause mais son usage et sa position dans la pièce d'écoute. Vouloir reproduire le haut du spectre avec un moteur 2", même de très grande qualité, n'est pas une bonne solution et risque d'être la cause d'un sentiment de compactage du son que j'ai pu comparer au débit d'un tuyau d'arrosage. Je crois que je puis assurer que rien de tel ne se produit chez moi.

Il est vrai que chaque point d'écoute peut donner une impression d'écoute légèrement différente mais n'en est-il pas toujours ainsi, même dans une salle de concert qui jouirait de la meilleure acoustique. Pour tenter de minimiser ce phénomène inévitable, j'ai dirigé mon enceinte de droite sur le point d'écoute de gauche et vice-versa, en telle sorte que les projections axiales des deux enceintes stéréophoniques se croisent à environ un bon mètre devant le point G.

Le moteur surmonté d'un pavillon qu'Alpacou a remarqué sur l'une des photo de mon grenier est un moteur TAD 2" surmonté d'une réplique d'un pavillon 4002 (si je ne me trompe pas sur le numéro distinctif), pavillon rectangulaire. Initialement, mes moteurs TAD étaient pourvus de pavillon TAD 4002 de très belle facture que j'avais achetés d'occasion avec les moteurs. J'ai finalement revendus ces pavillons rectangulaires car j'ai préféré les pavillons ronds de MARCO qui remplissent mieux l'espace sonore de grenier dont le faîte culmine à quelque 5m. Je ne crains donc pas les retours d'ondes désagréables par le plafond. D'autre part, la gorge des pavillons TAD est pourvue de lamelles verticales de directivité, ce qui ne m'aurait pas permis d'y loger mes lingettes. Je tiens beaucoup à ces lingettes car c'est grâce en partie à elles que le son appuyé propre aux pavillons est totalement estompé. Elles me permettent également de faire descendre avec linéarité (je n'utilise aucun filtre passe-bande sur les TAD) la réponse des pavillons jusqu'à 450 c/s, fréquence à laquelle cette réponse est coupée par cross passe-haut de 18 db octave.

Cordialement Olivier :oldy:

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 418
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 06 Juin 2013 19:53

Le daim a écrit:
alpacou a écrit:"aspergeant l'auditeur comme au tuyau d'arrosage"

C'était un peu le sens de ma question

Sur une des photos on voit par terre un pavillon radial, tu as préféré un jmlc pour quelles raisons ?

j'ai constaté une directivité très marquée des pavillons type jmlc, gueddes , axysémitrics ou autres dévirés du pavillon conique qui rend très difficile l'écoute à plusieurs auditeurs situés à des endroits non identiques ... de par le fait.


A mon sens, ce n'est pas la forme du pavillon qui est en cause mais son usage et sa position dans la pièce d'écoute. Vouloir reproduire le haut du spectre avec un moteur 2", même de très grande qualité, n'est pas une bonne solution et risque d'être la cause d'un sentiment de compactage du son que j'ai pu comparer au débit d'un tuyau d'arrosage. Je crois que je puis assurer que rien de tel ne se produit chez moi.

Il est vrai que chaque point d'écoute peut donner une impression d'écoute légèrement différente mais n'en est-il pas toujours ainsi, même dans une salle de concert qui jouirait de la meilleure acoustique. Pour tenter de minimiser ce phénomène inévitable, j'ai dirigé mon enceinte de droite sur le point d'écoute de gauche et vice-versa, en telle sorte que les projections axiales des deux enceintes stéréophoniques se croisent à environ un bon mètre devant le point G.

Le moteur surmonté d'un pavillon qu'Alpacou a remarqué sur l'une des photo de mon grenier est un moteur TAD 2" surmonté d'une réplique d'un pavillon 4002 (si je ne me trompe pas sur le numéro distinctif), pavillon rectangulaire. Initialement, mes moteurs TAD étaient pourvus de pavillon TAD 4002 de très belle facture que j'avais achetés d'occasion avec les moteurs. J'ai finalement revendus ces pavillons rectangulaires car j'ai préféré les pavillons ronds de MARCO qui remplissent mieux l'espace sonore de grenier dont le faîte culmine à quelque 5m. Je ne crains donc pas les retours d'ondes désagréables par le plafond. D'autre part, la gorge des pavillons TAD est pourvue de lamelles verticales de directivité, ce qui ne m'aurait pas permis d'y loger mes lingettes. Je tiens beaucoup à ces lingettes car c'est grâce en partie à elles que le son appuyé propre aux pavillons est totalement estompé. Elles me permettent également de faire descendre avec linéarité (je n'utilise aucun filtre passe-bande sur les TAD) la réponse des pavillons jusqu'à 450 c/s, fréquence à laquelle cette réponse est coupée par cross passe-haut de 18 db octave.

Cordialement Olivier :oldy:


en faite les lingette permette de retarder les effet de la diffraction sur le pavillon et de les rendre moins audible, les pavillon sont plus ou moins affecté par ce problème, les guide d'onde os sont ceux ui en ont le moins leur forme est travaillé pour, après geddes à breveté l'utilisation de mousse à l'intérieur du pavillon, qui doit avoir la même utilité à mon avis que la lingette

et c'est ces diffraction qui donne le son "appuiyé" et les sonorité "canard" au pavillon

d'ou l'utilité des guide d'onde oblate spéroïdal, et pour la directivité contrôlé du guide d'onde
il ne faut pas tout prendre comme argent comptant mais je pense que ce type de guide d'onde est vraiment très intéressant

http://www.gedlee.com/
http://www.gedlee.com/downloads/Horn%20 ... 0reply.pdf
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription Forum: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 07 Juin 2013 8:57

Igor Kirkwood a écrit:
alpacou a écrit:"aspergeant l'auditeur comme au tuyau d'arrosage"

C'était un peu le sens de ma question

Sur une des photos on voit par terre un pavillon radial, tu as préféré un jmlc pour quelles raisons ?

j'ai constaté une directivité très marquée des pavillons type jmlc, gueddes , axysémitrics ou autres dévirés du pavillon conique qui rend très difficile l'écoute à plusieurs auditeurs situés à des endroits non identiques ... de par le fait.


Salut Alain :D

De fait tu aurais peut être raison, je n'ai effectué de l'installation d'olivier qu'une écoute auditeur au centre, écoute superfétatoire :love:

Mais quelque soit la directivité du pavillon, je pense que l'immensité du local d'Olivier,80 m2, de surcroit très bien traité acoustiquement, et la très grande distance d'écoute aux environs de 4 ou 5 mètres (? :-? ) relativisera fortement les problèmes éventuels de directivité du pavillon.


Salut Igor,

Tu as certainement raison, la grande distance d'écoute et le fait que les pavillons soient inhabituellement dirigés vers le rampant conjugué au filtrage dont la fréquence de transition est également inhabituellement basse pour ce type de pavillon (généralement utilisé sans tweeter) atténue certainement la grande directivité ressentie en configuration 2 voies (sans tweeter) écoutée à 3/4 mètres.
alpacou
 
Messages: 2263
Inscription Forum: 14 Avr 2006 8:31
Localisation: Riante cité du val d'oise
  • offline

Message » 07 Juin 2013 10:28

Le daim a écrit:
A mon sens, ce n'est pas la forme du pavillon qui est en cause mais son usage et sa position dans la pièce d'écoute. Vouloir reproduire le haut du spectre avec un moteur 2", même de très grande qualité, n'est pas une bonne solution et risque d'être la cause d'un sentiment de compactage du son que j'ai pu comparer au débit d'un tuyau d'arrosage. Je crois que je puis assurer que rien de tel ne se produit chez moi.
Oui "compact" c'est un terme qui peut définir l'écoute d'une deux voies (au moins au dessus de 100hz) et un des avantages de cette configuration où la compression reproduit tout le spectre médium aigu, un sentiment de cohérence et une stabilité sans faille de l'image sonore au détriment d'une certaine sensation d'aération et de raffinement du haut du spectre.

Il est vrai que chaque point d'écoute peut donner une impression d'écoute légèrement différente mais n'en est-il pas toujours ainsi, même dans une salle de concert qui jouirait de la meilleure acoustique. Pour tenter de minimiser ce phénomène inévitable, j'ai dirigé mon enceinte de droite sur le point d'écoute de gauche et vice-versa, en telle sorte que les projections axiales des deux enceintes stéréophoniques se croisent à environ un bon mètre devant le point G.
Oui le croisement des enceintes permet d'élargir sensiblement le doux point.

Le moteur surmonté d'un pavillon qu'Alpacou a remarqué sur l'une des photo de mon grenier est un moteur TAD 2" surmonté d'une réplique d'un pavillon 4002 (si je ne me trompe pas sur le numéro distinctif), pavillon rectangulaire. Initialement, mes moteurs TAD étaient pourvus de pavillon TAD 4002 de très belle facture que j'avais achetés d'occasion avec les moteurs. J'ai finalement revendus ces pavillons rectangulaires car j'ai préféré les pavillons ronds de MARCO qui remplissent mieux l'espace sonore de grenier dont le faîte culmine à quelque 5m. Je ne crains donc pas les retours d'ondes désagréables par le plafond. D'autre part, la gorge des pavillons TAD est pourvue de lamelles verticales de directivité, ce qui ne m'aurait pas permis d'y loger mes lingettes. Je tiens beaucoup à ces lingettes car c'est grâce en partie à elles que le son appuyé propre aux pavillons est totalement estompé.
C'étaient très certainement des Th 4001 Image


Oui ton choix est rationnel, ce pavillon est conçu pour fonctionner sans tweeter, les ailettes de diffraction permettent d'étendre le haut du spectre en relative proximité.
C'est parfaitement cohérent à partir du moment où on rajoute un tweeter, le pavillon Tad avec la Td 4001 n'est plus l'idéal théorique tel que voulu par le concepteur : diffraction plus membrane béryllium fractionnant vers 16khz pour reproduire le spectre à partir de 500/600hz avec une seule voie.

Elles me permettent également de faire descendre avec linéarité (je n'utilise aucun filtre passe-bande sur les TAD) la réponse des pavillons jusqu'à 450 c/s, fréquence à laquelle cette réponse est coupée par cross passe-haut de 18 db octave.

Cordialement Olivier :oldy:


Merci pour ces réponses.
alpacou
 
Messages: 2263
Inscription Forum: 14 Avr 2006 8:31
Localisation: Riante cité du val d'oise
  • offline

les apparences...

Message » 09 Juin 2013 17:24

Merci Alain :D de porter de l'attention à exceptionnelle mais peu conventionnelle et hétéroclite installation HR d'Olivier .

A noter que ce système fonctionne remarquablement bien sans aucune Trinnovisation...

Le bruit rose est très bien centré en phase et "coupé en deux" en hors phase... Alors que sur mon propre système je dois avoir recours (via J-L Ohl) au système de convolution à phase linéaire pour aboutir à ce résultat.

Et un local acoustiquement traité de 80 m2 avec un faitage à 5 mètres...cela donne...de l'air. :zen:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9356
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 09 Juin 2013 21:16

Merci Igor pour ta compréhension de mon installation et ton partage. J'espère que nous pourrons nous revoir après les vacances maintenant que nous connaissons le chemin qui nous mène les uns vers les autres. Je serais heureux que tu puisses entendre un peu plus longuement mon installation et surtout, en communion avec toi, la musique que j'apprécie et qui est si belle que parfois elle me parcourt dans un frisson. Très cordialement Olivier :oldy:

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 418
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 25 Aoû 2013 17:24

J'espère que ces vacances ont été belles et bonnes pour chacun d'entre vous. Après les plaisirs épicuriens de vacances, je reviens sur le forum avec mon programme de rentrée audiophile .
Le sujet de mes labeurs de rentrée sera différent de tous ceux que j'ai traités jusqu'à présent : il ne concerne pas la reproduction des fréquences musicales mais bien leur source qui est numérique chez moi. Depuis environ deux ans, je n'utilise plus qu’un ordinateur dédié pour lire mes CD. C'est cet ordinateur que je me propose de modifier, par contrainte comme on le verra, mais aussi poussé par le démon excitant de la nouveauté.
Je m'explique. Mon ordinateur fonctionne avec un player JPLAY et un carte de sortie numérique LYNX. Ces deux éléments m’ont paru jusqu’à présent absolument essentiels. La carte LYNX issue du monde professionnel est non seulement d’une très grande qualité sonore mais elle permet aussi une liaison parfaite avec mes deux BEHRINGER dont les entrées numériques sont au standard AES.
Et puis voilà un chiendent : La dernière évolution du player JPLAY semble incompatible avec la carte LYNX. Cette évolution a été apparemment conçue pour une liaison par USB avec le convertisseur. Or, une pareille liaison USB, qui supposerait dans mon installation une conversion supplémentaire de la sortie USB en AES, fonctionne infiniment moins bien que la bonne vieille carte LYNX dont je ne me séparerais pas volontiers.
Bonne vieille en effet est ma carte LYNX. Un autre problème a en effet fait surface à son propos, celui concernant le format de lecture numérique: Kernel-Streaming, Asio ou tutti quanti. Pour moi et pour mes amis qui ont eu l'occasion de se frotter à ces différents formats, le Kernel-Streaming est de très loin le plus musical. Il en est surtout ainsi si on emploie les fonctions les plus avancées de JPLAY, la fonction « Xstream » et la fonction « hibernation », laquelle hibernation met en sommeil toutes les innombrables possibilités de WINDOWS qui sont superflues pour la lecture d'un fichier-audio. Or, il se fait que les plus récentes éditions des logiciels LYNX ne comprennent plus la fonction Kernel-Streaming. Elle est peut-être parue désuète aux concepteurs de la carte, à mon avis tout-à-fait à tort du moins pour l'usage audio. C’est pourquoi j’ai été contraint d''utiliser une bonne vieille édition du logiciel LYNX.
Et cependant, il va falloir en sortir. Avec la collaboration indispensable de mon ami Robert que Igor a pu rencontrer lors de sa visite en Belgique et que je ne saurais suffisamment remercier de mettre l'informatique à ma portée avec de grands talents de vulgarisateur et une patience inébranlable devant mes difficultés de compréhension, donc avec la collaboration de ce très bon ami, je me propose de commencer par reformater complètement mon ordinateur dédié et de n’y réinstaller ensuite que les logiciels indispensables à la reproduction audio, ceci afin de limiter la mémoire-vive nécessaire à la lecture des fichier audio en Kernel-Streaming, Xtream et hibernation. Car cette mémoire-vive utilisable avec JPLA a été a été plafonnée d'une manière assez incompréhensible à 5 Go par ses concepteurs eux-mêmes. On verra après la cure d’amaigrissement du soft de mon ordinateur si la mémoire-vive limitée par JPLAY est suffisante. Ensuite, et surtout si la lecture en Xtream présente des tendances à l'accrochage, j’envisage de remplacer le processeur actuel, un INTEL i5 760, par un i7 de la dernière génération, un 4770S Haswell, de façon à accélérer la lecture en Xstream, tout en sachant que le remplacement du processeur nécessitera le remplacement de la carte-mère.

Et si cela ne fonctionnait toujours pas convenablement, je crains qu'il ne faille alors sacrifier la carte LYNX mais aussi WINDOWS 7 et chercher à mettre en place une problématique liaison USB en utilisant la carte-serveur WINDOWS 2012 et son extension-audio.

Voilà quelques excitants devoirs de rentrée. A qui le tour ? Cordialement Olivier

La configuration dans mon profil


La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 418
Inscription Forum: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

L'installation qui dérange

Message » 26 Aoû 2013 14:59

Quel plaisir de te relire Olivier :D .

Ne saurais d'emblée avoir un avis éclairé sur ton problème de compatibilité de cartes sons.

Je me permet de rappeler ici que ton système à base de TAD 4001 + filtrage actif, et ton local finement traité et égalisé de 80 m2 est de loin le meilleur système Haut Rendement que j'ai entendu :love: ....voir le meilleur quel que soit le rendement des hauts parleurs ? :-?

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9356
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 26 Aoû 2013 15:18

Le daim a écrit:Et si cela ne fonctionnait toujours pas convenablement, je crains qu'il ne faille alors sacrifier la carte LYNX mais aussi WINDOWS 7 et chercher à mettre en place une problématique liaison USB en utilisant la carte-serveur WINDOWS 2012 et son extension-audio.

Voilà quelques excitants devoirs de rentrée. A qui le tour ? Cordialement Olivier



Bonjour,

vous cherchez des problèmes là où il n'y en a pas. :wink:
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription Forum: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 26 Aoû 2013 15:40

Si je résume, le partie hardware est au top pour l'usage mais c'est la partie software ( Jplay) qui ne suit pas! Les développeurs de Jplay vendent un produit dont le développement le rend utilisable par un moins grand nombre d'utilisateurs!?

Perso je changerai tout simplement de crémerie software.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7597
Inscription Forum: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 26 Aoû 2013 15:41

Doublon 3G
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7597
Inscription Forum: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Installations Haute-Fidélité

 
  • Articles en relation
    Dernier message