Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

LES MEilleurs ENregistrements CLASSIQUES (Volume2)

Message » 04 Nov 2009 10:40

of course :roll:
bien bel enregistrement (suite à nos echanges, merci corsario) que je me suis procuré...faudra que je le note.
Pour stravinsky et son sacre, ne pas oublier la prestation de salonen, une bombe...A comparer avec jansons si possible.
Image
moeb
 
Messages: 1341
Inscription Forum: 19 Mai 2006 19:00
Localisation: Pau
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Nov 2009 10:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Nov 2009 18:40

corsario a écrit:Pour revenir à la sonate Kreutze par Faust et Melnikov

On peut comparer les deux en écoutant le dernier mouvement de la sonate (plage 6) :
Ecouter Faust/Melnikov
Ecouter Repim/Argerich (cliquer sur "écouter l'album")

....

Et je conçois que l'on puisse apprécier la prise de son "douce" pour le piano du Faust/Melnikov, mais alors moi, pas du tout.

Pour la note je vais mettre 4.9 pour le concerto, 4.4 pour la sonate soit une moyenne de 4.65

J'apprécie beaucoup la prise de son découpée au scalpel du concerto. Tout est propre, puissant, on peut monter le son, ça reste détaché, propre et sans bavure. J'aime vraiment beaucoup.


Hé oui, sous l'angle du piano, tu as parfaitement raison, mauvais équilibre entre les 2 instruments (comparé avec le SATIE, c'est encore plus évident).
Mais pour moi, cette mise en avant du violon ou cet effacement du piano est quasiment lié à la volonté du compositeur (et une telle prise de son est volontaire à mon avis). Peut-être, on a tort de le penser, pour moi, çà coulait de source, mais c'est une Sonate pour piano ET violon (à égalité de terme tel qu'écrit)...

Mes notes ne sont pas si hautes non plus.
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 04 Nov 2009 19:23

jbpfrance a écrit:
corsario a écrit:Pour revenir à la sonate Kreutze par Faust et Melnikov

On peut comparer les deux en écoutant le dernier mouvement de la sonate (plage 6) :
Ecouter Faust/Melnikov
Ecouter Repim/Argerich (cliquer sur "écouter l'album")

....

Et je conçois que l'on puisse apprécier la prise de son "douce" pour le piano du Faust/Melnikov, mais alors moi, pas du tout.

Pour la note je vais mettre 4.9 pour le concerto, 4.4 pour la sonate soit une moyenne de 4.65

J'apprécie beaucoup la prise de son découpée au scalpel du concerto. Tout est propre, puissant, on peut monter le son, ça reste détaché, propre et sans bavure. J'aime vraiment beaucoup.


Hé oui, sous l'angle du piano, tu as parfaitement raison, mauvais équilibre entre les 2 instruments (comparé avec le SATIE, c'est encore plus évident).
Mais pour moi, cette mise en avant du violon ou cet effacement du piano est quasiment lié à la volonté du compositeur (et une telle prise de son est volontaire à mon avis). Peut-être, on a tort de le penser, pour moi, çà coulait de source, mais c'est une Sonate pour piano ET violon (à égalité de terme tel qu'écrit)...


ca m'étonnerait : même si la sonate a été écrite à l'origine pour le violon (plus exactement pour un violoniste), son titre exact est : "Sonata per il Piano-forte ed un Violino obligato" et le sous-titre : "scritta in uno stile molto concertante, quasi come d'un concerto".

Image

Voilà une explication du sous-titre : "ce titre indique une nouveauté par rapport aux oeuvres précédentes de Beethoven en ce qui concerne les sonates pour piano accompagné et confirme l'élévation du violoniste d'une place de subordonné à celle d'un partenaire à part entière".

Piano et violons sont donc ici à égalité, ce qui constitue pour le violon dans le contexte, une sorte de "promotion". De là à effacer complètement le piano, il y a un pas qu'à mon avis il est hasardeux (pour dire le moins) de franchir.

De toutes façons mon problème ce n'est pas l'effacement du piano au profit du violon : ça serait plus un problème d'interprétation comme tu dis; là j'ai un problème de prise de son : ce n'est pas seulement le piano qui a un volume faible par rapport au violon, c'est surtout que la qualité de son du piano ne me plait pas. En concert, même si le pianiste choisissait de jouer toujours pianissimo (ce qui ne serait sûrement pas conforme à la partition, mais passons), les notes seraient à bas volume, mais quand même avec un timbre de piano : une attaque. On peut à cet égard comparer les pianissimos dans la version Repim et dans la version Faust.

Le fait qu'en plus le volume du piano soit trop faible, ça se rajoute à ma mauvaise impression.

Pour lire un commentaire intéressant sur cette sonate, il y a cette page sur PianoBleu : Beethoven Sonate Kreutzer (et il y a un extrait musical - où le piano ressemble à un vrai piano. Il s'agit d'une transcription pour piano et violoncelle, c'est intéressant en plus)

extrait :

Cette longue sonate est en fait un corps à corps des deux instruments et l’on mesure que celle-ci doit être éprouvante à jouer tant pour le violoncelliste que le pianiste : comment vivez-vous personnellement son interprétation ?

Si, parmi toutes ses œuvres de musique de chambre, je devais en choisir une pour présenter Beethoven à quelqu'un qui ne le connaît pas, je pense que je choisirais cette sonate. Elle semble paraphraser à la perfection la personnalité de son auteur. Les contrastes y sont plus violents que jamais, la lutte intérieure entre ce qui est et ce qui devrait être atteint son paroxysme. L'exécution est en effet très éprouvante, et exige des changements d'état constants. Beethoven indique qu'il a écrit cette œuvre " in uno stilo molto concertante, quasi come d'un concerto ". La musique n'est plus du tout " de chambre ". Elle n'aura jamais aussi peu adouci les mœurs.


Je suis d'accord : cette musique ne devrait pas être vue comme "de chambre", et donc le parti pris de tout adoucir dans la version Faust/Melnikov me parait encore plus étrange. Mais bon. Les goûts et les couleurs.


jbpfrance a écrit:Mes notes ne sont pas si hautes non plus.


c'est vrai.
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 04 Nov 2009 23:57

corsario a écrit:De toutes façons mon problème ce n'est pas l'effacement du piano au profit du violon : ça serait plus un problème d'interprétation comme tu dis; là j'ai un problème de prise de son : ce n'est pas seulement le piano qui a un volume faible par rapport au violon...
Pour moi les deux instruments ont un volume équivalent (enfin équilibré je veux dire, parce qu'un piano ça fait plus de bruit évidemment). De la façon dont j'entends le disque, le violon est au premier plan à droite, le piano est au second plan à gauche, peut être à 1 m.
corsario a écrit:..., c'est surtout que la qualité de son du piano ne me plait pas. En concert, même si le pianiste choisissait de jouer toujours pianissimo (ce qui ne serait sûrement pas conforme à la partition, mais passons), les notes seraient à bas volume, mais quand même avec un timbre de piano : une attaque. On peut à cet égard comparer les pianissimos dans la version Repim et dans la version Faust.
Le pianiste est tourné vers les micros, si bien que le clavier est de l'autre côté du piano. Les micros sont focalisés sur le corps du piano, sur les cordes. On entend bien l'attaque des marteaux sur les cordes, pas celle des mains sur les touches (6'40 et 11'30(edit:de l'adagio)). Pour moi tout va bien. Après, ce n'est pas l'enregistrement de piano le plus chirurgical qui soit, c'est vrai. Peut-être aussi que le pianiste a un jeu plutôt coulé, ses mains glissent sur les touches plus qu'elles ne frappent.

PS: :P ce morceau est vraiment magnifique.
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 05 Nov 2009 1:08

Un Concerto pour violon presque chambriste, une sonate à Kreuzer aux dimensions concertantes, deux lectures qui tentent d’en finir avec les idées reçues. Mais au total, une interprétation rayonnante au secret bien gardé.
selon
http://www.arte.tv/fr/Tous-les-CD/1712558.html

Bon, on ne finra pas tant que vous n'aurez pas écouté mon Satie... il va mettre tout le monde d'accord. :P

Côté coeur, le Stradivarius d'Isabelle me fait tourner la tête... de toutes façons, mais sur "Satie", ce sera la voix de Juliette qui va détrôner ce violon (quoique...) avec le piano (cette fois, bien audible) qui va vous faire craquer. :P
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 05 Nov 2009 11:06

Vu que la recherche avancée pose problème (c'est confirmé), je fais par le site Gxxgle (au autre) une recherche du genre:

Bartok Baltic Chamber Orchestra site:http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php

et on retrouve accès à la page qui en parle.

Malheureusement, on ne retrouve pas quand on n'a pas écrit en clair le nom du CD qu'on note; ainsi Moeb a du publier l'image sans écrire en dessous le nom du CD, du coup, on ne retrouve pas l'endroit de son commentaire.

Enfin, pour presque tous mes commentaires, j'ai écrit en clair le nom du CD... d'où la possibilité de retrouver plus facilement.

En attendant que HCFR trouve une solution.
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 05 Nov 2009 11:32

c'est vrai que je ne suis pas tres carré...je vais me corriger

(5 paters et 3 aves) :mdr:

je vais faire le point sur mes derniers posts...
moeb
 
Messages: 1341
Inscription Forum: 19 Mai 2006 19:00
Localisation: Pau
  • offline

Message » 05 Nov 2009 12:38

Beethoven - Sonates pour piano - Arthur Rubinstein (SACD)
Image nb: il s'agit de la version SACD de celui-ci Image

Voir page 223 du volume 1 du topic

Pour ma part:
Image: on visualise la position du piano, mais il reste un léger flou. 9
Dynamique: Très correcte, mais on peut faire mieux aujourd'hui. 9
Définition: on distingue bien les deux main, il est facile de suivre le jeu du pianiste. 9
Timbres: L'enregistrement date de 1963, on le ressent bien, mais les sonorités déployées par ce disque n'en sont pas moins séduisantes. 8
Rien à dire sur l'équilibre. 10

En termes artistiques, j'adore. Mais ma note reste technique: 4.5
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 05 Nov 2009 12:56

Heureusement le fichier est là et nos notes sont indélébiles !

Image

Bartok
Musique pour cordes, percussions et Célesta
Baltic Chamber Orchestra
Calliope

4,53

(4,6 pour moeb)

Igor aime beaucoup les basses. Je me souviens encore de cette écoute sur les Sphères de Cabasse. Quel naturel ! Aucune distortion même infime à l'écoute. Bon, sur d'autres CD que je connaissais bien, l'écoute manquait de quelque chose (la pièce, selon plusieurs avis, resteignait pour certains timbres).
Donc, sur ce CD, un sans-faute pour le registre basses : 10/10.
Aucun défaut sur l'ensemble, peut-être la dynamque du SACD apporterait ce qu'il manque. Il me manque un supplément d'air, pour encore plus de crédibilité.
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 05 Nov 2009 13:08

jbpfrance a écrit:Vu que la recherche avancée pose problème (c'est confirmé), je fais par le site Gxxgle (au autre) une recherche du genre:

Bartok Baltic Chamber Orchestra site:http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php

et on retrouve accès à la page qui en parle.

Malheureusement, on ne retrouve pas quand on n'a pas écrit en clair le nom du CD qu'on note; ainsi Moeb a du publier l'image sans écrire en dessous le nom du CD, du coup, on ne retrouve pas l'endroit de son commentaire.

Enfin, pour presque tous mes commentaires, j'ai écrit en clair le nom du CD... d'où la possibilité de retrouver plus facilement.

En attendant que HCFR trouve une solution.

Malheureusement, pour le volume 1 des meilleurs enregistrements, c'est vérouillé, on ne peut pas éditer ses messages.
boris_da
 
Messages: 495
Inscription Forum: 10 Mai 2005 21:30
Localisation: 95
  • offline

Message » 05 Nov 2009 14:47

jbpfrance a écrit:Un Concerto pour violon presque chambriste, une sonate à Kreuzer aux dimensions concertantes, deux lectures qui tentent d’en finir avec les idées reçues. Mais au total, une interprétation rayonnante au secret bien gardé.
selon
http://www.arte.tv/fr/Tous-les-CD/1712558.html

Bon, on ne finira pas tant que vous n'aurez pas écouté mon Satie... il va mettre tout le monde d'accord. :P

Côté coeur, le Stradivarius d'Isabelle me fait tourner la tête... de toutes façons, mais sur "Satie", ce sera la voix de Juliette qui va détrôner ce violon (quoique...) avec le piano (cette fois, bien audible) qui va vous faire craquer. :P


A propos de Satie, que je n'ai pas encore écouté, il a eu la note maximale en prise de son chez Classica en février 2009, 4 sur 4 (les casques sur l'image ci-dessous) : "superbe prise de son, équilibrée, définie". je sens que ça va me plaire.

Image

Il a eu la note maximale aussi pour l'interprétation, R10, et pour la qualité du livret (4 coeurs). C'était un des disques du mois de Classica. Avec sa note technique de 4/4 il était également qualifié pour avoir une chronique "prise de son" dans les Discophages du mois suivant, mais ce sont 6 autres CD qui ont été sélectionnés pour la rubrique "Discophage" de mars 2009 (choisis parmis les CD qui avaient eu 4 sur 4 en technique au mois de février).
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Nov 2009 14:55

boris_da a écrit:
corsario a écrit:De toutes façons mon problème ce n'est pas l'effacement du piano au profit du violon : ça serait plus un problème d'interprétation comme tu dis; là j'ai un problème de prise de son : ce n'est pas seulement le piano qui a un volume faible par rapport au violon...
Pour moi les deux instruments ont un volume équivalent (enfin équilibré je veux dire, parce qu'un piano ça fait plus de bruit évidemment). De la façon dont j'entends le disque, le violon est au premier plan à droite, le piano est au second plan à gauche, peut être à 1 m.
corsario a écrit:..., c'est surtout que la qualité de son du piano ne me plait pas. En concert, même si le pianiste choisissait de jouer toujours pianissimo (ce qui ne serait sûrement pas conforme à la partition, mais passons), les notes seraient à bas volume, mais quand même avec un timbre de piano : une attaque. On peut à cet égard comparer les pianissimos dans la version Repim et dans la version Faust.
Le pianiste est tourné vers les micros, si bien que le clavier est de l'autre côté du piano. Les micros sont focalisés sur le corps du piano, sur les cordes. On entend bien l'attaque des marteaux sur les cordes, pas celle des mains sur les touches (6'40 et 11'30(edit:de l'adagio)). Pour moi tout va bien. Après, ce n'est pas l'enregistrement de piano le plus chirurgical qui soit, c'est vrai. Peut-être aussi que le pianiste a un jeu plutôt coulé, ses mains glissent sur les touches plus qu'elles ne frappent.

PS: :P ce morceau est vraiment magnifique.


Ce qui me gêne c'est le contraste entre la prise de son floue et réverbérée du piano et la prise de son sèche et superbe du violon. Maintenant toi tu l'apprécies, c'est une question de goût probablement.
De toutes façon ça n'a pas d'importance puisqu'en faisant la moyenne du concerto et de la sonate on abouti toi et moi à la même note globale pour le disque : 4.65 (et JBP n'est pas très loin, plutôt à 4.5). Donc globalement nos notes sont proches. Même si dans le détail c'est très différent.
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Nov 2009 15:24

boris_da a écrit:Beethoven - Sonates pour piano - Arthur Rubinstein (SACD)
Image

Voir page 223 du volume 1 du topic

Pour ma part:
Image: on visualise la position du piano, mais il reste un léger flou. 9
Dynamique: Très correcte, mais on peut faire mieux aujourd'hui. 9
Définition: on distingue bien les deux main, il est facile de suivre le jeu du pianiste. 9
Timbres: L'enregistrement date de 1963, on le ressent bien, mais les sonorités déployées par ce disque n'en sont pas moins séduisantes. 8
Rien à dire sur l'équilibre. 10

En termes artistiques, j'adore. Mais ma note reste technique: 4.5


Là je te renvoie au commentaire d'Haskil à propos de ce CD:
Je connais les deux disques en question : Rubinstein et Lewis.

Et je plussoies totalement ton propos : le disque de Lewis sonne d'une façon qui fait oublier, presque, que c'est un enregistrement : le naturel de ce son, la façon dont il se répand dans la pièce sont stupéfiants : preuve, en passant, que le CD est incommensurablement supérieur au microsillon qui ne peut pas atteindre un tel niveau de transparence.

Le Rubinstein, comme tous les enregistrements de piano que je connais faits aux Etats-Unis, par RCA ou Columbia dans les années de la première stéréo (comme ceux de piano seul de Mercury) sonne très léger, sans vrai densité harmonique, avec un aigu qui manque de... grave ! je ne sais si c'est seulement dû aux micros (à tubes, les micros !) ou si c'est dû... à l'esthétique des accordeurs de piano de Steinway Etats-Unis... qui harmonisaient très clairs en haut, creusé en bas et remonté tout en bas...

Bref, le Rubinstein sonne bien... mais daté, vieilli... comme les Serkin, Horowitz, Van Cliburn, Brailowski and co... de l'époque... avec lequel il a un air de famille...


Pour moi 3.5 c'est un disque moyen, 4 un bon disque, 4.5 un très bon disque (qui est digne de rentrer dans notre sélection), 4.9 un disque excellent et 5 un disque parfait.

Et du coup je te pose la question : si tu mets déjà 4.5 à ce Rubinstein, mais alors 90% des disques de piano récents publiés depuis disons 10 ans vont avoir 4.5 ou plus dans ta notation, non ? (car à 90% ils sont tous meilleurs que ce Rubinstein). Du coup à quoi ça sert de mettre des notes si ce n'est pas pour être sélectif ?

Autre manière de poser cette question : à quels disques de piano de ces 10 dernières années mettrais-tu 4 ou 3.5 ?

Sinon, sur le fond du problème, c'est peut-être, pour reprendre tes termes, que toi (comme d'autres d'ailleurs) donnez une bonne note si les sonorités déployées par le disque sont séduisantes, alors que de mon côté, comme JBP le plus souvent et Domimag et d'autres, j'essaye de donner une bonne note si les sonorités sont réalistes (c-a-d fidèles aux instruments). Mais peut-être que je me trompe et que tu notes aussi la fidélité. Dans ce cas si tu trouves que la sonorité du Rubinstein est fidèle et réaliste (car à 4.5 on parle d'un très bon disque, donc fidèle et réaliste), alors là, je suis quand même étonné.

En tout cas, moi ce qui m'intéresse dans ce topic c'est de trouver (et de proposer) des disques qui sortent vraiment du lot au point de vue de la prise de son, pas de recenser tous les CD qui sont à peu près corrects (sauf dans les genres où on est à la peine et où on ne trouve pas de CD excellents au point de vue de la prise de son. En classique le moins que l'on puisse dire c'est qu'on n'est pas à la peine. Au contraire on croule sous les propositions). Donc à mon avis il faut être le plus sélectif possible dans nos notes.

Sinon à part ça je remonte ma note du Chick Corea "Rendez-vous in New-York" (où j'avais mis 4.6) : je l'ai réécouté hier et tous les passages en petite formation (duo ou trio) sont vraiment hallucinants, les morceaux en plus grandes formations étant déjà très bons. Ma note augmente donc pour prendre en compte la qualité exceptionnelle de tous ces morceaux (c'est un double album, il y a donc largement de quoi faire, même avec uniquement les morceaux en duo, trio ou quartet) :
Chick Corea "Rendez-vous in New-York" : 4.75
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 05 Nov 2009 16:32

Un peu hors sujet , désolé :oops: mais j'aimerai savoir si qqn a écouter :

Image

Il s'agit d'Oscar Peterson Trio "We get requests" mais en version K2HD

Ce format apporte-t-il qq chose par rapport au CD standard ?
STEF63
 
Messages: 2241
Inscription Forum: 19 Avr 2002 11:16
Localisation: Au pied du volcan....
  • offline

Message » 05 Nov 2009 17:19

J'aimerais bien le tester celui-là...
jbpfrance
 
Messages: 6411
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message