Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Chopin: bicentenaire

Message » 26 Jan 2010 11:38

Faut ´d abord que je liste et l´annèe va durer... un an :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56754
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Jan 2010 11:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Jan 2010 11:53

J'ai lu ce topic en diagonale et j'ai éprouvé de la lâcheté à ne pas intervenir, moi qui ne suis pas loin de penser comme Holliger(qui doit se sentir un peu seul).
J'aime Chopin; un peu, beaucoup dans certaines pièces mais je trouve aussi qu'il est sur-interprété, et je ne comprends pas bien non plus l'énorme engouement autour de lui.
J'ai la même impression que Holliger quand il dit, peut-être un peu sévèrement, que c'est de la musique de salon (et je ne suis pas le pire dans mon entourage). Je m'étais fait une raison en me disant qu'il a été si interprété et surement tellement copié que son art peut apparaître aujourd'hui banal à un non spécialiste comme moi.
Mais l'expérience m'a appris à ne pas avoir d'avis définitif sur une musique alors ça ne me surprendra pas que je revienne dessus.

Si un jour l'envie me prend d'aller plus loin avec ce compositeur, je penserai à regarder les conseils que vous donnez ici. Alors ne vous privez pas. Lâchez vous!
frmiket
 
Messages: 1701
Inscription Forum: 08 Oct 2004 15:43
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Message » 26 Jan 2010 15:43

Bonjour,

J'ai souvent eu une interrogation à propos de certains compositeurs morts assez jeunes, quand, pour prendre un exemple, je constate l'évolution des oeuvres composées par Beethoven.
Notamment celles de la dernière partie de son existence.
Imaginons en effet de peut-être nous arrêter - au hasard - aux années 1810.
Déjà, l'oeuvre dont je dispose certainement du plus grand nombre d'interprétations, le manuscrit autographe de l'opus 111 date de 1822.

Malheureusement, concernant Mozart, Schubert, Chopin etc, on ne peut qu'imaginer et avoir des regrets.

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 27183
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 27 Jan 2010 19:07

Bonsoir,

Arte diffusera dimanche prochain à partir de 10h30 des programmes Chopin lors de - La folle journée - de Nantes.

Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 27183
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 28 Jan 2010 20:00

haskil a écrit:Il vient de sortir une intégrale enregistrée par Tatiana Shebanova : très très bien enregistrée et jouée d'une façon admirable. Publiée par Dux, une marque polonaise. Cette intégrale est enregistrée de façon chronologique et non par cycle. J'ai écouté et vraiment été épaté.
....


Je me suis offert cette intégrale. L'enregistrement en suivant les opus est très intéressant, rompant avec les habitudes d"écoute, évitant toute lassitude et impression de redite. L'interprétation est effectivement de haut niveau (Shebanova m'était totalement inconnue), même si on peut évidemment ici ou là préférer une autre référence ponctuelle (je reste, par exemple, sur mes Nocturnes par Arrau). La qualité technique des enregistrements est excellente.
Merci.

8)

La configuration dans mon profil


Naim Audio, Linn, Benz, EAR, Sonus Faber, Luxman, Focal
filip-63
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2058
Inscription Forum: 19 Avr 2005 20:04
Localisation: 63. Sur le patrimoine de l'Unesco.
  • offline

Message » 28 Jan 2010 21:04

:D Bonsoir, je ne pense pas que quelqu'un ait cité mon troisième enregistrement culte de Chopin(après la seconde sonate et les nocturnes par Samson François), les préludes par Morizio Pollini. Il est mieux enregistré à mon avis que les études, on n'entend pas ou peu les marteaux du piano. Il est plus harmonieux également.Peut-être que l'enregistrement est postérieur aux études, en tout cas j'ai passé de longues heures agréables avec ce disque.
J'ai acheté et écouté le supplément du monde avec les sonates par Martha Arguerich, c'est très beau et j'ai comparé son approche avec celle de Samson François, notamment le troisième et quatrième mouvement de la seconde et le premier mouvement de la troisième. Il me semble que l'approche féminine se sent par une prise de pouvoir forte au début du troisième mouvement sur un accord puis avec des notes plus aériennes sur la partie "chantée" alors que chez Samson François on a une possession complète dès le début. Le quatrième mouvement est une aventure réelle chez ce dernier. C'est peut-être la première fois dans la musique classique que l'on a ce type de musique qui semble improvisée et que je retrouve chez Charlie Parker et John Coltrane. Je ne suis pas du tout un spécialiste mais je parle de mon ressenti. Dans le premier mouvement de la troisième Martha Argerich reprend une souplesse et une articulation qui lui font reprendre l'ascendant sur Samson François qui nous avait amené très loin. :D Daniel.
d.gramophone
 
Messages: 209
Inscription Forum: 19 Mar 2005 14:45
Localisation: paca
  • offline

Message » 29 Jan 2010 0:41

Bonsoir,

L'excellent enregistrement des Préludes par Maurizio Pollini est effectivement postérieur de trois ans à son enregistrement des Etudes (1972 et 1975).

Le MIDEM (marché international du disque et de l'édition musicale) se terminant, les lauréats des -Classical awards- ont reçu leur prix, avec un final Chopin qualifié d'éblouissant pour un public subjugé. L'année Chopin étant lancée par un jeune pianiste canadien d'origine polonaise de quatorze ans et demi. Jan Lisiecki interprétant le premier concerto pour piano et orchestre.
On évoque un nouveau Padarewski.

Quant au premier enregistrement du jeune M. Pollini (1960) qui venait de remporter le premier prix du concours Chopin, il portait également sur ce même premier concerto pour piano et orchestre avec The Philharmonia Orchestra dirigé par Paul Kletzki (EMI).

Enfin, comme déjà indiqué, trois émissions seront sur Arte consacrées à Chopin (La Folle Journée de Nantes), dès 10h30 dimanche prochain.

Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 27183
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 30 Jan 2010 19:11

En parlant de Pollini, il est largement représenté sur l'intégrale Chopin de DG, tout comme Ashkenazy. Par contre, dans la collection RCA/Sony 200 Great Recordings, c'est Rubinstein qu'on retrouve pour presque chaque oeuvre. J'aimerais bien m'acheter un coffret avec les principales oeuvres de Chopin et de bonnes interprétations biensûr (et un bon son!), lequel de ces deux coffrets (l'un a 16 CDs, l'autre 15) me conseilleriez-vous?
Je ne suis pas un spécialiste de Chopin, mais il me semble que le Sony 200 Great Recordings (qui ressemble beaucoup à une intégrale) n'a pas de grosse lacune, vous en voyez?

Alors, DG ou RCA? :wink:

Coffret Deutsche Grammophon:

Image

CD 1: Die Klavierkonzerte mit Krystian Zimerman; eine der schönsten Einspielung der neueren Zeit.
CD 2: Sonstige Werke mit Klavier und Orchester (Variationen La ci darem la mano usw.) von Arrau
CD 3: Die Balladen mit Zimerman (für mich die Referenz), Nouvelles Etudes und Ecossaises mit Ugorski
CD 4: Die Etüden mit Pollini; sicherlich eine der Referenzeinspielungen; dazu die Barcarolle und Berceuse mit Pollini
CD 5, 6: Mazurken mit Ashkenazy; eine beeindruckende Einspielung, aber hier ist die Konkurrenz (Rubinstein usw.) groß.
CD 7,8: Die Nocturnes mit Joao Pires. Eine der schönsten Einspielungen in letzter Zeit, fast ihren Mozart-Sonaten vergleichbar.
CD 9: Die Polonaisen mit Pollini; eine Referenz.
CD 10: Das Andante spinato und die Grande Polonaise mit Argerich und die posthumen Polonaisen mit Ugorski
CD 11: Die Préludes mit Rafal Blechacz (eine der schönsten Einspielungen der neuren Zeit, aber hier hätte eigentlich die zentrale Einspielung von Argerich hingehört); Impromptus mit Yundi Li
CD 12: Die Scherzos mit Pollini (sehr schön) und die Rondos mit Zilberstein, Pletnev ua.
CD 13: Die Sonate Nr. 1 mit Zilberstein (schön), Nr. 2 und 3 Pollini (eine der Aufnahmen im absoluten Spitzenbereich).
CD 14: Variationen mit Ashkenazy (beeinrduckend)
CD 15: Die Walzer mit Ashkenazy
CD 16: Trio mit Beaux Arts Trio, Cello-Werke mit Argerich-Rostropovich.

Coffret RCA/Sony:

Image

CD 1: Études - SVIATOSLAV RICHTER - VLADIMIR HOROWITZ
CD 2: Balladen & Scherzos - ARTHUR RUBINSTEIN
CD 3: Impromptus, Barcarolle, Berceuse, Fantaisie - ARTHUR RUBINSTEIN
CD 4 & 5: Mazurkas, ARTHUR RUBINSTEIN - FOU TS’ONG
CD 6 & 7: Nocturnes - ARTHUR RUBINSTEIN - FOU TS’ONG
CD 8 & 9: Polonaises - CYPRIEN KATSARIS
CD 10: Preludes, op.28, Piano Sonata No.2, Polonaise, op.53 - EVGENY KISSIN
CD 11: Klaviersonaten 1 & 3, Preludes, Bourrées, Mazurka, Écossaises, Contredanse, Galop Marquis, Albumblatt, Allegretto, Cantabile, Largo, Fugue - VAN CLIBURN - CYPRIEN KATSARIS
CD 12: Waltzer, 3 Nouvelles Études, Bolero, Tarentelle - ARTHUR RUBINSTEIN
CD 13: Klavier- Trio, Introduction and Polonaise brillante, Cello Sonata - EMANUEL AX, EVA OSINSKA, Pamela Frank violin, Yo-Yo Ma cello
CD 14: Klavierkonzerte 1 & 2 - EMIL GILELS - ANDRÉ WATTS, The Philadelphia Orchestra Eugene Ormandy - New York Philharmonic Thomas Schippers
CD 15: Variationen auf "Là ci darem la mano", Fantasia auf Polish Airs, Andante spianato and Grande Polonaise - EMANUEL AX, Orchestra of the Age of Enlightenment Sir Charles Mackerras


Merci d'avance pour vos conseils!
max zorin
 
Messages: 1572
Inscription Forum: 24 Mar 2002 2:00
Localisation: Paradise Falls
  • offline

Message » 30 Jan 2010 19:22

Mes goûts me porteraient vers le DGG, pour les interprétations de Ashkenazy et Pollini que je préfère ... les goûts et les couleurs :roll:

Les enregistrements seront en moyenne plus récents, me semble t-il.


EDIT : autant expliquer ma pensée jusqu'au bout. que je préfère ... à celles de Rubinstein. J'ai découvert Chopin par l'intermédiaire de Rubinstein, sans doute comme beaucoup d'entre nous car cette association est largement connue. J'ai eu du plaisir et de l'intérêt à écouter cette musique et mon goût et ma curiosité m'ont poussé à chercher d'autres interprétations que j'ai encore plus apprécié.
Dernière édition par syber le 30 Jan 2010 19:47, édité 1 fois.
syber
 
Messages: 11866
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 30 Jan 2010 19:45

Si seulement, il n'y avait pas de disques d'Ashkenazy dans le coffret DGG...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56754
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 30 Jan 2010 19:51

haskil a écrit:Si seulement, il n'y avait pas de disques d'Ashkenazy dans le coffret DGG...


M'en fout, j'assume ! :mdr:

Et je changerais d'avis si mes écoutes, mes découvertes et l'évolution de mes goûts m'amènent à évoluer dans un sens ou dans un autre. 8)



PS : et j'écoute en ce moment les Nocturnes par Ashkenazy dans le coffret Decca :lol:
syber
 
Messages: 11866
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 30 Jan 2010 19:54

Bonsoir,

Holliger ayant souhaité obtenir des avis sur les enregistrements Hyperion de Garrick Ohlsson, j'ai pu écouter ceux consacrés aux Préludes et aux Etudes.
Comme - Wikipedia - indique que le pianiste fait partie de l'écurie Bösendorfer, je signale qu'une intégrale plus récente (2008/2009) est édité par EMI. Intégrale donc probablement enregistré sur un piano autrichien, alors que les enregistrements Hyperion de 1989 > 1995 se partagent entre Bösendorfer pour les Préludes et Impromptus et un piano Mason & Hamlin (?) reconstruit (rebuilt) par William Schneider.
Les deux Cds sont très bien enregistrés, avec un piano crédible en écoute sur enceintes, sans aucune agressivité.
Ecoutés entre un vieux 33 T (mais en excellent état/juste un très léger souffle) d'un récital de V. Horowitz, et le Cd des Préludes interprétés par M. Pollini, si G. Ohlsson ne démérite pas dans certains d'entre-eux, il n'arriverait pas à mon humble avis aux chevilles de la statue que je verrais bien ériger au pianiste italien pour cette merveille qu'il nous avait offert en 1975.
D'autant que contrairement à l'enregistrement des Etudes qui dessert Pollini, si celui des Préludes est loin des meilleurs, il reste très largement correct pour nous laisser nous enthousiasmer - encore - par l'ovni du maestro.

Il serait intéressant de demander à Holliger s'il retrouve dans cet enregistrement DG des Préludes ce qu'il critique gentiment de Chopin.

Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 27183
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 31 Jan 2010 1:43

Ma modeste contribution à ce sujet concernant les nocturnes, oeuvres que j'affectionne particulièrement.

AMHA, la version d'Arrau a tout pour elle: inspirée, grandiose, poétique, mystérieuse, jamais maniérée, et magnifiquement enregistrée (du grand Philips...) un vrai CD de démo qui me sert souvent à juger des enceintes...

Samson François, superbe, mais qualité sonore sans commune mesure avec un enregistrement récent.

J"ai récemment entendu Luisada en concert, jouant un des derniers nocturnes, et acheté un récital Chopin où figurent les op.9 n°1, 55 n°2 et l'opus posthume en ut# mineur.
Très raffiné, expressif, mais comme toujours un rien maniéré avec des parti pris très...personnels ! A quand une intégrale ?
Très interessantes également sa barcarolle en fa# maj, et surtout sa polonaise -fantaisie, deux oeuvres extraordinaires que je recommande à ceux qui pensent que Chopin est un "musicien de salon"...

Je suis assez intrigué par J.M. Luisada, son perfectionnisme et son goût immodéré de la recherche...on peut préferer un Chopin plus sobre, alla Pollini, mais ce qu'il fait est incontestablement très musical.

Et pendant que j'y suis dans le cocorico, un mot pour dire tout le bien que je pense de F.R. Duchâble, de ses Scherzi, ma version préférée, et de ses ballades.

Je n'aime pas trop Horowitz, qui me semble trop souvent donner dans la brillance et la virtuosité (quels moyens !!!) gratuite, (comme par exemple dans le scherzo n°1) , Chopin n'est pas Liszt, non?
Je lui ai toujours préféré Rubinstein , il faut choisir son camp (mais après tout, on peut aimer à la fois les stones et les Beatles...)
cmos
 
Messages: 577
Inscription Forum: 10 Déc 2002 11:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 31 Jan 2010 11:43

Bonjour,

Vu sur le programme Arte.fr, ce matin à partir de 10h30 le début (ça commence!) du programme diffusé tout au long de la folle journée, notamment à 11h45, les études op.10 par F. Neuburger.
Malheureusement absent du programme puisque pris en cours le concerto pour piano de F.Mendelssohn.
Le Bdscope ne va pas chômer en ce dimanche, qui, surprise, nous a réservé pendant deux heures une belle chute de neige sur la côte d'azur.
Cette dernière s'étant brusquement arrêtée au début de la diffusion, la musique de Chopin aurait-elle des pouvoirs sur les conditions atmosphèrique ?
Ou, cette neige quand même très rare ici, servait-elle à nous placer dans une ambiance polonaise ?

Bon dimanche Chopin.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 27183
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 31 Jan 2010 12:27

cmos a écrit:J"ai récemment entendu Luisada en concert, jouant un des derniers nocturnes, et acheté un récital Chopin où figurent les op.9 n°1, 55 n°2 et l'opus posthume en ut# mineur.
Très raffiné, expressif, mais comme toujours un rien maniéré avec des parti pris très...personnels ! A quand une intégrale ?
Très interessantes également sa barcarolle en fa# maj, et surtout sa polonaise -fantaisie, deux oeuvres extraordinaires que je recommande à ceux qui pensent que Chopin est un "musicien de salon"...

Je suis assez intrigué par J.M. Luisada, son perfectionnisme et son goût immodéré de la recherche...on peut préferer un Chopin plus sobre, alla Pollini, mais ce qu'il fait est incontestablement très musical.



Tout a fait d'accord sur Arrau, François, Polllini et tutti quanti (pas sur Horowitz en revanche)... je suis plus perplexe par une chose que tu dis de Luisada : il n'est en rien perfectionniste. Je veux dire, il l'est sans doute dans le secret de son studio, mais le résultat est le contraire de ça : en récital public, c'est même problématique : il a des trous de mémoires incessants (heureusement il camoufle bien sauf quand il saute des pages ou tourne en rond pour retomber sur ses pieds) et sont manque de maitrise parfois est gênant. Mais il lui arrive d'avoir des éclairs de génie poétique inoubliables... Quand il n'est pas trop self indulgent.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56754
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message