Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Total Recall : Mémoires Programées

Message » 11 Sep 2013 18:06

Image

Année : 2012
Durée : 118 min (version cinéma) / 130 min (version longue)
Réalisateur : Len Wiseman
Acteurs : Colin Farrell, Kate Beckinsale, Jessica Biel, Bryan Cranston, Bill Nighy

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) Dolby TrueHD 5.1. Anglais (Audio Description) Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Anglais et Français. Anglais pour malentendants

• Image : Un transfert HD sans faille. La définition comme la précision sont exceptionnelles, la profondeur de champ est ahurissante, la palette colorimétrique est exquise, les contrastes sont saisissants, la gestion des noirs est à prendre en exemple et l'encodage ne souffre d'aucune baisse de régime. C'est parfait !
• Audio : Des pistes sonores hyper démonstratives qui devraient ravir les fans de gros son. La dynamique est redoutable, les dialogues sont toujours limpides, les multiples effets sonores (les ambiances des villes et/ou les effets chocs) sont restitués sur l'ensemble des enceintes (l'espace surround est sollicité en permanence) avec talent, la spatialisation est dantesque, les basses sont scotchantes et le score de Harry Gregson-Williams envoie du lourd. Pour info, le seamless branching peut occasionner des micro-coupures de son selon les lecteurs.

- Région : B (France)
- Éditeur : Sony Pictures Entertainment
- Date de sortie : 15 décembre 2012

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 11 Sep 2013 18:06

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Star Trek Into Darkness (NL)

Message » 12 Sep 2013 23:53

Image
Star Trek Into Darkness - JJ Abrams


Paramount, 2013 (NL)
BD-50, Zone Free
2.40, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 26267 kbps
English / Dolby TrueHD Audio / 7.1 / 48 kHz / 4496 kbps / 24-bit (AC3 Embedded: 5.1 / 48 kHz / 640 kbps / DN -4dB)
French / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz / 640 kbps / DN -4dB
STF, STA, amovibles

Ce test est basé sur le disque Benelux, qui devrait être identique au disque français.

Dès les toutes premières minutes du film, plongées dans une planète remplie de végétation rouge et d'indigènes vêtus de tuniques jaune pétant, le transfert HD donne le ton : vibrant, doté d'un niveau de détails absolu, le Blu Ray est sans surprise une démo technique complète. De la précision chirurgicale jusqu'aux noirs impeccables, en passant donc par un rendu exemplaire des couleurs, STID a de quoi faire les beaux jours des Home Cinema. En terme de film live, le Blu Ray pourra facilement finir dans les meilleurs titres du support. Les scènes de combat spatiaux, les intérieurs, les extérieurs, les fusillades, tout resplendit de mille feux à travers les multiples détails visibles : les textures des peaux, les trames des uniformes saturés de Starfleet, les détails des intérieurs de l'Enterprise. Bref, la totale.
Un conseil ? Testez le chapitre 6.

Image

Côté son ? Oh, qui l'eut cru, c'est la même en couleurs. La VO est absolument phénoménale. Tourbillonnant constamment autour du spectateur en exploitant à chaque instant l'ensemble du champ sonore, la piste possède à la fois une très grande spatialisation sonore mais aussi un excellent équilibre entre la musique (quasi omniprésente), les effets sonores et les dialogues. Son efficacité, c'est donc son ouverture totale, alliée à une puissance de feu brutale bien comme il faut, doublée d'une utilisation plus qu'explicite du caisson de basses, permettant une rondeur complétant l'excellence sonore de la piste. Tout le dernier quart du film permet d'en profiter pleinement, entre les nombreuses explosions faisant cracher le caisson, une multitude de petits effets sonores répartis sur toutes les enceintes, et la musique et les dialogues, permettant un enveloppement complet sur 360°.
La musique, en particulier, possède un rendu absolument magnifique, et on ne peut que conseiller de monter le son pour en profiter jusqu'aux dernières notes du générique de fin. Un petit regret (outre la VF seulement proposée en DD 5.1, je vous vois venir, là bas) : que Paramount n'ait pas eu la même idée qu'Universal sur Oblivion, et ne propose pas de piste musicale isolée.

Maintenant, un point rapide sur la partie éditoriale déplorable de Paramount :
- Paramount a fait le choix de séparer aux USA les bonus en 3 parties : une partie de 40 min, présente ici, et présente sur tous les disques du monde. Celle ci est composée de 6 featurettes (8 aux USA, mais les 2 supplémentaires cumulent 3 min en tout et sont largement dispensables. Une 2e partie d'environ 30 est exclusive à Target, une autre d'elle aussi 30 min exclusive à Best Buy.
- l'édition Benelux ne contient que les 6 featurettes pour 40 min au total. Il en sera vraisemblablement de même en France. En France, aucun revendeur n'a annoncé d'édition avec bonus exclusifs. Il faudra donc vraisemblablement se tourner vers l'étranger (USA, Angleterre, etc) pour les obtenir.
- Bad Robot a enregistré un commentaire audio/vidéo du film (un peu comme le Maximum Movie Mode de Warner). Aux USA et en Angleterre, il n'est disponible qu'en téléchargeant la copie numérique sur iTunes. Mon édition Benelux ne contenant pas de copie numérique, je dois faire une croix sur une copie légale de ce commentaire A/V. La France annonce des éditions avec copie numérique. On peut donc supposer qu'il sera disponible en France.

Au final, ça implique que le film possède un commentaire A/V et 1h40 de bonus, mais que sur le disque français, on aura que 40 min de bonus, et il faut se farcir 5 Go de téléchargement sur iTunes pour le commentaire. Ceci, couplé à la VF en DD 5.1, représente un pas majeur en arrière de la part de Paramount, qui souhaite probablement capitaliser sur les fans américains de la franchise, mais ne fait que s'en aliéner en générant une attitude complètement opportuniste. Au lieu d'acheter 3 éditions pour compléter les bonus, la réaction spontanée est plutôt de boycotter, ou d'attendre une baisse de prix. Qui plus est, Paramount semble avoir complètement oublié les marchés hors-USA, qui en sont réduits aux aléas des revendeurs nationaux, et de très nombreux pays européens perdent donc 1h de bonus sans raison autre que l'appât du gain.
Quand on compare au contenu éditorial du film de 2009, la frustration est de mise.

Image : 10/10
Son (VO 7.1) : 10/10
Film : 8.5/10


EDIT : Précisions sur la politique éditoriale actuelle de Paramount

Si pour les films récents, il n'y a pas trop de problèmes au niveau des bonus (quoique... voir ci-dessus), pour ce qui concerne le "back catalogue", les suppléments, présents sur les éditions US, disparaissent systématiquement, en traversant l'Atlantique, sur la plupart des anciens titres qui sortent actuellement enfin en Blu-ray ! :evil: :evil: :evil:

frg
Staff œuvres
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4712
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Dead Man Down

Message » 14 Sep 2013 12:29

Image

Année : 2013
Durée : 118 min
Réalisateur : Niels Arden Oplev
Acteurs : Colin Farrell, Noomi Rapace, Dominic Cooper, Terrence Howard, Isabelle Huppert

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1. Français (Audio Description) Dolby Digital 2.0
- Sous-titres : Français. Français pour malentendants

• Image : Le léger grain cinéma est conservé, le piqué est aiguisé, la profondeur de champ est soignée, les détails apparaissent par milliers, la palette colorimétrique est de toute beauté et les contrastes sont léchés. Néanmoins, les séquences nocturnes souffrent d'une petite baisse de définition et d'une légère présence de banding.
• Audio : Des pistes sonores probantes et immersives aux voix audibles, à la frontale dynamique, aux latérales actives et aux basses solides.

- Région : B (France)
- Éditeur : Metropolitan Vidéo
- Date de sortie : 07 août 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

(The) Colony

Message » 14 Sep 2013 12:37

Image

Année : 2013
Durée : 94 min
Réalisateur : Jeff Renfroe
Acteurs : Kevin Zegers, Laurence Fishburne, Bill Paxton, Charlotte Sullivan

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFQ) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Anglais et Français pour malentendants

• Image : Un transfert HD solide lors des scènes extérieures (environ 20 % du film) aux blancs aveuglants mais aussi lors des scènes intérieures aux noirs abyssaux. La définition comme le piqué ne faiblissent jamais et les couleurs bien glaciales sont restituées avec soin, mais les scènes en basse lumière présentent quand même du banding et des contrastes aléatoires ce qui est bien dommage.
• Audio : Des pistes sonores d'une immersion redoutable. Les voix sont claires, l'ouverture frontale est dynamique, la balance des frontales comme des latérales est avantageuse, la spatialisation est impressionnante, les effets surround sont omniprésents (les ambiances avec le vent glacial et la neige mais aussi les pics de violence lors des assauts meurtriers) et finalement seule l'absence d'impact des coups de feu (est-ce dû au faible budget de l'entreprise ?) est dommageable.

- Région : A (Canada)
- Éditeur : Entertainment One Films Canada
- Date de sortie : 27 août 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Trance (FR)

Message » 15 Sep 2013 0:05

Image
Trance - Danny Boyle


Pathé, 2013 (FR)
BD-50, Zone Free
2.40, couleurs
1080p, VC-1, débit vidéo moyen : 23847 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1874 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2126 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF, forcés

Le film possède une patine visuelle extrêmement vaste, mais typique de nombreux films de Boyle, avec une grosse utilisation de filtres et des caméras très variées. Le résultat est souvent très précis mais le look peut très facilement varier d'un plan à un autre. La seule constante tend à être l'apparition régulière d'un léger bruit vidéo, qui semble être du à la source plutôt qu'à l'encodage. En effet, celui tient largement la route, avec une compression invisible, une très bonne gestion des couleurs et des noirs profonds juste comme il faut. Dans l'ensemble, cela permet un rendu très naturel, visiblement fidèle aux intentions de l'équipe du film.

Image

Côté son, on se fait grave entuber sur la VO. En effet, si les amateurs de VF auront raison de se tourner vers le disque français pour profiter un meilleur encodage, les amateurs de VO, eux, devraient plutôt songer à se tourner vers le disque US, Zone Free, et proposant une VO English / DTS-HD Master Audio / 7.1 / 48 kHz / 4709 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1-ES / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit). Avec un encodage "seulement" 5.1 et 16-bit, la piste perd évidemment en spatialisation, mais aussi en dynamique (et donc mathématiquement en débit). Si la piste reste tout à fait honnête, celle ci manque ostensiblement de punch et de profondeur, en plus d'être mixée un peu bas et obligeant à monter le volume. De nombreuses scènes profitent d'une ambiance sonore travaillée, que la VO peine à retranscrire notamment à cause d'un manque de basse amputant le spectre sonore inférieur. Le champ sonore semble aussi assez limité en spatialisation, malgré de nombreux passages où la musique remplit les 5 enceintes. Quoiqu'il en soit, j'ai e-mailé Pathé à ce sujet. En l'état, la note finale fait office de "sanction" par rapport à cette déception sonore.

A noter que la piste française est globalement équivalente sur le papier et en pratique (mêmes défauts de punch, donc).

Image : 9.5/10
Son (VO) : 8/10
Film : 7/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4712
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Letter Never Sent (US)

Message » 15 Sep 2013 22:20

Image
Letter Never Sent (La lettre inachevée) - Mikhaïl Kalatozov


Criterion, 2012 (US)
BD-50, Zone A
137, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 34956 kbps
Russian / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Le transfert HD proposé par Criterion est bon voire très bon, mais vraisemblablement limité par les éléments utilisés pour la restauration. La définition est parfois assez variable, avec certains plans très définis et d'autres beaucoup plus doux. On notera aussi que de régulières griffures et poussières subsistent ci et là, mais rien de gênant. Enfin, si l'image retient une grande stabilité, certains plans tendent à trembler et à avoir un contraste légèrement fluctuant. Ceci dit, le disque est une excellente façon de découvrir ce film extrêmement visuel, à travers notamment une excellente gestion des noirs et de l'échelle des gris, qualité primordiale à la bonne restitution de la photographie du film.

Image

On ne peut pas tout à fait en dire autant du son, qui s'avère parfois très peu capable de soutenir la quantité de sons sur la piste. Si la musique est globalement bien restituée, avec une étonnante vigueur par moments, et ce malgré une légère distorsion, il faut bien avouer que la piste montre rapidement ses limites dès que la bande sonore est plus chargée. La recherche d'Andrei vers le 2e tiers du montage est notamment particulièrement laborieuse, avec une accumulation de musique, d'effets et de cris, faisant "saturer" la piste qui devient alors très brouillonne. Par contre, un bon point sur la grande propreté de la piste son, qui ne possède aucun souffle ou craquement.

Image : 8/10
Son : 7/10
Film : 7.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4712
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

The Petrified Forest (US)

Message » 15 Sep 2013 22:21

ImageImage
The Petrified Forest (La forêt pétrifiée) - Archie Mayo


Warner, 2013 (US)
BD-25, Zone Free
1.37, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 24001 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1040 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
STF, STA, amovibles

L'image de The Petrified Forest est très stable et très naturelle, mais manque de mordant. Si la restauration effectuée par Warner permet une très belle homogénéité de l'image, très stable et dotée d'un rendu très naturel, garanti sans dégrainage ou rehaussement des contours, l'image conserve aussi le poids de son âge, avec une définition assez faible et un niveau de détails régulièrement léger. Cependant, la grande stabilité de la copie, que ce soit de son cadre comme de son contraste, ainsi que sa grande propreté, offre un confort de visionnage tout à fait correct.

Image

La partie sonore fait elle aussi son âge. L'aspect le plus flagrant est le souffle facilement audible tout le long du film. Aussi, si la balance entre les nombreux effets sonores et les dialogues est assez bonne, on pourra regretter que les dialogues sonnent étouffés et sous mixés. Autrement, la piste est décente, mais sans grand chose de remarquable.

Image : 7.5/10
Son (VO) : 7/10
Film : 6.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4712
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Breaking Bad : Saison 3 (DE)

Message » 15 Sep 2013 22:21

Image
Breaking Bad : Saison 3


Sony, 2012 (DE)
BD-50, Zone Free
1.78, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen :
- 1er disque : épisodes 1 à 5 : 20498 kbps en moyenne
- 2e disque : épisodes 6 à 9 : 18995 kbps en moyenne
- 3e disque : épisodes 10 à 13 : 19995 kbps en moyenne
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1780 kbps en moyenne / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
French / Dolby Digital Audio / 5.1 / 48 kHz / 640 kbps / DN -4dB
STF, STA, amovibles

Ce test est basé sur le coffret allemand, identique au coffret français.

Breaking Bad continue sur la lancée de la saison 2 avec une image maintenant assez fine et plus détaillée qu'auparavant. L'aspect reste toujours fidèle au look du show avec un côté brut de décoffrage, mais une stabilisation de la définition se fait (enfin) sentir, faisant ressortir de manière plus régulière les détails (peaux, vêtements, décors).

La VO est dans la lignée de celle des saisons précédentes, avec un champ sonore ample et travaillé (l'épisode 10 et sa mouche passant d'une enceinte à une autre), bien que le show soit surtout guidé par les dialogues. Cependant, de nombreuses scènes plus mouvementées continuent d'utiliser avec puissance l'ensemble des enceintes et du caisson. S'il y a bien un point où la série est positivement consistante au fil des saisons, c'est bien sur la partie audio.

A noter cependant que, comme les saisons 1 et 2, la VO est downgradée de 24-bit à 16-bit par rapport au coffret US. Cependant, de manière assez étrange, les 1ers épisodes de chaque disque (respectivement les épisodes 1, 6 et 10) possèdent un bitrate bien plus élevé que les autres épisodes, autour de 2320 kbps contre 1720 à 1830 kbps pour les autres épisodes.

Image : 8.5/10
Son (VO) : 8.5/10
Saison : 9.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4712
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Star Trek - The Next Generation : Saison 1 (FR)

Message » 15 Sep 2013 22:22

Image
Star Trek - The Next Generation : Saison 1


Paramount, 2012 (FR)
6xBD-50, Zone Free
1.33, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen :
- 1er disque : épisodes 1 à 2 : 19339 kbps en moyenne
- 2e disque : épisodes 4 à 9 : 18040 kbps en moyenne
- 3e disque : épisodes 10 à 14 : 17525 kbps en moyenne
- 4e disque : épisodes 15 à 19 : 17491 kbps en moyenne
- 5e disque : épisodes 20 à 24 : 17991 kbps en moyenne
- 6e disque : épisodes 25 à 26 : 28489 kbps en moyenne
English / DTS-HD Master Audio / 7.1 / 48 kHz / 4971 kbps en moyenne / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
English / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB / Dolby Surround
French / Dolby Digital Audio / 2.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
STF, STA, amovibles

Il est difficile de juger la qualité technique d'une sortie comme The Next Generation. En effet, très peu de séries aussi longues (7 saisons d'environ 25 épisodes chacune, tout de même) ont pu bénéficier d'une restauration aussi poussée que celle présentée ici. La série vient de loin, visuellement parlant : lancée en 1987, prévue pour de la bonne vieille TV 4/3 SD, il est clair que les concepteurs du show étaient loin d'imaginer que 25 ans plus tard, la série sortirait dans une résolution telle que du 1920x1080. Comment en est-on arrivés là ? C'est simple : en repartant à zéro, quitte à recréer carrément les modèles, les SFX et les quelques CGI avant-gardistes ci et là. Le tout permet un certain nombre d'avantages évidents : une meilleure intégration des plans à trucages au sein des épisodes, un aspect naturel et homogène sans pour autant trahir les visuels d'origine (les grands écarts de colorimétrie d'un plan à un autre ont notamment disparu grâce à une palette chromatique ajustée), mais surtout un bond qualitatif impressionnant tant en terme de précision que de stabilité. Que ce soit les détails des décors, des costumes, des maquillages, la clarté et la définition sont régulièrement impressionnants. Les nouveaux modèles s'intègrent particulièrement bien, sans pour autant perdre ce côté désuet de l'époque, faisant en grande partie le charme de la série (la moderniser aurait été du révisionnisme). Les couleurs sont bien rendues, notamment les couleurs des uniformes Starfleet.

Pour autant, TNG ne rivalisera évidemment pas avec les ténors actuels du genre, et la série n'aura jamais la précision de, disons, True Blood ou Game of Thrones. De nombreux plans restent datés, avec un aspect légèrement lisse, et des détails légèrement en retrait (sur les visages, notamment). Pour autant, on ne peut que saluer les efforts fournis par CBS pour proposer la série dans une qualité telle que celle présentée ici en HD et on ne peut qu'espérer que les autres séries (notamment Deep Space Nine) suivront avec ce niveau de qualité.

Mais attention, ça ne s'arrête pas là. Si la restauration propose déjà des visuels largement améliorés, elle s'accompagne aussi d'un nouveau remixage 7.1 souvent impressionnant par sa franche ouverture. De nombreuses séquences proposent une exploitation complètement de l'environnement sonore, avec une multitude d'effets d'ambiance ci et là, et les réguliers passages en Warp s'accompagnent d'une jolie reprise dans les basses. Là aussi, il ne faut évidemment pas s'attendre à la démo du siècle, loin de là, mais la piste est sensiblement rafraîchie et propose des conditions d'écoute extrêmement confortables.

Image : 8/10
Son (VO 7.1) : 8.5/10
Saison : 8/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4712
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Léon

Message » 19 Sep 2013 11:35

Image

Année : 1994 (version courte) / 1996 (version longue)
Durée : 110 min (version courte) / 133 min (version longue)
Réalisateur : Luc Besson
Acteurs : Jean Reno, Gary Oldman, Natalie Portman, Danny Aiello

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD High Resolution Audio 5.1 (VC) et DTS-HD Master Audio 5.0 (VL). Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.0 (VC)
- Sous-titres : Français. Français pour malentendants

• Image : Malgré des arrière-plans qui manquent de netteté et la présence de quelques plans aux contours moins bien prononcés, voilà un transfert HD soigné au piqué généreux, à la définition solide, à la palette colorimétrique aussi chaleureuse que lumineuse, aux contrastes intenses et aux noirs profonds.
• Audio : Des pistes sonores équilibrées et d'une grande clarté générale où la partition d'Eric Serra est dans tous les cas puissamment délivrée sur tous les canaux. Il est juste dommage que les deux pistes sonores 5.0 n'intègrent pas de canal LFE, car les dialogues éclatants, la dynamique de la scène frontale, la précision des effets et les bruitages surround font jeu égal avec la piste sonore 5.1 qui reste néanmoins bien plus musclée grâce justement à la présence du canal oublié chez ses consœurs.

- Région : B (France)
- Éditeur : Gaumont
- Date de sortie : 11 juin 2009

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Battle of the Damned

Message » 19 Sep 2013 11:58

Image

Année : 2013
Durée : 88 min
Réalisateur : Christopher Hatton
Acteurs : Dolph Lundgren, Matt Doran, David Field, Melanie Zanetti

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais et Allemand DTS-HD Master Audio 7.1
- Sous-titres : Allemand

• Image : Une définition en acier trempé, un piqué bluffant de précision, une palette colorimétrique aux teintes grisâtres détaillées, des contrastes soutenus, des noirs impériaux et une compression invisible.
• Audio : Une VO (piste allemande non testée) dynamique et immersive aux dialogues clairs, à la directivité des effets saisissante, à la scène surround riche (sur les latérales et les arrières), à la scène frontale d'une puissance réjouissante et aux basses ravageuses.
• La 3D : Une conversion 3D allemande lamentable (comme toujours ou presque) qui ne fait qu'ajouter un tout petit peu de profondeur sur les arrière-plans. Ne vous attendez donc pas à avoir du volume, une quelconque sensation de relief, ni même à profiter de débordements et/ou jaillissements. Pour tout vous dire, les conversions effectuées par certains diffuseurs vidéo proposent des résultats plus probants !!!

- Région : B (Allemagne)
- Éditeur : Sunfilm Entertainment
- Date de sortie : 05 septembre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

2012 Zombie Apocalypse

Message » 19 Sep 2013 12:08

Image

Année : 2011
Durée : 85 min
Réalisateur : Nick Lyon
Acteurs : Ving Rhames, Lesley-Ann Brandt, Taryn Manning

Le Blu-ray Disc : Image /// Image

- Format vidéo : 1080p24 (MVC) / [1.78]
- Pistes sonores : Anglais et Allemand DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Aucun

• Image : D'une stabilité et d'une clarté satisfaisante avec une définition suffisante, des détails plus ou moins précis, des couleurs légèrement délavées convenables et des noirs décents, mais les contrastes sont irréguliers et quelques plans souffrent de fourmillements.
• Audio : Une VO (piste sonore allemande non testée) acceptable aux voix bien ancrées sur la centrale, à l'ouverture frontale dynamique, aux coups de feu d'une belle puissance et à la spatialisation juste, mais les ambiance sont limitées (des gémissements de zombies et c'est tout) et le canal LFE est bien trop discret.
• La 3D : Une conversion 3D allemande comparable à celle effectuée par certains diffuseurs vidéo, c'est-à-dire plus que passable. La fenêtre de profondeur est peu étendue, le détachement des éléments est infime et les jaillissements sont inexistants.

- Région : B (Allemagne)
- Éditeur : DTP Entertainment AG
- Date de sortie : 23 février 2012

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 21 Sep 2013 14:11

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44834
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

(The) Grandmaster

Message » 22 Sep 2013 21:11

Image

Année : 2013
Durée : 122 min
Réalisateur : Wong Kar Wai
Acteurs : Tony Leung Chiu-wai, Zhang Ziyi, Chang Chen, Cung Le, Song Hye-kyo

Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Mandarin et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français imposés sur la VO

• Image : Un rendu argentique chaleureux, des plans qui regorgent de détails, une définition solide, une palette colorimétrique exceptionnelle aux tons ocres magnifiques, des noirs ténébreux et des contrastes déclinés avec soin ne sauraient pourtant faire oublier un piqué instable et un bruit vidéo bien trop omniprésent.
• Audio : Des pistes sonores spectaculaires, équilibrées et d'une grande virtuosité dont la clarté du mixage, la finesse de la spatialisation, la richesse des effets (pluies intenses et ambiances intérieures feutrées), l'activité surround et la puissance des impacts des coups lors des affrontements permettent une immersion optimale dans l'ordre des arts-martiaux.
• Bonus à ne pas manquer : Une scène inédite (une séquence d’entraînement dans la neige) en 3D active (1'02'').

- Région : B (France)
- Éditeur : Wild Side Vidéo
- Date de sortie : 04 septembre 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Welcome

Message » 22 Sep 2013 21:22

Image

Année : 2009
Durée : 109 min
Réalisateur : Philippe Lioret
Acteurs : Vincent Lindon, Firat Ayverdi, Audrey Dana, Derya Ayverdi, Selim Akgul

Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35]
- Pistes sonores : Français DTS-HD Master Audio 5.1 et DTS 2.0
- Sous-titres : Français

• Image : D'une qualité exemplaire (piqué précis, scènes détaillées et lumineuses, colorimétrie froide bien rendue et contrastes vigoureux) et laissant respirer la texture argentique sans jamais lisser le grain originel, ce transfert HD solide et élégant délivre des images toujours naturelles.
• Audio : La scène frontale est dynamique et les voix ont du coffre sur les deux pistes sonores, mais celle en DTS-HD Master Audio 5.1 exploite en plus la scène arrière pour les ambiances de la piscine, des environnements urbains et surtout lors des scènes de nage en pleine mer où les vagues semblent envahir la pièce d'écoute.

- Région : B (France)
- Éditeur : Warner Bros.
- Date de sortie : 16 septembre 2009

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6292
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message