Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: MFOCAL, MickeyCam, THR4K et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Son différent d'un jour à l'autre : mesures

Message » 29 Jan 2019 15:10

Manœuvre de Vasalva :D

La configuration dans mon profil


LG OLED65C8, MARANTZ SR7012, 3 x CROWN XLS 1502, Platine UHD LG UBK90, HC-PC Asrock Deskmini A300, NVIDIA Shield, B&W CM10 S2, center 2xB&W CM5, B&W 686 S2, 4xCANTON GLE416, Caisson 2x SVS SB-1000.
Avant j'étais Stefc13, mais c'etait avant...
Stefc13_2
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1370
Inscription Forum: 27 Jan 2014 11:51
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Jan 2019 15:10

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Jan 2019 15:22

Pio2001 a écrit:Corollaire : avant de juger du niveau de grave, s'assurer que les oreilles sont bien à l'équilibre en donnant un petit coup de pression dans le nez (ou mieux, avec la manoeuvre d'étirement de la gorge, qui marche dans les deux sens, je ne connais pas les noms de ces manoeuvres... s'il y a des plongeurs qui passent par là).

Confirmation by Igor (en plongée: niveau 3 et rescue)

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9580
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 29 Jan 2019 17:41

Bonjour,
coup de pression dans le nez

c'est ce que je faisais toutes les 5 mn la semaine dernière en descendant de 2800 m à zéro en une demi-heure en hélicoptère

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 5132
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • online

Message » 29 Jan 2019 18:08

La même chose avec mes ski... :ane: 3min pour 1000m de descente.
jeoffrey59
 
Messages: 3993
Inscription Forum: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 29 Jan 2019 19:30

Idem pour moi (Padi Open Water tout simple)
Avec un petit échauffement avant :D

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8894
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Jan 2019 21:31

Ah, un sujet sur lequel tout le monde est d'accord :D

Je vois que tout est documenté sur le web. C'est curieux, moi je la fais sans les poumons, avec juste les quelques centimètres cubes d'air qu'il y a dans le nez.
Et j'ai trouvé le nom de l'autre manoeuvre, celle qui marche toujours dans le bon sens : la Béance Tubaire Volontaire.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8102
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 29 Jan 2019 21:44

En plongée on dit "équilibrer" ou "décompresser", c'est aussi souvent ce que l'on fait en écoutant de la musique, surtout si on a un boulot stressant ! :D

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8894
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 29 Jan 2019 22:40

Sympa le sujet.. Moi j'en déduit un aveu que les différences '' audibles'' de certains sur les câbles, dac, sources numériques etc etc ne sont que le fait qu' un jours à l'autre la perception change.. Du coup on se persuade d'entendre une différence entre câble À et B, ou puce de conversion X ou Y, alors qu'objectivement, la perception de '' difference'' viendrait d'ailleurs...
En fait, parfois on est hyper réceptif, d'autres fois nous le sommes moins..

De plus, je tiens indiquer, la variation dans le temps des qualité intraseques d'une enceinte. Effectivement, cette dernière utilise un filtre, qui est constitué de condensateurs. Ces condensateurs sont garantis avec une certaine tolérance, dans le temps.. Passé ce temps, le constructeur ne garantit plus les valeurs du condensateur, donc la valeur changera. Prenons en exemple un condensateur mundorf de xxx uf à +/- 5%.. Dans la fiche technique il est indiqué xxxx heures d'usage: exemple
Useful lifetime [UR · IR~]
3 000 hours at 125°C/255°F [16V to 63V]
8 000 hours at 105°C/220°F [16V to 160V]
16 000 hours at 85°C/185°F [16V to 160V]
Rated lifetime [UR]
1 000 hours at 125°C/255°F [16V to 63V]
2 000 hours at 105°C/220°F [16V to 160V]
Etc..
Donc le condos fera par exemple 3.3uf avec une tolérance de 5% sur une durée de xxxxx heures. Passé ce délai les uf pourront varier à 4, 5 voire 6 uf.. Ce qui, par définition, changera la tonalité du filtre.. Et ce pour chaques condos du filtre... Ensuite viennent les composants de meilleur qualité qui eux ont des specs plus étendus et plus fiable dans le temps.. D'où leurs prix plus conséquent

Donc oui, un matériel variera dans le temps en fonction de l'utilisation
tonylb
 
Messages: 2461
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 30 Jan 2019 1:09

Bonjour,

c'est à 25° qu'il faut voir la longévité
c'est rare qu'il y ait 85° ou 125° dans une enceinte :mdr:

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 5132
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • online

Message » 30 Jan 2019 9:19

MickeyCam a écrit:Bonjour,

c'est à 25° qu'il faut voir la longévité
c'est rare qu'il y ait 85° ou 125° dans une enceinte :mdr:

Michel...


Et dans un ampli ?
tonylb
 
Messages: 2461
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 30 Jan 2019 11:27

tonylb a écrit:
MickeyCam a écrit:Bonjour,

c'est à 25° qu'il faut voir la longévité
c'est rare qu'il y ait 85° ou 125° dans une enceinte :mdr:

Michel...


Et dans un ampli ?


Le comportement thermique des circuits à l'intérieur de leur boîtier fait partie intégrante du travail de conception d'un appareil électronique. Il y a des amplificateurs dont la température ambiante à l'intérieur du boîtier ne s'élève que très peu par rapport à la température ambiante de la pièce. D'autre, moins bien conçus de ce point de vue, dont la température va fortement s'élever.

J'aimerais aussi souligner que tu passes du coq à l'âne, puisque tu pars de l'exemple d'un filtre passif d'enceinte à un amplificateur, qui sont deux applications complètement différentes. Du reste, dans l'application filtre passif d'enceinte, l'usage de condensateurs électrochimiques (qui sont des composants susceptibles de vieillissement entraînant des variations significatives de leurs caractéristiques en fonction notamment de la température à laquelle ils sont soumis) est loin d'être généralisé, sauf sur les enceintes peu chères ou dans lesquelles il y a de fortes contraintes de volume interne disponible pour loger un filtre. En règle générale, les constructeurs d'enceintes acoustiques sérieux implantent les filtres passifs avec des condensateurs à film polyester ou polypropylène, d'abord et avant tout parce que ce sont des composants qui sont beaucoup plus précis que des condensateurs électrochimiques, et qui sont aussi très peu affectés de dérives significatives de leur caractéristiques dans le temps, en fonction de la température notamment.

De manière générale, l'idée qu'il convient d'éviter d'utiliser des condensateurs électrochimiques (même ceux portant des marques ronflantes comme Mundorf) dans des circuits qui fixent des constantes de temps (comme des filtres) est très largement répandue en électronique, justement parce que les condensateurs de ce type ne sont ni suffisamment précis ni suffisamment stables pour ce type d'application. Lorsqu'on utilise malgré tout des condensateurs électrochimiques, c'est quasi-systématiquement pour des raisons de coût de revient ou sinon en raison de contraintes d'encombrement (à capacité égale, un condensateur électrochimique est bien moins volumineux qu'un condensateur à film).

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 11006
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 30 Jan 2019 11:59

Très bien dit.
Le percheron
 
Messages: 2824
Inscription Forum: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 30 Jan 2019 12:03

Bonjour,

ce post m’interpelle car sans avoir aucun moyen de mesure ni aucun correcteur, j'arrive aux mêmes conclusions:

parfois ça marche fort bien sur TOUS les registres, surtout dynamique, transitoire...un médim aigu un peu en avant, un peu mins de grave mais surtout, une bien meilleure image stéréo :o
j'ai vérifié la tension secteur: RAS
quand la reproduction est "plate" sans vie, j'ignore totalement comment retrouver le son qui me plait ????
c'est totalement aléatoire !

CDl

PS: mes oreilles sont propres ;)))))
jean GROS
 
Messages: 2718
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 30 Jan 2019 12:11

Scytales a écrit:
tonylb a écrit:
Et dans un ampli ?


Le comportement thermique des circuits à l'intérieur de leur boîtier fait partie intégrante du travail de conception d'un appareil électronique. Il y a des amplificateurs dont la température ambiante à l'intérieur du boîtier ne s'élève que très peu par rapport à la température ambiante de la pièce. D'autre, moins bien conçus de ce point de vue, dont la température va fortement s'élever.

J'aimerai aussi souligner que tu passes du coq à l'âne, puisque tu pars de l'exemple d'un filtre passif d'enceinte à un amplificateur, qui sont deux applications complètement différentes. Du reste, dans l'application filtre passif d'enceinte, l'usage de condensateurs électrochimiques (qui sont des composants susceptibles de vieillissement entraînant des variations significatives de leurs caractéristiques en fonction notamment de la température à laquelle ils sont soumis) est loin d'être généralisé, sauf sur les enceintes peu chères ou dans lesquelles il y a de fortes contraintes de volume interne disponible pour loger un filtre. En règle générale, les constructeurs d'enceintes acoustiques sérieux implantent les filtres passifs avec des condensateurs à film polyester ou polypropylène, d'abord et avant tout parce que ce sont des composants qui sont beaucoup plus précis que des condensateurs électrochimiques, et qui sont aussi très peu affectés de dérives significatives de leur caractéristiques dans le temps, en fonction de la température notamment.

De manière générale, l'idée qu'il convient d'éviter d'utiliser des condensateurs électrochimiques (même ceux portant des marques ronflantes comme Mundorf) dans des circuits qui fixent des constantes de temps (comme des filtres) est très largement répandue en électronique, justement parce que les condensateurs de ce type ne sont ni suffisamment précis ni suffisamment stables pour ce type d'application. Lorsqu'on utilise malgré tout des condensateurs électrochimiques, c'est quasi-systématiquement pour des raisons de coût de revient ou sinon en raison de contraintes d'encombrement (à capacité égale, un condensateur électrochimique est bien moins volumineux qu'un condensateur à film).


Il faut dire que certains constructeurs ne prennent vraiment pas soin d'optimiser leur refroidissement. Exemple avec un Denon AVR-X2500H ... mettons de côté les radiateurs en "feuille" d'aluminium qui sont un peu la norme à ce budget :

Image

Image

On remarque qu'il y a vraiment peu d'aération, les grilles sont obstruées/interrompues ici et là, et ne laissent pas passer autant d'air que voulu. C'est sûrement une des causes qui font que le 2500H chauffe pas mal sans le mode éco. En plus, le transformateur est enfermé sous la carte numérique/HDMI !

Si on compare à l'entrée de gamme 5.1 Yamaha RX-V361 :

Image

On remarque que ce dernier possède des ailettes plus longues, et que les grilles d'aération sont beaucoup plus généreuses. Et le transfo est à "l'air libre" (aussi le cas sur un RX-V775 d'un ami équipé de PCB supplémentaires dont voici une photo http://i.imgur.com/mfRETSH.jpg). Il marche encore très bien sur tous les canaux et sur toutes ses fonctions, sauf les boutons en façade qui font de temps en temps une autre action que celle qui leur sont assignée quand on leur appuie dessus. En même temps, voici l'état dans lequel je l'ai retrouvé :

Image

:siffle:

Donc à parler de durée de vie des composants, c'est tout à fait pertinent et on s'étonne moins des pannes qui arrivent en seulement quelques années sur les amplis HC quand on voit leurs contraintes qu'on leur donne ... un maximum d'électronique dans un boitier pas toujours bien refroidi, électronique sujette en plus de cela à des dilatations dues à la chaleur.

Quant aux filtres d'enceintes, un fabricant au logo rouge et carré, à qui j'avais posé la question pour sa toute nouvelle gamme d'enceinte, m'a répondu qu'ils préféraient la sonorité des condensateurs chimiques pour cette gamme et que ça explique pourquoi il n'y a que ça sur leurs filtres ... mythos ? :siffle:

Voilà pour la petite parenthèse ;)
Subway2400
Contributeur HCFR 2021
Contributeur HCFR 2021
 
Messages: 20580
Inscription Forum: 11 Oct 2011 22:05
  • offline

Message » 30 Jan 2019 12:42

oui, au sujet des composants des enceintes coffret compris, j'ai moi aussi entendu cela de nombreuses fois...
les composants sont "choisis" en premier en fonction du prix :) et du résultat voulu !!! pas forcement les plus chers :
les HP coutent parfois 25€ sur une enceinte à 1500€ !!!!
après il y a le filtre, la caisse et les marges....petite ou grande production :)

sur les dac.moyen à bon, les amplis OP coutent qq centimes !!!
j'avais changé les OP sur ma 723 philips :) vieux souvenirs :)

bcp de diff. pour qq centimes de plus !
mais il en ai pas tjrs ainsi !
jean GROS
 
Messages: 2718
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message