Test HCFR du Panasonic DP-UB9000, lecteur Bluray UHD

Test HCFR du Panasonic DP-UB9000, lecteur Bluray UHD

Compte-rendu de Frédéric_coco68

 

Petit retour sur une journée en compagnie du lecteur UHD Panasonic BDP9000.
Tout d’abord,je tiens à remercier HCFR et les Artisans du son à Mulhouse sans qui ce test n’aurait jamais eu lieu.
La prise en main a eu lieu dans un premier temps chez Karim_Mirak,dans sa salle dédiée.
La construction du lecteur est sans reproche et respire la qualité. Son poids est d’ailleurs conséquent : environ 10kg. Seul petit bémol,le bruit du tiroir qui semble fatigué,et la profondeur de réception du disc m’est apparue un peu faible.
La mise en route s’est faite sur Interstellar,qui possède des scènes difficiles et que Karim possède en double.Le deuxième exemplaire étant mis dans l’oppo 203. Le tout diffusé sur son JVC RS520 calibré.
Le retour peut être un petit faussé,dans la mesure où Karim a aussi une 203 modifiée au niveau de l’alimentation par une Corris + filtre.
Nous avons choisi la scène où Matthew Mc Conaughey,alias Cooper,va voir le proviseur dans son bureau.
Une pause a été faite au même time code, nous permettant à loisir de comparer les 2 platines.
Premier bon point, Karim remarque qu’à +1 ou +2 sur l’UBD9000 en netteté,l’image égale en piqué à celle de sa 203 associée au Mcable en sortie direct.
Puis en observant bien l’image,nous remarquons que l’image est moins propre sur la Panasonic.
Nous décidons donc de changer de scène pour en être vraiment sur. Constat identique.
Dans un deuxième temps,retour chez moi avec le lecteur.
Matériel de test :
  • Videoprojecteur Sony VW260
  • Écran Screenline de 3,05m de base
  • Préamplificateur Marantz AV8805
  • Bloc de puissance Parasound HCA1205a
  • Bloc de puissance Rotel RMB 1565
  • Enceintes Paradigm Studio v4, 4 monitor audio CT280
  • 2 caissons Xtz 1×12
  • Oppo 203 avec alimentation oppomod et filtre
Petit essai avec 1 CD en drive numérique. Pas de différence notable entre celle-ci et la 203.
Puis je me suis essayé à la partie multimédia. Et là, tout le monde le sait, ce n’est pas le point fort de Panasonic. Je confirme, un fichier dematerialisé 1080/24p sort en 1080/60p, alors que la fréquence du même film en Blu-ray est bien respectée en 1080/24p (23,976).
La partie audio et sous-titres est aussi compliquée. Le Dolby True HD et DTS MA ne passent pas,et il faut se contenter de 1,2,3 en lieu et place de Dolby Digital,DTS etc. J’ai même eu des coupures de son d’en DD lors de mes essais!
Ensuite j’ai voulu tester le fameux HDR Optimiser.
En réglant le lecteur sur “Projecteur à faible luminosité” , la sortie vidéo m’indiquait bien 350 nits. En passant sur LCD,cette luminance sort à 1000 nits.
Autant être honnête, je ne suis pas arrivé à sortir une image HDR correcte, malgré bon nombre de réglages et d’essais de tous les paramètres du menu HDR Optimiser. L’image n’était pas mauvaise, mais je reste persuadé qu’en faisant passer le film UHD HDR pour un 1080p SDR, puis en mettant le Blu-ray et en le faisant passer pour un UHD HDR, les personnes diraient « ouah,quelle différence,l’HDR apporte un vrai plus…. ». Vous l’aurez compris,le même film comme le dernier Avengers est bien plus beau, plus dynamique,plus contrasté chez moi sur 3,05m de base.
Ce fut en revanche l’inverse chez Karim sur 2,35m,ou l’UHD HDR de Miss Peregrim était bien plus séduisant que le Blu-ray.
J’ai ensuite décidé d’utiliser les mêmes scènes d’Interstellar.
J’ai laissé le Panasonic avec tous les filtres de netteté à 0,tout  comme l’oppo en sortie Direct.
Et j’ai fais le même constat que chez Karim. Avec l’oppo,l’image était propre (plus que sur le JVC),alors qu’avec la 9000, il y avait un peu de bruit. Cette différence s’estompe sur les masters immaculés, bien difficile à l’aveugle de dire quel lecteur diffuse.
Autre petit bémol,il faut sortir du film pour avoir accès au options du lecteur. Mais heureusement il est très réactif et cela se fait très rapidement.
Et il n’y a pas l’équivalent de la sortie direct d’Oppo. Ce qui fait qu’en fonction de la configuration du lecteur,celui-ci upscale forcément les Blu-ray, ou oblige à retourner dans le setup si la sortie a été bloqué en 1080p pour regarder un UHD en 3840p.
Ce lecteur ne conviendra pas à tout le monde. Suivant son projecteur (qualité du traitement vidéo ), sa base d’image,l’utilisation ou non de la partie multimédia, il attirera ou non certains profils de passionnés.
N’ayant pas participé aux essais musicaux en XLR versus la 205,je ne me prononcerai pas la dessus.
Ce qui m’a le plus déçu, mais ce n’est pas la faute à Panasonic,c’est que l’HDR en projection malgré son Optimiser n’est valable que pour les petites bases.

Frédéric_coco68
HCFR – Novembre 2018

 

– lien vers le sujet HCFR dédié au lecteur Panasonic DP-UB9000 : http://www.homecinema-fr.com/forum/lecteurs-uhd-blu-ray/panasonic-dp-ub9000-dolby-vision-hdr10-index-post-1-t30085982.html

 

 

 

Partager :