Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 31 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

XLR ou RCA

Message » 27 Oct 2008 18:04

toujours les memes comme d'hab. ceux qui n'entendent jamais rien mais font t'ils :mdr: :mdr:

ils sont top forts :mdr: :mdr:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Oct 2008 18:04

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Oct 2008 18:08

on parle bien de connecteur là pas de schémas :D
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 27 Oct 2008 18:14

harry a écrit:
frgirard a écrit:
harry a écrit:quelle connections faut-il préférer entre le lecteur de CD et l'ampli en supposant que les connections XLR et RCA sont disponibles des deux côtés ?
il y a de vrais schémas XLR pour les pré, qu'en est il pour les lecteurs CD ?

harry


Le XLR est un ensemble : connecteurs à 3 4 5 ou 6 broches et d'un transfo de symétrisation ou de désymétrisation. La notion de schéma XLR est abusive
Aucun argument technique ne vient confirmer la supériorité du XLR.
Seules des considérations techniques de polutions électriques doivent orienter vers le XLR.
En hifi ces polutions électriques sont NULLES.

le reste n'est qu'affaire d'habile marketing, de subjectivisme aigue "C'est pro, c'est gros donc c'est mieux" et de pillage de portefeuille

Francois :wink:


j'ai deux revendeurs habituels : l'un me dit préférer l'asymétrique (à la manière de toutes ses démos réussies) tandis que l'autre me semble préférer le symétrique quand ce sont de vrais schéma symétriques (ses démo sont top aussi) : ces deux revendeurs me proposent d'essayer et de conclure par moi même, me voila seul devant mon choix !
suite à quelques tests avec de bons câbles pas hors prix mais quand même je perçois des différences importantes pour la liaison CD vers preampli alors que cela semble bien moins critique entre le preampli et l'ampli !
le symétrique est plus précis mais semble parfois trop tendu et pas assez musical
le asymétrique me semble nettement plus équilibré, plus lié et finalement plus cohérent
finalement je suis retourné vers une solution asymétrique (CD > pre) et symétrique (pre>ampli) et je me pose toujours autant de questions !


Bien vue, j’étais comme ca avant sur un DAC, j’utilisais les sortie Assy, sur le préampli et en sortie pré, et ampli en XLR, jusqu’au jour ou j’avais acquit un vrai DAC en vrai sortie XLR qui avait fais toute la différence.

Je dis comme Aldo à vous choisir à l’écoute et prenais ce qu’il vous convient le mieux, sachant qu’en XLR le câble s’entend moins, ce qui n’est pas rien
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 27 Oct 2008 18:48

Ben…. si entre un connecteur XLR et un RCA sur le même câble, ont parle de difference de son, ce n’est pas le même câblage donc pas le même schéma, ce qui m’énerve avec eux, c’est que des que tu entends, et que tu parler concrètement, avec explication à l’appui confirmé par un autre, paf !! Tu fume la moquette, ou tu te drogue.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 27 Oct 2008 19:09

rycil a écrit:ça a déjà été abordé dans d'autres topics, il n'y a aucun lien entre la conception symétrique d'un appareil (où la voie gauche et droite sont traitées de manière indépendante par des composants uniques pour chaque voie) et l'utilisation d'un procédé de symétrisation du signal (XLR) pour le rendre invulnérable aux perturbations électromagnétiques pendant la transmission dans le câble de modulation.


Sinon, pour ceux qui entendent ces différences entre le XLR et le RCA, j'aimerais bien gouter aux substances illicites qui accompagnent les écoutes :mdr:


d"après ce que l'on me dit (à moi qui ne suis pas technicien) c'est que certains appareils sont conçus end-to-end en symétrique et d'autres n'auraient qu'une conversion sur l'étage de sortie auquel cas on imagine qu'une connexion symétrique pour un câble d'un mètre ou deux n'apporte pas grand chose ?

ensuite, dans le cas d'appareils symétriques, le constructeur conseille souvent une liaison symétrique entre le pré et l'ampli (cf les mode d'emploi Krell, Pass, ect) et pourquoi pas suivre ces conseils ?
quant aux sources, tout dépend car selon mon expérience entre un CD et le pre cela s'entend de façon flagrante (voir plus haut) et pour le LP le end-to-end en symétrique de la la cellule au phono jusqu'au preampli est plutôt rare, je n'en ai en tous cas jamais vu pour pouvoir émettre un jugement
harry
 
Messages: 102
Inscription: 26 Juil 2008 8:02
  • offline

Message » 27 Oct 2008 20:39

J'étais comme vous avant. Je croyais tout ce qu'il se disait ici et là sans trop comprendre et puis j'ai essayé de mettre un peu de pragmatisme dans ma démarche.

Alors vous faites comme vous voulez hein ! mais faites quelques recherches sur le XLR (par exemple wikipedia), et vous comprendrez que ce n'est qu'une technique purement électrique qui permet d'envoyer le même signal sur deux fils (sur 3, car il y a la masse). Et à l'arrivée ce signal est dissymétrisé pour être ensuite traité.

Et le full symétrique end-to-end je n'y crois pas une seule seconde, car ça reviendrait à multuplier par 4 les composants (2 pour chaque voie). Avec beaucoup d'inconvénient dans la mise en oeuvre sans améliorer la qualité de restitution (c'est le composant en lui-même qui est gage de la qualité, pas parce qu'on en a mis 2).

Encore une fois conception symétrique ou pas, ça n'a rien à voir avec le XLR. Et le signal "sonore" est strictement identique qu'il soit transporté en RCA ou en XLR.
rycil
 
Messages: 1043
Inscription: 22 Juin 2006 16:04
  • offline

Message » 27 Oct 2008 20:47

BPhil a écrit:Ben…. si entre un connecteur XLR et un RCA sur le même câble, ont parle de difference de son, ce n’est pas le même câblage donc pas le même schéma, ce qui m’énerve avec eux, c’est que des que tu entends, ........
.


Faut quand même reconnaître que tu entends beaucoup de choses. Ça doit être épuisant en fin de journée :lol: :mdr:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 27 Oct 2008 21:08

rycil a écrit:Et le full symétrique end-to-end je n'y crois pas une seule seconde, car ça reviendrait à multuplier par 4 les composants (2 pour chaque voie). .

c'est pas une question de croire ou pas croire, il y a des appareils full symétriques

rycil a écrit:Avec beaucoup d'inconvénient dans la mise en oeuvre sans améliorer la qualité de restitution (c'est le composant en lui-même qui est gage de la qualité, pas parce qu'on en a mis 2)..

c'est un crédo ou une expérience vécue ?
comment peux tu affirmer cela si tu ne "crois pas" à l'existence du full symétrique ?
harry
 
Messages: 102
Inscription: 26 Juil 2008 8:02
  • offline

Message » 27 Oct 2008 21:08

rycil a écrit:J'étais comme vous avant. Je croyais tout ce qu'il se disait ici et là sans trop comprendre et puis j'ai essayé de mettre un peu de pragmatisme dans ma démarche.


Alors vous faites comme vous voulez hein ! mais faites quelques recherches sur le XLR (par exemple wikipedia), et vous comprendrez que ce n'est qu'une technique purement électrique qui permet d'envoyer le même signal sur deux fils (sur 3, car il y a la masse). Et à l'arrivée ce signal est dissymétrisé pour être ensuite traité.
bonsoir ;)
moi je ne lis pas wikipédia mais je fabrique des electroniques avec mes amis de travail de groupe.
Vous pouvez être en full symétrique câblage compris depuis la sortie du récepteur SPDIF d'un dac jusqu'au cosse des HP sans qu'il y est de desymétriseur, donc ne pas en faire une généralité ;)


Et le full symétrique end-to-end je n'y crois pas une seule seconde, car ça reviendrait à multuplier par 4 les composants (2 pour chaque voie). Avec beaucoup d'inconvénient dans la mise en oeuvre sans améliorer la qualité de restitution (c'est le composant en lui-même qui est gage de la qualité, pas parce qu'on en a mis 2).
Nelson PASS a des soucis a se faire :o


On ne part pas d'un schémas asymétrique pour réalisé un circuit symétrique.
On réalise un circuit symétrique car on l'a choisi point barre.
Quand a la qualité des circuits ou l'on multiplie les composant etc..., c'est assez prématuré de prédire quelque chose comme cela


Encore une fois conception symétrique ou pas, ça n'a rien à voir avec le XLR.
le XLR est une connexion
Et le signal "sonore" est strictement identique qu'il soit transporté en RCA ou en XLR.
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 27 Oct 2008 21:09

Bah je vais faire des recherches, alors pour vous convaincre.. d'ailleurs vous serez pas plus convaincu puisque la seule chose qui vous intéresse est de trouver la faille dans mon discours :mdr:
rycil
 
Messages: 1043
Inscription: 22 Juin 2006 16:04
  • offline

Message » 27 Oct 2008 21:13

rycil a écrit:Bah je vais faire des recherches, alors pour vous convaincre..

des recherches ? je pensais que tu connaissais le sujet !
harry
 
Messages: 102
Inscription: 26 Juil 2008 8:02
  • offline

Message » 27 Oct 2008 21:19

rycil a écrit:Bah je vais faire des recherches, alors pour vous convaincre..
convaincre de quoi? vous avez déja fabriqué des élements?
apparament non puisque vous vous aidez de recherche

d'ailleurs vous serez pas plus convaincu puisque la seule chose qui vous intéresse est de trouver la faille dans mon discours :mdr:
c'est un comportement connu ça, moi tout seul et tous contre moi :( :roll:
nous n'avons plus 10 ans tout de même nous ne somme pas là a joué a je te tiens par la barbichette....., nous somme là pour discuté technique, alors prouvez nous qu'un schémas symetrique ne sert a rien, si ce n'est que dégradé le signal par un trop grand nombre de composants;)
Aldo
Dernière édition par aldo le 27 Oct 2008 23:54, édité 1 fois.
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 27 Oct 2008 21:47

aldo a écrit:Vous pouvez être en full symétrique câblage compris depuis la sortie du récepteur SPDIF d'un dac jusqu'au cosse des HP sans qu'il y est de desymétriseur, donc ne pas en faire une généralité ;)[/b]



Peux tu m'illustrer par des mots simple ce que fait le signal depuis "la sortie du recepteur SPDIF d'un DAC" jusqu'au HP, STP? Et ceci dans un schéma symétrique.

Merci :wink:
rycil
 
Messages: 1043
Inscription: 22 Juin 2006 16:04
  • offline

Message » 27 Oct 2008 22:11

rycil a écrit:
aldo a écrit:Vous pouvez être en full symétrique câblage compris depuis la sortie du récepteur SPDIF d'un dac jusqu'au cosse des HP sans qu'il y est de desymétriseur, donc ne pas en faire une généralité ;)[/b]



Peux tu m'illustrer par des mots simple ce que fait le signal depuis "la sortie du recepteur SPDIF d'un DAC" jusqu'au HP, STP? Et ceci dans un schéma symétrique.

Merci :wink:


Simple ça vas pas être simple de faire simple mais bon on peut essayé ;)

Un DAC est constitué en commençant par l'entrée d'un récepteur qui vas prendre le signal numérique du drive et le transformé en signal analogique.

Sortie de ce récepteur certain DAC peuvent utilisé plusieurs convertisseur

Un convertisseur mono ou sortiras les deux canaux ou un double mono voir quadruple mono pour concevoir une schématique symétrique.
Sortie de cela, des étages de sortie pour avoir la tension adéquate en sortie de DAC.

Donc on se retrouve avec deux sortie symétrique (avec prise XLR) appelé plus communément balanced.

Ensuite on rentre avec ces câbles balanced dans un préampli symétrique comme par exemple un PASS ou un UGS (voir travail de groupe)
Donc là je parle de préampli entièrement symétrique de A à Z.

Sortie de se préampli donc toujours muni de câbles balanced je rentre dans mon ampli qui lui aussi est entiérement symétrique.

En sortie des mes ampli j'ai donc deux points, chaud froid et une masse.
Ces deux points sont relier au bornier de mes enceintes, mes HP sont relier a ces deux points et je n'est toujours pas vue la trace d'un désymetriseur.
Donc configuration classique d'une ligne full symétrique

Aldo
Dernière édition par aldo le 27 Oct 2008 23:57, édité 1 fois.
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 27 Oct 2008 22:29

Merci pour cette explication.

ça veut donc dire que dans un préampli Full symétrique, chaque voie est traitée 2 fois (point chaud et point froid) et qu'ensuite ces 4 signaux sont envoyés à l'ampli de puissance, et ils sont encore traités chacun par des composant dédiés (4 lignes de traitement de puissance).
Et en fin de chaine, on envoie deux fois le signal dans chaque enceinte. c'est bien ça ?

Du coup je me pose une question : ou est le traitement qui permet d'immuniser le signal de toute perturbation électromagnétique ? Je pensais que la lutte contre les perturbations électromagnétique était l'unique raison de l'utilisation des liaisons symétrique au niveau des câbles.
rycil
 
Messages: 1043
Inscription: 22 Juin 2006 16:04
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message