Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 16 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

XLR ou RCA

Message » 28 Oct 2008 9:06

FREUD912 a écrit: Sur mon système, la différence s'entend, et pourtant le cable xlr vaut 10 fois moins cher que celui que j'avais en asymétrique. Oui il y a des différences, bonnes ou mauvaises, c'est selon. Frgirard, je vois que tu as mis le paquet dans tes cables, c'est que là aussi il y avait des différences :wink:

Les cables YBA diamond sont le résultat de mon hypocrisie. Achetez un cable hdg chez un constructeur tout en étant moins chére que la pluspart des cables HDG.

En plus à l'époque j'avais une imagination débordante, que j'ai toujours mais que je contrôle mieux.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Oct 2008 9:06

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Oct 2008 9:50

BPhil a écrit:Donc, cosmétologie électronique ou pas l’oreille est capable de l’entendre,
.


Plus exactement le cerveau ....enfin certains cerveaux :lol:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 28 Oct 2008 11:29

Je vais essayer de résumé pour faire avancer le shimilimblik.

1 - Connection RCA associée à une liaison dite assymétrique ou unbalanced : transport électrique du signal sur 2 fils. Sensible aux perturbations électromagnétiques, et du coup non adapté sur des longueurs importantes (pas plus de 5 mètres on va dire).

2 - Connection XLR associée à une liaison dit symétrique ou balanced : transport électrique du signal sur 3 fils (point froid, point chaud et masse). Insensible aux perturbations du moment qu'il y a bien une opération de dissymétrisation à la reception car c'est cette opération qui va éliminer toute modification du signal pendant son transport (car statistiquement on admet que s'il y a une perturbation au cours du transport, la modification induite sur le signal sera la même sur le point chaud et le point froid, et l'opération de "soustraction" à l'arrivée permet de reconstituer le signal en éliminant le signal supplémentaire généré par la perturbation).
Longueur acceptée par ces liaisons : très importante (100 mètres et plus).
Insensible aussi aux boucles de masse puisque la masse n'est pas utilisé comme référence.

3 - Conception Symétrique d'un équipement (source, pré, ampli), ou devrais-je dire double mono : équipement pour lequel chaque voie est traitée de manière indépendante, avec ses propres composants. exemple : deux ampli mono de puissance.
Intérêt : éviter que le traitement d'une voie ne vienne perturber le traitement de l'autre voie. On évite ainsi que les voies se superposent et on assure ainsi un traitement stéréo parfait.

4 - Conception full-symétrique d'un équipement : en plus d'une conception double mono, chaque voie traite deux fois le signal (point chaud et point froid) sans opération de Dissymétrisation. Il faud du coup apporter en entrée un signal par une liaison symétrique/balanced (et donc connectique XLR).
Intérêt : immunité au boucle de masse et aux perturbations véhiculé par la masse des éléments en amont

5 - Conception full symétrique end-to-end d'une chaine de restitution (plusieurs éléments) : depuis le signal source (qui lui sera stéréo G/D), on symétrise chaque voie jusqu'au HP sans aucune opération de dissymétrisation. 4 signaux sont traités tout au long de la chaîne de restitution.
Intérêt : immunité au boucle de masse sur toute la chaîne de restitution. y compris jusqu'aux HPs qui sont alimentés par le point chaud et froid.



Si j'ai dit des bétises merci de me corriger.

EDIT suite aux informations d'aldo et idefixes :wink:
Dernière édition par rycil le 28 Oct 2008 15:44, édité 1 fois.
rycil
 
Messages: 1043
Inscription: 22 Juin 2006 16:04
  • offline

Message » 28 Oct 2008 11:34

:) C'est plus clair, mais pour moi, un ampli symétrique, c'est synonyme de XLR, sinon c'est juste du double mono :o .
FREUD912
 
Messages: 2542
Inscription: 11 Sep 2006 19:40
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 28 Oct 2008 11:44

frgirard a écrit:
ne te casse pas la tete à convaincre. le cirtcuit full symétrique est un concept purement virtulelle. Cela fait partie des croyances audiophile instillées à coup de lecture assidus de revues.

Francois :wink:



bonjour ;)
personne ne cherche a convaincre quoi que se soit en therme de supériorité de circuit, c'est la ou vous vous faites des histoires tout seul ;)
et avant d' attaqué tel ou tel style de circuit, apprenez les ;)
Alors si il y a des inconvénients, parlez nous aussi des inconvénients des circuit asymétrique pour équilibré le débat.
il faut simplement démontré qu'un circuit symétrique et un choix de certain constructeur et ce n'est pas parce qu'il y a deux fois plus de composants que ça marche moins bien.

PASS labs, Krell et bien d'autre marques travaillent depuis des années sur des circuits entièrement symétriques par choix et non pour dire je suis en symétrique et je suis meilleur que vous tous.

Une électronique asymétrique de marque X peut marché mieux qu'une électronique de marque Y symétrique et vice et versa, mais à vous lire j'ai plutôt l'impression que vous voulez semer le trouble plutôt que de partager des expériences.

c'est bien dommage
Aldo
Dernière édition par aldo le 28 Oct 2008 12:01, édité 3 fois.
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 28 Oct 2008 11:59

rycil a écrit:Je vais essayer de résumé pour faire avancer le shimilimblik.

1 - Connection RCA associée à une liaison dite assymétrique ou unbalanced : transport électrique du signal sur 2 fils. Sensible aux perturbations électromagnétiques, et du coup non adapté sur des longueurs importantes (pas plus de 5 mètres on va dire).

2 - Connection XLR associée à une liaison dit symétrique ou balanced : transport électrique du signal sur 3 fils (point froid, point chaud et masse). Insensible aux perturbations du moment qu'il y a bien une opération de dissymétrisation à la reception car c'est cette opération qui va éliminer toute modification du signal pendant son transport (car statistiquement on admet que s'il y a une perturbation au cours du transport, la modification induite sur le signal sera la même sur le point chaud et le point froid, et l'opération de "soustraction" à l'arrivée permet de reconstituer le signal en éliminant le signal supplémentaire généré par la perturbation).
Longueur acceptée par ces liaisons : très importante (100 mètres et plus).

3 - Conception Symétrique d'un équipement (source, pré, ampli), ou devrais-je dire double mono : équipement pour lequel chaque voie est traitée de manière indépendante, avec ses propres composants. exemple : deux ampli mono de puissance.
Intérêt : éviter que le traitement d'une voie ne vienne perturber le traitement de l'autre voie. On évite ainsi que les voies se superposent et on assure ainsi un traitement stéréo parfait.

4 - Conception full-symétrique d'un équipement : en plus d'une conception double mono, chaque voie traite deux fois le signal (point chaud et point froid) sans opération de Dissymétrisation. Il faud du coup apporter en entrée un signal par une liaison symétrique/balanced (et donc connectique XLR).
Intérêt : je ne sais pas ?

5 - Conception full symétrique end-to-end d'une chaine de restitution (plusieurs éléments) : depuis le signal source (qui lui sera stéréo G/D), on symétrise chaque voie jusqu'au HP sans aucune opération de dissymétrisation. 4 signaux sont traités tout au long de la chaîne de restitution.
Intérêt : je ne sais pas non plus ?


Si j'ai dit des bétises merci de me corriger.


en tout cas rycil je te remercie de t'intéressé a la question ;)

pour ma part je file j'essayerais de répondre plus tard ou quelqu'un passeras par là mais il me semble que dans ton paragraphe 2 il y a quelque petites erreur, je parle de cette phrase

Insensible aux perturbations du moment qu'il y a bien une opération de dissymétrisation à la reception


lis bien ce que dit idefixes, ça résume bien le principe qui est traité au tout départ, on ne parle plus de longueur de cable ou quoi que se soit mais on reste dans le circuit pour le moment:

dans un ampli a structure symetrique le HP ne sera jamais referencé a la masse et sera donc isolé de la pollution qu'elle peut vehiculer, des lors que le choix du symetrique est fait on peux constituer une chaine de bout en bout en symetrique a partir du decodage numerique et cela sans que la masse n'ait a vehiculer de signal d'ou immunité meilleure au bruit


Aldo ;)
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 28 Oct 2008 12:40

aldo a écrit:
PASS labs, Krell et bien d'autre marques travaillent depuis des années sur des circuits entièrement symétriques par choix et non pour dire je suis en symétrique et je suis meilleur que vous tous.

Une électronique asymétrique de marque X peut marché mieux qu'une électronique de marque Y symétrique et vice et versa,


C'est clair aldo, tout à fait d'accord. Ce qui est plus contestable et fait réagir, mais qui n'est pas de ton fait, c'est "la différence qui saute à certaines oreilles" et autres arguments du même type :roll: :wink:
Dernière édition par expertdoc le 28 Oct 2008 13:00, édité 1 fois.
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 28 Oct 2008 12:59

aldo a écrit:
Insensible aux perturbations du moment qu'il y a bien une opération de dissymétrisation à la reception


lis bien ce que dit idefixes, ça résume bien le principe qui est traité au tout départ, on ne parle plus de longueur de cable ou quoi que se soit mais on reste dans le circuit pour le moment:

dans un ampli a structure symetrique le HP ne sera jamais referencé a la masse et sera donc isolé de la pollution qu'elle peut vehiculer, des lors que le choix du symetrique est fait on peux constituer une chaine de bout en bout en symetrique a partir du decodage numerique et cela sans que la masse n'ait a vehiculer de signal d'ou immunité meilleure au bruit


Aldo ;)


Extrait de la vulgarisation de la symétrisation d'un signal :

---
La symétrisation d'un signal audio permet de rendre inopérantes les interférences induites par le transport du signal à proximité d'appareils électriques et électroniques.

Le principe est le suivant : l'émetteur transmet le signal d'origine S1 = S sur le point chaud et le duplique S2 = -S sur le point froid en inversant sa polarité (On dit aussi «opposition de phase»). De son côté, le récepteur fait la différence entre le point chaud et le point froid. Les bruits parasites qui auraient pu s’infiltrer pendant le transport se répercutent de façon identique sur le signal du point chaud S1' = S1+P = S+P et du point froid S2'= S2+P = -S+P. La différence S1'- S2'= 2S effectuée par le récepteur les annule donc.

La symétrisation évite également les problèmes liés aux boucles de masse.
---

ça doit être la dernière phrase dont faisait référence idefixes.
Du coup, si on ne dissymétrise pas, on perd l'intérêt de l'immunité aux perturbations mais on continue d'éviter les problèmes liés aux boucles de masse.


To be confirmed :wink:
rycil
 
Messages: 1043
Inscription: 22 Juin 2006 16:04
  • offline

Message » 28 Oct 2008 13:49

expertdoc a écrit:
aldo a écrit:
PASS labs, Krell et bien d'autre marques travaillent depuis des années sur des circuits entièrement symétriques par choix et non pour dire je suis en symétrique et je suis meilleur que vous tous.

Une électronique asymétrique de marque X peut marché mieux qu'une électronique de marque Y symétrique et vice et versa,


C'est clair aldo, tout à fait d'accord. Ce qui est plus contestable et fait réagir, mais qui n'est pas de ton fait, c'est "la différence qui saute à certaines oreilles" et autres arguments du même type :roll: :wink:

je suis d'accord également les différences perçues ne sont pas souvent aussi grandes ;)
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 28 Oct 2008 13:56

rycil a écrit:ça doit être la dernière phrase dont faisait référence idefixes.
Du coup, si on ne dissymétrise pas, on perd l'intérêt de l'immunité aux perturbations mais on continue d'éviter les problèmes liés aux boucles de masse.


To be confirmed :wink:


je pense que l'on se mélange tout, tu parle de circuit asymetrique munie de transfo désymetriseur pour employé un cable XLR.
moi je parle de full symetrique de A a Z ce qui n'a rien avoir.

Aldo ;)
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 28 Oct 2008 14:03

c'est même le contraire :)
Maousse
 
Messages: 10421
Inscription: 04 Jan 2005 21:54
  • offline

Message » 28 Oct 2008 14:11

aldo a écrit:
rycil a écrit:ça doit être la dernière phrase dont faisait référence idefixes.
Du coup, si on ne dissymétrise pas, on perd l'intérêt de l'immunité aux perturbations mais on continue d'éviter les problèmes liés aux boucles de masse.


To be confirmed :wink:


je pense que l'on se mélange tout, tu parle de circuit asymetrique munie de transfo désymetriseur pour employé un cable XLR.
moi je parle de full symetrique de A a Z ce qui n'a rien avoir.

Aldo ;)

j'amerai que l'on me montre un schéma full symétrique qui ne soit pas autre chose que du double mono. Je sais "secret défense"

Pour le moment, c'est le monstre du Lochness. certains en parlent mais on ne l'a jamais vu.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 28 Oct 2008 14:18

frgirard a écrit:
aldo a écrit:
rycil a écrit:ça doit être la dernière phrase dont faisait référence idefixes.
Du coup, si on ne dissymétrise pas, on perd l'intérêt de l'immunité aux perturbations mais on continue d'éviter les problèmes liés aux boucles de masse.


To be confirmed :wink:


je pense que l'on se mélange tout, tu parle de circuit asymetrique munie de transfo désymetriseur pour employé un cable XLR.
moi je parle de full symetrique de A a Z ce qui n'a rien avoir.

Aldo ;)

j'amerai que l'on me montre un schéma full symétrique qui ne soit pas autre chose que du double mono. Je sais "secret défense"
bien regarde les schémas de pass labs par exemple que tu peut trouvé sur le net ça te donneras déjà une idée
Pour le moment, c'est le monstre du Lochness. certains en parlent mais on ne l'a jamais vu.
tu doit etre le seul a pas les avoir vu alors

Francois :wink:


Aldo ;)
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 28 Oct 2008 14:22

c'est même le contraire :)

mais pour être concret, c'est une façon différente de transmettre l'information, qui permet d'annuler le bruit de masse de maillon en mallon, au lieu de l'amplifier maillon par maillon

l'éternel débat symétrique / asymétrique reste souvent de l'ordre du Troll, comme tube /transistor ou analogique / numérique.

Personnellement, j'en reste à la règle simple :
si on entend une différence, on continue dans la direction, sinon, pas la peine de se prendre le choux et basta.

La façon d'entendre dépend de tellement de facteurs autres que physiques qu'il est illusoire d'établir de règle universelle, surtout dans le domaine de l'audio personnelle. L'audio pro a d'autres impératifs.
Maousse
 
Messages: 10421
Inscription: 04 Jan 2005 21:54
  • offline

Message » 28 Oct 2008 14:29

Pour le moment, c'est le monstre du Lochness. certains en parlent mais on ne l'a jamais vu.


les exemples ne manquent pas


preampli

http://img.photobucket.com/albums/v326/ ... GS_V3a.gif

ampl

http://www.kk-pcb.com/alephx.gif


un canal représenté ici bien entendu
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message