Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Pilotage HP en courant et asservissement

Message » 20 Déc 2014 10:55

lors de ma prochaine commande mouser je prendrai quand même (en plus) quelques Ohmite série WNE (5W non inductive) à 0.8€, pour voir ici: http://www.mouser.com/ds/2/303/res_wh_wn-180230.pdf
c'est celles utilisées sur le modulus et j'ai pas mal confiance dans les choix de tom :wink:
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1751
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Déc 2014 10:55

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Fév 2015 17:02

Salut je repose ici ma question à propos de l'amplification en courant de panneaux Magnepan avec des modules à LM3886, si quelqu'un a un peu d'expérience sur le sujet :

MLudovic a écrit:Salut, dans l'optique de me remettre un peu au DIY j'ai acquis (in-extremis) un DSPiy via la dernière CG, en vue de réaliser une triamp de mes vénérées et adorées Magnepan MGIII-A.

Donc se pose la question des amplis, et je dois reconnaître que sur le papier le LM3886 mis en oeuvre "à la Modulus" est très alléchant. Sachant que ces enceintes sont réputées assez gourmandes en courant et que les panneaux et le tweeter descendent à 3 ohms, est-il pertinent d'envisager un LM3886 pour driver les mediums et un autre pour s'occuper du tweeter à ruban ? (avec en bas un truc bien couillu en classe D genre IRS2092). Ou peut-être le LM uniquement pour le tweeter ?

Au passage, il y aurait un intérêt supplémentaire à utiliser l'amplification en courant dans mon cas, sur un HP avec une impédance basse mais une charge résistive ?


En fait je m'interroge sur l'apport du LM3886 - en particulier en mode courant - par rapport à de l'amplification en classe T ou D.
/ Foobar2000 / RME 9632 / Buffalo ES9018 / UGS DIY / Plantefève 30W NRDS / 2xUcd180HG / I.AM.D V200 / JBL 4311 / Magnepan MG-IIIA / Stax SR-3 / Stax SR-404 Sig / Focal Solo6 Be
MLudovic
 
Messages: 441
Inscription: 04 Mai 2007 1:08
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 08 Fév 2015 12:26

En fait je m'interroge sur l'apport du LM3886 - en particulier en mode courant - par rapport à de l'amplification en classe T ou D.

Ca n'a rien à voir, rien n'exclut de penser faire fonctionner un ampli classe D ou T en mode courant. Dans le cas de ces amplis , le produit gain bande est généralement faible ce qui limite l'action dans le haut du registre.
J-C.B
 
Messages: 5050
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 10 Fév 2015 16:38

Justement JCB, dans ce cas de figure Class T ou D en mode courant, s'agit il d'un boucle de contre réaction ou bien de réaction de courant. Pour le haut du spectre, les class D et T avec leur inductances de sortie dont l'impédance grimpe en fin de bande (facteur d'amortissement plus faible) ne me semble pas être de bon candidat pour l'aigu, le médium à la limite.
Chez mackie les SRM450V2 (ampli type IRAUDamp) ont une réaction de courant pour le boomer médium de 12" qui s'arrète à 1,2 KHz, la compression est drivée par un class AB (TDA7293).
Blazing
 
Messages: 681
Inscription: 29 Oct 2003 11:55
Localisation: Eure et Loire
  • offline

Message » 10 Fév 2015 16:45

bonjour Blazing,
Justement JCB, dans ce cas de figure Class T ou D en mode courant, s'agit il d'un boucle de contre réaction ou bien de réaction de courant.

D'une CR.
J-C.B
 
Messages: 5050
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 10 Fév 2015 16:53

J'avoue avoir un peu de mal à voire en quoi une contre réaction de courant fonctionne pour les bass, si à mesure qu'un HP à besoin de courant pour accélérer et que moins on lui en donne, alors je ne pige pas comment le HP va rattraper son retard de groupe. Je comprend bien la physique du pont de vitesse (ampli à impédance négative ou à contrôle d'impédance), mais la CR de courant j'avoue ne pas piger.
Blazing
 
Messages: 681
Inscription: 29 Oct 2003 11:55
Localisation: Eure et Loire
  • offline

Message » 10 Fév 2015 17:16

Blazing,
Dans l'absolu, une CR en courant ne permet pas d'asservir les basses. Elle permet au delà de la fréquence de résonance (Fs) du HP et sa charge arrière de contrôler l'accélération.
Un système disposant d'une réaction de courant en dessous de Fs, et passant au delà en CR permet un asservissement plus large.
J-C.B
 
Messages: 5050
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 10 Fév 2015 17:24

OK, donc dans la plage de fonctionnement inductive (<Fr) une réaction de courant est efficace au delà de Fr il faut envisager une CR de courant comme tu l'a fait avec la compression du 12CX32 de la Zippy. Sur La studer A723 le médium et aigu était drivé en pont de vitesse, celà signifie que le pont de vitesse n'est pas si efficase que ça pour les régime de fonctionnement capacitif du HP ?
Pour la zippy ça n’aurait pas été efficace de driver la compression par le pont vitesse ?
Blazing
 
Messages: 681
Inscription: 29 Oct 2003 11:55
Localisation: Eure et Loire
  • offline

Message » 10 Fév 2015 17:48

Dans tes propos sur le fonctionnement du HP, tu te situes dans quel réseau( électrique ou (mécanique ou acoustique))?
J-C.B
 
Messages: 5050
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 10 Fév 2015 18:20

Electrique
Blazing
 
Messages: 681
Inscription: 29 Oct 2003 11:55
Localisation: Eure et Loire
  • offline

Message » 10 Fév 2015 18:28

Sur La studer A723 le médium et aigu était drivé en pont de vitesse, celà signifie que le pont de vitesse n'est pas si efficase que ça pour les régime de fonctionnement capacitif du HP ?

Le fait d'exploiter une linéarité naturelle simplifie les réseaux en évitant les compensations.
J-C.B
 
Messages: 5050
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 10 Fév 2015 19:33

Oulà je pensais pas lancer un tel débat qui, je dois bien l'avouer, me dépasse un peu par son contenu technique. Je retiens tout de même que :
- Le classe D ou T n'est pas vraiment l'idéal pour l'amplification d'un tweeter. Dans mon cas c'est un tweeter ruban à impédance basse mais constante (3 ohms).
- On peut faire fonctionner ces amplis en mode courant :wtf:

Après mon interrogation portait surtout sur l'intérêt final d'un module en mode courant par rapport à un petit classe D/T qui sera forcément moins cher et plus facile à utiliser puisque déjà tout monté, quitte à sacrifier un peu de qualité sonore. J'utilise un ampli Trends sur mes JBL 4311 et actuellement des Ucd 180 sur mes Magnepans, rien de désagréable à priori dans le registre aigu, au contraire ça fonctionne de façon très satisfaisante dans les deux cas. Il faudrait que je rebranche le Mosfet pour voir...
/ Foobar2000 / RME 9632 / Buffalo ES9018 / UGS DIY / Plantefève 30W NRDS / 2xUcd180HG / I.AM.D V200 / JBL 4311 / Magnepan MG-IIIA / Stax SR-3 / Stax SR-404 Sig / Focal Solo6 Be
MLudovic
 
Messages: 441
Inscription: 04 Mai 2007 1:08
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 10 Fév 2015 20:06

On peut faire fonctionner ces amplis en mode courant :wtf:
moyennant un montage additionnel. Pas facile à cause du réseau LC de sortie, mais pas impossible. Par contre, à priori, l'action sera vite limitée en fréquence.
Quel est ton Tweeter ?
J-C.B
 
Messages: 5050
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 10 Fév 2015 21:30

C'est celui des Maggies MG-IIIA ! Je ne connais pas ses specs, j'ai seulement mesuré sa résistance en DC quand j'ai modifié leur filtre. Quand je m'attaquerai au chantier de les passer en tri-amp je ferai le relevé des courbes d'impédance des drivers, c'est assez simple avec un PC il me semble.
/ Foobar2000 / RME 9632 / Buffalo ES9018 / UGS DIY / Plantefève 30W NRDS / 2xUcd180HG / I.AM.D V200 / JBL 4311 / Magnepan MG-IIIA / Stax SR-3 / Stax SR-404 Sig / Focal Solo6 Be
MLudovic
 
Messages: 441
Inscription: 04 Mai 2007 1:08
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 21 Fév 2015 22:55

Bonsoir !
je relance ce topic, avec une nouvelle idée pour une typologie d'ampli "courant" bridge a base de LM3886...

Il y a plusieurs idées derière cette proposition:
- faire un ampli transconducance en utilisant tout simplement le model "howland pump"
- faire un ampli composite pour minimiser la disto
- faire le plus compact possible et minimiser les traces/pistes et composants pour améliorer le SNR
- réduire les couts
- obtenir une forte resistance positive (>5k ohms) sur un large spectre
- stabilité ...
- minimiser les retours de courant dans la masse (donc utiliser des amplis inverseurs)
-bridgeable, ou pas!

j'arrive à ce schéma, avec l'utilisation d'un double INA137:
Image
le premier INA est cablé en simple ampli différentiel et peux être remplacé par un That. il absorbe les variations d'impédance du second qui joue le role de "comparateur" et assure le mode composite.
le premier ampli LM1 est monté en inverseur, ainsi que le second (LM2, optionnel) avec quelques astuces :)
finalement, la patte REF de U2 rejoint la masse virtuelle autour de R2,R3,R4, ce qui apporte une amélioration sur les courbes de phase entre autre.

et les courbes suivantes pas mal du tout:
Image
la bleue représente le courant, la verte la sortie de LM1
la courbe à droite représente la resistance positive équivalente , telle que vue du HP

ca me semble marcher, en tout cas je ne vois rien qui cloche, qu'en pensez vous ?
la suite demain , j'ai mis quelques composants vite fait sur un pcb pour voir :siffle:
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
maxidcx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1751
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • offline



Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message