Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 22 invités

Toutes les enceintes HiFi

Comparaison d'enceintes Yamaha NS-1000x / Infinity Primus360

Message » 07 Aoû 2010 13:18

Ce sujet est la suite des tests chez Igor http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1034&t=29944544&start=165
Je me permettrai d'éditer ce post pour éventuellement le mettre à jour.

But de nos essais
Trouver une méthode simple, sans moyens importants, pour comparer aisément deux enceintes en essayant de respecter des critères métrologiques :
- fidélité : si l'on refait des tests, il faut retrouver les mêmes résultats
- précision : pouvoir différencier des enceintes proches en qualité
- justesse : la « meilleure » enceinte doit (statistiquement) être préférée (?)
Trois variables importantes : le choix des musiques, le local d'écoute et le panel d'auditeurs. Mais, en principe (c'est à vérifier), une bonne enceinte est moins dépendante du local et les préférences d'enceintes sont généralement indépendantes des auditeurs. Quant au choix des musiques, j'en parle plus loin.
Comparer c'est aussi pouvoir classer mais comment ?
Est-ce l'enceinte la plus fidèle ? Fidèle à quoi ? Ou celle que je préfère ? La plus fidèle est-ce celle que je préfère ?

Bases
On peut s'inspirer des recommandations de l'AES : http://www.aes.org/technical/documentDo ... ?docID=168
Doit-on éviter de se parler et remplir une grille de notes ? Ou la première fois au moins, en discuter au fur et à mesure ?

Mesures acoustiques
Il s'agit de comprendre les différences perçues : on fait des mesures (compter une heure) mais l'analyse étant longue, elle sera probablement faite après la séance.

Mono ou stéréo ?
Je n'ai connaissance que de peu d'études sur la discrimination comparative. Celle de Olive http://www.aes.org/e-lib/browse.cfm?elib=14622 parait pertinente. En voici un schéma significatif, comparaison en mono, stéréo ou 5.1 avec une égalisation différente : c'est une bonne méthode, ainsi on ne fait varier que la réponse en amplitude et en phase, pas la position, ni rien d'autre.
Image
On voit que la discrimination est meilleure en mono, l'écart des notes va de 2.8 à 5.8, en stéréo c'est 4.2 à 5.3 et en 5.1, c'est seulement 4.8 à 5.3

Alignement des niveaux
Il sera fait à l'oreille : un sonomètre n'étant pas assez précis. Mais il faut trouver les extraits permettant d'aligner plus facilement. Je propose le track 2 du disque de test de l'EBU SQAM, un bruit rose filtré de 200Hz à 15kHz qui a été conçu pour ça.
On pourrai aussi choisir :
- bruit rose mono filtré 300-3000Hz utilisé lors des alignements des tests d'écoute Harman
- bruit rose mono pondéré RLB 50-20000Hz utilisé en mesure de loudness par l'ITU
On pourra vérifier et valider avec des extraits musicaux.

Choix des extraits musicaux
Puisque ce test s'effectue en mono, il faut considérer cette contrainte dans le choix des extraits.

Mes propositions :
bruit rose (évidemment !!!)
Tracy Chapman, Fast Car, Elektra B00005NSPV
Lyle Lovett, Church, Sba B000002OIY
Jacques Brel, Orly, Barclay, B0000AA8V2
Ricky Lee Jones, Ghetto of my mind, Geffen B000000ORL
Charlie Mingus, Ysabel's table dance, 2007, RCA B000P46Q18
Volodos Plays Liszt, Sony B000MGB0JW
Carmen, Abbado, Le choeur des gamins, DGG B0006ZFQNA
certains extraits SQAM, voir http://tech.ebu.ch/docs/tech/tech3253.pdf et téléchargeables ici : http://tech.ebu.ch/webdav/site/tech/sha ... M_FLAC.zip. Ce sont des extraits courts étudiés pour vérifier certains critères mais pas tous optimaux pour des tests d'enceintes
Igor a certainement des propositions tout à fait pertinentes parmi ses propres enregistrements ou d'autres...

Il ne faut pas oublier que les écoutes ne sont pas prévues pour se faire plaisir (quoique...) mais pour arriver à bien cerner les différences. A la limite, la qualité de l'interprétation, de la prise de son ne devrait pas être les critères de base. En plus, un disque trop agréable nous fait oublier le but de l'écoute ! :D
C'est aussi pour cette raison que le bruit rose est la plupart du temps un des meilleurs tests et ce malgré le manque d'inspiration de son compositeur.

Choix des enceintes comparées
- Pourquoi la Yamaha NS1000x ?
C"est l'enceinte utilisée en monitoring par Igor : une enceinte haut-de-gamme dont les premières versions datent de près de 25 ans et qui, pour la première fois, utilisait des hp à dômes en béryllium. Cette enceinte a été plébiscitée lors de nombreux tests d'écoutes. Dans le local d'Igor, elle a été mesurée, optimisée et adaptée au local par TMS.
- Pourquoi la Primus360 ?
Pour un premier test, il me semble judicieux de choisir des enceintes aux caractéristiques similaires : bande passante, directivité « classique » (ni dipole, ni pavillon).
Je propose l'Infinity Primus 360 parce que j'en ai une paire et que des caractéristiques techniques assez complètes sont disponibles :
il s'agit de l'enceinte "inconnue" dont les mesures apparaissent en pages 384 (modèle a) et 394 (modèle I) de l'excellent bouquin de F. Toole, aussi en modèle a) sur la page : http://www.tmworld.com/article/323681-Sound_science.php
autres mesures : http://stereophile.com/floorloudspeaker ... ndex3.html
ce modèle est souvent utilisé en référence lors des écoutes comparatives du groupe Harman (JBL, Revel, Infinity,...), voir p25 de http://docs.google.com/uc?export=downlo ... IzNGNiMjc0
Evidemment, ce sont des mesures et tests d'écoute fait par les ingénieurs d'Harman sur du matériel du groupe, pub ? méfiance ! Mais comme ce modèle n'est presque jamais désigné, c'est pas vraiment de la pub (d'un autre côté, si c'était de la pub intelligente, il feraient mieux de mettre des enceintes plus chères !). On constate ainsi une bonne linéarité, une directivité maitrisée, de bons résultats lors de tests d'écoutes : une enceinte équilibrée sans défaut particulier. C'est un choix qui peut donc faciliter ce premier test.

Installation
Une première écoute est prévue le 17 août chez Igor Kirkwood dont le système et la salle sont décris ici http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1033&t=29917037

Le schéma de test
Image
Attention, il ne s'agit pas d'ABX, le switch QSC n'est ici utilisé que pour faciliter les commutations. La fonction "X" ne sera sans doute pas utilisée !
Le DCX2496 est utilisé pour :
- sommer les 2 canaux vers un canal mono : peut-être et selon l'extrait musical
- régler le niveau d'alignement entre les 2 enceintes
- éventuellement, corriger une courbe pour comprendre les différences perçues
Dernière édition par ohl le 07 Aoû 2010 22:16, édité 9 fois.
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Annonce

Message par Google » 07 Aoû 2010 13:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Aoû 2010 17:59

Impatient de lire la suite :P :P

Bravo pour le travail que cela représente. Et merci de le partager. Je sens que l'on va apprendre encore plein de choses !
nonocnonoc
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1371
Inscription: 30 Nov 2003 13:20
Localisation: Poitiers
  • offline

Message » 07 Aoû 2010 19:54

Merci a toi olh :D pour la minutieuse mise en place du post comparatif Infinity Primus 360 vs Yamaha NS-1000x.

Voici quelques unes des sources que je propose pour la séance du 17 aout :

Trois enregistrements de voix en Studio

1/Georges Brassens:CD Philips en mono, mais quelle mono ! Georges Brassens aimait les accompagnements naturels, bien sur guitare et contrebasse. Utile pour la cohérence de la voix, le recoupement grave-médium.
2/Barbara:CD Universal . Sa voie de cristal permet de juger le haut médium et les agressivités éventuelles.
3/Serge Regiani: CD Polydor . "Sarah" permet d'apprécier une excellente stéréo et la voie parlée.

Cinq enregistrements Igor Kirkwood : *2 micros Neumann TLM 50 *acoustique naturelle*aucun DSP ajouté.

4/Bach Pascal Boëls guitare solo:CD Calliope Le pincement des cordes doit être net, l'acoustique de la Chapelle du Carmel de Vanves audible.
5/Chopin nocturnes Pascal Amoyel piano CD Calliope: La réverbération de l'auditorium du château de Chambord ne dois pas masquer les attaques des notes.
6/Vivaldi concertos CD Calliope: un peu difficile en mono, très riche en fréquences aigues.
7/Hildegarde von Bingen par Catherine Schroeder CD Champeaux: voilà un enregistrement de voix et percussions dans l'ambiance réverbérée de l'Abbatiale de Champeaux, même en mono on doit sentir la voute, les percussions sont un test redoutable.
8/Christus Rex Hervé Lamy et le Choeur Grégorien de Paris CD Jade: 12 secondes de réverbération a L'Abbaye de Fontfroide, donc celle ci revient toujours sur les chanteurs comme de délicats ornements, l'immensité de la voute doit être omniprésente ainsi que la clarté des voix.
Fichiers joints
Georges Brassens.jpg
BARBARA aigle noir 001.jpg
CD Serge Regiani Polydor.jpg
Pascal Boels Guitare.jpg
Piano Chopin.jpg
Dernière édition par Igor Kirkwood le 08 Aoû 2010 7:47, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6749
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 07 Aoû 2010 20:01

Igor Kirkwood
Fichiers joints
VIVALDI TEMPLE SAINT JEAN.jpg
Hildegarde von Bingen.jpg
CHRISTUS REX.jpg
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6749
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 07 Aoû 2010 21:44

à suivre donc :D
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25383
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline

Le 17 août tests Yamaha NS-1000x / Infinity Primus 360

Message » 08 Aoû 2010 7:42

Absent jusq'au 16 août . Le 17 août tests Yamaha NS-1000x / Infinity Primus 360, avec ohl...
La rigueur de cette approche comparative, me semble plus féconde que de longs discours...

Igor Kirkwood
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6749
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 08 Aoû 2010 16:42

Impressionnant.Chapeau pour la minutie de la mise en œuvre de ce test.
Vivement la suite.
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 19 Aoû 2010 11:49

Qui a dit qu'on était déjà le 19 ? :oops: :P :P

Sans blague, j'imagine que nous sommes nombreux à attendre impatiemment les CR.

Bon courage aux rédacteurs :D
nonocnonoc
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1371
Inscription: 30 Nov 2003 13:20
Localisation: Poitiers
  • offline

Message » 19 Aoû 2010 13:03

Pareil :wink:
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 19 Aoû 2010 21:39

ça arrive :wink:
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 19 Aoû 2010 22:47

Super. :wink:
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 20 Aoû 2010 22:55

Bonsoir Igor

tes disques sont revendus par la fnac ?
merci d'avance
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25383
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline

Message » 21 Aoû 2010 16:42

Petit compte-rendu de notre séance du 19 août :

Tout d'abord je tiens à préciser que ce compte-rendu est personnel et ne reflète pas forcément l'avis des autres participants, Igor et Alpacou.
Bien que travaillant tous trois, et depuis longtemps, dans l'audio professionnel, avec des spécialités différentes, nous étions loin d'être d'accord sur tout. Et malgré ça, tout s'est passé dans un climat très agréable.
Mais ce premier bilan de cette journée est, à mon sens, mitigé. Pourquoi ?
D'abord la journée fut bien trop courte : clairement, nous aurions voulu approfondir l'analyse technique et subjective mais le temps passe si vite.
Ainsi, je n'ai pas non plus eu le temps de faire des mesures sérieuses (ma méthode, mesures et analyse, nécessite presque une journée complète).
De plus d'autres difficultés techniques restent à résoudre : s'intercaler dans une installation existante avec ampli AV est assez délicat et je pense qu'il faudra modifier un peu le schéma pour les écoutes suivantes.
Enfin, les écoutes ont fait ressortir des avis contradictoires sur les qualités et défauts des enceintes en test.
Et, pour finir, quand on a voulu tester avec un ampli séparé, un problème de branchement l'a fait osciller et le tweeter de l'Infinity a claqué !
Heureusement, c'était en fin d'après-midi mais ça nous a quand même empêché de finir les tests prévus.

D'abord une petite photo :
Image

Je vais donc vous présenter mes commentaires, ils peuvent sembler excessifs mais nous ne sommes pas là pour nous faire plaisir. Nos écoutes se veulent critiques : nous ne sommes pas rédacteurs dans une revue de Hifi !
Igor et Alpacou vont sans doute aussi faire leur propres compte-rendus, avec leurs propres impressions.

Vous remarquerez que je ne parle presque que des défauts. J'exagère à peine en disant que pour moi, une enceinte ne peux pas vraiment avoir de qualités, elle devrait simplement être neutre et tout ce qui s'en éloigne est un défaut.
C'est l'interprétation, l'enregistrement, le mixage qui ont des qualités, pas l'enceinte.
Avant de poursuivre, je tiens à relativiser mes critiques : vous verrez aux mesures que ces enceintes sont très correctes par rapport à la moyenne.
Dans la pièce, en 1/6 d'octave et en fenêtrage long, les deux modèles tiennent dans +-3dB de 200 à 10000Hz (voir ci-dessous)

Yamaha NS1000x
Important : ces commentaires ne se rapportent qu'à la version passive uniquement utilisée par Igor en surround.
Mon avis (mais pas l'avis d'Igor ?) : une écoute déséquilibrée, bas-médium creusé et haut-médium excessif, une courbe globalement montante.
Une certaine agressivité, des voix trop dégraissées, pincées.
Je comprends que cela puisse avoir un certain intérêt pour une écoute de monitoring, on peut éventuellement mieux percevoir certains défauts.
La position de l'enceinte lors de notre écoute ne lui convient peut-être pas, ce creux entre 100 et 300Hz pourrait, en partie, être réduit par un placement plus proche du mur.
Je fais toujours sourire quand je dis n'écouter que du bruit rose ou des applaudissements lors des tests, mais je n'ai ni aimé le bruit rose des NS1000 passives, ni le son des applaudissements.
Ce déséquilibre se retrouve aux mesures. Lors de ces mesures très sommaires, j'ai constaté la belle régularité du hp de médium qui lui permet d'être facilement corrigé. Par contre son filtrage est délicat : la transition entre le grave de 30cm et le dôme, mais surtout le passage avec le hp aigu qui est si loin physiquement.

Infinity Primus360
Les défauts : un bas médium boursoufflé, des résonances dans le grave, un problème dans le haut-médium vers 3kHz.
Je retrouve bien certain de ces défauts qui sont, chez moi, corrigés par le DCX, mais ces défauts m'ont semblé exagérés lors de cette écoute (peut-être parce que je n'ai pas l'habitude de les écouter sans correction ?)
Aux mesures, la courbe globale est plus régulière que pour la Yamaha. L'enflure du bas-médium, n'est pas vraiment du à un déséquilibre de la courbe mais plutôt à des résonances marquées.

On remarquera que les courbes des deux modèles s'opposent ce qui nous a posé un problème de réglage de niveau : pour les contenus à large spectre, la Infinity paraissait plus forte et pour les voix seules, guitares, etc, .. c'est la Yamaha qui était plus forte.
On peut le comprendre au vu des courbes mais c'est un peu délicat à maitriser lors des comparaisons.
De plus, l'opposition de rendu entre ces enceintes a sans doute exacerbé les défauts percus.
Evidemment, on pourrait dire qu'il vaut mieux comparer les versions corrigées des deux enceintes mais je sais qu'il me faut une bonne journée pour mesurer et corriger une enceinte : je ne peux pas simplement utiliser le préset actuel de correction fait pour mon salon et l'utiliser chez Igor.

Nous avons fini par nous faire plaisir en écoutant les Yamaha actives (et en stéréo !) : pour moi, le bruit rose et les appaudissements reflétaient un bien meilleur équilibre que la version passive.
Il reste un zeste de dureté, j'ai eu l'impression, par exemple, que le souffle de bande était un peu exagéré. Mais une très belle tenue dynamique, sans que les timbres ne changent. Nous avons ainsi fini par un Sacre (Salonen chez DG) de toute beauté.
Mais nous n'avions pas les moyens de faire une écoute comparative sérieuse active/passive, c'est pour une autre fois, peut-être...

En résumé, cette journée particulièrement intéressante nous laisse un peu sur notre faim.
Malgré nos divergences d'opinions, une rencontre agréable, ouverte qui nous donne envie de poursuivre les investigations.
Il est déjà prévu de se retrouver pour aller plus loin dans l'analyse et la compréhension des écoutes comparatives (mais pas encore de dates).

Propositions d'amélioration des tests :
- utiliser un ampli stéréo avec chaque enceinte branchée sur une voie. Je me pose d'ailleurs une question : nous avons testé en écoutant une enceinte et l'autre, juste à côté, n'était pas branchée. A sa fréquence de résonance, elle se comporte alors comme un résonateur de Helmholtz et influe peut-être sur le rayonnement de l'enceinte écoutée.
Garder l'enceinte non écoutée mais branchée sur l'ampli pourrait réduire ce phénomène.
- cacher les enceintes derrière un rideau et ne pas dévoiler laquelle est A et laquelle est B (?)

En complément :
Mesure à la même position à environ 1m devant la zone d'écoute par REW v.5, fenêtre de 500ms. Je mets la courbe en 1/6e d'octave pour info mais c'est celle lissée à l'octave qui me semble être assez représentative de l'équilibre général perçu : on constate des courbes opposées entre 200 et 2000Hz, l'une montante et l'autre descendante.
J'ai du utiliser REW v5 au lieu de R+D parce que les mesures de R+D posaient un problème au dessus de 10kHZ sur nouveau PC en Windows7. REW est très bien mais moins efficace à mon goût pour une mesure complète et rapide.
Yamaha en rouge et Infinity en bleu
Image
Image
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 21 Aoû 2010 19:33

Tiens, une petite énigme pour les adeptes du temps de réverbération :
la même pièce et quelques mesures des deux enceintes placées presque au même endroit (Yamaha rouge et Infinity bleu)
Qui a dit que le RT60 est une caractéristique de la pièce ?
On constate que l'on peut donc changer l'acoustique (ici entre 100 et 200Hz) en changeant l'enceinte ! :o
Image
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 21 Aoû 2010 19:41

ohl a écrit:Tiens, une petite énigme pour les adeptes du temps de réverbération :
la même pièce et quelques mesures des deux enceintes placées presque au même endroit (Yamaha rouge et Infinity bleu)
Qui a dit que le RT60 est une caractéristique de la pièce ?
On constate que l'on peut donc changer l'acoustique (ici entre 100 et 200Hz) en changeant l'enceinte ! :o
Image



Bon sang, mais c'est bien sûr :idee:

D'où les travaux et les mesures en chambres semi-réverbérante de certains constructeurs d'enceintes, c'est cela ? :idee:
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message