Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

intérrogation sur le choix de la féquence d'échantillonnage

Message » 29 Fév 2004 3:10

Le pcm possède une quantification de 16 bits et une fréquence d'échantillonge de 44,1 KHz parfois même 48 KHz pour le 20 bits.
La bande passante est de 20 Hz à 20 KHz et il est admis qu'il faut une fréquence d'échantillonnage de 2 fois celle de la fréquence max (20KHz).

Comment calcule-t-on ces fréquences d'échantillonnage ou au moins les choix physiques et mathématiques qui leur ont été déterminés ?
kifkif
 
Messages: 375
Inscription: 02 Fév 2003 23:08
Localisation: 09
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Fév 2004 3:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Fév 2004 3:47

Il est dit qu'en général, on perçoit les sons allant jusqu'à 20kHz. Donc, l'échantionnage doit obligatoirement être à 40 kHz minimum pour pouvoir "capter" ces fréquences.

Pour le choix du 44100 : une explication possible serait qu'au départ, les essais de numérisation audio se faisait sur bande magnétique. Le 44100 Hz serait une fréquence facilement restranscrible à partir de magnétos pal ou ntsc. Et donc, ils ont gardé ça :-? C'est l'hypothèse la plus répandue, même si elle est à prendre avec des pincettes d'après le prof qui me l'avait appris.
Pacaya
 
Messages: 1883
Inscription: 30 Déc 2001 2:00
Localisation: Paris

Message » 29 Fév 2004 10:32

Oui, j'ai entendu la même histoire que Pacaya: les enregistreurs VIDEO à bande de l'époque (vers 1979) étaient les seuls appareils à pouvoir enregistrer le débit de l'AUDIO numérique à 2 canaux.
J'ai même lu sur un NG le calcul suivant:
NTSC: 490 lignes actives * 30 lignes/s * 3 samples/ligne = 44100
PAL: 588 lignes actives * 25 lignes/s * 3 samples/ligne = 44100

D'après Shannon, 44100/2 = 22050 > 20000 Hz, donc ça marche sur le papier, mais il reste TRES peu de place pour filtrer entre 20000 et 22050, c'était de la folie !!!
En outre jbcauchy a expliqué ici qu'il aurait fallu prendre 10 fois plus grand et non 2 fois plus grand que 20000 Hz car le spectre du signal audio peut évoluer très rapidement (transitoires etc...).

Quand à la quantification, Philips était pour le 14 bits car c'était tout simplement la résolution des meilleurs convertisseurs de l'époque, mais Sony a heureusement réussi à imposer le 16 bits (ils travaillaient déjà sur l'enregistreur PCM1600). C'est aussi grace à Sony que l'on a eu sur le CD un système de correction d'erreur sans perte aussi sophistiqué. Mais bon, Philips a fait tout le reste!

Pour la durée, j'ai lu que Karajan, consulté par son ami A. Morita PDG de Sony, a souhaité que ses versions de la 9ieme de Beethoven rentrent sur une seule galette.
Avec les techniques optiques de l'époque, ça fait 12 cm.

Le nec plus ultra du PCM, c'est aujourd'hui 24 bits / 192 Khz.

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 29 Fév 2004 10:39

J'ai une question qui me tracasse à ce sujet!
J'ai un lecteur DVD avec un convertisseur audio 24bits/192Khz, et pourtant quand je le compare a mon lecteurCD JVC 1bit, c'est moins bon! :roll:
Comment est-ce possible?

Merci d'éclairer ma lanterne!
Aurel :wink:
aurel
 
Messages: 11083
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline

Message » 29 Fév 2004 10:54

Le CD est toujours 16/44.1 où qu'il soit lu, on ne peut pas inventer les informations qui n'y sont pas (meme si Wadia...).
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?t=29731747&postdays=0&postorder=asc&start=30

C'est donc surtout les caractéristiques exacte du filtrage et de suréchantillonage numérique, l'étage analogique de sortie, le filtrage analogique, la stabilité d'horloge, la précision REELLE du CNA, la conception rigoureuse des alims, etc... qui conditionnent les différences d'écoute sur divers lecteurs: sur pas mal de lecteurs DVD, je crois qu'il y a eu quelques compromis...

Quand je parlais de 24/192 comme étant le nec plus ultra du PCM, c'était lors de la conversion analogique->numérique dans les studios d'enregistrement. Mais il faudrait du DVD-audio (2 pistes 24/192 TRES rares) sur une platine HDG pour en profiter pleinement chez soi, et j'ai l'impression que le marché HDG a plutôt choisi le SACD, qui est très bien aussi!
Pourvu que le soft haute définition décolle...

cdlt,
GBo.
Dernière édition par GBo le 29 Fév 2004 20:35, édité 1 fois.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 29 Fév 2004 11:16

Ok merci! :wink:

.
aurel
 
Messages: 11083
Inscription: 19 Mar 2003 23:42
Localisation: Rennes
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message