Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

S.Igor Kirkwood:StudioBriare+YamahaNS-1000x(powered by Ohl)

Message » 26 Juil 2017 8:28

ohl a écrit:En fait, j'utilise le même soft pour une petite salle ou une grande salle : le Tr m'intéresse plus dans les moyennes et grandes salles pour l'agrément Dolby 7.1 ou Atmos. Pour les petites salles, le fait que la courbe soit monotone ou pas est intéressant.



Oui je trouve également que c'est une indication intéressante :wink:
wakup2
 
Messages: 2591
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Tours
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Juil 2017 8:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Juil 2017 13:43

Igor Kirkwood a écrit:dans l'acoustique très précise du Studio de Briare, une variation infime de la courbe cible (de l'ordre du décibel) provoque en écoute comparative des différences auditives sensibles.


Je ne peux qu'être d'accord, et ce même dans une acoustique imprécise. J'ai remarqué qu'à partir du moment où toutes les bandes de fréquences devenaient équilibrées, les plus petits écarts prenaient des proportions de plus en plus grandes.

Mon problème est un peu différent, car je n'ai pas d'appareil à filtrage FIR. Je n'ai qu'un MiniDSP IIR. De sorte que je ne peux pas, d'un seul coup, coller à une courbe cible sur toute la bande passante. Je corrige registre par registre en ajoutant ou en retirant des filtres un par un.

Si par exemple, après correction, j'ai plus, ou moins 1 dB entre 80 Hz et 200 Hz, quand tout est à l'avenant, bah, on peut choisir l'un ou l'autre, ça ne change pas la face du monde, si même c'est audible.
Mais quand le système devient vraiment équilibré, une erreur constante de 1 dB entre 80 et 200 Hz passe difficilement inaperçue :certains disques deviennent mauvais.
Et à chaque fois, dans les fréquences graves, le casque est juge de paix. Si ces "certains" disques ont un bon grave dans un casque du genre Sennheiser HD600 ou Beyer DT-880, par exemple, alors le réglage est à revoir.

Dans le medium ou les hautes fréquences, par contre, je ne tiens aucun compte de ce que j'entends dans un casque.
Pio2001
 
Messages: 5785
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 26 Juil 2017 15:10

L'audibilité d'une différence de 1dB dépend entièrement de la bande passante correspondante :wink: sur une large bande de fréquence c'est très audible :wink:
wakup2
 
Messages: 2591
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Tours
  • offline

Message » 26 Juil 2017 16:56

wakup2 a écrit:L'audibilité d'une différence de 1dB dépend entièrement de la bande passante correspondante :wink: sur une large bande de fréquence c'est très audible :wink:


...ainsi que du programme musical utilisé. S'il n'y a rien dans la bande de fréquence correspondante, c'est quasi inaudible.
Si au contraire la majorité du signal est dans la bande correspondante, alors cela revient à entendre une différence de volume.

Si enfin, il y a du contenu dans cette bande, ainsi que du contenu musicalement distinct dans une autre bande, et que leurs niveaux sont équilibrés, alors cela peut devenir assez sensible, voire même se révéler sur des écoutes à long terme. L'un des registres musicaux étant juste devant l'autre, ou juste derrière en volume.
En effet, dans ce cas précis, il n'est plus forcément nécessaire de comparer à court terme une présentation de A, B et X. La comparaison peut être permanente, et interne à X : un instrument est plus fort que les autres ou plus faible que les autres.
Pio2001
 
Messages: 5785
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 26 Juil 2017 23:22

Pio2001 a écrit:En effet, dans ce cas précis, il n'est plus forcément nécessaire de comparer à court terme une présentation de A, B et X
L'optimisation de l'installation d'Igor se heurte maintenant à la subjectivité de l'écoute.
La méthode de mesure et de correction est précise et fidèle mais le calcul automatique de la courbe cible est (malheureusement ?) à valider par l'écoute, avec les difficultés qu'on peut imaginer.
Et malheureusement pas de méthode ABX dans ce cas :(
ohl
 
Messages: 1301
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 26 Juil 2017 23:55

ohl a écrit:La méthode de mesure et de correction est précise et fidèle mais le calcul automatique de la courbe cible est (malheureusement ?) à valider par l'écoute, avec les difficultés qu'on peut imaginer.


Oh oui ! J'imagine d'autant mieux que j'ai mis un an avant d'arriver à un résultat correct chez moi.

J'ai l'impression que c'est une question de compromis entre "je veux les musiciens chez moi" et "je veux être transporté dans la salle de concert". La courbe cible ne doit pas être la même dans les deux cas.
Et il faut avoir une belle acoustique pour vouloir les musiciens "chez soi" !
Donc j'imagine qu'en fonction de l'acoustique, on va avoir plus ou moins tendance à vouloir laisser le medium-aigu plat dans l'axe en champ proche (paradigme du "musicien dans la pièce"), ou corrigé pour viser une courbe cible pré-définie (paradigme de la salle de concert).

Et il ya des trucs que je ne m'explique pas : par exemple pourquoi les constructeurs (Neumann) conseillent-ils, dans une acoustique de studio, de laisser la correction d'aigu de l'enceinte sur 0, mais de la baisser à -1 dans une acoustique réverbérante ?
Je suis bien d'accord avec eux, dans mon salon, je trouve que c'est mieux à -1, (alors que la Neumann KH-120 est déjà mesurée descendante dans l'aigu sur son réglage neutre). Mais je ne m'explique pas la raison théorique derrière ça.
Pio2001
 
Messages: 5785
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 27 Juil 2017 9:27

Pio2001 a écrit:
wakup2 a écrit:L'audibilité d'une différence de 1dB dépend entièrement de la bande passante correspondante :wink: sur une large bande de fréquence c'est très audible :wink:


...ainsi que du programme musical utilisé. S'il n'y a rien dans la bande de fréquence correspondante, c'est quasi inaudible.
Si au contraire la majorité du signal est dans la bande correspondante, alors cela revient à entendre une différence de volume.


Si c'est sur une large bande de fréquence il y'a quand très peu de chance que ce ne soit pas audible, après le but c'est que ce soit "neutre" sur tout type de musique, en général je test subjectivement sur plusieurs morceaux différents, et comme dit ohl sur son blog, faire des test via signal type bruit rose ou autre est aussi révélateur :wink:

http://www.ohl.to/about-audio/disques-tests
wakup2
 
Messages: 2591
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Tours
  • offline

Message » 27 Juil 2017 10:20

wakup2 a écrit:
Pio2001 a écrit:
...ainsi que du programme musical utilisé. S'il n'y a rien dans la bande de fréquence correspondante, c'est quasi inaudible.
Si au contraire la majorité du signal est dans la bande correspondante, alors cela revient à entendre une différence de volume.

Si c'est sur une large bande de fréquence il y'a quand très peu de chance que ce ne soit pas audible, après le but c'est que ce soit "neutre" sur tout type de musique, en général je test subjectivement sur plusieurs morceaux différents, et comme dit ohl sur son blog, faire des test via signal type bruit rose ou autre est aussi révélateur :wink:
http://www.ohl.to/about-audio/disques-tests

Les tests les plus efficaces sont ceux qui évitent de s'adresser à l'émotionnel. Un bruit rose ou simplement quelques impacts de marteaux sur les cordes (à gauche, au centre ou à droite du clavier) d'un piano sont subjectivement plus révélateurs que la meilleure des interprétations de la Cinquième de Beethoven !
Avatar de l’utilisateur
JACBRU
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3022
Inscription: 04 Mai 2006 11:52
Localisation: 01300 BELLEY
  • offline

Message » 27 Juil 2017 11:48

Mon cher IGOR. Je suis vraiment très heureux de lire que ta nouvelle pièce dédiée est une grande réussite et que tu as pu réaliser dans un seul lieu, à la fois un studio de contrôle pour tes prises de son qui soit acoustiquement neutre, les mesures le prouvent, et un lieu d’écoute dans une pièce dont les dimensions généreuses permettent à la musique de prendre son envol. C’est très certainement le fruit de beaucoup de recherches et de travail car la synthèse de l’un et de l’autre de ces deux projets de réalisation ne va pas de soi. Il m’arrive souvent de ressentir comme un manque de spontanéité dans la musique que j’entends dans un lieu assez exigu mais de proportions optimales et traité selon toutes les règles en matière d’acoustique. Un lieu plus vaste où la musique peut mieux s’épanouir dans toute sa dynamique et sa sensualité est par contre beaucoup plus difficile à parfaitement dimensionner. Il faut faire la plus part du temps avec une construction qui s’impose à vous (comme par exemple mon grenier) et les dimensions mêmes du lieu rendent très complexe et très onéreux, sinon impossible, un traitement acoustique suffisamment efficace pour parfaitement domestiquer la courbe de réponse, les temps de réverbération, la synchronisation des phases etc...tous ces paramètres dont les audiophiles font grand cas. Les grandes pièces d’écoute manquent souvent de linéarité aux mesures, leur acoustique propre s’impose à vos oreilles (un peu comme une salle de concert en miniature). C’est ainsi que l’acoustique d’une assez grande pièce d’écoute peut entrer en conflit avec l’acoustique du lieu d’enregistrement capté par le micro et donc ne pas être le meilleur réceptacle pour certaines prises de son. Par contre, un lieu d’écoute plus restreint et nécessairement très amorti peut aussi couper les ailes à la prise de son originaire. Un grand bravo si tu as pu concilier les deux avantages, celui de l’espace et de la fidélité à l’original. Je dois dire que j’ai envie de pouvoir écouter et surtout musicalement jouir de ton auditorium, même par le truchement de mes mauvaises oreilles. Il faudrait donc que je parvienne à convaincre ma femme et Paul et Robert de faire un petit tour sur les bords de Loire avec des châteaux à visiter pour ceux que l’audiophilie ne passionne pas. Cordialement Olivier
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 178
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

les courbes cibles

Message » 27 Juil 2017 16:04

Pio2001 a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:dans l'acoustique très précise du Studio de Briare, une variation infime de la courbe cible (de l'ordre du décibel) provoque en écoute comparative des différences auditives sensibles.


Je ne peux qu'être d'accord, et ce même dans une acoustique imprécise. J'ai remarqué qu'à partir du moment où toutes les bandes de fréquences devenaient équilibrées, les plus petits écarts prenaient des proportions de plus en plus grandes.

Mon problème est un peu différent, car je n'ai pas d'appareil à filtrage FIR. Je n'ai qu'un MiniDSP IIR. De sorte que je ne peux pas, d'un seul coup, coller à une courbe cible sur toute la bande passante. Je corrige registre par registre en ajoutant ou en retirant des filtres un par un.

Si par exemple, après correction, j'ai plus, ou moins 1 dB entre 80 Hz et 200 Hz, quand tout est à l'avenant, bah, on peut choisir l'un ou l'autre, ça ne change pas la face du monde, si même c'est audible.
Mais quand le système devient vraiment équilibré, une erreur constante de 1 dB entre 80 et 200 Hz passe difficilement inaperçue :certains disques deviennent mauvais.



A propos de ton MiniDSP IIR, comme à propos de mon OpenDRC qui permet à Jean-Luc Ohl d'effectuer les corrections de courbes en FIR une remarque importante:
La firme basée à Hong Kong qui commercialise le MiniDSP ou l'OpenDRC, uniquement par internet, pour environ 300€, mérite d'être signalée sur HCFR :thks: , en effet ce même matériel, d'une qualité technologique top niveau, via une distribution classique "Hi Fi" vaudrait plusieurs milliers d'Euros.

ohl a écrit:L'optimisation de l'installation d'Igor se heurte maintenant à la subjectivité de l'écoute.
La méthode de mesure et de correction est précise et fidèle mais le calcul automatique de la courbe cible est (malheureusement ?) à valider par l'écoute, avec les difficultés qu'on peut imaginer.


Afin de vaincre "la subjectivité de l'écoute" nous disposons de plusieurs moyens:

1/des jury d'écoute expérimentés peuvent apprécier une certaine cohérence des réglages

2/l'OpenDRC dispose de 4 presets de réglages à commutation à distance et quasi instantané:

*preset 1 : la courbe brute non corrigée (voir page précédente). Il a été difficile d'obtenir mieux aux écoutes que cette courbe comme le signalait holggerson.

*preset 2 : une courbe corrigée avec environ + 3dB de plus dans le grave (par rapport à la courbe non corrigée) ce réglage, le plus sublime pour le rendu des ambiances d'église des chants grégorien :ohmg: (voir les CDs d'ECM Records ou Jade Universal), rend hélas le piano un peu cotonneux :( .

*preset 3 : une courbe corrigée avec environ + 2dB de plus dans le grave supérieure à la courbe non corrigée, sauf que l'on peut encore préférer le piano de la courbe non corrigée.

*preset 4 : une courbe corrigée avec environ + 1dB de plus dans le grave . La c'est le meilleur réglage pour tout (voir courbe n°15 page précédente)
Sans être aussi sublime que le preset 2 pour les grandes ambiances cathédralesques , on oublie alors la version non corrigée. :adieu:

Au cours de longues heures d'écoute, j'ai un moment, découragé demandé à Jean-Luc Ohl, si ce n'était pas plus simple de sélectionner 2 presets alternativement pour le piano ou le chant, Jean-Luc m'a demandé de persévérer :wink:

Une validation collective par écoutes comparatives reste nécessaire.....bientôt
Dernière édition par Igor Kirkwood le 30 Juil 2017 15:32, édité 11 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6572
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 27 Juil 2017 16:52

je veux bien le nom du commerçant en chine pour l'open drc et le miniDSP. :bravo:
jeoffrey59
 
Messages: 1554
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 27 Juil 2017 21:46

jeoffrey59 a écrit:je veux bien le nom du commerçant en chine pour l'open drc et le miniDSP. :bravo:

https://www.minidsp.com/

La plupart de leurs produits sont importés et commercialisés en France par Audiophonics.
holggerson
 
Messages: 1020
Inscription: 11 Nov 2008 15:34
Localisation: Île-de-France & Rhône-Alpes
  • online

Message » 28 Juil 2017 23:46

Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans la configuration des appareils de l’installation d’Igor : Il utilise en série à la fois un égaliseur ELECTROVOICE qui comporte, sur six canaux en sortie, des filtres passe-bas et passe-haut pour les cross et des filtres passe-bande pour les corrections acoustiques, le tout fonctionnant en FIR, c’est-à-dire sans déphasage. Pour quelle raison est-il donc nécessaire d’utiliser en plus dans la chaîne des corrections acoustiques un OPEN DRC qui présente les mêmes possibilités mais réduites à deux canaux ? En quoi l’OPEN DRC apporte-t-il des possibilités d’influencer la réponse acoustique des HP. que n’aurait déjà fournies l’ELECTROVOICE, celui-ci n’engendrant pas de déphasages que l’OPEN DRC devrait corriger ? Cordialement Olivier
La haute-fidélité est une servante de la musique et non une fin en soi.
Le daim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 178
Inscription: 11 Aoû 2012 7:59
  • offline

Message » 29 Juil 2017 13:27

Le daim a écrit:En quoi l’OPEN DRC apporte-t-il des possibilités d’influencer la réponse acoustique des HP. que n’aurait déjà fournies l’ELECTROVOICE, celui-ci n’engendrant pas de déphasages que l’OPEN DRC devrait corriger ? Cordialement Olivier
L'Electrovoice DX46 ne fait que le filtrage FIR ou IIR entre les voies et n'a pas assez de puissance FIR pour la correction d'écoute.
Par contre, l'OpenDRC n'a pas les possibilités de filtrage nécessaires (d'ailleurs aucun appareil de MiniDSP ne permet à la fois une correction FIR suffisamment puissante et aussi le filtrage).
ohl
 
Messages: 1301
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

local brut et local traité

Message » 29 Juil 2017 15:39

Le daim a écrit:C’est ainsi que l’acoustique d’une assez grande pièce d’écoute peut entrer en conflit avec l’acoustique du lieu d’enregistrement capté par le micro et donc ne pas être le meilleur réceptacle pour certaines prises de son. Par contre, un lieu d’écoute plus restreint et nécessairement très amorti peut aussi couper les ailes à la prise de son originaire. Un grand bravo si tu as pu concilier les deux avantages, celui de l’espace et de la fidélité à l’original. Je dois dire que j’ai envie de pouvoir écouter et surtout musicalement jouir de ton auditorium, même par le truchement de mes mauvaises oreilles. Il faudrait donc que je parvienne à convaincre ma femme et Paul et Robert de faire un petit tour sur les bords de Loire avec des châteaux à visiter pour ceux que l’audiophilie ne passionne pas. Cordialement Olivier


Mon Cher Olivier, Vous serez les bienvenus, châteaux à visiter ou pas, celui de Sully se trouve à 40 Km de Briare.

Dans une maison contemporaine, signée par l'Architecte Odile Bermont, j'ai eu la chance de pouvoir, dans une salle fortement asymétrique et nantie de hauts plafonds, traiter assez fortement l'acoustique, et ce avec plusieurs m3 de matériaux amortissants (laine de roche enrobée, molleton acoustique, très lourd rideaux).
On aboutit à un RT 60 d'environ 0,2 et surtout celui ci ne baisse pas en aigu.
Le résultat musical suite aux premiers avis de Jean-Luc Ohl, Syber, holggereson, SB 10 et d'autres, semble assez réussi.
Toutefois,la dernière étape , celle de l'optimisation de la courbe cible, n'est pas encore terminée du fait d'écoutes collectives, à ce jour insuffisantes.

J'ai aussi la chance (Hi-Fiesquement parlant) d'avoir un voisin Bruno qui a exactement le même salon que moi (surface:30 m2 et volume:130 m3) .

Afin d'illustrer l'importance du traitement d'un local d'écoute pour la qualité du rendu sonore; je te communique la courbe du local de Bruno avec en rappel la dernière courbe non corrigée, après recul de l'écran et déplacement de la table basse en verre du mien.
Je précise que les enceintes Ellipson + caisson JBL de Bruno se situent à plus de 2m d'un mur.

1/Mesures chez Bruno, local identique

Courbe Briare de B.K mon voisin local d'écoute identique.png


2/Mesures chez I.K.non corrigées

Courbe Briare au 17-7 sans corrections.png
Dernière édition par Igor Kirkwood le 30 Juil 2017 13:25, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6572
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message