Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

► CRITIQUES des derniers films vus

Message » 22 Oct 2011 13:35

Bandits : BBC One HD

Un très bon road movie, tendre et amusant à la fois ! :D

16/20
la violence est le dernier refuge de l'incompétence
Si ce message contient ne serait ce qu'un embryon de discussion possible ou un argument susceptible d’être débattu, et qui pourrait être à l'origine d'un échange cordial, merci de le signaler
Salvor Hardin.
 
Messages: 23655
Inscription: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • online

Annonce

Message par Google » 22 Oct 2011 13:35

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Oct 2011 22:39

Image

American beauty

J'ai eu envie de revoir ce film en HD. Que dire si ce n'est que le choc a été aussi fort que la première fois, que ce film n'a pas pris une ride, que les acteurs qui incarnent ces perso si différents sont impeccables et que la manière dont Sam Mendes met en image (et en musique, quelle magnifique BO) cette histoire m'a refait totalement décoller.

Dommage que ce réalisateur n'ai pas réussi à maintenir un tel niveau de qualité par la suite.
Emmanuel Piat.
 
Messages: 9256
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 22 Oct 2011 23:06

Des films de Spielberg tjrs passés sous silence, j'aime bien Amistad (1997). Bien que d'une facture ultra classique, je trouve ce film intéressant pour le fond qu'il développe. Par ailleurs, la scène du suicide sur le bateau est inouïe. Rien que pour cela, ce film mérite d'être vu.
Emmanuel Piat.
 
Messages: 9256
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 22 Oct 2011 23:15

Illégal

Image

Date de sortie cinéma : 13 octobre 2010
Réalisé par Olivier Masset-Depasse
Avec Anne Coesens, Esse Lawson, Alexandre Golntcharov...
Origine : Long-métrage français , belge , luxembourgeois .
Genre : Drame
Durée : 01h35min
Année de production : 2010

Synopsis : "Tania et Ivan, son fils de 14 ans, sont russes et vivent clandestinement en Belgique depuis huit ans. Sans cesse sur le qui-vive, Tania redoute les contrôles de police jusqu’au jour où elle est arrêtée. La mère et le fils sont séparés. Tania est placée dans un centre de rétention. Elle fera tout pour retrouver son fils mais n'échappera pas pour autant aux menaces d'expulsion".

L'attente inexorable en centre fermé, la séparation et l'angoisse pour son fils, les menaces d'expulsion, la tension carcérale sont décrits avec une certaine force et certaines scènes sont assez poignantes.
Toutefois, le scénario est vraiment très prévisible et la réalisation manque d'intérêt. Aucune surprise, peu d'originalité formelle. Un film qui hésite tellement entre la fiction et le documentaire qu'il loupe sa portée dramatique.

4/10

Image
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3754
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Spielberg

Message » 22 Oct 2011 23:51

Emmanuel Piat a écrit:Des films de Spielberg tjrs passés sous silence, j'aime bien Amistad (1997). Bien que d'une facture ultra classique, je trouve ce film intéressant pour le fond qu'il développe. Par ailleurs, la scène du suicide sur le bateau est inouïe. Rien que pour cela, ce film mérite d'être vu.


"Amistad" et "La Couleur pourpre" (Petit coucou à la Belgique en passant :mdr:) sont les deux films de Spielberg que je trouve :grr: :grr:. Manichéens et tire-larmes au possible, des ficelles ÉNORMES, bref tout ce que je déteste au cinéma.
"C'est au-dedans de soi qu'il faut regarder le dehors" (Victor Hugo)
takeshi29.
 
Messages: 2493
Inscription: 11 Juin 2009 2:50
Localisation: Bout du monde (si si c'est vrai !!)
  • offline

Message » 23 Oct 2011 0:24

takeshi29 a écrit:
Emmanuel Piat a écrit:Des films de Spielberg tjrs passés sous silence, j'aime bien Amistad (1997). Bien que d'une facture ultra classique, je trouve ce film intéressant pour le fond qu'il développe. Par ailleurs, la scène du suicide sur le bateau est inouïe. Rien que pour cela, ce film mérite d'être vu.


"Amistad" et "La Couleur pourpre" (Petit coucou à la Belgique en passant :mdr:) sont les deux films de Spielberg que je trouve :grr: :grr:. Manichéens et tire-larmes au possible, des ficelles ÉNORMES, bref tout ce que je déteste au cinéma.

J'assume et revendique mon goût immodéré pour les énormes ficelles de ce tire-larmes manichéen et je vous e... , cher Takeshi Image
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3754
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 23 Oct 2011 0:28

Honte à toi ! Des goûts pour le moins contestables, malpolie, et belge pour couronner le tout.

Viens là que je tire sur tes couettes...
"C'est au-dedans de soi qu'il faut regarder le dehors" (Victor Hugo)
takeshi29.
 
Messages: 2493
Inscription: 11 Juin 2009 2:50
Localisation: Bout du monde (si si c'est vrai !!)
  • offline

Message » 23 Oct 2011 0:30

Vous voulez peut-être qu'on vous ouvre un topic rien que pour vous? :oops:
Heu... On pourra regarder par la fenêtre? :hehe: (en VO bien sûr! :mdr: )
Après la Haute Définition, bientôt la Haute Animation ! Merci Cameron et Jackson !
Fafa.
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 66465
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 23 Oct 2011 0:33

Héhé, en effet, ça dégénère ici. :hehe:

Image

:lol:
Mon blog : MotionPicture.fr /// Franz, Admin Œuvres.
Cylon.
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 5914
Inscription: 14 Mar 2008 6:23
Localisation: Hollywood, CA (et Strasbourg, EU)

Message » 23 Oct 2011 0:35

Veuillez m'excuser, parfois je ne peux réfréner mes bas instincts. :oops:
"C'est au-dedans de soi qu'il faut regarder le dehors" (Victor Hugo)
takeshi29.
 
Messages: 2493
Inscription: 11 Juin 2009 2:50
Localisation: Bout du monde (si si c'est vrai !!)
  • offline

Message » 23 Oct 2011 0:40

Pour me faire pardonner, j'écrirai une critique fouillée de La Couleur Pourpre demain. Non, non, ne me remercie pas, Takeshi, c'est avec plaisir :mdr:
Fabi.
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
Rédac' Chef HCFR l'Hebdo
 
Messages: 3754
Inscription: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Pays Noir
  • offline

Message » 23 Oct 2011 12:04

Emmanuel Piat a écrit:Image

American beauty

J'ai eu envie de revoir ce film en HD. Que dire si ce n'est que le choc a été aussi fort que la première fois, que ce film n'a pas pris une ride, que les acteurs qui incarnent ces perso si différents sont impeccables et que la manière dont Sam Mendes met en image (et en musique, quelle magnifique BO) cette histoire m'a refait totalement décoller.

Dommage que ce réalisateur n'ai pas réussi à maintenir un tel niveau de qualité par la suite.


Un de mes films préférés !!! 8)
Ma configuration HIFI: Transport OPPO 103D AUDIOCOM REFERENCE; NAIM DAC; YAMAHA A-S3000; enceintes TANNOY DC10T
Ma configuration Home Cinéma:........voir profil !!
vddan.
 
Messages: 11787
Inscription: 04 Mar 2004 16:28
Localisation: saone et loire
  • offline

Message » 23 Oct 2011 12:09

Harry Brown / critique blu-ray zone B
Image
Le film : Excellent !!

Harry Brown aurait pu être victime d'une polémique à la "Inspecteur Harry", accusé en son temps de prôner l’auto-justice. Mais le réalisateur a choisi de représenter la banlieue de façon très réaliste et noire, évitant l'apologie de la vengeance personnelle. Le film est sorti avec une interdiction aux moins de 18 ans en Angleterre, et aux moins de 17 ans non accompagnés aux États-Unis, à cause des dialogues crus, du sexe, de la violence, et de l'usage de drogue présents dans le film. Et bizarrement en France seulement aux moins de 12 ans, qui me parait personnellement pas approprié!

Voilà donc un film d'une infinie tristesse et d'une violence sourde, abordant des sujets brûlants : l'auto-défense, la drogue, les citées et leur violence latente, la vieillesse, la solitude et le désespoir.

Ce jeune cinéaste nous fournit un film âpre avec une photographie traduisant admirablement l'atmosphère de désolation de ces banlieues, une interprétation de haut niveau de Michael Caine ainsi que des voyous, la plupart acteurs locaux. Un film sans complaisance qui mérite d'être vu, même si on en ressort chamboulé !!

Fiche complète.............http://critiquesdefilms.over-blog.net/a ... 65086.html
Ma configuration HIFI: Transport OPPO 103D AUDIOCOM REFERENCE; NAIM DAC; YAMAHA A-S3000; enceintes TANNOY DC10T
Ma configuration Home Cinéma:........voir profil !!
vddan.
 
Messages: 11787
Inscription: 04 Mar 2004 16:28
Localisation: saone et loire
  • offline

Le pov' film mais digne, du mois

Message » 23 Oct 2011 13:08

Hunter Prey a.k.a Promotheus: Commando Stellaire de Sandy Collora.
Image
Un vaisseau (qu'on voit pas) s'écrase sur une planète. 3 gardes casqués survivent ainsi qu'un prisonnier qui s'est enfui et qu'il faut à tout prix ramener vivant.

Bon, je ne vais pas vous faire l'article de ce pov' film fait avec 3 dollards. Ils sont trois à se courir après dans le désert, voire deux la plupart du temps et, il ne se passe presque rien. C'est mou et lent mais ça a le mérite d'être court.

Mais si j'en parle c'est parce que d'une part il n'est pas indigne et qu'on sent le film de fan boys, l'amour du cinéma de genre. Et d'autre part, Sandy Collora est celui qui a réalisé un court métrage de folie qui m'avait impressionné et que l'on peut voir ici Batman: Dead End.
J'avais donc espéré avec HUNTER PREY quelque chose d'un peu plus délire. Le pitch rigolo est de découvrir quel est le plus grand prédateur de la galaxie.
We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
SONTRACTEUR.
Membre HCFR contributeur
Membre HCFR contributeur
 
Messages: 1541
Inscription: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

Message » 23 Oct 2011 14:18

vddan a écrit:Harry Brown / critique blu-ray zone B
Le film : Excellent !!

Harry Brown aurait pu être victime d'une polémique à la "Inspecteur Harry", accusé en son temps de prôner l’auto-justice. Mais le réalisateur a choisi de représenter la banlieue de façon très réaliste et noire, évitant l'apologie de la vengeance personnelle. Le film est sorti avec une interdiction aux moins de 18 ans en Angleterre, et aux moins de 17 ans non accompagnés aux États-Unis, à cause des dialogues crus, du sexe, de la violence, et de l'usage de drogue présents dans le film. Et bizarrement en France seulement aux moins de 12 ans, qui me parait personnellement pas approprié!

Voilà donc un film d'une infinie tristesse et d'une violence sourde, abordant des sujets brûlants : l'auto-défense, la drogue, les citées et leur violence latente, la vieillesse, la solitude et le désespoir.

Ce jeune cinéaste nous fournit un film âpre avec une photographie traduisant admirablement l'atmosphère de désolation de ces banlieues, une interprétation de haut niveau de Michael Caine ainsi que des voyous, la plupart acteurs locaux. Un film sans complaisance qui mérite d'être vu, même si on en ressort chamboulé !!

Fiche complète.............http://critiquesdefilms.over-blog.net/a ... 65086.html


100% en phase avec toi. J'ai trouvé ce film très bien fait et extrêmement intéressant.
Emmanuel Piat.
 
Messages: 9256
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message