Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Contrôle du volume sur une source numérique

Message » 27 Avr 2016 13:37

Bonjour à tous,

Je me pose la question du caractère indispensable (ou pas) du contrôle du volume sur un DAC.

En effet j'utilise déjà à ce jour une source numérique : Freebox Revolution > (hdmi) > TV Samsung > (toslink) > Cabasse Cinéole

et j'ai constaté que le contrôle du volume sur la Freebox est bien "transmis" en aval (même si je peux également, évidemment, ajuster le volume avec la télécommande du Cinéole).

Etant sur le point de basculer vers une config à base de FB>TV>DAC>enceintes actives, je me demande si je pourrai toujours contrôler le volume depuis la FB.

Car je lis souvent ici ou là que, quand on n'a pas envie de trifouiller les enceintes actives, un contrôle du volume est indispensable sur le DAC, comme si le son numérique transmis au DAC n'incluait pas d'info de volume, ce qui me parait bizarre car comme indiqué ci-dessous j'ai tjrs eu l'habitude que la sortie optique de ma TV transmette le volume de ma freebox.

Merci pour vos lumières !
talinho
 
Messages: 64
Inscription: 12 Aoû 2012 10:39
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Avr 2016 13:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Avr 2016 20:38

Je pense que tu mélange un peu tout. Enceintes actives ou pas actives, un contrôle de volume est un contrôle de volume, qu'il soit implanté sur le DAC ou ailleurs est de ce point de vue indifférent, sous réserve du dernier paragraphe ci-dessous.

Dans ta nouvelle configuration, tu pourras régler le volume avec la Freebox comme avec le DAC (si celui-ci a une fonction de réglage de volume) comme avec le Cinéole.

En numérique, il faut choisir parmi les options de réglage de volume celle qui permet de conserver le maximum de résolution du signal numérique. En effet, régler le volume en numérique consiste en réalité à opérer un calcul qui translate le signal vers le bas de l'échelle. Ainsi, un signal à 0 dFS codé sur 24 bits atténué de 20 dB ne vas plus être codé que sur environ 21 bits : il y a perte de résolution. Plus on atténue ou plus le signal d'origine est déjà à faible niveau, plus le problème devient sensible. Pour choisir la meilleure solution, il faut cependant connaître les caractéristiques précises des appareils, ce qui n'est pas forcément évident, d'autant que d'autres aspects techniques peuvent venir compliquer le problème. Mais tu pourras parfaitement essayer et choisir la méthode qui te paraîtra la meilleure à l'oreille
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10014
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 28 Avr 2016 11:18

Ok merci.
Effectivement c'est ce fonctionnement du "contrôle numérique" du volume que je n'avais pas du tout en tête.

Sinon pour info, après vérif, il me semble quand même que pour certaines "sources", le contrôle du volume en amont ne soit pas pris en compte par le DAC.
C'est notamment le cas de la sortie USB du MacMini je crois, qui dès qu'il a détecté un DAC externe comme "carte son", laisse complètement ce dernier gérer le volume, et ne lui transmettrait pas ce que l'utilisateur pourrait essayer de régler au niveau de l'OS ou du logiciel de lecture.
talinho
 
Messages: 64
Inscription: 12 Aoû 2012 10:39
  • offline

Message » 29 Avr 2016 20:18

Non, ce n'est pas tout à fait exact.Le Mac ne permet pas de modifier le niveau de sortie des périphériques de sortie audio numériques ( optique, USB, firewire) en utilisant l'OS, càd les commandes de volume du Mac lui-même.
Mais on peut bien sûr utiliser le contrôle de volume d'Itunes ou de tout autre player audio installé...
A ce propos d'ailleurs, il faut savoir que cette commande (itunes) manque cruellement de progressivité dans les bas niveaux, pas vraiment idéal ce d'autant qu'il faut manipuler un slider sur une tablette ou un smartphone...
Edit: on peut peut être ( il faut que je vérifie...) modifier le niveau de sortie en allant dans "utilitaires------> configuration audio et midi", à voir...mais ça ne constitue pas une commande de volume à proprement parler...
Mac mini- alim linéaire Teradak+ kit uptone MMK- interface Breeze U8- liaison AES- enceintes monitoring Genelec 8260A, GLM II.
cmos
 
Messages: 530
Inscription: 10 Déc 2002 11:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Avr 2016 10:48

Le contrôle numérique du volume a, sur le papier, de gros avantages sur un contrôle analogique, à commencer par le prix mais aussi sur l'aspect specs pures lorsqu'il est bien fait.
Tout dépend de la façon dont il est implémenté.
Comme le dit Scytales, une atténuation numérique va baisser la résolution du signal.
Si le chip travaille en interne sur 32 ou 24 bits, il n'y aura en pratique aucune perte audible.
En effet, d'une part nos DACs ont une résolution réelle qui peine a atteindre 20 bits : source-dematerialisee-haute-fidelite-et-dac/vos-dac-ont-ils-bien-16-24-ou-32-bits-358-appareils-testes-t30062356.html
D'autre part, une résolution de 16 bits permet une dynamique de 96db environ qui est elle même facilement 20db au dessus de la résolution de l'oreille et surtout de la salle. Donc il y a de la marge.

En revanche sur un DAC qui travaille en 16bits, une atténuation numérique n'est vraiment pas recommandable.

Une comparaison scientifique du réglage numérique / analogique ici : http://www.esstech.com/files/3014/4095/ ... ontrol.pdf

Pour ma part, j'utilise le DAC2 W4S en pré avec grand bonheur (si ce n'est que la telco est vraiment daubique pour un appareil de ce prix).

Edit : se méfier des mixers internes de PC qui ne font pas que régler le volmue mais mixent aussi les différentes sources logicielles. Et les algos sont loin d'être neutres, parraît que Mac est mopins pire que Win mais en hifi, franchement j'éviterai. A la rigueur le réglage interne du logiciel de lecteur (comme celui de JRiver) peut faire l'affaire mais attention de pas sortir pleine balle par erreur dans l'ampli de puissance. JRiver a d'ailleurs une sécurité qui "freine" le réglage de volume à la souris et force le démarrage à un volume donné.
To be and not to be, that is the answer.
JAVA Alive
 
Messages: 1786
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 30 Avr 2016 11:00

JAVA Alive a écrit:Une comparaison scientifique du réglage numérique / analogique ici : http://www.esstech.com/files/3014/4095/ ... ontrol.pdf



Il me semble que les conclusions de ce document militent plutot pour un réglage analogique
– Analog volume controls easily outperform digital, unless the digital control has access to the data path of the DAC (ie is internal to the DAC)
– Exquisitely well designed analog volume controls can still beat even the very best internal digital volume controls if they have a lower noise floor than the DAC itself


En gros, en analogique, on est bon à tous les coups alors qu'en numérique, ca va dépendre..
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 30 Avr 2016 21:20

Je cite leur conclusion : "
- Analog volume controls easily outperform digital, unless the digital control has access to the data path of the DAC (ie is internal to the DAC)
- Exquisitely well designed analog volume controls can still beat even the very best internal digital volume controls if they have a lower noise floor than the DAC itself
- The -135dB of the ESS Sabre DAC would need an exceptionally low noise analog volume control to beat its internal digital one"

En gros, une gestion de volume digital mal faite se fait battre facilement par une gestion analogique.
Une gestion de volume digital bien faite comme celle de l'ESS Sabre ne peut être battue que par du matériel au rapport signal / bruit exceptionnel.
Comprendre qu'il faudra mettre des milliers d'€ pour battre un chip à quelques dizaines d'euros.

La conclusion me semble donc en faveur d'une gestion digitale bien faite.

ogobert a écrit:En gros, en analogique, on est bon à tous les coups alors qu'en numérique, ca va dépendre..

Oui et en analogique on paye à tous les coups un composant de plus.
Est-ce que ça en vaut pas le coup de bien choisir son DAC ?
D'autant que le modèles à base de Sabre (valeur sûre mais pas le seul) ne manquent pas.
To be and not to be, that is the answer.
JAVA Alive
 
Messages: 1786
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Auvergne
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message