Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fredblt37 et 5 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

Améliorer l'acoustique (aussi) avec un égaliseur (equalizer)

Message » 29 Fév 2008 18:31

Quant aux live, c'est un peu comme si des DVD etaient enregistres avec les bruits de la salle et que les feles du HC s'evertuaient a reproduire au mieux les toussotements et le bruit de la main de la grosse voisine d'en face plongeant ds le corner de pop-corns. Strange.


Outre le fait qu'ils ne sont pas plus fêlés que les audiophiles épris de stéréophonie sur deux canaux, le problème est ailleurs, à mon avis. :wink:

La haute fidélité consiste à reproduire le mieux possible ce qui est sur le disque.


Si une correction bien faite fait qu'on entend tout d'un coup beaucoup de choses présentes sur le disque que l'on n'entendait pas avant, cette égalisation ne les a pas inventées : elles étaient là cachées par les défauts de la reproduction. De ce point de vue, le live laisse passer plus de choses que le studio.

Et parfois, les bruits de studios, chaise qui grince, pages qui tournent sur les pupitres donnent un caractère émouvant à la reproduction, car la vie, la vérité du concert déboulent chez soi. Quand j'entends le petit ventilateur que Evgeny Svetlanov plaçait sur son pupitre de chef, je le revois diriger et je revis à des années de distance les émotions incroyables que ce chef faisait vivre au public et aux musiciens. Quand j'entends les ongles de Claudio Arrau, c'est pareil : on les entendait dans la salle !

Autant dire que si une chaîne bien installée, sans égalisation, dans une pièce à l'acoustique soignée fait que là encore on entend davantage de choses sur l'enregistrement écouté dans de moins bonnes conditions, c'est pareil...

On se rend compte quand même que plus on monte en qualité et plus la bande passante s'étend aux deux extrémités, plus l'espace stéréophonique s'éclaircit, plus les timbres sont variés, plus l'on entend de détails naturellement intégrés à l'ensemble.

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Fév 2008 18:31

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Fév 2008 18:37

san-antonio a écrit:
haskil a écrit:Si, bien sûr ! et le choix d'une cible inadaptée donne un résultat médiocre.


C'est quoi une courbe adaptee? Chez moi l'une des pires est la courbe plate....



Il y a de nombreuses courbes différentes dans un tact. Chacune est faite pour aller avec des familles d'enceintes classées selon leur faculté à descendre dans le grave et leur taille. Et pour chacune des courbes cibles allant pour un type d'enceintes, il y a une caractérisation de la nature esthétique du son qui sera restituée.

Ce qui donne pas mal de possibilités d'essais !

Et en plus, on peut importer une courbe dans une mémoire et la modifier à volonté !


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Fév 2008 18:54

et, si je puis me permettre, si vous saviez ce que faisait Van Gelder à ce qui sortait des micros avant de les enregistrer...

Les disques qu'il a enregistré sont parmi les plus compressés que je connaisse, ils n'ont rien des critères audiophiles habituels.

Par ailleurs le lieu avait une importance capitale à l'époque vu comment il bossait (avec peu de micros puisque pas assez de pistes séparées, et bien que ces micros fussent placés aussi près que possible des instruments, la repisse de la batterie par exemple dans le micro de la contrebasse était énorme)

Sauf que... la musique se trouvant sur certains d'entre eux est parmi les plus belles ayant été jouées...et ça, ça n'a rien à voir avec la prise de son!
maikol
 
Messages: 180
Inscription Forum: 11 Avr 2006 1:18
Localisation: paris
  • offline

Courbe de réponse cible

Message » 29 Fév 2008 18:57

Bonjour,

san-antonio a écrit:
haskil a écrit:Si, bien sûr ! et le choix d'une cible inadaptée donne un résultat médiocre.

C'est quoi une courbe adaptee? Chez moi l'une des pires est la courbe plate....

Chez moi, une courbe adaptée (aux enceintes, à la pièce et à mes gouts) c'est ceci :

Image

La courbe TactA1_16 (en rouge) apporte plus de présence dans le médium, ce qui est apprécié pour le chant.
La courbe QS_20H (en vert) donne une balance subjective plus équilibrée et linéaire, c'est celle que j'utilise habituellement.

A+

Francis Brooke
Francisbr
 
Messages: 1257
Inscription Forum: 20 Sep 2002 15:09
Localisation: Lyon (69)
  • offline

Message » 29 Fév 2008 19:39

haskil a écrit:
Outre le fait qu'ils ne sont pas plus fêlés que les audiophiles épris de stéréophonie sur deux canaux, le problème est ailleurs, à mon avis. :wink:

La haute fidélité consiste à reproduire le mieux possible ce qui est sur le disque.


Si une correction bien faite fait qu'on entend tout d'un coup beaucoup de choses présentes sur le disque que l'on n'entendait pas avant, cette égalisation ne les a pas inventées : elles étaient là cachées par les défauts de la reproduction. De ce point de vue, le live laisse passer plus de choses que le studio.

Et parfois, les bruits de studios, chaise qui grince, pages qui tournent sur les pupitres donnent un caractère émouvant à la reproduction, car la vie, la vérité du concert déboulent chez soi. Quand j'entends le petit ventilateur que Evgeny Svetlanov plaçait sur son pupitre de chef, je le revois diriger et je revis à des années de distance les émotions incroyables que ce chef faisait vivre au public et aux musiciens. Quand j'entends les ongles de Claudio Arrau, c'est pareil : on les entendait dans la salle !


OK sauf qu'avoir tout ca + l'emotion, je doute que dans mon sejour avec mes murs placo cela sit possible tout en preservant la fameuse coherence d'ensemble et le necessaire compromis qui fait que l'on n'ecoute pas seulement 1/5 de ses disques..

haskil a écrit:Autant dire que si une chaîne bien installée, sans égalisation, dans une pièce à l'acoustique soignée fait que là encore on entend davantage de choses sur l'enregistrement écouté dans de moins bonnes conditions, c'est pareil...

On se rend compte quand même que plus on monte en qualité et plus la bande passante s'étend aux deux extrémités, plus l'espace stéréophonique s'éclaircit, plus les timbres sont variés, plus l'on entend de détails naturellement intégrés à l'ensemble.

Alain :wink:


J'acquiesce en effet. Mais beaucoup (dont je suis) ont des moyens suffisants (smicard et hifi ca s'accorde assez mal malheureusement...), mais pas forcement extensibles. De fait, des compromis doivent etre trouves. Dans mon cas, je me suis rendu compte que l'equaliseur pouvait aussi amener une transpalrence superieure (ce qui massacre la theorie du fil droit avec du gain), mais que cette transparence se faisait quelquefois au detriment de la presence, de la vie, de la chaleur. Certainement une limitation de mon systeme (bon monotriodes, j'ai pas franchement a me plaindre :o :o ) et, de fait ai pris le parti de tricher legerement pour preserver cette dynamique.
Cela dit, je maitrise l'utilisation simple du dbX maintenant, mais quand a maitriser une procedure d'equalisation en tant que telle, c'est autre chose. Je reviendrai peut-etre ds 3 mois avec une analyse differente... :wink: :wink:
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription Forum: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 29 Fév 2008 19:46

haskil a écrit:
san-antonio a écrit:
haskil a écrit:Si, bien sûr ! et le choix d'une cible inadaptée donne un résultat médiocre.


C'est quoi une courbe adaptee? Chez moi l'une des pires est la courbe plate....



Il y a de nombreuses courbes différentes dans un tact. Chacune est faite pour aller avec des familles d'enceintes classées selon leur faculté à descendre dans le grave et leur taille. Et pour chacune des courbes cibles allant pour un type d'enceintes, il y a une caractérisation de la nature esthétique du son qui sera restituée.

Ce qui donne pas mal de possibilités d'essais !

Et en plus, on peut importer une courbe dans une mémoire et la modifier à volonté !


Alain :wink:


A ouais, vla ce qu'il me faut. Mais comment definit-on la "home curve" qui correspond a son local d'ecoute?
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription Forum: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 29 Fév 2008 19:48

Je découvre cette discusion aujourd'hui.

Je faits parti des gens absolument convaincu de la nécessité d'un égaliseur dans une chaine HI-FI.
Je l'utilise entre le préampli passif, et le filtre actif. Ces sont les DCX et DEQ bien connus.
Une modification est prévue pour l'utiliser entre le sélecteur de source et le filtre actif, avec le potentiomètre de volume placé après le filtre actif.

Le but recherché est d'ajouter du grave a des baffles plans, de corriger les accidents entre 80 et 400 Hz, de corriger les effets de la dissymétrie de la pièce meublée, et de me passer de tweeter, ( même si les FOSTEX FT66H sont montés sur l'enceinte, c'est meilleur sans).

Je n'ai pas encore lu les liens en début de discussion sans doute les réponses à mes questions y sont.
Emplacement du micro : Au point d'écoute ?
Signal de mesure : Impulsions ?
Correction en 1/3 d'octave.
Que faites vous quand vous avez des écarts très important entre deux corrections cote à cote : Linéarisation "a l'oeil" ?
PETOIN Dominique
 
Messages: 3617
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • online

Message » 29 Fév 2008 20:09

san-antonio a écrit:
Comment definit-on la "home curve" qui correspond a son local d'ecoute?





1) la taille de tes enceintes et leur capacité à descendre dans le graves déterminent les courbes disponibles que tu pourras appliquer après la mesure.

2) en fonction de cette taille et de cette capacité, tu as plusieurs courbes en face desquelles figurent une description brève de la couleur sonore, du caractère que l'on peut attendre de leur application.

Par exemple (et de mémoire ! ) : "permet d'avoir une écoute chaleureuse, avec un grave profond et un aigu atténué" ou "permet d'avoir une écoute précise dans le médium, avec un grave sec".


Quand tu fais la mesure, il faut aussi cocher une case pour donner la limite de réponse minimale dans le grave de ton enceinte.

C'est plutôt très bien fait, car les différences sonores vont de subtiles à très importantes, avec des résultats allant de splendide à inécoutable.... en fonction des courbes cibles choisies.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Fév 2008 21:01

PETOIN Dominique a écrit:Je découvre cette discusion aujourd'hui.
Je n'ai pas encore lu les liens en début de discussion sans doute les réponses à mes questions y sont.
Emplacement du micro : Au point d'écoute ?
Signal de mesure : Impulsions ?
Correction en 1/3 d'octave.
Que faites vous quand vous avez des écarts très important entre deux corrections cote à cote : Linéarisation "a l'oeil" ?

Le premier post est un point de départ, il sera alimenté par des compléments.
Sur un sujet aussi vaste on va devoir faire des résumés (peut-être un document à part) sur les différentes parties qui se dessinent. Je les reprends ici en répondant à tes questions :
1 - branchements et dispositif en relation avec l'objectif et le matos on en a pas mal parlé
2 - mesure. On n'a pas dit grand chose.. moi j'ai mesuré au point d'écoute pour commencer et j'ai déjà des résultats spectaculaires. Comme j'ai une asymétrie dans la pièce je vais mesurer par canal pour comprendre et agir : soit en bougeant les enceintes un peu, soit en faisant une égalisation par canal (sur le DEQ2496 c'est possible)... y-en-a-qui font plusieurs mesures pour comprendre leur pièce d'écoute... pour moi ce sera l'an prochain. Je suis fier d'avoir branché un Berhinger ECM8000 sur mon PC avec alim PS400 (bilan 50+25+6=81 euros pas trop mal)
3 - traitement et signal de mesure.. j'utilise RoomEqWizard (voir page 1 les réf.) et parmi toutes les propositions j'utilise Pink noise et j'utilise une courbe de réponse des fréquences adoucie au 1/3 d'octave pour visualiser. REW fait des propositions de filtres adaptés au DEQ 2496 s'il vous plait !
J'espère que les experts ingénieurs vont nous éclairer sur les différents signaux de mesure (je n'ai aucune idée)
4- action - j'applique les filtres recommandés.., cad : pour limiter les pics donc les - sur le DEQ2496 on est limité à -15 db. Mais on peut aussi utiliser des + Mon intuition (appel aux experts) c'est que 15 db c'est déjà énorme et en fait quand on enlève 15 db ça a un effet supérieur car il doit y avoir des effets en cascade lorsqu'une résonance se crée... Donc il faut s'y prendre en plusieurs fois mesurer les conséquences de la suppression de pics, utiliser les 2 courbes : initiale et corrigée pour juger de ce qu'on doit modifier (déplacer le filtre, le réduire ou élargir) et seulement alors on ajoute des db si besoin. Et là il faut encore mesurer et surtout ECOUTER.
5 - ECOUTER. Il faudra écrire tout un chapitre sur la manière d'écouter. Il y a les basses qui s'écoutent d'une manière (attention les résonnances), les aigus qui sont dans les détails mais attention l'agressivité, les médium qui peuvent tout bouffer, donnent la pression sonore, mais attention la fatigue... et pour ça il faut varier la musique, prendre son temps, tendre l'oreille ou pas.
Pour finir, juste une question (pardon, c'est trop long).

Pourquoi tu ne t'intéresse pas aux fréquences en dessous de 80 ou 50 ou 30 hz ?
J'ai utilisé un caisson passif il y a longtemps. Je viens de profiter d'un caisson (une merveille mais je ne veux pas faire de pub) musical.. il commence son boulot à 17hz jusqu'à 80 hz. Et bien je peux affirmer que :
- pour les petites formations de jazz ça multiplie par 1,5 l'intérêt. La contrebasse participe vraiment alors qu'avec des HP qui donnent jusqu'à 35 hz elle faisait de la présence. Tu dois le savoir déjà.
- dans les préludes de Debussy, j'ai découvert qu'il y avait un dixième de l'orchestre que je n'avais jamais écouté chez moi (comme Alain le dit plus haut, des détails qui sont dans le CD mais qu'on à pas entendu et que le sub aidé par l'égaliseur n'invente pas). Tout cela se passe à 30-50hz. Sur certains morceaux c'est le rythme même qui est annoncé par 3 coups de drums et qui organise les 5 mn qui suivent.
Un égaliseur permet d'organiser de 20hz à 20khz (suivant l'age du capitaine) et entre 20hz et 50hz il y a de rares mais si précieuses informations (j'imagine même des harmoniques).
[/i]
PCHEVALIER
 
Messages: 318
Inscription Forum: 26 Déc 2006 19:57
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 29 Fév 2008 23:14

Pourquoi tu ne t'intéresse pas aux fréquences en dessous de 80 ou 50 ou 30 hz ?


Je corrige la réponse en pratique jusqu'a 40 Hz, qui est reproduit à 0 dB.
Booster le 32 Hz n'apporte rien. (Baffle semi plan, HP avec Fs=47 Hz).
Le grave est coupé en passe haut par le filtre actif à 28 Hz.

Mesures :
J'utilise TrueRTA en mode Qwick Sweep, ce qui permet de ne pas se poser de question métahysique sur la courbe cible.
J'ai aussi l'excellent ARTA, et je cherche a me faire expliquer la mesure par impulsion.
J'ai enfin le livre de Joe d'Appolito, et je l'ai lu...

Je corrige indépendament l'enceinte gauche de l'enceinte droite, ce qui permet de se passer totalement du réglage de balance.

Réglage à l'écoute : J'ai des infos intéressantes dans le chapitre Mise au point de mon site.

Expert ingénieur : Les deux termes sont-ils obligatoirement associés ?
PETOIN Dominique
 
Messages: 3617
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • online

Message » 01 Mar 2008 1:19

PETOIN Dominique a écrit:Réglage à l'écoute : J'ai des infos intéressantes dans le chapitre Mise au point de mon site.
Expert ingénieur : Les deux termes sont-ils obligatoirement associés ?

OK Merci pour ces infos. Comme je ne suis ni expert ni ingénieur je ne connais pas encore le trueRTA Quick sweep (par contre la courbe cible je vois et c'est bigrement important de doser ça en fonction de l'écoute). Je vais me renseigner.
Je compte aussi faire des mesures par canal. J'ai mesuré la sortie de chaque hp : identique au db près sur un bruit rose et quand j'écoute de la musique j'ai l'impression que le canal de dte est plus actif... ça change d'un morceau à l'autre bien sur mais en général c'est plus à dte... je me suis demandé si c'était mon oreille gauche qui faiblissait... ouf après audiogramme, non. C'est donc la pièce. A suivre.
Pourrais-tu communiquer l'adresse de ton site. Ta partie "réglage à l'écoute" m'intéresse beaucoup. C'est un long chemin d'apprendre la technique, mais l'écoute suit tout aussi lentement. Quelques conseils sont les bienvenus.
PCHEVALIER
 
Messages: 318
Inscription Forum: 26 Déc 2006 19:57
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 01 Mar 2008 9:26

Pourrais-tu communiquer l'adresse de ton site


Il suffit de cliquer sur WWW au bas de mes messages pour arriver sur la page d'accueil.
Puis de prendre le menu 07 de de chercher Mise au point.
PETOIN Dominique
 
Messages: 3617
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • online

Message » 01 Mar 2008 11:54

S'agissant de courbe cible, je vous informe que Philippe Muller, un ancien employé de Cabasse, bien connu sur ce forum, sur lequel malheureusement il ne poste plus (un peu à cause de moi :(), m'écrivit, à propos d'enceintes Cabasse Pacific SCS écoutées à distance rapprochée (inférieure aux 4.8 m normalisés chez Cabasse), qui étaient l'objet de ma question:

Philippe Muller a écrit:...une très pente régulière allant de 20 vers 20 000 Hz avec un écart compris entre 3 et 6 dB entre les deux extrêmes permettra de rétablir une linéarité satisfaisante à faible distance. La valeur de cet écart dépendra de la distance et de l'acoustique de la pièce.


C'est un début.

Si je me fit aux photographies publiées par la NRDS et la revue Haute Fidélité, photographies qui permettent de voir l'écran de l'ordinateur portable sur lequel un technicien de Cabasse affine la courbe de réponse des nouvelles enceintes Sphère, cette courbe descendante serait toujours la cible de la maison.

Expérience qui n'a rien à voir avec le sujet: comme j'ai enfin récupéré un préampli (3 mois et demi d'attente...), je peux réécouter de la musique avec de nouveaux amplificateurs monophoniques. Hier, j'ai procédé au réglage de niveau sur les deux blocs. Par hasard, le niveau de l'un d'eux était initialement réglé 4 dB plus fort que l'autre.

Sur du bruit rose, en écoutant d'abord l'une, puis l'autre enceinte, j'ai d'abord eu l'impression d'entendre une enceinte défectueuse par rapport à l'autre.

Même avec un écart de niveau moyen ramené à peu près entre 0.5 ou 1 dB entre les deux enceintes, j'ai eu l'impression d'entendre deux enceintes différentes, plutôt que d'entendre une différence de niveau sonore entre deux enceintes identiques...

Une fois les niveaux bien réglés entre voie de droite et voie de gauche, mes oreilles ont confirmé ce que mes yeux et mon cerveau savaient: mes deux enceintes sont bien du même modèle! :lol:

Comme quoi, la perception de niveaux sonores différents a produit sur moi l'illusion d'entendre deux enceintes différentes!

C'était une expérience individuelle amusante et instructive.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10916
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 01 Mar 2008 12:53

Suivant que l'on mesure en Qwick sweep ou en bruit rose, la courbe de réponse est différente.
Lorsque l'on a une courbe plate en qwick sweep, elle est descendante dans les aigus au dessus de 2000 Hz en bruit rose.
Cette descente est dans le gabarit des courbes cibles que j'ai pu trouver ici ou là.
Je parle a chaque fois de mesure au point d'écoute.

http://petoindominique.fr/php/egaliseur.php

Le qwick sweep est un signal impulsionnel bref.
Le micro capte donc le signal direct et très peu les réflexions sur le sol, plafond ou mur.
La musique étant une succession de signaux impulsionnels, on mesure c qu'on écoute.

Le bruit rose est lui un signal continu.
La mesure capte à la fois le signal direct et les réflexions. C'est moins bon dans notre cas.
PETOIN Dominique
 
Messages: 3617
Inscription Forum: 19 Mar 2002 2:00
Localisation: 63200
  • online

Message » 01 Mar 2008 13:06

Hum.

Je ne serais pas aussi absolu que cela.

Car si je balance l'introduction d'Ainsi Parlait Zarathoustra de R. Strauss ou l'ouverture de Don Juan de Mozart, des pédales (notes tenues, donc un signal continu), j'en aurais. Et ce ne sont que deux exemples caricaturaux, mais très parlants à l'oreille.

La musique, ce n'est pas seulement une suite d'impulsions. Même avec des percussions. Une tambour résonne après qu'on a frappé sur sa membrane.

Non, franchement, je serais plus prudent avant de faire un parallèle entre la nature d'une mesure (qui permet d'apprendre certaines choses qu'une autre mesure ne montrera pas forcément mais qui montrera ce que la première mesure n'a pas montré...) et la nature des sons musicaux.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10916
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure

 
  • Articles en relation
    Dernier message