Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: savagess et 4 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

Salle HC et acoustique : Repartir de zero ...

Message » 22 Jan 2010 18:34

Avec un camion grue ca passe au dessus de la maison sans problème
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Jan 2010 18:34

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Jan 2010 21:32

ClementW a écrit:Avec un camion grue ca passe au dessus de la maison sans problème


Oui sans doute, maintenant, je suis dans une rue pas evidente pour un camion grue, et la maison n'est pas proche de la route ... en plus je ne sais pas combien peut couter ce service :roll:
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2469
Inscription Forum: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline

Message » 22 Jan 2010 23:54

je ne sais pas combien peut couter ce service
moins cher que le divorce à cause de la pelleteuse passée au milieu du salon ?
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 23 Jan 2010 0:20

:lol:
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2469
Inscription Forum: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline

Message » 23 Jan 2010 11:08

Oui sans doute, maintenant, je suis dans une rue pas evidente pour un camion grue, et la maison n'est pas proche de la route ...

rajoute que la rue est en pente, pas large, qu'il faut passer sous un pont avant d'y arriver, qu'entre la maison et la rue il y a un cour d'eau...et une ligne moyenne tension juste au dessus...Bref, tu veux pas qu'on t'aide, hein :mdr: :mdr:
:wink:
moeb
 
Messages: 1341
Inscription Forum: 19 Mai 2006 19:00
Localisation: Pau
  • offline

Message » 23 Jan 2010 17:22

Oui ça sent la mauvaise foi là ! ;)
MachA57
 
Messages: 277
Inscription Forum: 31 Oct 2008 17:00
  • offline

Message » 23 Jan 2010 18:36

non non :lol: :

rue sens unique, largeur de voiture, accès unique de facade à +10m de la rue, ligne téléphonique non entérrés ... bref pas simple
Enfin on arrivera toujours à trouver un moyen de creuser un trou (quelques gaillards, quelques pioches, pelles et haches (et oui il faut ca pour décaisser) :lol: )ou monter des murs, tant que le COS et mon modeste terrain me permettront de constuire sinon ... :cry:

Lundi j'aurai le COS, on sera fixer. ensuite faudra faire des plans de masse, selon vos bons conseils .. ou pas :roll:

ps : Je pense lancer un HCthon :idee: :idee: dans peu de temps afin de concrétiser mon rêve ... si 5000 membres donnes 3 à 5 euros aux membres qui réalisent une salle dédiée, on arriverait vite à concrétiser nos projets !!!
Si vous êtes partant, je vous donnerai mon compte paypal pour faire votre don. :mdr:
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2469
Inscription Forum: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline

Message » 24 Jan 2010 12:16

Akoustics a écrit:...J'attends vos retours d'experience ou vos conseils afin de compléter ce cahier des charges :wink:


En fait tout va découler de ton niveau d'exigence ... et malheureusement du budget, partie la moins flexible.

Voici ce qui me passe a l’esprit a cet instant et lorsque je lis « repartir de zéro »:

Dans la pratique, la conception d’une salle s’appuie tout d’abord sur une géométrie simplifiée dans un premier temps
[en définissant, une forme parallélépipédique (choix a effectuer parmi les nombreux ratios/formules considérés comme "meilleurs" que les autres, distribution satisfaisante des premières fréquences propres), une surface et un volume (la densité des fréquences propres augmentant avec ce dernier et avec le carré de la fréquence ))] afin d’établir approximativement des valeurs de densité fréquentielle et de durée de réverbération. Dans un second temps, on introduit une géométrie plus complexe, plus fouillée, qui peut garantir une meilleure diffusion sonore ainsi qu’une augmentation de la richesse timbrale tout en diminuant les risques de défauts, flutter écho et autres …
Ceci en gardant a l’esprit que, mêmes les simulations informatiques faites a partir de logiciels comme Cara, par exemple (les autres bcp plus perfectionnés et performants dont ease, odeon, catt … sont difficilement abordable par le néophyte et chère, et pas forcement mieux adaptés aux petits volumes qui nous concernent), ne permettent qu’une « bonne indication ». En effet nous ne sommes pas en régime stationnaire permanent mais également quasi stationnaire suivant la fréquence, régime ou il n’y a plus annulation de la pression au minima, cas général ou le coefficient de réflexion est strictement inférieur a 1, même de très peu. De plus comme l’avait déjà souligné JPL, les dimensions de la pièce ne s’arrêtent pas aux frontières visibles et sont de plus différentes suivant les fréquences reproduites. Ceci en raison de la surface des parois (rayonnement), de leurs modes de liaisons, de leurs perméabilités et constitutions (module de Young). Les ouvertures ayant aussi leurs mots à dire … porte(s), fenêtre(s), leurs nombres est à minimiser évidement. Par la suite un grand nombre de mesures in situ apporteront leurs lots de précisions.

L’isolation phonique
(aspect au combien important, que ce soit d’un point de vue intérieur (bruit résiduel/dynamique … influençant le choix du système et de sa puissance), ou extérieur a la salle (tranquillité des autres occupants du pavillon)) étant bornée par les calculs ci-dessus afin de modéliser au plus juste, il ne faut pas omettre et négliger l’acoustique appliqué au domaine de l’aéraulique. Ceci afin de déterminer les dimensions extérieures cette fois, et notamment la hauteur hors tout du plafond. Sachant qu’un orchestre symphonique peut atteindre 80 dB de dynamique, il me parait évident de s’arrêter sur ce domaine afin de maintenir un bruit de fond résiduel sous la courbe ISO/NR20 et idéalement NR15 selon moi (recommandation de la CSTS ISO/NR27 et 32 dB (A)). Vous allez me dire qu’on a déjà prit en considération cet aspect dans la conception des parois, ce qui est vrai, mais une VMC et/ou une clim réversible mal étudiée peuvent anéantir vos efforts … des lors qu’on les met en route.
A partir de ce constat, pour obtenir un très faible niveaux sonore dans la salle, il convient d’adapter les vitesses de circulation dans les réseaux, de proscrire les registres ou organes de réglage trop proche des diffuseurs terminaux (l’équilibrage est le mot clé dans l’alimentation de ces derniers tout comme leurs directivités (plus élevé lorsque la section augmente et principalement dans les hautes fréquences, elle est constante et prépondérante entre 0 et 45°) et leurs placements, (on prend le plus souvent +3dB/Q=2 pour une demi-sphère, +6 dB/Q=4 pour ¼ de sphère, et +9dB/Q=8 pour 1/8 de sphère ) ainsi que toute régénération (vitesse et turbulence génèrent ce bruit d’air, qui vient s’ajouter a celui de la centrale).
Le niveau sonore initiale doit être traité a la source, dés la centrale. Les bouches devront conservées une perte de charge minimum de 15 a 20 Pa pour assurer une bonne répartition (auto-équilibrage) et ainsi éviter quelles soient trop alimentées et donc trop « bruyantes ». Les réseaux de soufflage et de reprise doivent être acoustiquement traités (découplage des éléments, manchettes tendues et conduits alignés). Les vitesses doivent rester faibles (NR20/soufflage/1,5m/s, reprise/1,8m/s). Le niveau sonore de la centrale doit être piégé (PAS) avant la sortie du local technique contenant également tout le matériel (lecteurs/serveurs/amplis/VP..). Attention également a la sortie du ventilateur lorsqu’il est collé à la trémie, a un coude ou a un obstacle (distance inferieur à 2 ou 3D), il se produit un effet système du aux turbulences du régime non établi, qui augmente nettement la perte charge et le niveau sonore …

Je pense qu’il y a déjà de quoi s’occuper pendant quelques semaines ou mois avant de poursuivre …
la difficulté réside dans le fait que le plupart de ces éléments interagissent sur le résultat final, il va falloir rester Image
Vous avez mal au crane ???? moi aussi .. bon Image
Image
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 24 Jan 2010 14:55

bss a écrit: Vous avez mal au crane ????

Non même pas mal ;) Tout çà est assez logique. Je rajouterais qu'un espace généreux doit être prévu pour le traitement acoustique. Y compris sur les murs latéraux... même au détriment de la largeur de l'écran... je vais me faire tuer :-?

La largeur de l'écran en valeur absolue n'est pas la valeur à prendre en compte. Le nombre et la largeur des sièges, l'angle de vision et l'emplacement des enceintes acoustiques déterminent les dimensions intérieures. La largeur de l'écran en découle.

Par exemple prenons comme base un canapé de trois places comme celui-ci, les recommandations THX et Dolby TrueHD pour les surround arrière :
  • largeur canapé : 2.3 m
  • espace latéral 1m de chaque côté
  • traitement acoustique : 50 cm de chaque côté
  • structure et doublage : 30 cm de chaque côté
  • largeur totale : 5.9 m
  • largeur écran : env. 290 cm
  • Surface visible : 26.6 m2
Ce qui donne schématiquement :
Image
Ce plan simplifié ne prend pas en compte la ou les portes, le local technique, la ventilation, climatisation, etc... (ni même le bar...)

bss a écrit: Les vitesses doivent rester faibles (NR20/soufflage/1,5m/s, reprise/1,8m/s)

Oui les vitesses doivent rester faibles, mais d'où tenez-vous ces valeurs ?
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 25 Jan 2010 15:21

COS : 0.40
De mémoire, SHON actuelle de 123m2 environ, Terrain de 525m2 donc il me reste (525 * 0.4) - 123 = 87m2 de SHON

Je vérifie ce soir et corrige si besoin :-? ...

A noter que concernant l'extension, si je fait un sous sol, au dessus, j'aimerai bien quelque chose comme cela à la place de la terasse actuelle (c'est un budget, il est sûr ... :oops: ) :
Image
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2469
Inscription Forum: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline

Message » 25 Jan 2010 15:35

ClementW a écrit:
bss a écrit: Vous avez mal au crane ????

Non même pas mal ;) Tout çà est assez logique. Je rajouterais qu'un espace généreux doit être prévu pour le traitement acoustique. Y compris sur les murs latéraux... même au détriment de la largeur de l'écran... je vais me faire tuer :-?


JPL me disait qu'il préconisait en général, entre 20 et 30 cm (thermique + acoustique ?) :-? , et effectivement, ca bouffe pas mal d'espace déjà ...
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2469
Inscription Forum: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline

Message » 25 Jan 2010 16:29

oui 50 cm c'est confortable et permet un traitement acoustique large bande sur la totalité de la surface de la salle. Il y a moyen de se restreindre un peu, éventuellement au dépend de l'homogénéité du champ diffus et/ou de la qualité de la réponse en fréquence, surtout dans le bas medium et dans le grave.
ClementW
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 638
Inscription Forum: 09 Mar 2007 10:23
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 25 Jan 2010 18:26

50cm par paroi :o ? tout est envisageable, si le budget et la surface disponible suivent,
mais ca commence vraiment à faire beaucoup : je ne doute pas des compétences de chacun, mais en étant pragmatique, qui peut se permettre de perdre 50 cm par paroi / coté ?? :roll: ... à part Crésus :lol:

De plus, ce choix technique est il plus ou moins lié à la nature de la pièce ? peut il varier selon la pièce ?

si tu as 5m utile avant traitement / isolation, tu te retrouves avec 4m projet fini, c'est bien ca ? et qu'il y a t'il dans ces 50cm (un exemple) par curiosité, LDR ??
Akoustics
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2469
Inscription Forum: 01 Juin 2004 11:58
Localisation: Seine-et-Marne
  • offline

Message » 25 Jan 2010 19:21

ClementW a écrit:
bss a écrit: Les vitesses doivent rester faibles (NR20/soufflage/1,5m/s, reprise/1,8m/s)

Oui les vitesses doivent rester faibles, mais d'où tenez-vous ces valeurs ?


désolé, je ne peux dévoiler toutes mes sources, certaines personnes me font confiance c'est tout. :wink:
Dernière édition par bss le 25 Jan 2010 21:12, édité 1 fois.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline

Message » 25 Jan 2010 19:26

50 cm d'épaisseur incluant les parois (isolation phonique et thermique) + le traitement acoustique, c'est une bonne évaluation a mon avis, dans votre projet en tout cas.
Dernière édition par bss le 25 Jan 2010 21:15, édité 1 fois.
bss
 
Messages: 1718
Inscription Forum: 13 Fév 2006 20:28
  • offline


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message