Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Snatcher et 41 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

On vit une époque formidable

Message » 13 Mai 2005 14:58

Il avait un N sur chaque fesse, et tout le monde a lu NON, c'est de l'interprétation ? :wink:
lameugne
 
Messages: 771
Inscription Forum: 21 Aoû 2003 17:47
Localisation: 92
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Mai 2005 14:58

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Mai 2005 15:55

lameugne a écrit:Il avait un N sur chaque fesse, et tout le monde a lu NON, c'est de l'interprétation ? :wink:


Je ne sais pas, je ne sais pas non plus s'il s'appelait bOb

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 13 Mai 2005 18:22

En tout cas, on ne peut pas reprocher à ses arguments de manquer de fondements. :mdr:
wooster
 
Messages: 337
Inscription Forum: 19 Mar 2004 19:31
Localisation: Compiègne
  • offline

Message » 17 Mai 2005 10:06

Rocco Siffredi dans la 5ieme


Des étalons italiens dopés au Viagra saisis par la police

ROME, 16 mai - La police italienne a découvert un hippodrome clandestin où la mafia locale organisait des courses truquées avec des chevaux dopés au Viagra et à d'autres médicaments.
La piste, construite illégalement, utilisée dans le plus grand secret et que les initiés désignaient sous le nom de code de "Miss Charmet", est située à proximité de la ville de Naples, berceau de la Camorra, version napolitaIne de la Mafia sicilienne.
"Nous pouvons certifier l'usage du fameux (médicament) Viagra pour améliorer les performances des chevaux", a déclaré le commandant de police Mario Pantano à des télévisions locales.
L'hippodrome et les chevaux ont été confisqués par la police qui les estime à une valeur totale de cinq millions d'euros.
Aucun détail n'a été donné sur la façon dont le Viagra, utilisé pour soigner l'impuissance sexuelle masculine, pouvait influer sur la vitesse des chevaux. /FL
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 17 Mai 2005 11:02

Le lycée, c'était quand même le bon temps...


Sexe, bière et rock'n roll: la bacchanale avant le bac en Norvège

OSLO (AFP) - Avoir des rapports sexuels avec 17 personnes en autant de jours, vider une caisse de bières en 24 heures, embrasser un élève du même sexe: quand revient le mois de mai, les lycéens norvégiens fêtent le baccalauréat sans retenue et ce, deux semaines... avant le début des épreuves.

Suivant une tradition bien établie, quelque 30.000 adolescents en fin de scolarité se livrent chaque année à une gigantesque célébration qui s'étale sans discontinuer du 1er au 17 mai, jour de la fête nationale et point culminant des réjouissances.

"Ces festivités ont le même parfum de libération qu'un carnaval dans les pays méditerranéens: on fait une pause dans le déroulement normal de l'existence, on met un costume et un masque, et on fait tout ce qui est interdit le reste de l'année", explique à l'AFP l'anthropologue Allan Sande, auteur d'une thèse sur le sujet.

Reconnaissables à leurs uniformes rouges ou bleus, les "russ" --leur appellation officielle-- doivent relever des défis pour gagner le droit de punaiser des trophées symboliques sur leur béret.

Il faut par exemple rester éveillé pendant 72 heures, manger une fourmi, aller en classe en sous-vêtements ou faire l'amour en forêt.

"C'est vrai qu'il y a quelques défis qui sont +limite+ mais on a adouci beaucoup de règles cette année pour des motifs de santé", souligne Anette Sophie Fuglesang, désignée présidente des "russ" d'Oslo.

"Avant, on devait boire une caisse de bières en six heures au lieu de 24 aujourd'hui, et toutes les références au sexe sont accompagnées d'une mention recommandant l'usage de préservatifs", dit-elle, la voix cassée.

Le mot "russ" est dérivé du latin "Cornua Depositurus" ("enlever la corne"), qui renvoie à une tradition ancienne au cours de laquelle un censeur retirait une corne montée sur le front des étudiants pour leur annoncer qu'ils avaient réussi l'examen d'admission à l'université.

Le mot ressemble aussi phonétiquement au vocable "rus" qui signifie "ivresse" en norvégien.

De fait, l'alcool coule à flots dans les rassemblements d'élèves généralement tout juste âgés de 18 ans, l'âge légal pour pouvoir acheter de la bière en supermarché.

Pour bon nombre, il s'agit d'une initiation: premiers rapports sexuels, première consommation importante d'alcool...

Cela peut avoir des suites tragiques. Ces dernières années, plusieurs adolescents sont morts de méningite, favorisée par la promiscuité, ou dans des accidents de la route alors que des jeunes filles ont été violées par des condisciples ou des individus rôdant près des lieux de festivités.

La fête est démesurée, les sommes d'argent aussi. Réunis en petits groupes, les "russ" achètent des bus qu'ils équipent de hauts-parleurs plus imposants les uns que les autres.

Cette année, 28 lycéens de Baerum, faubourg chic d'Oslo, ont ainsi investi près de 800.000 couronnes (environ 100.000 euros) dans un "russebuss".

Le redoublement n'existe pas en Norvège, mais célébrer le bac avant même de l'avoir passé peut paraître incongru.

On le doit aux autorités qui ont tenté de mettre un bémol aux festivités en 1984 en déplaçant l'examen de mai à début juin pour le rapprocher des vacances d'été. Du coup, les élèves ont avancé, mais aussi allongé, leurs réjouissances.

"Ce n'est pas mon rôle d'interdire la fête des +russ+ mais celle-ci empiète sur l'année scolaire et nous recevons beaucoup de rapports qui font état d'élèves assoupis ou perturbateurs", confie à l'AFP la ministre de l'Education Kristin Clemet.

Et pour cause: crier "skaal" ("santé") toutes les cinq minutes en classe ou passer toute une heure de cours sous le pupitre peuvent rapporter un galon.

Impuissant face à la soif de fête des lycéens, le gouvernement envisage maintenant de ramener les épreuves du bac en mai pour permettre aux candidats de passer l'examen à peu près sobres.
Seb80
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 31 Mar 2004 16:11
  • offline

Message » 17 Mai 2005 11:05

Je sens que je vais aller installer un cabinet de psy chez les aussies :

Australie: de plus en plus de chiens et chats sous antidépresseurs

SYDNEY (AFP) - Un nombre croissant de chiens et de chats en Australie prennent des antidépresseurs pour combattre des troubles obsessionnels compulsifs (Toc), a indiqué mardi la presse locale.

Environ 3 à 6% des chiens et des chats du pays souffriraient de ce mal, que les propriétaires identifient en voyant leur animal se mordre la queue, tourner sur lui-même, courir après son ombre, marcher tout doucement ou encore se lécher sans fin, a indiqué le Daily Telegraph.

Robert Stabler, vétérinaire cité par le journal, a expliqué que la combinaison de certains gènes et l'environnement de l'animal, avec des écoles et des magasins proches des habitations et sources d'excitation, étaient à l'origine de ces comportements.

M. Stabler, qui doit aborder ce problème cette semaine lors de la conférence annuelle de l'Association australienne des vétérinaires, a indiqué que les maîtres pouvaient aussi transmettre leur stress à leur animal après une dure journée de travail. "Le chien pourrait sentir l'odeur de l'adrénaline de son maître ou voir changer le langage de son corps. Il se peut qu'il essaie par exemple d'attirer l'attention en tournant sur lui-même", a-t-il déclaré.
Seb80
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 31 Mar 2004 16:11
  • offline

Message » 17 Mai 2005 11:27

Sympa tout ça, mais le principe du post, c'est de copier / coller Yahoo insolite ?
fairway
 
Messages: 86
Inscription Forum: 05 Oct 2003 17:41
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 17 Mai 2005 11:29

Un peu oui, :mdr:

Si tu as du lourd, fais nous en profiter ;-)
Seb80
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 31 Mar 2004 16:11
  • offline

Message » 17 Mai 2005 12:04

fairway a écrit:Sympa tout ça, mais le principe du post, c'est de copier / coller Yahoo insolite ?


C'est pas yahoo insolite pour moi....

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 17 Mai 2005 12:11

Seb80 a écrit:Le lycée, c'était quand même le bon temps...


Cela peut avoir des suites tragiques. Ces dernières années, plusieurs adolescents sont morts de méningite, favorisée par la promiscuité, ou dans des accidents de la route alors que des jeunes filles ont été violées par des condisciples ou des individus rôdant près des lieux de festivités.
]


:o :o Quelqu'un peut m'expliquer le rapport ???

la meningite c'est une nouvelle MST ??? :roll:
jujulolo
 
Messages: 23397
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 17 Mai 2005 12:26

jujulolo a écrit:
Seb80 a écrit:Le lycée, c'était quand même le bon temps...


Cela peut avoir des suites tragiques. Ces dernières années, plusieurs adolescents sont morts de méningite, favorisée par la promiscuité, ou dans des accidents de la route alors que des jeunes filles ont été violées par des condisciples ou des individus rôdant près des lieux de festivités.
]


:o :o Quelqu'un peut m'expliquer le rapport ???

la meningite c'est une nouvelle MST ??? :roll:


Non mais c'est viral. (quoi que le bourrage de crâne...)

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 17 Mai 2005 13:13

ORLÉANS (AFP) - Le frère cadet du jeune homme de 18 ans agressé samedi à la tronçonneuse à Orléans (Loiret) a été interpellé et placé en garde à vue, a-t-on appris lundi de source proche de l'enquête.

L'adolescent, âgé de 16 ans, a reconnu les faits en garde à vue sans pouvoir les expliquer, a indiqué la même source.

Il devrait être déféré au parquet mardi matin et présenté dans la foulée à un juge d'instruction. Il pourrait retenir la préméditation en le mettant en examen, écartant ainsi l'hypothèse d'une dispute soudaine entre frères, a précisé cette source.

Son frère aîné, un jeune homme de 18 ans, avait été retrouvé samedi gisant dans son sang en pleine rue à Orléans, le visage gravement mutilé, après avoir été agressé à la tronçonneuse.

La victime, qui a perdu un oeil et dont un bras a été en partie sectionné, a du être opérée par des médecins sur place dans une ambulance des pompiers, avant d'être admise au centre hospitalier régional (CHR) d'Orléans-la Source. Son état était toujours jugé préoccupant par les médecins lundi soir.

L'agression aurait eu lieu dans l'enceinte de la demeure familiale, une maison cossue d'un quartier résidentiel situé entre Saint-Jean-de-Braye et Orléans. Pour échapper à son agresseur, le frère aîné n'a eu d'autres recours que de se traîner dans la rue, écrit le quotidien La République du Centre dans son édition à paraître mardi.

Le frère cadet de la victime se serait, lui, enfui à pied vers le centre-ville après les faits. Les policiers l'ont retrouvé prostré, dimanche matin, sur le parking d'une grande surface.

Les enquêteurs se sont efforcés lundi de cerner la personnalité de cet adolescent scolarisé en première scientifique au lycée privé catholique Sainte-Croix-Sainte-Euverte d'Orléans. Selon La République du Centre, son "parcours scolaire était exemplaire", à l'image de celui de son frère, élève de terminale dans le même établissement.

Les deux frères sont décrits par leurs professeurs et camarades comme "brillants", "gentils", "équilibrés", "adorables".

Les relations du frère cadet avec la victime "ne semblaient pas conflictuelles, ni entachées d'une silencieuse animosité", écrit la République du Centre sur la foi d'informations recueillies dans leur entourage.

Une cellule d'aide psychologique a été mise en place dans leur lycée. Le chef d'établissement, Philippe Gougeon, y évoquait lundi "une affaire incompréhensible".
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 17 Mai 2005 13:14

Un "conflit sentimental" se solde par un meurtre au sabre à l'hôpital Necker


PARIS (AFP) - Un employé aux cuisines de l'hôpital Necker à Paris (XVe) a été tué samedi soir à coups de sabre sur son lieu de travail par un homme avec lequel il vivait, à la suite d'un "conflit sentimental", selon la police.

Le meurtrier présumé, âgé de 53 ans, qui s'est rendu peu après les faits à la police, a été placé en garde à vue dimanche en fin de matinée à la 3e division de police judiciaire (DPJ) de la préfecture de police, chargée de l'enquête.

Il avait été initialement conduit à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police, car il semblait ne pas jouir de toutes ses facultés.

"A priori, ils vivaient ensemble depuis le mois de janvier", a-t-on précisé de source policière, ajoutant qu'"un conflit sentimental" entre la victime, âgée de 34 ans, et son compagnon était à l'origine du meurtre, commis au moyen d'un "petit sabre japonais", selon la police.

La directrice de l'hôpital Isabelle Lesage a qualifié ce meurtre d'"affaire totalement privée qui ne concerne pas le fonctionnement" de l'établissement.

Au cours d'un point de presse dans l'enceinte de l'hôpital Necker, qui compte quelque 600 lits (enfants et adultes), des responsables ont raconté l'agression.

L'homme a pénétré peu avant 19h00 dans l'hôpital, "une arme blanche de petite taille" dissimulée sous son manteau, selon Mme Lesage.

Le Groupement hospitalier universitaire Ouest, "Hôpital Necker - enfants malades", l'un des 39 hôpitaux de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), est un ensemble de 28 pavillons répartis sur huit hectares, rue de Sèvres, à quelques centaines de mètres de la gare Montparnasse.

Selon Alain Lepère, responsable de garde à la direction de l'AP-HP, l'agresseur "connaissait l'hôpital puisqu'il savait où son ami travaillait".

Il s'est rendu directement dans les cuisines, où il a porté plusieurs coups d'une arme blanche à la victime, avant de s'enfuir dans la confusion qui a suivi. Le meurtrier présumé s'est ensuite rendu, avec son sabre ensanglanté sur lui, au commissariat central du XIVe, avenue du Maine, à 1.500 mètres de l'hôpital.

Interrogé sur les mesures de sécurité à Necker, M. Lepère a expliqué que des contrôles sont effectués à l'entrée des voitures. Le service de sécurité "était très présent samedi soir puisqu'il y avait quatre agents de sécurité", un nombre "suffisant" un samedi soir, a-t-il affirmé.

Assurant que le personnel de sécurité était "intervenu avec beaucoup de courage", M. Lepère a souligné que "l'hôpital est un lieu public dans lequel on peut entrer et il est hors de question que nous entourions un hôpital de hauts murs pour le rendre inaccessible".
claram
 
Messages: 3117
Inscription Forum: 01 Mar 2002 2:00
Localisation: du NEUF CINQ
  • offline

Message » 17 Mai 2005 20:55

Eldudo a écrit:
jujulolo a écrit:
Seb80 a écrit:Le lycée, c'était quand même le bon temps...


Cela peut avoir des suites tragiques. Ces dernières années, plusieurs adolescents sont morts de méningite, favorisée par la promiscuité, ou dans des accidents de la route alors que des jeunes filles ont été violées par des condisciples ou des individus rôdant près des lieux de festivités.
]


:o :o Quelqu'un peut m'expliquer le rapport ???

la meningite c'est une nouvelle MST ??? :roll:


Non mais c'est viral. (quoi que le bourrage de crâne...)

Là ou il y a un doute, c'est quand on associe lycéen et méningite...si vous avez été sur le site de la wesh-wesh attitude, vous comprendrez de quoi je parle...zavez déjà vu un cul de jatte avec des cors aux pieds, vous ?

ed
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 17 Mai 2005 20:57

Eldudo a écrit:
jujulolo a écrit:
Seb80 a écrit:Le lycée, c'était quand même le bon temps...


Cela peut avoir des suites tragiques. Ces dernières années, plusieurs adolescents sont morts de méningite, favorisée par la promiscuité, ou dans des accidents de la route alors que des jeunes filles ont été violées par des condisciples ou des individus rôdant près des lieux de festivités.
]


:o :o Quelqu'un peut m'expliquer le rapport ???

la meningite c'est une nouvelle MST ??? :roll:


Non mais c'est viral. (quoi que le bourrage de crâne...)
ed


Là ou il y a un doute, c'est quand on associe lycéen et méningite...si vous avez été sur le site de la wesh-wesh attitude, vous comprendrez de quoi je parle...zavez déjà vu un cul de jatte avec des cors aux pieds, vous ?
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message