Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Tous les câbles : modulation, alimentation, enceinte

Optimisation contact : quelle fourche ?

Message » 23 Fév 2013 15:38

Je cherche à optimiser les contacts de mes cables HP. Jusqu’à présent ils sont fixés des 2 côtés ampli et enceintes par vis. Les extrémités des cables sont serties dans des douilles en cuivres. Ce que je reproche à ce type de fixation, c’est que le contact entre le cable et les connecteurs est principalement ponctuel, d’où mon désir d’utiliser des fourches (ou des œillets).

Que me conseillez-vous parmi ces 3 types de connecteurs (classés du moins cher au plus cher) :

- Matériau cheap (bronze, laiton ?) et placage douteux, à souder :
Image

- Plus cher, cuivre ultrapur, placage spécial, système antivibrations, à souder :
Image

- Bien plus cher, matériaux de 1ère qualité, finition exemplaire, antivibrations, mais à visser après avoir serti une cosse :
Image

Merci pour votre aide !
:friend:
Halx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1230
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid

Annonce

Message par Google » 23 Fév 2013 15:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Fév 2013 18:47

Hi,

Un jour il y a longtemps déjà j'ouvris un ampli high end Classé CA200.
Que vis-je de l'autre côté du bornier ?
des fiches du premier type, des œillets.
Que fis-je ?
J'achetais le même type de fiches chez LM, à sertir siouplais et ce fut le bonheur. Gros intérêt des ces prises elles sont inarrachables par Bambini.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 23 Fév 2013 20:17

Halx a écrit:Je cherche à optimiser les contacts de mes cables HP. Jusqu’à présent ils sont fixés des 2 côtés ampli et enceintes par vis. Les extrémités des cables sont serties dans des douilles en cuivres. Ce que je reproche à ce type de fixation, c’est que le contact entre le cable et les connecteurs est principalement ponctuel, d’où mon désir d’utiliser des fourches (ou des œillets).


Indépendamment du point de savoir si ce que j'ai mis en gras est réellement un problème ou non, est-ce que cela t'a, concrètement, causé un souci quelconque ?

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10295
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Fév 2013 21:27

dinococus a écrit:Hi,

Un jour il y a longtemps déjà j'ouvris un ampli high end Classé CA200.
Que vis-je de l'autre côté du bornier ?
des fiches du premier type, des œillets.
Que fis-je ?
J'achetais le même type de fiches chez LM, à sertir siouplais et ce fut le bonheur. Gros intérêt des ces prises elles sont inarrachables par Bambini.


Pour info, le module supérieur de la Cabasse KARISSIMA (30K €) est relié par du SPEAKON (en interne) au cross-over. On arrête pas le progrès.
poussi_pousse
 
Messages: 640
Inscription: 17 Sep 2009 14:05
Localisation: Ct-Fd / Gergovie Val d'Allier

Message » 23 Fév 2013 21:49

Scytales a écrit:
Halx a écrit:Je cherche à optimiser les contacts de mes cables HP. Jusqu’à présent ils sont fixés des 2 côtés ampli et enceintes par vis. Les extrémités des cables sont serties dans des douilles en cuivres. Ce que je reproche à ce type de fixation, c’est que le contact entre le cable et les connecteurs est principalement ponctuel, d’où mon désir d’utiliser des fourches (ou des œillets).


Indépendamment du point de savoir si ce que j'ai mis en gras est réellement un problème ou non, est-ce que cela t'a, concrètement, causé un souci quelconque ?


Hélas oui. Jusqu'à présent je n'utilisais pas de connecteurs, mes cables étant terminés par des cosses serties sans plus. Donc le contact entre les cables et l'ampli et les enceintes est principalement ponctuel. J'utilisais un bridge maison fait du même cable lui aussi serti de cosses. Un soir j'ai voulu testé le bi-câblage, j'ai donc viré le bridge maison. L'équilibre du son a changé radicalement. En plus mat, plus neutre, plus terne. Surpris par ce changement important (le bi-cablage en principe n'apporte qu'un léger mieux dans les aigus) je me suis mis à suspecter le bridge et ses contacts. Pour en avoir le coeur net, j'ai donc décidé de le supprimer et d'unir les 2 filtres HF et BF directement en vissant les connecteurs qui sont de l'autre côté du bornier puis de rebrancher les câbles HP en mono câblage. Bingo. Même son qu'en bi-câblage. C'est à dire que le son "loudness" que j'avais avant, plus brillant, plus séducteur était très probablement conséquent de la présence du bridge : un bridge comme le mien ajoute 4 contacts ponctuels, donc 4 résistances de contact, ce qui doit perturber la contre-réaction de l'ampli. Du coup, j'ai décidé de réduire au max ces résistances de contact en utilisant des fourches.

J'ajouterai comme signalé par ailleurs sur un autre fil que l'utilisation d'un lubrifiant de contact a considérablement adouci le son. Ce qui tend à démontrer que j'ai vraiment un problème avec la façon dont mes câbles sont connectés.
Dernière édition par Halx le 23 Fév 2013 22:01, édité 2 fois.
Halx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1230
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid

Message » 23 Fév 2013 21:56

dinococus a écrit:Hi,

Un jour il y a longtemps déjà j'ouvris un ampli high end Classé CA200.
Que vis-je de l'autre côté du bornier ?
des fiches du premier type, des œillets.
Que fis-je ?
J'achetais le même type de fiches chez LM, à sertir siouplais et ce fut le bonheur. Gros intérêt des ces prises elles sont inarrachables par Bambini.


100% d'accord. D'ailleurs mes 801 sont équipées d'un vulgaire bornier à 10€. Suite au démontage pour unir les entrées LF et BF, j'ai bien vu que les ingénieurs de BW ne se prenaient pas trop la tête à ce sujet il y a 20 ans. Maintenant c'est différent. Donc je suis tenté par l'option œillets à 1€. Mais qu'en est-il de la solidité, de la tenue dans le temps et des vibrations ? Je pense aussi à découpler le bornier par des moyens du bord donc les fourches antivibrations pourraient être un plus, si leur efficacité est avérée.
Halx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1230
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid

Message » 23 Fév 2013 22:59

Salut Halx.

Les WBT c'est la Rolls en matière de connecteurs (en qualité et.. en prix).

L'amortissement des 0680 a pour autre intérêt celui de permettre un serrage d'une efficacité incomparable et donc d'une résistance de contact très faible.
Attention le modèle 0680 de ta photo devient difficile à trouver, il est remplacé par 0681 où le matériau utilisé pour la conduction est du cuivre pur et non l'alliage du 0681.
À recommander si tu souhaites éviter la soudure et conserver la continuité du métal conducteur.
Il te faudra cependant encore terminer les câbles par des embouts à l'aide de douilles (WBT en fournit d'excellentes) surtout si les brins sont nombreux et fins.
Tu dois être averti que la manipulation réclame de la précision : c'est de la haute couture sur-mesure !

Les œillets ont du bon mais quid du matériau utilisé ? La surface de contact n'est pas énorme et la liaison au câble est aléatoire... pas vraiment prévue pour le sertissage.
Il faut d'ailleurs s'assurer que la section est compatible avec celle du câble hp.
Enfin, raison tu as d'aller voir derrière le bornier des enceintes qui peut réduire à néant tout ce que tu feras à l'extérieur.
Michel.

La configuration dans mon profil


La musique, parole la plus profonde de l'âme (R. Rolland)
euraudio
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 414
Inscription: 08 Avr 2006 12:13
  • offline

Message » 23 Fév 2013 23:54

Merci pour tes conseils. Ta remarque sur la compatibilité de la section me semble très judicieuse. Mes câbles font 5,2mm2. Cela dit, l'intérieur des enceintes semble équipé avec du câble de moindre section.

Concernant les WBT, c'est bien la nécessité de sertir les extrémités pour monter les fourches qui me gêne. Car dans ce cas je ne suis pas plus avancé car mes embouts sont déjà sertis et vissés à force dans les bornes de l'ampli et des enceintes. J'aurais préféré que le système de serrage du câble dans les WBT soit plus direct, par exemple de type «collier».

J'ai l'impression que le 2ème type de fourches répond plus à ce que je recherche : une fois le cable soudé, le contact serait maximum sur tout le trajet ampli <-> enceintes. Concernant son système d'amortissement des vibrations, j'imagine que la fourche est une espèce de ressor comme celui des coupes ongles. À premiere vue, cela a l'air d'une bonne idée mais rien ne démontre son efficacité. Qu'en pensez-vous ?
Halx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1230
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid

Message » 24 Fév 2013 8:55

Halx a écrit:
Scytales a écrit:
Halx a écrit:Je cherche à optimiser les contacts de mes cables HP. Jusqu’à présent ils sont fixés des 2 côtés ampli et enceintes par vis. Les extrémités des cables sont serties dans des douilles en cuivres. Ce que je reproche à ce type de fixation, c’est que le contact entre le cable et les connecteurs est principalement ponctuel, d’où mon désir d’utiliser des fourches (ou des œillets).


Indépendamment du point de savoir si ce que j'ai mis en gras est réellement un problème ou non, est-ce que cela t'a, concrètement, causé un souci quelconque ?


Hélas oui. Jusqu'à présent je n'utilisais pas de connecteurs, mes cables étant terminés par des cosses serties sans plus. Donc le contact entre les cables et l'ampli et les enceintes est principalement ponctuel. J'utilisais un bridge maison fait du même cable lui aussi serti de cosses. Un soir j'ai voulu testé le bi-câblage, j'ai donc viré le bridge maison. L'équilibre du son a changé radicalement. En plus mat, plus neutre, plus terne. Surpris par ce changement important (le bi-cablage en principe n'apporte qu'un léger mieux dans les aigus) je me suis mis à suspecter le bridge et ses contacts. Pour en avoir le coeur net, j'ai donc décidé de le supprimer et d'unir les 2 filtres HF et BF directement en vissant les connecteurs qui sont de l'autre côté du bornier puis de rebrancher les câbles HP en mono câblage. Bingo. Même son qu'en bi-câblage. C'est à dire que le son "loudness" que j'avais avant, plus brillant, plus séducteur était très probablement conséquent de la présence du bridge : un bridge comme le mien ajoute 4 contacts ponctuels, donc 4 résistances de contact, ce qui doit perturber la contre-réaction de l'ampli. Du coup, j'ai décidé de réduire au max ces résistances de contact en utilisant des fourches.

J'ajouterai comme signalé par ailleurs sur un autre fil que l'utilisation d'un lubrifiant de contact a considérablement adouci le son. Ce qui tend à démontrer que j'ai vraiment un problème avec la façon dont mes câbles sont connectés.


La résistance de contact au niveau des connexions n'a aucune raison de perturber la contreréaction de l'amplificateur. :wtf: :wtf: :wtf:

Je vois dans ta signature que tu as un Musical Fidelity KW 500 : pourquoi ne pas faire monter des prises SPEAKON côté ampli, puisque ce dernier est doté de ce type de bornier et de l'autre... ce que tu veux : fourches ou pourquoi pas bananes de labo.

Les grosses WBT que tu as montrées plus haut, j'en ai eu. Franchement, à moins d'avoir un bornier adapté sur les enceintes ou l'ampli, je ne les trouve pas pratique du tout. À cause de l'épaisseur de la fourche, je ne pouvais pas serrer suffisamment les bornes à vis de mon ampli, qui avaient du coup une fâcheuse tendance à se desserrer à tout bout de champ.

En aparté : ta signature n'est pas conforme à l'article 6.2 de la Charte HCFR. Je t'invite à la mettre sans délai en conformité.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10295
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 24 Fév 2013 17:00

D'après les données du fabricant, chacun de mes câbles HP à une résistance totale de boucle de 0,027 ohm.

D'après cette étude scientifique qui étudie la valeur de la résistance de contact fonction du serrage, chaque contact ponctuel posséderait une résistance voisine de 0,03 ohm. On est dans le même ordre de grandeur que celle du câble. Ce n'est donc pas négligeable. C'est à dire qu'un contact parfait mais ponctuel double la résistance total dans le cas par ex. de mes câbles. Évidemment en réalité une surface plane en contact avec une autre surface se fait au moyen d'au moins trois points. Dans ce cas la résistance de contact tombe à 0,01 ohm. Multipliée par 4 pour les 4 contacts enceinte-câble-ampli, on retombe sur le même ordre de grandeur que la résistance du câble. Tout ce raisonnement n'est qu'une grossière approximation étant donnée que les surfaces en contact ne sont pas parfaitement planes mais il donne une idée de l'importance d'optimiser le contact. Dans le cas de mauvais contacts doublant la résistance totale du câble, c'est comme si on divisait par deux la section du câble. Vu le prix de certains câbles de forte section, ce n'est pas à négliger. De plus, les câbles s'oxydent en priorité là où ils sont soumis à des contraintes mécaniques (frottements, torsions dus au serrage) qui sont précisément les points de contact, ce qui n'aide pas non plus. Voilà grosso modo mon raisonnement, imparfait bien sûr, en attente d'en apprendre davantage sur le sujet.
Halx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1230
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid

Message » 25 Fév 2013 20:30

Bonjour ,pourquoi ne pas enlever tout simplement ces douilles pour que le contact se fasse directe entre le câble et les borniers ? Sur un autre post j'ai pu lire que le mieux était qu'il y est le moins de connection possible.Je ne suis pas expert mais si tu veux mettre à tout prix une fourche il vaudrais mieux peut-être en choisir une qui se soude pour que le câble et la fourche ne fasse qu'un non? Pourquoi juste celle-là qui sont en pru cuivre http://www.audiophonics.fr/mundorf-four ... -3159.html ou http://www.audiophonics.fr/mundorf-four ... -3156.html .Je pense qu'il y en a assez non ?Le principal c'est le matériaux pour la conductivité ?
Pour ma part je tourne avec des câbles nu sur les borniers ,ne serait-ce pas le mieux ?
avrsaintsa
 
Messages: 353
Inscription: 22 Mar 2010 13:42
Localisation: Bouche du Rhône
  • offline

Message » 25 Fév 2013 21:12

Halx a écrit:D'après les données du fabricant, chacun de mes câbles HP à une résistance totale de boucle de 0,027 ohm.

D'après cette étude scientifique qui étudie la valeur de la résistance de contact fonction du serrage, chaque contact ponctuel posséderait une résistance voisine de 0,03 ohm. On est dans le même ordre de grandeur que celle du câble. Ce n'est donc pas négligeable. C'est à dire qu'un contact parfait mais ponctuel double la résistance total dans le cas par ex. de mes câbles. Évidemment en réalité une surface plane en contact avec une autre surface se fait au moyen d'au moins trois points. Dans ce cas la résistance de contact tombe à 0,01 ohm. Multipliée par 4 pour les 4 contacts enceinte-câble-ampli, on retombe sur le même ordre de grandeur que la résistance du câble. Tout ce raisonnement n'est qu'une grossière approximation étant donnée que les surfaces en contact ne sont pas parfaitement planes mais il donne une idée de l'importance d'optimiser le contact. Dans le cas de mauvais contacts doublant la résistance totale du câble, c'est comme si on divisait par deux la section du câble. Vu le prix de certains câbles de forte section, ce n'est pas à négliger. De plus, les câbles s'oxydent en priorité là où ils sont soumis à des contraintes mécaniques (frottements, torsions dus au serrage) qui sont précisément les points de contact, ce qui n'aide pas non plus. Voilà grosso modo mon raisonnement, imparfait bien sûr, en attente d'en apprendre davantage sur le sujet.


Pour moi tu as bien plus de 3 points de contact, car il faut prendre en compte les petites deformations des materiaux en contact. Surtout avec des fourches (ou autre systeme a vis) car la pression due au serrage est importante.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 25 Fév 2013 21:50

Plutôt d'acc avec ça tu aurais 3 points de contacte avec un cylindre rigide (comme les douilles que tu as) avec une fourche c'est des surface de contacte
avrsaintsa
 
Messages: 353
Inscription: 22 Mar 2010 13:42
Localisation: Bouche du Rhône
  • offline

Message » 25 Fév 2013 22:03

avrsaintsa a écrit:Bonjour ,pourquoi ne pas enlever tout simplement ces douilles pour que le contact se fasse directe entre le câble et les borniers ? Sur un autre post j'ai pu lire que le mieux était qu'il y est le moins de connection possible.Je ne suis pas expert mais si tu veux mettre à tout prix une fourche il vaudrais mieux peut-être en choisir une qui se soude pour que le câble et la fourche ne fasse qu'un non? Pourquoi juste celle-là qui sont en pru cuivre http://www.audiophonics.fr/mundorf-four ... -3159.html ou http://www.audiophonics.fr/mundorf-four ... -3156.html .Je pense qu'il y en a assez non ?Le principal c'est le matériaux pour la conductivité ?
Pour ma part je tourne avec des câbles nu sur les borniers ,ne serait-ce pas le mieux ?


Merci pour ton conseil. Moi non plus, je ne suis pas expert mais le doute et la curiosité sont nos alliés ! :)

En fait les douilles servent surtout à compresser et protéger les torons du câble pour ne pas les abîmer une fois serrés par la vis du bornier ou du connecteur. Malheureusement le sertissage amateur ne protége pas l'embout de l'oxydation et donc de la dégradation de la conductivité car il laisse passer l'air. En plus si tu utilises une pince quelconque plus dure que le métal de la douille, tu vas l'abîmer et le pliage dégénèrera en oxydation. La douille une fois sertie ne présente pas un profil plat comme une fourche mais en "c". Donc à mon avis ce n'est pas non plus l'idéal. Cardas utilise une puissante presse hydraulique pour réaliser un sertissage parfait complètement étanche mais c'est hors de prix.
L'absence de douille, même si à court terme assure une meilleure conductivité, rend l'extrémité du câble encore plus fragile et vulnérable aux torsions et frottements qui, à moyen terme, dégénèrera en oxydation. L'idéal, pour moi, c'est une soudure de qualité, sur une fourche de qualité dotée d'une surface la plus plate possible et plaquée d'un métal non oxydable et mou pour assurer le meilleur contact possible. Il me semble donc que la qualité de la surface et du placage de la fourche sont primordiales.

@ Lulumusique: Entièrement d'accord. C'est d'ailleurs la fonction du placage en or qui est un métal mou et qui va se déformer pour épouser les irrégularités de surface lors du serrage de la fourche. Mais il me semble quand même que la surface devrait être la plus plate et le placage de la meilleure qualité possibles.
Halx
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1230
Inscription: 17 Déc 2004 2:00
Localisation: Madrid

Message » 25 Fév 2013 22:40

Donc pour toi à la longue les câbles nus se détériorerons et s'oxyderons ,donc j'aurais une perte de signal c'est ça ?
Tu m'as convaincu pour prendre des fourches par contre que penses tu entre celles-ci http://www.audiophonics.fr/mundorf-four ... -3159.html et http://www.audiophonics.fr/mundorf-four ... -3156.html surtout au niveau des revètements or ou argent ? Est-ce que l'argent va faire monter le système dans les aigus ce que je ne veux pas .
avrsaintsa
 
Messages: 353
Inscription: 22 Mar 2010 13:42
Localisation: Bouche du Rhône
  • offline


Retourner vers Câbles

 
  • Articles en relation
    Dernier message