Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pat789 et 12 invités

Tous les câbles : modulation, alimentation, enceinte

Quel câble numérique pour l'audio : si on testait ?

Message » 23 Aoû 2019 10:48

laffreuxgillou a écrit:je prend les familles en photos avec mon appareil relié directement à l'ordi, choix, mini traitement et impression directe...
J'utilise la liaison USB entre appareil et ordi. Comme je prend aléatoirement un enfant ou toute une famille, j'ai besoin de recul donc d'un câble long . Je connecte deux rallonges de 3m en plus du câble de connection à l'appareil photo. Comme je n'imprime que des 10x15 je choisi une petite taille de fichier la S pour info avec de la compression et du jpg bien entendu . Pourquoi des fichiers aussi dégradés?
Parceque bizarrement l'image met un temps fou à arriver à mon écran, tellement longtemps que parfois je me demande s'il ne faut pas refaire la prise de vue.
Le pourquoi technique est simple, l'appareil communique avec l'ordi il lui dit attention je t'envoie un paquet de 16bit ,,, l'ordi lui répond Ok reçu ou non renvoie! d'ou le temps de transfert qui s'allonge.Bien sur si je rajoute encore une rallonge les contraintes l'emportent et plus rien ne passe.
Pour ceux qui auraient la tête dure, quand je fait des reproductions sur statif avec le même appareil, le même ordi relié de la même façon SANS les rallonges , bien que j'utile du RAW bien gros pour les fichiers, le temps de transfert est inférieur à celui de mes ridicules petits fichiers (avec rallonges)

Certains diront "c'est pas pareil" mais si c'est de l'information numérique des zéros et des Hein? .

Quand tu transferts des photos de ton APN vers un PC à l'aide d'un câble USB, c'est un protocole de transfert de fichier avec correction d'erreur qui est utilisé :
-à la connexion, il y a initialisation : le PC demande à l'APN "t'es qui toi ?" l'autre répond "je suis un périphérique de stockage de masse". le PC "Ok j'installe le pilote de transfert de fichier je te dis quand c'est prêt".
- Quand c'est prêt, l'APN en voie ces fichiers par paquet de données contenant un moyen de contrôle d'erreur. Le PC contrôle chaque paquet, si il ne constate pas d'erreur, il dit "Roger, reçu 5/5" à l'APN qui envoie le suivant. Sinon, si erreur "meday, meday" et l'APN lui renvoie le même paquet jusqu'à ce qu'il passe.
- Il y a une tempo au bout de laquelle le PC indiquera que la connexion est perdue.

On voit bien dans ce cas que plus le câble est mauvais, plus longue sera la connexion, mais que tant que l'on reste sous le temps de réponse prévu par le PC, quel que soit le câble, si le PC indique "opération terminée, cap'tain !", c'est que le fichier transféré est arrivé et est parfaitement identique à celui envoyé.
Comme tu le dis toi même, si la photo en JPG compressée est moins bonne que l'original, c'est simplement que tu as décidé d'envoyer une compression plutôt que l'originale car sinon cela prend trop de temps à la transférer par ce câble. Mais le câble aurait aussi bien transféré l'originale : il aurait simplement mis 5 fois plus de temps si le fichier est 5 fois plus gros.

Pour les transferts audio et vidéo, c'est différent : il y a une contrainte de temps car les données doivent arriver avant d'être lues par l'appareil. Il existe donc des protocoles de transferts sans renvoi de données erronées. D'où l'objet de ce sujet, qui est de tester dans quelle mesure la qualité du câble numérique est importante.
robob
 
Messages: 5785
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Aoû 2019 10:48

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Aoû 2019 11:47

Robert64 a écrit:
haskil a écrit:....
Donc, comme je le disais avec un câble USB long, il faut s'assurer du diamètre des conducteurs - la jauge - de façon à ne pas avoir un affaiblissement du signal en bout de ligne : c'est mieux...

Oui, mais pas que. Les pertes en ligne vont aussi dépendre de la constante de pertes diélectriques de l'isolant. Donc sa qualité sur ce paramètre là a aussi son importance.
A+


Bien sur ! Mais on ose juste imaginer que les fils utilisés pour fabriquer un cordon USB répondent à la norme de ce type de câble et que seul le diamètre des conducteurs varie en fonction de la longueur du câble... qu'isolant comme blindage soient standardisés...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52775
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 23 Aoû 2019 12:41

haskil a écrit:...
Bien sur ! Mais on ose juste imaginer que les fils utilisés pour fabriquer un cordon USB répondent à la norme de ce type de câble et que seul le diamètre des conducteurs varie en fonction de la longueur du câble... qu'isolant comme blindage soient standardisés...

Je n'y crois pas une seconde.
Un petit exemple en dehors de l'audio:
La norme française et CEI concernant la composition du cuivre pour les câbles électriques industriels prévoit une teneur en cuivre de 99%, ce qui autorise 1% d'impuretés.
Or certaines impuretés, à des teneurs de quelques dizaines de ppm, rendent le cuivre parfaitement impropre à cet usage. Et cela, la norme n'en dit rien.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4621
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 23 Aoû 2019 14:30

Robert64 a écrit:
haskil a écrit:...
Bien sur ! Mais on ose juste imaginer que les fils utilisés pour fabriquer un cordon USB répondent à la norme de ce type de câble et que seul le diamètre des conducteurs varie en fonction de la longueur du câble... qu'isolant comme blindage soient standardisés...

Je n'y crois pas une seconde.
Un petit exemple en dehors de l'audio:
La norme française et CEI concernant la composition du cuivre pour les câbles électriques industriels prévoit une teneur en cuivre de 99%, ce qui autorise 1% d'impuretés.
Or certaines impuretés, à des teneurs de quelques dizaines de ppm, rendent le cuivre parfaitement impropre à cet usage. Et cela, la norme n'en dit rien.
A+


Encore autre chose, on quitte l'isolant pour revenir au conducteur 8)

Alors on n'ose pas imaginer quoi que se soit :lol: :lol: :lol:

Maintenant sérieusement, quel est le risque qu'un câble - en dehors de l'audio -, électrique industriel puisse être impropre à l'usage qui en est fait en raison de la présence de quelques dizaines de ppm dans la composition de son conducteur ?

S'agissant du câble USB on a bien vu sur Audiosciences que pour les exemplaires testés les différences étaient plus ou moins présentes en fonction du DAC employé... et se situaient à des niveaux où il semble difficile d'entendre les problèmes posés.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52775
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 23 Aoû 2019 14:59

Ah bon, j'ai toujours entendu des différences marquées entre câbles Usb. C'est que mes Dac ne devaient pas valoir la moitié du quart du tiers d'une chaîne nififi vendue par Boulanger, Darty ou même Carrouf...
r11bordo
 
Messages: 1394
Inscription: 26 Aoû 2008 21:24
Localisation: 93
  • offline

Message » 23 Aoû 2019 15:17

haskil a écrit:...
Maintenant sérieusement, quel est le risque qu'un câble - en dehors de l'audio -, électrique industriel puisse être impropre à l'usage qui en est fait en raison de la présence de quelques dizaines de ppm dans la composition de son conducteur ?
...

Tout à fait sérieusement: ça m'est arrivé et ça a coûté très cher à notre société.
Un cuivre (aujourd'hui en grande partie recyclé) contenait 80 ppm de soufre. Or, dans le cuivre, le soufre est toxique pour les joints de grains. Lors du brasage, le soufre, remis en solution, migre au niveau des joints inter granulaires et commence à les détruire. Après, ce n'est qu'une question de temps pour qu'une fissure se mette à progresser et traverse, jusqu'à la rupture. (phénomène dit de "fragilisation dynamique")
Il a fallu changer tous les équipements.
Cela juste pour dire que la conformité à la norme n'est pas une garantie de bon fonctionnement dans une application donnée.
Fin du HS
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 4621
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 23 Aoû 2019 19:53

r11bordo a écrit:Ah bon, j'ai toujours entendu des différences marquées entre câbles Usb. C'est que mes Dac ne devaient pas valoir la moitié du quart du tiers d'une chaîne nififi vendue par Boulanger, Darty ou même Carrouf...


Le prix d'un DAC est loin de renseigner avec certitude sur la pertinence de l'étude qui a précédé sa fabrication...

Depuis que les DAC recadencent le flux en entrée, ce qui pouvait se produire autrefois : un DAC qui n'arrivait pas à accrocher le signal SPD/IF d'une platine un peu étrange comme certaines CEC, pourtant chères, ne se produit plus, sauf cas rare d'un DAC mal conçu ou selon des raisons qui ne tiennent pas à la technique mais à une audiophilie pas toujours bien raisonnable...

PS. Je n'entends pas de différences entre câbles USB, pas non plus entre câbles optiques, entre câbles AES/EBU et pas davantage entre câbles coaxiaux. Et j'en ai entendu, il y a plus de 10... souvenir d'un petit - par la taille - DAC Hermes, meilleur que ceux auxquels il était confronté lors de deux séances de comparaisons dont il me souvient.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52775
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 8:49

haskil a écrit:
Robert64 a écrit:Oui, mais pas que. Les pertes en ligne vont aussi dépendre de la constante de pertes diélectriques de l'isolant. Donc sa qualité sur ce paramètre là a aussi son importance.
A+


Bien sur ! Mais on ose juste imaginer que les fils utilisés pour fabriquer un cordon USB répondent à la norme de ce type de câble et que seul le diamètre des conducteurs varie en fonction de la longueur du câble... qu'isolant comme blindage soient standardisés...


Beaucoup d'applications industrielles sont bien plus exigeantes que ce qui est exigé pour l'USB ou l'audio.

Il y a bien d'autres facteurs qui interviennent que le diamètre de l’âme du conducteur. La qualité des isolants; le filler, le tressage, ... Robert a montré un bel exemple de "problème" que l'on peut rencontrer dans le domaine industriel.

D'autre part, il peut y avoir une confusion avec les câbles USB, en ce sens qu'ils peuvent servir de câble d'alimentation. Dans ce cas, le diamètre du conducteur compte car il faut qu'il soit capable de transférer une petite puissance.

Mais, dans le cas qui nous concerne, il s'agit juste de transfert de data. Le standard USB spécifie une impédance de 90ohms sur la plage de fréquence 100Mhz à 7.5Ghz. A ces fréquences, non seulement le diamètre des conducteurs, mais aussi, l'agencement des 2 conducteurs et la constante diélectrique des isolants ont aussi leur importance.

Et, dans la norme USB, aucun contrainte spécifique sur les isolants,... tout cela est le savoir faire des fabricants est le choix doit découler des caractéristiques définies dans la norme, et en particulier de:
- impédance de 90ohms sur la plage de fréquence 100Mhz à 7.5Ghz
- Flexibilité: X=3.7 x cable diameter
- Temperature 105°C EIA 364-17, Method A.
- Capacitance de contact
- Propagation de groupe
- ...

Cela dit, si l'on se restreint à des longueurs de 1 ou 2m, n'importe quel câble correct devrait faire l'affaire. :wink:
FDDRT
 
Messages: 1179
Inscription: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 9:04

Qui fabrique du câble USB ?

Je ne parle pas des marques commerciales de câbles avec prises aux deux bouts, mais des fabricants de câbles utilisés par les marques commerciales...

Les catalogues des fabricants de câbles donnent toujours des renseignements précieux sur les références qu'ils vendent. Cf. Nexans, par exemple.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52775
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 9:24

"Demandant à Gilles Milot s’il avait réalisé des mesures des Leedh E2 Glass (il est globalement très compliqué de mesurer la réponse de ce type d’enceinte multi-directionnelle sans passer par une mesure multi-points et une pondération de l’influence de l’impact de l’environnement acoustique), il me répondit que les mesures qu’il avait pu prendre des prototypes étaient strictement identiques à celles des enceintes à membrane carbone-epoxy. Et pourtant, la différence à l’écoute était clairement audible.



J’ai horreur de ce genre de situation où la mesure est incapable d’expliquer les informations que mes oreilles transmettent à mon cerveau. On a toujours l’impression désagréable d’être passé à côté de quelque chose d’important, d’avoir été victime d’une erreur de raisonnement, ou bien encore d’avoir été induit en erreur par ses sens... Mais le constat est resté le même tout au long de ce banc d'essai : les Leedh E2 Glass surclassent les E2 sur à peu près tous les critères tout en affichant les mêmes mesures.

Gilles Milot m’a laissé entendre en souriant que l’état de l’art actuel de la mesure d’enceinte acoustique était encore probablement imparfait. Et je n’ai pas eu d’autre choix que d’acquiescer…"


Ce texte est extrait du site de Joël Chevassus, c'est un CR sur les LEEDH GLASS.....

La différence évidente à l'écoute n'est pas mesurable et pourtant elle existe fortement.... j'ai fait la même comparaison en écoutant dans la même journée une paire de LEEDH à membranes carbones puis une paire de LEEDH à membranes verres sur les mêmes électroniques... comme quoi les mesures ne peuvent pas tout expliquer...Après ce qui est vrai pour des enceintes ne l'est peut être pas pour des câbles ??

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM, Dac Lampizator golden gate, préampli Ypsilon, blocs mono Ypsilon Aelius , enceintes Leedh Glass + caisson, câbles Plénitude évidence , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 348
Inscription: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 9:56

Quelles mesures ont été faite aussi ?
Si c'est juste une réponse en fréquence, c'est très loin d'être suffisant pour définir une enceinte (ou un câble).

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
Avatar de l’utilisateur
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 8746
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 10:40

haskil a écrit:Qui fabrique du câble USB ?

Je ne parle pas des marques commerciales de câbles avec prises aux deux bouts, mais des fabricants de câbles utilisés par les marques commerciales...

Les catalogues des fabricants de câbles donnent toujours des renseignements précieux sur les références qu'ils vendent. Cf. Nexans, par exemple.


Je connais bien Nexans pour les avoir audité à plusieurs reprises. :wink:

Par contre, je n'ai jamais vu Nexans fabriquer du câble USB ( dans ma partie, les câbles sont un peu plus gros ! :lol: ) et je pense que la majorité des câbles USB sont fabriqués en Chine. Cela reste du petit câble pas trés cher.
FDDRT
 
Messages: 1179
Inscription: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 10:43

Aux 2 avant derniers posteurs, l'objectif de ce topic était amha de collecter tout un ramassi d'idioties et accessoirement de se marrer un peu. Si vous commencez à apporter des éléments sérieux et qui correspondent à la réalité, on va tout de suite moins rigoler...
r11bordo
 
Messages: 1394
Inscription: 26 Aoû 2008 21:24
Localisation: 93
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 10:47

r11bordo a écrit:Aux 2 avant derniers posteurs, l'objectif de ce topic était amha de collecter tout un ramassi d'idioties et accessoirement de se marrer un peu. Si vous commencez à apporter des éléments sérieux et qui correspondent à la réalité, on va tout de suite moins rigoler...


Ah ok .... :D

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM, Dac Lampizator golden gate, préampli Ypsilon, blocs mono Ypsilon Aelius , enceintes Leedh Glass + caisson, câbles Plénitude évidence , meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 348
Inscription: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 24 Aoû 2019 10:52

marius30 a écrit:"Demandant à Gilles Milot s’il avait réalisé des mesures des Leedh E2 Glass

Il s'agit ici de mesures d'ordre analogiques sur des cables transportant un signal analogique.
Cela n'a strictement rien à voir.
Idem pour la composition du cuivre des fils du câble : ils peuvent peu-être altérer un signal analogique, mais de la à ce que l'information numérique transmise soit modifiée, il faut vraiment le faire exprès.

laffreuxgillou a écrit:https://www.audiosciencereview.com/forum/index.php?threads/do-usb-audio-cables-make-a-difference.1887/
C'est con qu'il n'ait pas pensé à tester le même morceau de musique...

Conclusion du test :

"Nous avons montré qu’il existe des différences en sortie analogique d’un DAC en changeant de cable USB. Des câbles plus courts ont fourni des améliorations visibles. Mais deux autres facteurs concourent à faire de ceci un non-événement :

1. Le DAC Schiit Modi 2 est mal conçu. Il est sensible à la fois à l'alimentation USB et au bruit des données. Même un DAC moins cher comme le Behringer montre que cette sensibilité est due à une conception médiocre du DAC en réception USB. Les performances du Behringer sont meilleures que celles du Schiit avec n’importe quel câble et ne montrent aucun besoin de modifier le câble USB.

2. J'ai énormément amplifié ces différences (sur l'échelle de mes courbes). Sans cet agrandissement, les différences, même avec les DAC mal conçus comme le Schiit, sont littéralement dans le bruit.

Rien n’explique donc ici les différences subjectives fantastiques que les gens rapportent entre les câbles USB. Je suggère à ces personnes de faire un test à l'aveugle pour savoir si elles entendent des différences, en particulier si elles utilisent de meilleurs DAC que le Schiit Modi 2."


Je rajouterai, pour être plus clair encore, que les différences relevées ne proviennent pas d'une modification des données numériques mais bien du parasitage du DAC mal isolé en entrée USB : n'importe quel câble USB fera l'affaire si le DAC est bien conçu.
robob
 
Messages: 5785
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline


Retourner vers Câbles

 
  • Articles en relation
    Dernier message