Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: GoodNoize, nicobedin, Rascalito, razzortec et 11 invités

Les enceintes ( hors caissons qui ont un forum à part )

Pour les pros du filtre passif 3 - remise en question

Message » 09 Déc 2017 13:35

Salut tout le monde,

Après avoir réalisé avec brio 2 filtres passifs avec l'aide du forum, j'ai mesuré la réponse finale des enceintes in situ. Vue la tronche de la réponse finale, je me demande vraiment pourquoi s'embêter à faire des mesures fenêtrées dans un endroit idéal avec compensation des bosses et creux pour obtenir une courbe plate en situation idéale alors que chez Monsieur tout le monde, c'est loin d'être idéal :roll:.

Donc 3 solutions :
- la solution Petoin avec un équaliseur type DEQ2496
- la solution active avec DCX2496, DSPIY ou autres, mais ampli en + à prévoir
- la solution traitement de la pièce, mais tout le monde n'a pas de pièce dédiée

Bref, je trouve qu'une enceinte filtrée en passif seule n'est pas suffisante pour restituer correctement le message musical :ko: . Et vous, quelles sont vos solutions ?
guyome
 
Messages: 8537
Inscription: 25 Avr 2001 2:00
Localisation: Savoie
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Déc 2017 13:35

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Déc 2017 13:44

Même si cela a été mainte fois abordé sur bon nombre de topics... en plus des solutions citées :
- REW + rePhase + foo_convolve
ou
un miniDSP de la série "Dirac Live" par ex.
Alex.H
 
Messages: 1909
Inscription: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Message » 09 Déc 2017 16:41

Hello,

Bonne question!

Il est tout à fait normal d'avoir d'importantes variations SPL versus fréquence au point d'écoute, mais cela ne veut pas dire que l'équilibre tonal est mauvais. La courbe de réponse doit être lissée à 1/3 d'octave minimum et devrait même idéalement être moyennée à l'aide d'autres mesures effectuées à quelques 10ènes de cm autour de ce point.

Si au niveau du canapé tu compenses la réponse en fréquence de manière à obtenir une réponse lisse (j'ai pas dit plate) dans le registre aigu, sans trous ni bosses, la réponse en fréquences pourra être encore plus torturée qu'à l'origine et ce juste quelques cm à côté du point de mesure initial, ou quelques 10ènes de cm si cette correction concerne le medium. De même, il suffit que les enceintes soient orientées ou placées différemment pour que la réponse au point d'écoute change et que la correction appliquée ait d'avantage d'effets néfastes que bénéfiques.

Selon moi, il ne faut pas corriger une acoustique de salle avec les enceintes, sauf dans les basses fréquences car leurs longueurs d'ondes le permettent. Il faut privilégier un traitement acoustique, qu'il soit naturel (tapis, bibliothèque, plantes et mobilier en général) ou forcé (diffuseurs ou panneaux absorbants recouverts d'une toile imprimée par exemple), cela aura en plus deux avantages :
- l'écoute n'en sera que plus agréable, plus permissive et moins fatigante, et ce dans toute la pièce
- cela améliorera l'acoustique globale de la pièce, la rendant moins bruyante, même lorsqu’on écoute pas de musique! (enfants...)

Mais je suis personnellement favorable à la correction par DSP ou égaliseur analogique soit :
- pour compenser un excédant ou lacune intrinsèques à l'enceinte sur une plage de fréquence donnée
- pour de l'égalisation simple grave et/ou aigu; pour répondre à une attente particulière, ou pour adapter la réponse en fréquence des enceintes à l'acoustique "claire" ou "feutrée" de la pièce
- pour égaliser le grave/infra-grave

L'important est que l'enceinte dispose d'une réponse en puissance lisse au possible dans sa zone d’émission principale (la zone où elle envoie du bois), par exemple et en règle* générale (*la mienne) entre -45° et +45° sur le plan horizontale et entre -30° et +30° sur le plan vertical, au-delà ça n'a plus un grand intérêt.
alexaudio.fr
 
Messages: 22
Inscription: 04 Déc 2017 20:21
Localisation: alsace
  • offline

Message » 10 Déc 2017 23:03

Salut,


Pour moi le traitement acoustique (panneaux, tapis, etc) de la pièce est à privilégier, le placement des enceintes est aussi un paramètre important. Idem dans le conception des enceintes, une façade aux angles arrondis ou biseautés réduit pas mal les diffractions et irrégularités dans le médium-aigu. etc...


Attention avec la correction électronique (filtre passif ou actif ou eq ou dsp), surtout dans le grave, on ne peut pas corriger totalement des effets acoustiques, surtout ceux liés aux modes/dimensions d'une pièce, on peut les réduire.

De mon point de vue c'est une grosse erreur (et un moyen de vendre du gadget électronique/software) de vouloir avoir une réponse en fréquence linéaire par traitement DSP...

En limitant l'amplitude des corrections à +-3dB par exemple on doit pouvoir réduire électroniquement les effets acoustiques sans trop pourrir le signal musical.


En ce qui concerne le filtre passif, c'est normal de le soigner, le but est d'avoir une réponse en fréquence sans anomalies flagrantes à 1m et au point d'écoute. Avec au final une puissance acoustique (somme des réponses suivant tous les axes) sans grosses irrégularités et adaptée à son goût.
Si ce filtre est bien conçu on doit pouvoir se passer d'autres solutions de correction/filtrage. (sauf 4 voies+)
FGLR
 
Messages: 72
Inscription: 26 Nov 2017 1:13
Localisation: RENNES
  • offline

Message » 11 Déc 2017 13:22

Bonjour

Vaste débat qui perdurera longtemps.
Le filtre parfait n'existe que sur le papier, et encore! Dans le monde réel, il faut parfois accepter des compromis. On peut effectivement s'approcher de l'idéal (en terme de réponse en fréquence et de mise en phase) dans un pièce dédiée, avec moulte traitements du signal, mais uniquement à un seul point d'écoute dans l'espace. S'en décaler d'un mètre et alors cet idéal n'est plus vrai... Souvent, le mieux est l’ennemi du bien.
En ce qui me concerne, j'ai fait le choix de n'utiliser que des filtres Linkwitz-Riley du second ordre en passif, et du 4ème ordre en actif. Ce sont de bons compromis, facile à mettre en oeuvre, et cette décision me libère l'esprit pour me concentrer sur d'autres choses :)

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 11 Déc 2017 19:15

fiscal a écrit:En ce qui me concerne, j'ai fait le choix de n'utiliser que des filtres Linkwitz-Riley du second ordre en passif, et du 4ème ordre en actif.

Pourquoi cette différenciation?

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9767
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 11 Déc 2017 19:46

fiscal a écrit:mais uniquement à un seul point d'écoute dans l'espace

Sauf si on utilise la pondération : soit effectuer une nombre X de mesures dans la pièce d'écoute puis établir une forme de "moyenne d'appréciation" et se baser sur cette dernière pour corriger le signal. Évidemment on ne prendra en compte que la zone de points d'écoutes susceptibles... Certes, au point d'écoute Alpha (pour unique et principal) le résultat peut être moins abouti qu'en ne corrigeant uniquement pour celui-ci...mais, à moins d'être égoïste...

Mais pour le reste je suis finalement assez contre la correction active sauf dans des cas de mastering ou d'écoutes critique "majeure". Si on n'a pas le choix pourquoi pas, mais comme les avis précédents, mieux vaut corriger la pièce (absorption, diffraction, etc.)
Alex.H
 
Messages: 1909
Inscription: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Message » 11 Déc 2017 21:04

Mais pourquoi donc faire des mesures en situation ? :lol:

Donc une solution de plus : ne pas faire de mesure en situation. :oldy:

Surtout en DIY, l'approche de base pourrait être différente.

Se concentrer sur les fréquences de recouvrement des HP et rien d'autre.
pas grave s'il y a une bosse, une remontée dans les aigues, le BSC ....
Il devrait être possible de réaliser une enceinte se comportant comme un (mauvais) HP large bande.

Ensuite l'on prend DEQ, DCX, DSPiy, miniDSP ou autres et l'on applique une correction globale pour avoir l'enceinte "parfaite".

On met l'enceinte en situation et l'on voit si ces corrections sont pertinentes, et/ou en applique d'autres.

Il devrait être possible d'obtenir le meilleur des deux mondes et surtout ne pas re-corriger en actif une correction passive qui va dans l'autre sens.

Et c'est tout l'intérêt du DIY de savoir combiner différentes technologies pour en tirer le meilleur tout en restant simple et efficace.
thierryvalk
 
Messages: 5510
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 11 Déc 2017 23:46

Agnostic1er a écrit:
fiscal a écrit:En ce qui me concerne, j'ai fait le choix de n'utiliser que des filtres Linkwitz-Riley du second ordre en passif, et du 4ème ordre en actif.

Pourquoi cette différenciation?


Parce qu'en passif, un filtre du 4ème ordre est trop volumineux et trop coûteux. En actif, il suffit de 50cm2 de PCB en plus, d'une 20 aine d'euros de composants en plus...
Pour quelques heures de routage en plus, j'ai une pente plus élevée.
Tout simplement 8)

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 11 Déc 2017 23:52

Alex.H a écrit:
fiscal a écrit:mais uniquement à un seul point d'écoute dans l'espace

Sauf si on utilise la pondération : soit effectuer une nombre X de mesures dans la pièce d'écoute puis établir une forme de "moyenne d'appréciation" et se baser sur cette dernière pour corriger le signal. Évidemment on ne prendra en compte que la zone de points d'écoutes susceptibles... Certes, au point d'écoute Alpha (pour unique et principal) le résultat peut être moins abouti qu'en ne corrigeant uniquement pour celui-ci...mais, à moins d'être égoïste...



J'ai l'impression de saisir l'idée, mais je ne comprends pas trop comment celà se concrétise. Est-il possible d'avoir une "zone moyenne " de correction? C'est à dire de n'avoir aucun point parfait mais une "zone moyenne" satisfaisante? j'ai plutôt tendance à croire que la physique est têtue. Mais je n'ai peut être pas bien compris ton propos :roll:

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 11 Déc 2017 23:55

thierryvalk a écrit:Mais pourquoi donc faire des mesures en situation ? :lol:



C'est vrai çà :o pourquoi vouloir se faire du mal?

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 12 Déc 2017 0:02

fiscal a écrit:
Agnostic1er a écrit:Pourquoi cette différenciation?


Parce qu'en passif, un filtre du 4ème ordre est trop volumineux et trop coûteux. En actif, il suffit de 50cm2 de PCB en plus, d'une 20 aine d'euros de composants en plus...
Pour quelques heures de routage en plus, j'ai une pente plus élevée.
Tout simplement 8)

Donc tu considères qu'un LR4 est supérieur à un LR2?

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9767
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 12 Déc 2017 0:36

Agnostic1er a écrit:
fiscal a écrit:
Parce qu'en passif, un filtre du 4ème ordre est trop volumineux et trop coûteux. En actif, il suffit de 50cm2 de PCB en plus, d'une 20 aine d'euros de composants en plus...
Pour quelques heures de routage en plus, j'ai une pente plus élevée.
Tout simplement 8)

Donc tu considères qu'un LR4 est supérieur à un LR2?

C'est vrai, on peut le dire comme çà.
Je considère qu'un LR4 présente les mêmes avantages en terme de linéarité et de déphasage qu'un LR2, avec une pente plus raide, ce qui présente en outre l'avantage de ne pas faire fonctionner les HP dans un domaine de fréquence où il fractionne.

La configuration dans mon profil


Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
Avatar de l’utilisateur
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2473
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 12 Déc 2017 1:19

fiscal a écrit:J'ai l'impression de saisir l'idée, mais je ne comprends pas trop comment celà se concrétise. Est-il possible d'avoir une "zone moyenne " de correction? C'est à dire de n'avoir aucun point parfait mais une "zone moyenne" satisfaisante? j'ai plutôt tendance à croire que la physique est têtue. Mais je n'ai peut être pas bien compris ton propos :roll:

Oui, tu as saisi l'idée et non, cela n'est pas si compliqué (en fait pas du tout). Une fois les mesures effectuées il suffit de les intégrer dans un tableurs de type excel et d'en calculer la "moyenne" pour chacune d'entre-elles (en fonction des fréquences) (sorte de normalisation). Ensuite on corrige la résultante en passant par RePhase ou par un dsp matériel.
Ce n'est pas super pratique ni automatique, mais en fin de compte cela donne des résultats plus que corrects. Un de ces 4, il me faudrait faire un tuto. sur le sujet... (sourire) bien qu'il doit certainement déjà exister un truc similaire sur ce forum.
Par contre, comme je l'ai précisé précédemment, non, la restitution ne sera pas "parfaite" et en aucun endroit (quoi que si les mesures sont réalisées de manière symétrique au point "alpha" la résultante devrait être proche de l'idéal dans le cas d'une pièce homogène...mais là c'est "théorique"...). Quoi qu'il en soit, le résultat sera toujours plus réaliste que sans corrections et suffisant dans la grande majorité des écoutes dans un contexte "ludique".
Cela étant, l'avantage de la correction numérique c'est que l'on peut créer autant de profil (en fonction des situations) que l'on souhaite. Donc, on peut créer un profil "parfait" pour une écoute critique à la première personne et créer un profil pour une écoute plurielle assise ou debout....etc.
Alex.H
 
Messages: 1909
Inscription: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Message » 12 Déc 2017 1:33

REW permet de faire la moyenne de xx mesures (amplitude+phase (vectorielles)).

Si on veut faire + rapide,il y a la méthode de JLO (MMM) http://www.ohl.to/audio/downloads/MMM-moving-mic-measurement.pdf
Avec REW,ARTA,Holm avec un bruit ou une sequence MLS (ou quasi MLS)
Mais on perd la ref.temporelle.
thierry38...
 
Messages: 485
Inscription: 29 Déc 2015 15:26
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message