Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: mroboto et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

COMMENT COMPARER A L'ECOUTE les éléments de sa chaîne Hifi

Message » 06 Aoû 2019 22:47

Steph-Hifi a écrit:
haskil a écrit:
Disons qu'un amplificateur dont la puissance sous 4 ohms est au moins moitié plus que sous 8 ohms : genre 100 watts qui deviennent 150 sous 4 ohms et 160 sous 2 ohms fera bouger une porte cochère à la maison avec une paire d'enceintes à la courbe d'impédance pas facile mais ayant une efficacité convenable de l'ordre de 88-90 dB... Mais évidemment pas une cochonnerie d'Infinity ou d'Apogée dont l'impédance tombe à 1 ohm dans l'aigu et/ou dans le grave...



trés juste, du coup j'ai été revoir les specs des amplis class D qui drivent mes revel

https://www.d-sonic.com/content/D-Sonic ... 0Sheet.pdf

Absolute output impedance Ch1 1kHz 11 mΩ

Po Output power Ch1 @ 1% THD+N 1kHz (AES17 filter)
RL = 8Ω
230VAC 120VAC
1550 - 1500W

Po Output power Ch1 @ 1% THD+N 1kHz (AES17 filter)
RL = 4Ω
230VAC 120VAC
2000 - 2000W

/mode je me la pète avec mes gros amplis class D

je dirais que passé un certain niveau de puissance, meme si ca ne double pas, il y en a encore tellement que ca suffira :lol:

/end mode je me la pète


Voilà, ces notions sont d"autant plus importantes que l'amplificateur à une puissance mesurée (lire : pas importante). Mais évidemment, s'il a une puissance énorme sous 8 ohms, il en restera toujours autant pour que tension et courant aillent de pair.

D'ailleurs les amplis mesurés par Lemery qui ne flageolaient pas à la fréquence d'accord simulée par le condo ajoutée à la résistance de charge employée pour la mesure tenaient tous sous 2 ohms sans faiblir : certains employant des protections qui agissent par limitation en courant des étages de sortie... délivraient moins sous 2 Ohms que sous 4 ohms, voire clippaient tout de suite.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52274
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Aoû 2019 22:47

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Aoû 2019 7:23

haskil a écrit:
Steph-Hifi a écrit:
trés juste, du coup j'ai été revoir les specs des amplis class D qui drivent mes revel

https://www.d-sonic.com/content/D-Sonic ... 0Sheet.pdf

Absolute output impedance Ch1 1kHz 11 mΩ

Po Output power Ch1 @ 1% THD+N 1kHz (AES17 filter)
RL = 8Ω
230VAC 120VAC
1550 - 1500W

Po Output power Ch1 @ 1% THD+N 1kHz (AES17 filter)
RL = 4Ω
230VAC 120VAC
2000 - 2000W

/mode je me la pète avec mes gros amplis class D

je dirais que passé un certain niveau de puissance, meme si ca ne double pas, il y en a encore tellement que ca suffira :lol:

/end mode je me la pète


Voilà, ces notions sont d"autant plus importantes que l'amplificateur à une puissance mesurée (lire : pas importante). Mais évidemment, s'il a une puissance énorme sous 8 ohms, il en restera toujours autant pour que tension et courant aillent de pair.

D'ailleurs les amplis mesurés par Lemery qui ne flageolaient pas à la fréquence d'accord simulée par le condo ajoutée à la résistance de charge employée pour la mesure tenaient tous sous 2 ohms sans faiblir : certains employant des protections qui agissent par limitation en courant des étages de sortie... délivraient moins sous 2 Ohms que sous 4 ohms, voire clippaient tout de suite.


Concernant ces protections , je me demande si ce n'était pas le problème du Cambridge. Car normalement question courant avec 200 watts sous 8 ohms et 350 sous 4 ohms , il ne devrait pas y avoir de problèmes.
Il faudrait que je refasse une comparaison , mais j'ai la flemme de changer toute ces electroniques de place (j'tuilise les cambridge sur une autre chaine dans une autre pièce) J'ai peut être été victime d'une illusion : les B741 sont des super enceintes, mais elle ne descendent pas très bas (donné pour 25 , mais a mon avis s'arretant plutôt vers 40 hz)

La configuration dans mon profil


Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 6291
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 10:00

Powerdoc a écrit:
Concernant ces protections , je me demande si ce n'était pas le problème du Cambridge. Car normalement question courant avec 200 watts sous 8 ohms et 350 sous 4 ohms , il ne devrait pas y avoir de problèmes.
Il faudrait que je refasse une comparaison , mais j'ai la flemme de changer toute ces electroniques de place (j'tuilise les cambridge sur une autre chaine dans une autre pièce) J'ai peut être été victime d'une illusion : les B741 sont des super enceintes, mais elle ne descendent pas très bas (donné pour 25 , mais a mon avis s'arretant plutôt vers 40 hz)



Les limiteurs en courant automatique... font comme les réglages d'impédances que l'on actionne à la main... ils limitent 8)

Ils font chuter la puissance de l'étage de sortie pour le protéger... certains automatiques s'enclenchent très tôt... et certains coupent même carrément la sortie pour la protéger et protéger les HP quand les enceintes ont une impédance trop basse pour eux... et que la petite sonde de température incluse dans les rotors de sortie ou ajoutée juste à coté sur le radiateur de refroidissement dit : c'est trop chaud 8)

Un amplificateur domestique n'est pas un poste à souder :o dont les transistors font fondre le métal :lol:

Mais certains exagèrent : la taille de leurs minuscules radiateurs de refroidissement alors même qu'ils sont en classe A/B montre bien qu'ils ne peuvent pas plus de quelques dizaines de secondes délivrer leur puissance maximale. Ce n'est pas grave tant que les enceintes entrent dans leurs possibilités... Dès qu'on s'en écarte = sonorisation de l'anniversaire du gamin... ça se gâte et les enceintes tombent alors au champ d'honneur quand l'ampli n'a pas les protections requises... parfois un peu trop sensibles...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52274
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 07 Aoû 2019 22:57

indien29 a écrit:Je propose que Pio nous donne son avis sur les différentes façons qu’il aurait de comparer ces différents matériels à l’écoute :

- Les comparatifs non aveugles
- Les comparatifs aveugles
- Les comparatifs doubles aveugles (ABX)


Je n'utilise les comparatifs double aveugle ABX que pour fixer des points de repères.
Une fois qu'un principe est connu, et qu'un ABX est réussi, je ne reviens pas dessus. Je sais par exemple que dans une courbe de réponse, +1 dB sur deux octaves, cela peut se reconnaître en ABX. Je sais aussi que 70 ms de group delay, je l'entends en ABX.

Bref, j'utilise l'ABX souvent sur des critères techniques artificiels (un group delay provoqué, une égalisation appliquée par moi-même).
Cela permet de mettre facilement en place le test, avec le comparateur ABX de Foobar. Cela permet de plus d'apprendre ce que 70 ms de group delay fait au son.

De cette façon, cela me donne des pistes pour savoir ce qui est important ou pas dans le son. Faut-il corriger la phase du système ? Si elle provoque 70 ms de group delay, oui, il faut la corriger.
Mes enceintes ont 20 ms de group delay dans le grave d'après le manuel. C'est grave ? Ben... ce n'est pas forcément neutre, mais c'est nettement moins que ma pièce.

Les sources et les amplis ? Je ne les écoute guère. Je vérifie simplement qu'ils n'ont pas de défauts : test d'aliasing pour les sources, avec le fichier test udial, présence ou non d'un bruit de fond audible au casque.

J'utilise l'ABX quand je me pose une question particulière. Par exemple quand il y a une différence que je n'arrive pas à expliquer, parce que les sources devraient avoir un son identique. Là c'est intéressant d'écouter en ABX. Cela oblige à une beaucoup plus grande concentration et à plus d'objectivité.
C'est un travail que je ne fais pas souvent.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7305
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message