Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Hote Fidelite, Isokawa, louis72, Romjuju, Wifiman et 50 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Prise de son selon B. Neveu et G. Cabasse

Message » 27 Oct 2020 23:36

La course aux formats HR est surprenante: encore une innovation pour les conquérants de l'inutile. La façon de poser les micros est tellement plus importante pour la qualité de restitution.
oso
 
Messages: 1303
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Oct 2020 23:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Oct 2020 23:57

wuwei a écrit:https://www.lefigaro.fr/musique/2014/06/18/03006-20140618ARTFIG00034-les-beatles-remixes-en-mono-a-quoi-ca-sert.php


Quand les Beatles enregistraient sur un 4 pistes et en utilisaient une pour les réductions le dernier de leur soucis était de penser à de la stéréo.

En Europe le standard au début des années 60 pour la musique populaire c'était la monophonie.
Le marché de la stéréophonie bien qu'existant était marginal.

Leurs albums stéréophoniques produits à partir de bandes 4 pistes ça sonne super déséquilibré (voix d'un seul coté entre autre) et il faut attendre les enregistrements réalisés sur des 8 et 16 pistes pour pouvoir penser à une vraie production stéréophonique. George Martin avait très bien exprimé sont embarra quand il à du sortir Rubber Soul en stéréo. L'album charnière c'est le double blanc de 1968, débuté sur un 4 pistes et terminé sur un 8.

Bien entendu je ne parle pas des prises de son pour du "classique" qui est un autre domaine de production.
Dernière édition par jybliste le 28 Oct 2020 0:08, édité 2 fois.
jybliste
 
Messages: 143
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • online

Message » 28 Oct 2020 0:06

oso a écrit:
jybliste a écrit:
Le retour des enregistrements mono ?


Je parle des enceintes amplifiées vendues à l'unité: de la petite enceinte hi tech portable au modèle HDG très cher (devialet, Cabasse, etc...). On constate que pas mal de gens bazardent des chaines traditionnelles pour ces enceintes qui fabriquent de la mono à partir d'enregistrements stéréo, sans se soucier du filtrage en peigne qui en résulte: Mieux vaudrait proposer de vrais enregistrements mono pour en tirer quelque chose de pas trop dégradé. Joli progrès.
Il est certain que ce type de produits (en incluant le tourne disque 33t) ne risque pas de créer un appel pour des enregistrements 4.0 ultra fidèles à l'original.


Là dessus je suis d'accord mais on plus dans l'aspect pratique que véritablement Hi Fi.
jybliste
 
Messages: 143
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • online

Message » 28 Oct 2020 8:32

Bonjour,

A signaler ce message de Julien_cleriensis, également ingénieur du son, dans la rubrique casque.

Bonne journée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 26174
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 28 Oct 2020 10:54

wuwei a écrit:https://www.lefigaro.fr/musique/2014/06/18/03006-20140618ARTFIG00034-les-beatles-remixes-en-mono-a-quoi-ca-sert.php


Cet article est quand même un tissu d'âneries :o

Depuis quand un disque mono réédité sur CD en mono fait que le son peut sortir d'un seul canal :lol:

Ou quand quand ça sort sur les deux, la voix peut paraître lointaine parce qu'un canal est privilégié au hasard :lol:

Pas possible d'écrire de telles conneries. C'est désespérant... Celui qui écrit n'a jamais mis un CD monophonique dans sa chaine, sa voiture ? C'est à croire...


Il y a des dizaines de milliers de références de CD qui sont en monophonie car l'enregistrement d'origine était mono ou que le master d'origine fait pour le LP était mono quand bien même la bande pouvait être stéréo : petit rappel, jusqu'à l'adoption de la gravure RIAA dite universelle dans les années 1960, de nombreux disques enregistrés en stéréophonie étaient publiés dans deux versions : une version monophonique et une version stéréophonique...


Quand les Beatles ont été réédités enfin proprement, deux séries ont été publiées sur CD :

- une série stéréo en reprenant les bandes mères stéréo - en fait multipistes : de la mono multipliées avec laquelle on refabrique une séparation droite-gauche) non préparées pour le LP

- une série mono pour les disques publiés en mono à l'origine en repartant des bandes mères mixées en mono

J'ai les deux...en CD... car évidemment, il n'y a pas eu qu'une version LP pour les versions mono des albums des Beatles...


Et d'une façon générale, il ne s'agit pas du tout d'un retour à la mono... c'est juste dans le cas de Beatles un cas particulier pour faire plaisir à des puristes qui voulaient réentendre les mixages originaux dans un son de meilleure qualité que les LP originaux et en tout cas adapté à la façon moderne d'écouter de la musique.

Pas d'un retour, car il se publie tous les jours des CD d'enregistrements monophoniques captés depuis la fin du 19e siècle ; sur cylindre, 78 tous, bandes magnétiques... Il y a longtemps que la fameuse "stéréophonie artificielle" n'est plus employées : elle ne l'était déjà plus depuis le milieu des années 1970 au bon temps du LP...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55346
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 28 Oct 2020 12:31

Merci Alain !

Tu m'épargnes la peine de critiquer cet article plein d'âneries qui ne grandit pas la presse française, avec laquelle ont tombe décidément de Charybde en Scylla même sur les sujets les plus anodins.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10812
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 28 Oct 2020 12:47

Allez, je mets le meilleur ici:

"Or, nombreux sont ceux de la génération du CD qui connaissent cette expérience agaçante: lorsqu'on met un vieux CD des Beatles dans un autoradio, le son ne sort que d'une seule enceinte.
Une expérience de «retour aux sources»

Autre cas de figure: l'appareil diffuse bien le son dans tout le dispositif stéréo (toutes les enceintes) mais la voix paraît lointaine, la guitare trop forte, la batterie trop présente... C'est que votre appareil, programmé en stéréo, ne reconnaît pas le mixage mono et valorise une piste au hasard. Plus tard, les premiers albums des Beatles seront remixés en stéréo: magique! Avec ces CD plus récents, le son entre dans vos deux oreilles au casque, mais aussi à l'avant et à l'arrière de la voiture et sur les deux encein tes de la chaîne hi-fi...
"

Ah c'est du gratiné, mitonné par une experte :ko: :ane: :ohmg:
ssebs
 
Messages: 1376
Inscription Forum: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • online

Message » 28 Oct 2020 12:57

Je ne sais rien, mais je dirai tout ! :hehe:
syber
 
Messages: 11800
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 28 Oct 2020 13:26

Du coup, un doute marketing m'assaille: ne serait-il pas temps de sortir des MQS mono et les autoradios ad-hoc, pour que le choix de celui qui a fait le master soit respecté, et que ce ne soit plus l'autoradio qui choisisse s'il faut sortir le son mono à gauche ou à droite, ainsi qu'à l'avant ou à l'arrière?
Question subsidiaire: à quand le mixage des voix dans le coffre? :ane:
ssebs
 
Messages: 1376
Inscription Forum: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • online

Message » 28 Oct 2020 15:11

ssebs a écrit:Question subsidiaire: à quand le mixage des voix dans le coffre? :ane:


Pas besoin de cela les utilisateurs s’en charge seules..en plaçant leur enceintes dans des pièces différentes ou au hasard dans le salon. Déjà vu :wink:
wuwei
 
Messages: 3328
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 28 Oct 2020 15:13

Scytales a écrit:Merci Alain !

Tu m'épargnes la peine de critiquer cet article plein d'âneries qui ne grandit pas la presse française, avec laquelle ont tombe décidément de Charybde en Scylla même sur les sujets les plus anodins.


De rien !

PS. Ma nièce a bientôt fini le cursus qui fut le tiens... :bravo:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55346
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 28 Oct 2020 15:26

ssebs a écrit:Ah c'est du gratiné, mitonné par une experte :ko: :ane: :ohmg:


En dehors du fond.. cela reflète bien cette tendance "Vintage" comme pour certain appareils audio HDG cités. Le son "mono" est un "standard" parfois coûteux que propose sans nuances des professionnels.
wuwei
 
Messages: 3328
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 28 Oct 2020 15:47

wuwei a écrit:
ssebs a écrit:Ah c'est du gratiné, mitonné par une experte :ko: :ane: :ohmg:


En dehors du fond.. cela reflète bien cette tendance "Vintage" comme pour certain appareils audio HDG cités. Le son "mono" est un "standard" parfois coûteux que propose sans nuances des professionnels.



Mais non ! ça ne reflète rien du tout ! Les éditeurs rééditent en monophonie les enregistrements monophoniques...


Ce qui est juste, c'est que les petites enceintes connectées "à "pas cher sont souvent monophoniques, généralement couplables en stéréo...

Mais ce qui est surtout étonnant, c'est qu'on a vu apparaître des enceintes connectées monophoniques de prix très élevé et elles aussi couplables en stéréo... Mais il n'y en a pas tant de modèles que ça sur le marché ayant la connotation hifi haut de gamme...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 55346
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 28 Oct 2020 16:35

haskil a écrit:Quand les Beatles ont été réédités enfin proprement, deux séries ont été publiées sur CD :

- une série stéréo en reprenant les bandes mères stéréo - en fait multipistes : de la mono multipliées avec laquelle on refabrique une séparation droite-gauche) non préparées pour le LP



Si vous parlez des remaster de 2009 c'est inexact.

Tout d'abord parce qu'il n'y a pas de "bande mère stéréo" mais juste "multipiste".

A cette étape là il n'y a pas encore de répartition droite ou gauche.

Ensuite tous les abums des Beatles publiés au Royaume Uni jusqu'au double blanc inclus ont fait l'objet de la part de EMI de deux mixages dédiés à partir des bandes multipistes : un mono et un stéréo.

Sauf que pour le mixage stéréo la bande mère c'était du deux pistes pour Please Please Me et du quatre piste à partir de With The Beatles ce qui limite plus que fortement la possibilité de réaliser une stéréophonie digne de ce nom.

Et pour certains 45 tours, il a fallu attendre les années 70 voire le début des années 80 pour qu'un vrai mix stéréo soit produit.

Toutefois, certaines bandes master ont purement et simplement été recyclées et\ou perdues. C'est le cas pour certains titres sur l'album "Please Please Me" et du single "She Loves You" perdue avant qu'un mix stéréo ne soit réalisé.

Ensuite il y a le cas des albums américains dont le mastering spécifique était réalisé par Capitol.

Et là effectivement sur certains album il y a eu du bidouillage type "fausse stéréo" a partir du mix mono.
jybliste
 
Messages: 143
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • online

Message » 28 Oct 2020 17:08

Pour en revenir au sujet de ce post, je rappelle qu'en l'absence de norme pour l'enregistrement audio, G. Cabasse et Bernard Neveu ont expérimenté dès la fin des années 50 les moyens permettant à la reproduction de soutenir la comparaison avec l'évènement sonore réel. Ils ont utilisé pour cela l'un des tout premiers enregistreurs Ampex 8 pistes afin de pouvoir effectuer des comparaisons instantanées entre un orchestre, et sa reproduction avec 4 méthodes différentes d'enregistrement stéréo utilisées simultanément.

C'est la technique préalablement développée par Emery Cooke (dénommée "binaurale", terme qui a été réutilisé ensuite pour une méthode qui n' a rien à voir) qui retenu leur attention car c'était la seule capable de réussir ce test de Live Music. Il faut reconnaitre que pour la Haute Fidélité, ce n'est pas la pire manière de procéder.

Je rappelle qu'il s'agit d'une réduction du principe de Huygens à 2 canaux (car c'est ce qui était envisageable à l'époque, techniquement et commercialement): 2 micros de mesure omni à petites capsules pour capter le front d'onde lors de l'enregistrement; à la reproduction, les enceintes se substituent simplement aux micros, sans aucun mixage (stéreo de phase jusque dans l'extreme grave car l'écartement dépasse généralement 2,5m: caisson unique à fuir).

Le progrès va bien sûr dans le sens de l'augmentation du nombre de canaux: Pentaphonie proposée par Cabasse dans les années 90 sous l'impulsion de P. Muller, et actuellement, tous les CD (ou fichiers) BNL/Syrius (B. Neveu) sont, à l'origine, des enregistrements 6 canaux dont 2 sont extraits pour produire des disques 2.0 (j'ai pu entendre les originaux reproduits avec 6 enceintes large bande, et je souhaite à tous les amateurs de concerts classiques d'en faire un jour l'expérience).

Cette démarche respecte les lois de la nature et rend bien sûr la reproduction indissociable de la technique de prise de son: la position des enceinte est liée à celle des micros (Cleriensis ne dit pas autre chose dans le message proposé par AJR: il s'agit alors d'une prise de son conçue exclusivement pour casque).

A ce sujet, je suis toujours surpris lorsque la Hifi est définie strictement comme étant le moyen de reproduire le plus fidèlement ce qu'il y a dans le disque ou dans le fichier. Même avec le meilleur matériel, la reproduction est altérée si l'on pose les enceintes l'une sur l'autre, ou si l'on inverse les positions droite/gauche. On lit souvent que la pièce d'écoute est l'ennemie, mais il faut écouter sa chaine à l'extérieur: l'image reste alors coincée entre les enceintes et ne se matérialise plus en profondeur.
On peut en conclure que la fidélité à l'enregistrement est une nécessité qui n'est pas suffisante à elle seule: la position des enceintes et le local d'écoute complètent ce qui manque au signal pur tel qu'il est stocké (analogique ou numérique).
Or la position des enceintes et ls caractéristiques de ses dernières sont TOUJOURS dictées par la technique d'enregistrement. Pour un enregistrement multipistes en stereo d'intensité, il suffit d'utiliser les enceintes avec lesquelles le technicien a réalisé le mixage (et donc créé le master), et dans des conditions similaires. De leur côté, les prises de son respectant la norme Cabasse/Neveu seront correctement reproduites avec des enceintes linéaires respectant l'écartement des micros, et disposées dans des pièces acoustiquement agréables (= dans lesquelles l'écoute d'un instrument ou d'une voix en vrai est agréable).

Nous avons appris la semaine dernière que Philppe Muller (Studio Passavant) et Bernard Neveu (BNL/Syrius) venaient de déposer une marque pour ce principe d'enregistrement, lequel intéressera surtout les amateurs de musique classique qui cherchent à retrouver chez eux le son du live:

Bernard Neveu et moi [P. Muller] avons décidé de donner un nom à cette technique pour la faire connaître du public mélomane exigeant. Pour cela, nous avons demandé à Bernard Herzog (Audiotop Mulhouse) de nous permettre d'utiliser le label "Home-Concert", que nous trouvions si juste. BH a accepté immédiatement puisque ce nom avait été inventé pour accompagner la Pentaphonie et le Principe de Huygens en général.

Désormais, Home-Concert est une marque déposée qui désignera tous les enregistrements respectant le principe défendu par Georges Cabasse, Emory Cooke, Bernard Neveu et moi-même. Les règles seront précises et permettront à tout un chacun d'écouter nos enregistrements en toute connaissance de cause. Une boutique en ligne rassemblera les prises de son conformes.


Nos labels ne fusionneront pas et garderont leur indépendance administrative et éditoriale.
Dernière édition par oso le 10 Nov 2020 17:51, édité 3 fois.
oso
 
Messages: 1303
Inscription Forum: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message