Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: brugam, Kolian, TELLOUCK et 72 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Y-a-t-il des auto-entrepreneurs parmi vous?

Message » 08 Juin 2009 21:36

Voilà. Tout est dans le titre. Ce nouveau type d'entreprise, avec pas mal d'avantages fiscaux et quelques inconvénients (notamment en terme de CA plafonné) m'intéresse, mais visiblement, c'est un peu la jungle pour trouver des infos fiables. Et comme toujours, pas moyen de tomber sur un interlocuteur en chair et en os :evil: Les Centres de Formalités des Entreprises sont assez peu loquaces sur le sujet par chez moi, et à part des réunions publiques, pas de RDV possible avec un conseiller capable de détailler le statut.

Donc j'aimerais savoir s'il y en a parmi vous qui tentent l'aventure d'être son propre patron à moindres frais :wink:


Loïc
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Juin 2009 21:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Juin 2009 8:06

salut, je ne suis pas en auto-entrepreneur mais en entreprise individuelle classique (créée en 2003)
Je me suis renseigné auprès de mon expert comptable sur ce nouveau statut. Tout dépend en fait dans quel domaine tu souhaites créer ton entreprise. Si tu peux nous en dire un peu plus sur ton projet, il serait plus simple de t'aider ;-)
Avatar de l’utilisateur
esteban
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 6142
Inscription Forum: 09 Nov 2002 18:29
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Juin 2009 8:24

Si j'ai bien compris le plus gros avantage lié au statut d'auto-entrepreneur c'est qu'on peut continuer à être salarié malgré tout. Bref c'est assez révolutionnaire et sécurisant comme principe, et ça permet de régulariser pas mal de situations, les vendeur "amateur marron" sur Ebay, l'ouvrier du bâtiment qui va bricoler au black le week-end, etc etc.
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 09 Juin 2009 9:17

Merci à vous deux pour vos réponses.

En fait, ce statut est également intéressant fiscalement car les charges sont calculées sur le chiffre d'affaire réel (pourcentage dépendant de l'activité: commerce ou services), sans compter l'exonération de taxe professionnelle pendant un certain temps, l'absence d'obligation de certaines démarches coûteuses (inscription au registre de l'artisanat, etc.). Et évidemment, le fait que ce statut soit compatible avec le statut de salarié est une sacrée assurance quand on veut lancer une activité indépendante. Mais là, en l'occurrence, ce n'est pas mon cas...

Bon, après, il y a des points négatifs, notamment d'un point de vue plus général: de nombreuses entreprises forcent un peu la main de leur employés pour qu'ils se lancent en auto-entrepreneur, ça leur fait faire de sacrées économies, mais en même temps, le salarié perd les avantages liés à son contrat de salarié. Le CA est également limité. Dans les services, tu ne peux pas dépasser 32 000€ par an, sinon, tu quittes le statut. En même temps, si tu dépasses les 32 000€ de CA par an, tu peux monter une petite SARL, donc ça correspond à mon projet à terme, donc pas de souci pour moi.

Personnellement, c'est motivé par trois éléments: la volonté de changer de branche, la volonté de monter une SARL d'ici quelques années (donc l'auto-entreprise permet de faire un test grandeur nature à moindre frais) et le chômage. Cette année, dans ma branche, j'ai travaillé 1 mois et demi en tout et pour tout. A 30 piges, c'est juste plus possible.

Donc voilà. Depuis des années, je passe mon temps à trimbaler ma caisse à outils chez tartampion et tartampionne qui pour fixer une étagère, qui pour monter une armoire, qui pour changer un carreau, qui pour changer un robinet, etc. Du coup, j'essaie de monter une auto-entreprise de ce qu'ils appellent "homme toutes mains". Un homme à tout faire, quoi (pas de blague vaseuse bite cheune :mdr: ). Le problème, c'est que j'aimerais y caser tout ce que je sais faire (ben oui, puisqu' c'est "à tout faire", autant en faire le maximum :wink: ), et c'est un peu difficile. Déjà, toutes les professions liées au bâtiment sont réglementées. Il faut un titre professionnel, y compris pour les tout petits travaux, comme refaire la peinture d'un plafond, réparer une prise électrique, réparer un joint de robinet, etc. Ce qui limite pas mal le cercle d'intervention. Mais à la limite, je veux bien l'accepter, puisque dans mon projet, je suis aussi à la recherche d'une formation dans ce domaine, qui me permettra de débloquer d'autres possibilités de services à terme. Mais là où ça pose problème, c'est que j'aimerais proposer des services qui sortent du cadre du simple bricolage. Des formations débutants informatique/internet, des cours de soutien en français (c'est ma formation de base, j'aimerais essayer de la rentabiliser un minimum), des services de photographie d'objets (pour des mises en vente, type maison/appartement, voiture, etc.), aide à la rédaction de courrier administratifs, ce genre de trucs.

Là où c'est du coup complexe, c'est qu'au moment de la création, il faut choisir une activité principale et une activité secondaire, sans trop de précision. Donc on pourrait croire que ça passera, mais ensuite, si on veut un agrément, plus qu'utile puisqu'il permet au client de déduire 50% de ce qui lui est facturé sur ses impôts, ça se complique. L'activité doit être bien définie, et je n'arrive pas à savoir si l'agrément est valable pour UNE activité donnée (genre tu as l'agrément pour tes cours de français, mais pas pour la réparation du carreau pété de mémé) ou bien pour l'entreprise tout entière, ce qui inclut donc de fait toutes les activités de l'entreprise. De plus, je n'arrive pas à savoir si sans cet agrément on peut être payé en CESU.

Bref.

J'ai beaucoup de questions que j'aurais aimé poser à un interlocuteur fiable de vive voix, et il se trouve que ce n'est pas possible. Les CFE ne font pas, les chambres d'artisanat semblent freiner des deux mains et des deux pieds (tu m'étonnes, ça frise la concurrence déloyale is à vis des artisans enregistrés :lol: ), les conseillers ANPE, ben comment dire... :roll: J'en rencontre à nouveau un demain, mais je sens que je vais encore perdre mon temps...

Voilà. Pour le moment, je suis en phase de conceptualisation du projet. Je débroussaille, j'élague. Et je fais le forcing auprès de l'AFPA pour dégotter une formation me permettant d'avoir un titre professionnel dans le bâtiment (comme quoi choisir une orientation en 2nde, c'est quand-même un peu casse-gueule :lol: ). Mais je me dis que ce type d'entreprise de service peut fonctionner. Une fois que j'aurai un peu débroussaillé, je ferai une étude de marché (secteur Pierrelatte/Montélimar/St Paul/Bourg, Poilau, tu dois connaître :wink: ) et j'essaierai de cibler. Mais je pense qu'il y a un marché pour ce type de services: personnes âgées (par l'intermédiaire de leurs proches, qui se sentiront sûrement rassurés de savoir que ce n'est plus papi qui essaiera de changer un carreau cassé à 94 ans), foyers où personne ne bricole, femmes seules (j'ai un cas exemplaire à deux minutes de chez moi), bon, femmes âgées seule, là, c'est le jackpot :lol: , foyers qui n'ont pas le temps, etc.

D'autre part, ça me semble être un moment pas si pire pour créer ce type d'entreprise:
-le gvt dilapide l'argent du contribuable en envoyant 200e de CESU à 1.5 millions de foyers
-malgré la crise, les retraités, première cible de mon projet, ne vont pas à priori (à moins d'une méga inflation) perdre trop de pouvoir d'achat
-ces mêmes retraités vont être de plus en plus nombreux (et vont vouloir des ordis pour tchater avec leurs petits enfants :wink: )
-du fait du changement de la société, beaucoup de familles éclatées n'ont plus le temps pour ce genre de choses (une femme seule avec un job et deux enfants, c'est pas simple de changer un carreau ou de ranger le jardin)

Et puis le moindre petit travail peut nécessiter un outillage et des connaissances que tout le monde n'a pas.

Enfin voilà, quoi... L'idée...

Merci à vous :wink:



Loïc
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 09 Juin 2009 9:32

Ah ok, ben justement le copain qui a refait mon studio s'est associé avec un pote à lui qui était déjà à son compte pour faire ça, sans passer par le statut d'auto entrepreneur qui existait pas à l'époque. Avant il troufionnait chez Peugeot, et il a profité d'un plan de départs volontaires pour financer tout ça. Au final il est très content, c'est pas le même rythme certes, mais y a vraiment la satisfaction de bosser pour soi et d'être plus impliqué dans son boulot. Par contre le plus compliqué c'est d'avoir déjà la base de clients (lui heureusement il avait son associé), et les assurances qui vont avec pour les travaux (parce que même si on sait faire il faut que les assurances suivent), apparemment il souffre pas tant que ça de la crise, quand tu fais du bon boulot au juste prix le bouche à oreilles doit logiquement assurer ton succès. Mais 32K€ de CA par an c'est vite atteint malgré tout si tu en fais ton activité principale.

Par contre j'ai rien compris, t'es pas prof à la base?
poilau
 
Messages: 3995
Inscription Forum: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 09 Juin 2009 9:44

poilau a écrit:Par contre j'ai rien compris, t'es pas prof à la base?


Si ^^

Mais la base, elle a besoin d'un concours qu'elle n'obtient pas. Autant j'ai l'air fait pour enseigner, autant j'ai pas l'air fait pour les concours :lol: En Haute-Savoie, sans le concours, j'ai pu travailler en tant que contractuel. J'arrivais à trouver facilement. Mais depuis cette année, les titulaires sont gavés d'heures supplémentaires. Ce qui fait qu'il n'y a plus d'heures pour les contractuels, ce qui fait que cette année, j'ai travaillé 1 mois et demi :-? Et les années qui vont suivre, ça ne va pas aller en s'améliorant. Les postes au concours sont verrouillés, et la tendance est de faire passer les heures supplémentaires aux titulaires (pour finir par augmenter leur temps légal de travail). Donc sans le concours, je n'aurai pas plus de boulot à l'avenir que je n'en ai eu cette année. Sans compter que bientôt, il va falloir un master pour présenter le concours. Or je n'ai qu'une ancienne maîtrise. Et puis le métier évolue dans un sens qui ne me convient pas. Ça correspond de moins en moins à l'idée que je m'en faisais quand j'ai commencé.

Donc je change, et je reviens à l'activité manuelle, qui m'avait fait hésiter à 15 ans. Comme quoi l'orientation, c'est mal fichu: j'avais des facilités pour les études, alors j'ai continué. Les profs me culpabilisaient en me disant que si je ne travaillais pas plus, je ne ferais rien, et quand je leur parlais d'autre chose que des voies universitaires, ils disaient qu'il ne fallait pas que je gâche mon talent à faire du BTP :roll: :lol:

Du coup, à 30 ans, je remets tout sur la tapis. Un nouveau départ de temps en temps, ça ne fait pas de mal.



Loïc
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 09 Juin 2009 9:46

combien de fois t'as passé le CAPES? Car en forçant bien, en 2/3 fois max ça passe tout seul.

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 09 Juin 2009 9:47

Analogeek a écrit:combien de fois t'as passé le CAPES? Car en forçant bien, en 2/3 fois max ça passe tout seul.


6

D'autres questions? :mdr:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 09 Juin 2009 9:50

:o
euh, non. :lol:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline

Message » 09 Juin 2009 10:05

Non, en fait 5 fois seulement. Mais j'ai présenté une fois l'agrégation (quand j'étais jeune et fougueux). Donc ça fait 6 concours.

Voilà... Avant, j'avais honte. Mais maintenant, même plus.

Ah, oui, et puis j'ai loupé mon permis de conduire deux fois aussi. Je l'ai eu à la troisième :-? 8)

A la limite, je pourrais rajouter dans les services que je vais proposer: "Gestion de l'échec: comment faire face à l'échec multiple" :lol:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 09 Juin 2009 10:10

Merci le gouvernement pour nous rajouter encore des problèmes en ces temps de crise, à nous les petits commerçants, avec cette invention qu'est l'"auto-entrepreneur" ....

Une vraie plaie pour ceux qui ont comme moi créé une société (EURL), qui payont des charges monstrueuses...

Et voila qu'apparaissent des pinpins qui se disent qu'ils ne risquent rien à "monter leur boite" et à bouffer du boulot de ceux qui sont là d'avant ce statut, et qui ne bénéficient pas des mêmes avantages.

Je dois être dans un des domaines les plus touché par le phénomène .... le dépannage informatique.

Le mec a monté 3 configs pour sa soeur et son beau frère et il est assez bon pour ouvrir sa boite, pratiquer des prix forcément inférieurs (et oui pas de local, peu de charges, beaucoup de black .....).

Tiens allez demain je me proclame "rénovateur d'intérieur", je suis pas trop manchot ....


PS : j'étais prof d'EPS avant, CAPEPS en poche puis j'ai quitté l'enseignement, repris les études pour passer un DESS en Informatique ;)
Ptisik
 
Messages: 5613
Inscription Forum: 18 Mai 2001 2:00
Localisation: Là où la température est en bleu à la météo !
  • offline

Message » 09 Juin 2009 10:18

Ptisik a écrit:Merci le gouvernement pour nous rajouter encore des problèmes en ces temps de crise, à nous les petits commerçants, avec cette invention qu'est l'"auto-entrepreneur" ....

Une vraie plaie pour ceux qui ont comme moi créé une société (EURL), qui payont des charges monstrueuses...

Et voila qu'apparaissent des pinpins qui se disent qu'ils ne risquent rien à "monter leur boite" et à bouffer du boulot de ceux qui sont là d'avant ce statut, et qui ne bénéficient pas des mêmes avantages.

Je dois être dans un des domaines les plus touché par le phénomène .... le dépannage informatique.

Le mec a monté 3 configs pour sa soeur et son beau frère et il est assez bon pour ouvrir sa boite, pratiquer des prix forcément inférieurs (et oui pas de local, peu de charges, beaucoup de black .....).

Tiens allez demain je me proclame "rénovateur d'intérieur", je suis pas trop manchot ....


PS : j'étais prof d'EPS avant, CAPEPS en poche puis j'ai quitté l'enseignement, repris les études pour passer un DESS en Informatique ;)


Tu pointes du doigt l'un des problèmes liés à ce nouveau statut, qui est lui-même symptomatique des problèmes que rencontrent les entreprises en France. Il n'est pas normal de devoir fermer une librairie à cause des charges. Je connaissais un libraire spécialisé BD, dont la librairie rentrait de l'argent, assez pour payer les fournisseurs, le local, le salaire, certaines taxes, mais pas toutes. Du coup, il a dû fermer. Un chômeur de plus, et des impôts en moins pour l'Etat. Parce qu'une entreprise qui ferme, de toute manière, c'est des taxes qui ne rentrent plus (TVA, notamment) C'est aberrant. L'imposition ne devrait être calculée que sur le CA réel.


Loïc

PS: tu ne pourras pas te proclamer "rénovateur d'intérieur" car il faut un titre professionnel pour ça. C'est justement ce que je cherche à avoir par le biais d'une formation :wink:
Joich
 
Messages: 1132
Inscription Forum: 11 Fév 2004 18:33
Localisation: France d'en dessous
  • offline

Message » 09 Juin 2009 10:20

Joich a écrit:Non, en fait 5 fois seulement. Mais j'ai présenté une fois l'agrégation (quand j'étais jeune et fougueux). Donc ça fait 6 concours.

Voilà... Avant, j'avais honte. Mais maintenant, même plus.

Ah, oui, et puis j'ai loupé mon permis de conduire deux fois aussi. Je l'ai eu à la troisième :-? 8)

A la limite, je pourrais rajouter dans les services que je vais proposer: "Gestion de l'échec: comment faire face à l'échec multiple" :lol:


Ouuuhh le nul ! :lol:
Moi j'ai juste tenté une fois l'agrégation et j'ai tout de suite compris que elle est moi ça ne marcherait pas :cry: .

Depuis je noie mon chagrin dans l'assurance 8)
Laurent M
 
Messages: 180
Inscription Forum: 28 Aoû 2002 14:39
Localisation: 93
  • offline

Message » 09 Juin 2009 10:21

On est tous d'accord sur le fait qu'on paye trop de charges pour faire fonctionner une entreprise.
Quand on fait le calcul çà fait peur .... surtout pour ne rien avoir au bout quand on arrive à la retraite !

Bon ben je serai pas "rénovateur d'intérieur" alors .... mais mécanicien automobile !
(j'ai déjà fait la vidange 2 fois sur ma voiture 8) )
Ptisik
 
Messages: 5613
Inscription Forum: 18 Mai 2001 2:00
Localisation: Là où la température est en bleu à la météo !
  • offline

Message » 09 Juin 2009 10:37

Ptisik a écrit:On est tous d'accord sur le fait qu'on paye trop de charges pour faire fonctionner une entreprise.
Quand on fait le calcul çà fait peur .... surtout pour ne rien avoir au bout quand on arrive à la retraite !

si ta boite marche, la vente du fonds de commerce rapporte.
moi, mon siège de bureau :-? c'est même pas dit qu'on me le laisse en partant. :lol:

La configuration dans mon profil


I am Analogeek, and I approve this message.
Avatar de l’utilisateur
Analogeek
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1182
Inscription Forum: 25 Oct 2007 12:09
Localisation: France d'en bas
  • offline


Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message