Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: derffred, le loup celeste et 15 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

(The) Dark Knight Rises

Message » 25 Nov 2013 0:41

Image

Année : 2012
Durée : 165 min
Réalisateur : Christopher Nolan
Acteurs : Christian Bale, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt, Anne Hathaway, Marion Cotillard, Gary Oldman, Morgan Freeman, Michael Caine

Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40 / 1.78 Imax]
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Audio Description Dolby Digital 5.1. Français (VFF) Dolby Digital 5.1
- Sous-titres : Français. Anglais pour malentendants

• Image : Une vraie claque visuelle qui alterne les plans captés en 35mm (présentés au format 2.40) et en Imax 65mm (présentés au format 1.78) pour un résultat stupéfiant. Si les scènes captées en Imax sont visuellement incroyables, les séquences en cinémascope ne déméritent pourtant pas et délivrent un piqué et une définition d'une grande précision (même si moins pointus et donc plus doux qu'en Imax), une palette colorimétrique d'une belle justesse, des contrastes solides et des noirs profonds.
• Audio : Malgré une bonne ouverture frontale et l'omniprésence des effets surround, la VF Dolby Digital 5.1 à la dynamique éteinte (tout est au même niveau), au mixage brouillon (le manque de finesse de la spatialisation) et au souffle parfois bien audible (!!!) fait vraiment pale figure face à la VO DTS-HD Master Audio 5.1 qui en met plein les oreilles avec des voix claires, une localisation des effets incroyable sur l'ensemble des enceintes, un score diffusé avec une rare présence et des infra-graves dantesques.

- Région : B (France)
- Éditeur : Warner Bros.
- Date de sortie : 28 novembre 2012

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6304
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 25 Nov 2013 0:41

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Fire with Fire, vengeance par le feu

Message » 26 Nov 2013 11:38

Image

Année : 2012
Durée : 93 min
Réalisateur : David Barrett
Acteurs : Josh Duhamel, Vincent D'Onofrio, Rosario Dawson, Bruce Willis, Julian McMahon

Le Blu-ray Disc :

- Format vidéo : 1080i25 (AVC) / [1.77]
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
- Sous-titres : Français

• Image : Passé un piqué un peu plat, des noirs parfois bouchés, de petits problèmes de compression (banding) et surtout un recadrage forcé au format 1.77 alors que le film a été tourné en Scope 2.35, ce transfert HD lumineux est loin d'être vilain car le master est propre, la définition est précise, les couleurs sont bien étalonnées et les contrastes ne manquent pas d'aplomb.
• Audio : Des pistes sonores équilibrées, dynamiques, amples, bien spatialisées et plutôt riches en ambiances qui délivrent un spectacle auditif à la fois naturel (un peu plus en VO grâce aux voix mieux intégrées) et immersif.

- Région : B (France)
- Éditeur : France Télévisions Distribution
- Date de sortie : 03 juillet 2013

>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6304
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Test : Le nom de la rose VF

Message » 27 Nov 2013 17:55

opbilbo a écrit:Le test du jour

JVC X70RB + ISCANDUO + OPPO 103 AUDIOCOM SIGNATURE MZ sur 2m03 de base.

Échelle de notation principale de l'image : A++ > A+ > A > A- > B+ > B > B- > C+ > C > C- > D

(Le) Nom de la rose (TF1 Vidéo 2013) : (AVC) Format 1.85:1
blu-ray-dvd-et-programmes-3d/bd-le-nom-de-la-rose-nouvelle-edition-11-2013-t30041997.html

Image
http://www.imdb.com/title/tt0091605/tec ... tt_dt_spec

IMAGE B
-Piqué/ Précision : Moyen.
-Définition : Bonne à très moyenne.
-Niveau des noirs : Bon à moyen : Parfois un peu bouchés et souvent "bruités" à "très bruités" (Grain)
-Colorimétrie : RAS.
-Grain : Omniprésent allant de très discret à très présent.
-Compression : Aucune erreur d'encodage visible.
-DNR/EE : 0
-Banding : Pas vu ! (test en deep color off et dithering on, scaler DC 36 bits, projecteur en 12 bits).
-Flicker : Pas vu.
-Homogénéité : Moyenne dans l'ensemble à cause du grain très variable, de la définition et aussi parfois d'une chute du contraste (Un master propre mais pas tout à fait suffisant pour de la HD)...

SON VF
Une VF 2.0 efficace mais battu largement par la VO dont j'ai écouté quelques extraits :
- Dynamique : 4/5
- Voix (clarté) : 4.5/5
- Spatialisation : 4/5
- Effets surround (latéraux et/ou arrières) : NA
- Basses : 4/5


Le film : Une adaptation du roman de Umberto Eco (que je n'ai pas encore lu...) : on en parle ici : 7eme-art/film-le-nom-de-la-rose-t30043282.html

Genre: Thriller médieval
Durée: 2h11
Zone: B
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1 et français DTS HD MA 2.0
Sous-titres: français non optionnel sur la VO.
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Image

Image

Image


--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

A++ pour les images exceptionnelles

Les tests techniques post177575955.html#p177575955

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44836
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 27 Nov 2013 18:23

arnuche a écrit:
opbilbo a écrit:(Le) Nom de la rose (TF1 Vidéo 2013)
Sous-titres: anglais non optionnel sur la VO.

Ce qui veut dire ?
Et il n'y a pas de s-t FR ?


C''est une erreur que je vais corriger : En français non optionnels sur la VO. :wink:
(ce qui veut dire que si tu choisis la VO tu auras obligatoirement des STF blancs.)

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44836
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 01 Déc 2013 10:42

Bonjour,
Je viens de m'équiper pour la 3D:
Dalle Sony KD65X9005 3D passive
Lecteur Sony S790
Voici la question que je me pose: Certains BR sont mentionnés 3D active.
par exemple Age de Glace 3 et 4. Vais -je rencontrer des problemes avec ces BR.
Merci des vos réponses .
yves76
 
Messages: 163
Inscription: 17 Avr 2005 10:14
  • offline

Message » 01 Déc 2013 10:50

yves76 a écrit:Bonjour,
Je viens de m'équiper pour la 3D:
Dalle Sony KD65X9005 3D passive
Lecteur Sony S790
Voici la question que je me pose: Certains BR sont mentionnés 3D active.
par exemple Age de Glace 3 et 4. Vais -je rencontrer des problemes avec ces BR.
Merci des vos réponses .


Bonjour

Non, les bluray 3D active seront lisible sur ta dalle 3D passive
BanditFrane
 
Messages: 4561
Inscription: 05 Sep 2008 10:40
Localisation: Haussynéma des Hauts de France

City Lights (US)

Message » 02 Déc 2013 8:29

Image
City Lights (Les lumières de la ville) - Charles Chaplin


Criterion, 2013 (US)
BD-50, Zone A
1.19, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 35178 kbps
English / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

La copie de City Lights présentée ici mais plutôt belle, voire parfois très belle, mais clairement limitée par les éléments d'origine. En effet, pourtant tirée d'une restauration 4K, cette copie manque tout de même régulièrement de finesse et de détails. Pour autant, quand les éléments le permettent, l'image possède un rendu défini et agréable. Des défauts subsistent (quelques poussières et griffures ci et là) mais ont été fortement atténués, le seul défaut majeur restant les pulsations de luminosité / contraste, assez visibles et très fréquentes. La restauration semble neutre d'un point de vue post processing, et si l'utilisation d'un dégrainage ou d'un rehaussement des contours a été faite, celle ci est invisible tant le résultat parait naturel et filmique.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Contrairement à l'édition anglaise chez Park Circus, point de remixage 5.1 ici mais uniquement une piste mono, qui fait son âge. Si elle est très propre, l'ensemble est très plat, sans grande dynamique, et sonne un petit peu sourd.

Image : 7.5/10
Son : 7/10
Film : 9/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Rendez-vous avec la peur (FR)

Message » 02 Déc 2013 8:30

Image
Rendez-vous avec la peur (Night Of The Demon) - Jacques Tourneur


Wild Side, 2013 (FR)
BD-50, Zone Free
1.66, N&B

Montage intégral UK (96 min) :

1080p, AVC, débit vidéo moyen : 29963 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 933 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1642 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF, amovibles

Montage court US (82 min) :

1080p, AVC, débit vidéo moyen : 29968 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 933 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
STF, amovibles

Wild Side délivre ici un transfert HD plus qu'honnête, mais qui parait limité par plusieurs points se cumulant. Si l'image est très propre, bien contrastée, et stable (3 bons points), elle ne parait pas aussi définie que ce qu'on pourrait en attendre. Ce n'est pas tant que le rendu est mauvais, loin de là, mais s'il est agréable et filmique, on pourra noter par moments quelques halos blancs (souvent signe de l'utilisation d'Edge Enhancement pour renforcer l'impression de netteté) (exemple sur le plan de Dana Andrews et Peggy Cummins observant le tour de magicien de Karswell), ainsi qu'un tramage vertical plus qu'étrange, rappelant celui vu sur l'édition Carlotta de L'étrangleur de Boston. Si celui-ci ne se détecte pas forcément à l'oeil nu durant le visionnage, il génère un rendu un peu électronique sans pouvoir vraiment mettre le doigt sur le souci (ce sont les captures ensuite qui ont préciser cette impression). Le niveau de détails est honnête, mais pas forcément ultime non plus. Côté compression, malgré la présence d'encodages séparés pour chaque montage (donc 3h de vidéo HD), la compression reste invisible.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

La partie sonore est assez honnête. Si la VO sonne parfois un peu sourde, celle ci possède une dynamique limitée mais bien présente et fort bienvenue. La piste est propre (pas de souffle ni craquements), claire (bonne retranscription des dialogues) et ne semble pas avoir de distorsion.
La VF est assez étrange, la faute à un doublage fait bien après la sortie du film. Cela opère un décalage assez insupportable, doublé d'un timbre bien plus clair que la VO, où tout le spectre bas du son semble manquer (en gros, la piste est bien plus aiguë que la VO, et les graves semblent manquantes). Pour autant, d'un point de vue purement technique, cette VF est tout à fait honnête (minus les graves, donc).

Image (montage UK) : 7.5/10
Son (VO) : 8/10
Son (VF) : 7.5/10
Film : 8/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 02 Déc 2013 17:35

Bonsoir,
A prés de 5000€ la bête, heureusement... (une bien belle bête)
@+, Patrick
guitar hero
 
Messages: 138
Inscription: 23 Sep 2009 10:26
  • offline

Gun Crazy (FR)

Message » 02 Déc 2013 23:29

Image
Gun Crazy (Le démon des armes) - Joseph H. Lewis


Wild Side, 2013 (FR)
BD-25, Zone Free
1.37, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 25971 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 917 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 832 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
STF, amovibles

Jolie copie proposée par Wild Side. Un N&B contrasté et stable, couplé à une copie très propre, et plutôt détaillée, même si la mise au point régulièrement approximative limite aussi régulièrement la netteté de l'image. Pour autant, l'ensemble est plutôt réjouissant et redonne une certaine jeunesse au film.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Le son s'en sort un tout petit peu moins, la faute à un rendu un peu étriqué, forcément limité par les conditions de tournage. La VO est cependant très propre, même si un souffle se fait parfois entendre, notamment lors de la dernière scène. Les dialogues restent cependant toujours clairs, bien que parfois un peu sourds.

Image : 8/10
Son (VO) : 7.5/10
Film : 7.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Zatoichi 1 : The Tale Of Zatoichi (US)

Message » 02 Déc 2013 23:29

ImageImage
Zatoichi 1 : The Tale Of Zatoichi (Zatoichi, le masseur aveugle) - Kenji Misumi


Criterion, 2013 (US)
BD-50, Zone A
2.35, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 20812 kbps
Japanese / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

C'est parti pour le 1er des 25 films Zatoichi proposés par Criterion.
La copie du film possède un N&B tranché qui dénote très positivement par rapport aux précédents DVDs disponibles (notamment chez HVE, je vérifierai ultérieurement l'état du film chez Wild Side), avec enfin un vrai niveau de noirs et un contraste mieux balancé. Le niveau de détails est agréable, avec parfois quelques très jolis plans, mais on dénotera tout de même une définition un peu inférieure à ce qu'on pourrait attendre, notamment des gros plans pas toujours les plus détaillés du monde. Aussi, on remarque assez rapidement que la copie possède des défauts de stabilité du cadre (en particulier des flottements sur les bords supérieurs et inférieurs de l'image, probablement dus à la rétractation de la pellicule dans le temps) et quelques poussières récurrentes ci et là. Rien de mortel, mais c'est assez notable pour être pointé.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

La VO accuse parfois douloureusement son âge. En particulier, la musique trinque lourdement sous le poids d'une distorsion assez laide qui rend quelques passages chargés assez peu jolis à l'oreille. C'est dommage, car la piste est très propre, et retranscrit assez bien les dialogues, qui ne sonnent que très rarement sourds mais sont entâchés, comme l'ensemble du son en général, par une saturation assez audible.


On ne peut discuter des films sans parler du coffret édité par Criterion en général. Si on pourra s'étonner aux premiers abords de voir une saga comme Zatoichi entrer chez Criterion (il faut avouer que ce n'est pas spécialement leur tasse de thé), ils n'ont pas fait les choses à moitié. Outre un packaging global sacrément chiadé (même si les pochettes passent pour les Blu Rays, mais cassent pour les DVDs, à cause de leur protection anti-rayures moins résistantes), ils ont en plus dégoté un documentaire de 57 min sur Shintaro Katsu, le suivant durant quelques temps, sur le tournage d'un épisode de la série Zatoichi, ou bien picolant au bar du coin, ou bien tout bourré, ou bien chantant au karaoké du bar du coin tout bourré... Autant dire que c'est là un portrait à l'opposé des habitudes du genre, sans langue de bois aucune, et au résultat clairement étonnant. On y voit ses assistants déplorer son attitude de plus en plus sèche, ou bien, scène sur-réaliste, Katsu expliquant à sa fille de 16 ans qu'il vaudrait mieux pour elle qu'elle ne se fasse pas dépuceler par le 1er venu, qu'avoir un gosse peut se faire avec n'importe qui (femme, maîtresse, coup d'un soir).

On complète ceci avec 17 min du réalisateur du-dit documentaire qui revient sur l'expérience visiblement surprenante.
Et on termine sur l'intégrale (oui, l'intégrale) des 25 bandes-annonces, dans un état agréablement surprenant d'ailleurs.

Le tout couplé à un joli livret, avec couverture cartonnée rigide, qui contient un article général sur la franchise, la courte nouvelle ayant servi de base au personnage principal, et surtout 1 texte d'une page par film, accompagné d'une illustration chacun, chaque fois par un illustrateur différent.

ZE cadeau de Noël anglophone en avance, en somme.

Image : 8/10
Son : 7/10
Film : 8.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Les tontons flingueurs (FR)

Message » 02 Déc 2013 23:29

Image
Les tontons flingueurs - Georges Lautner


Gaumont, 2013 (FR)
BD-50, Zone Free
1.66, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 20217 kbps
French / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1077 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
STF, STA, amovibles

Pas de surprise sur le côté un peu daté de l'image : si Les tontons flingueurs débarquent à nouveau dans les bacs pour le 50e anniversaire du film, la copie, elle, est tirée de la restauration déjà exploitée précédemment en 2009. L'image est vierge de toute tâche, salissure ou poussière, et dotée d'un contraste très stable et bien équilibré. La définition est bonne voire très bonne, mais on pourra regretter un aspect par moments un peu trop agressif, comme si l'image avait été touchée numériquement. Pas de soucis de dégrainage, le grain étant bien présent de manière homogène, mais plutôt du côté du rehaussement de contours, qui pourrait être pointé du doigt à travers la visibilité de temps à autres de halos blancs sur les contours (et, donc, ce rendu un peu agressif).
Cependant, l'aspect global reste tout de même assez enthousiasmant.

Bémol tout de même sur l'utilisation du disque : le bitrate est inutilement bas, le film d'1h50 ayant quand même été compressé à hauteur de 19 Go. Avec l'heure de bonus en Full HD, le disque n'est utilise qu'à hauteur de 30Go, soit à peine plus de 60% de ses capacités... Heureusement, cela ne génère pas de problèmes visibles de compression.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Comme souvent avec les films français de cette époque, ce sont les dialogues qui pêchent par un côté assez sourd. Quand les acteurs marmonnent leurs lignes, ça n'aide évidemment pas à leur compréhension. Pour le reste, comme l'image, c'est propre de chez propre, et là où l'image était très stable, la piste ne présente pas de distorsion, et la musique en profite pleinement (celle ci est d'ailleurs plutôt claire, jamais étouffée).

Image : 8/10
Son : 7/10
Film : 9.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Zatoichi 2 : The Tale Of Zatoichi Continues (US)

Message » 02 Déc 2013 23:30

ImageImage
Zatoichi 2 : The Tale Of Zatoichi Continues (La légende de Zatoïchi : Le secret) - Kazuo Mori


Criterion, 2013 (US)
BD-50, Zone A
2.35, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 20535 kbps
Japanese / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

La copie de ce 2e Zatoichi possède peu ou prou les mêmes qualités que celle du 1er film, à ceci près que les instabilités de l'image sont plus présentes. L'image tremble plus souvent, est un peu plus sale, et les déformations de la pellicule se font plus visibles. Cependant, globalement, la définition et le piqué restent sensiblement équivalents, avec un rendu filmique appréciable, même si là encore, le niveau de détails est légèrement en dessous des attentes (notamment pendant les gros plans sur les visages des acteurs et actrices).

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Même combat pour le son, toujours aussi propre, mais toujours aussi distordu et saturé sur la partie musicale. Le passage dans le temple, en milieu de film, est particulièrement désagréable à l'oreille, notamment.

Image : 7.5/10
Son : 7/10
Film : 9/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Zatoichi 3 : New Tale Of Zatoichi (US)

Message » 02 Déc 2013 23:30

ImageImage
Zatoichi 3 : New Tale Of Zatoichi (La légende de Zatoichi : Un nouveau voyage) - Tokuzo Tanaka


Criterion, 2013 (US)
BD-50, Zone A
2.35, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 20493 kbps
Japanese / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

1er film en couleurs de la franchise (signe d'un budget grandissant), ce 3e Zatoichi s'accompagne aussi d'une image plus fine, plus détaillée. Ca se voit particulièrement lors des gros plans sur le visage de Shintaro Katsu, enfin détaillé comme on l'espérait. Globalement, l'image reste cependant légèrement instable, et possède toujours de régulières, mais négligeables, poussières ci et là. Le contraste semble bien équilibré, et les couleurs assez chatoyantes, même si les peaux tendent légèrement vers des tons chauds. Pour autant, le tout ne parait pas dériver drastiquement vers une dominante rouge.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Le son est légèrement amélioré aussi, même s'il est possible que la piste soit aidée par une partition musicale plus discrète. Pour autant, la piste sonne plus agréable à l'oreille que les précédentes, comme si ses défauts étaient atténués pour faire ressortir ses (somme toute relatives) qualités. Ainsi, on retiendra plus la propreté de la piste et la clarté des dialogues, même si la piste ne possède toujours qu'une dynamique assez limitée.

Image : 8.5/10
Son : 7.5/10
Film : 9/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Revenge (Mest') (UK)

Message » 02 Déc 2013 23:31

ImageImage
Revenge (Mest') - Ermek Shinarbaev


Masters Of Cinema, 2013 (UK)
BD-25, Zone B
1.37, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 25790 kbps
Russian / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 1536 kbps / 16-bit
STA, amovibles

On peut se demander si les éléments étaient bien conservés pour commencer, car Mest' est proposé dans une copie absolument sublime. La profondeur de l'image, sa stabilité, sa propreté, tous les indicateurs sont dans le vert, avec un rendu très fin et très détaillé qui force le respect. Les scènes de jour, en particulier (comme ce trajet à cheval à la 22e minute), sont magnifiques. Les nombreuses séquences en basse lumière sont tout aussi bien retranscrites, avec un contraste bien géré évitant les noirs gris ou bouchés. Une grande réussite, assurément.

Image

Le son est un peu moins bien loti, même s'il reste très bien retranscrit. Malgré une dynamique évidemment restreinte, la piste possède un rendu assez agréable et bien équilibré. En particulier, outre une absence de souffle ou craquements (et autres défauts du genre), elle ne sonne jamais sourde ou étouffée.

Image : 9.5/10
Son : 8.5/10
Film : 5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4714
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message