Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 17 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

l'ampli "écolo" ?

Message » 27 Jan 2005 12:29

Voilà : suite à la polémique soulevée par le sujet "éteindre ou pas", il m'a paru intéressant d'essayer de savoir quel serait le meilleur ampli du marché en matière d'orientation "dévéloppement durable" : consommation électrique, matériaux et composants utilisés, recyclage, éthique des contructeurs et distributeurs et bien sûr technologies employées.
Donc, :D que le meilleur gagne !!!!
FLB
AUDIO RESEARCH + TANNOY MONITORS 215DMT : LE GRAND FRISSON !!!
Avatar de l’utilisateur
FLB
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2199
Inscription: 11 Aoû 2003 17:01
Localisation: 56

Annonce

Message par Google » 27 Jan 2005 12:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Jan 2005 12:37

N'importe quel ampli qui ne prétend pas donner le meilleur de lui-même au bout de plusieurs heures de chauffe.

Et avec un interrupteur mécanique en façade.

Facile,
Gaëtan
M Poulpe
 
Messages: 2968
Inscription: 07 Sep 2003 9:24
Localisation: Près de Lyon
  • offline

Message » 27 Jan 2005 12:53

et plutôt genre numérique...

tu veux te faire étriper par les tubistes classeA ???!!!!
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 27 Jan 2005 13:35

Incontestablement, les amplis Class D à alimentation à decoupage.
Le rendement est tres eleve. En consequence, l ampli est aussi economique en terme de materiel de dissipation thermique. Il est plus leger : moins de cout de transport.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 27 Jan 2005 13:54

Salut, tu t'achète une guitare (en bois), et tu chante tes airs préférés.....
Et là, si ça le fais pas écolo alors.......
Bon, je sors :lol:
JC :wink:
JC 07
 
Messages: 858
Inscription: 19 Juin 2003 20:54
Localisation: Bourg Les Valence (26)
  • offline

Message » 27 Jan 2005 15:55

La classe de l'ampli : au moins classe B ou AB. D si possible.

Le petit ampli sur module tripath (classe T si j'ai bien suivi), consomme très peu puisqu'il fonctionne sur alim 12V 1200 mA. (voir fil "ampli ou jouet"?).

Après, à l'usage :
un ampli qui est au top rapidement (si possible, au top en moins de 20 minutes, pas comme ces amplis qui donnent le meilleur au bout de 2 jours de chauffe!), de manière à ce qu'on puisse l'éteindre entre 2 utilisations.
Ceci dit, la consommation avec aucun signal en entrée (donc pendant les temps de chauffe) va dépendre beaucoup de la classe de fonctionnement, de la puissance, etc. Mon petit Marantz PM 4000 consomme "seulement" 13W allumé sans signal.

Un vrai switch hard : c'est à dire que l'interrupteur agit directement au niveau de l'alim et coupe le courant (consommation = 0). Tandis que les amplis à swith soft, ceux qu'on peut allumer avec la télécommande, ne coupent jamais tout à fait l'alimentation (ils restent en veille). Ils consomment généralement 2 à 10W en veille, ce qui finit par faire beaucoup.

A l'usage mais aussi lors du choix du matériel : il faut des enceintes à rendement élevé! Plus le rendement est bas, plus l'ampli va consommer pour produire le même niveau sonore.
Un ampli en classe A sur des enceintes de 83 dB de rendement, par exemple, est proche du pire que l'on puisse faire!
Dernière édition par vincent128 le 27 Jan 2005 16:01, édité 1 fois.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 27 Jan 2005 16:01

vincent128 a écrit:La classe de l'ampli : au moins classe B ou AB. D si possible....


Pas un AB... car AB c'est un fonctionnement en classeA jusqu'à un certain seuil puis un passage à AB.

Exemple Vincent SP991 100w classeA puis 300w classeAB... et je peux te dire que même à l'arrêt ça consomme... consomme... consomme....
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 27 Jan 2005 18:47

antonyantony a écrit:Incontestablement, les amplis Class D à alimentation à decoupage.
Le rendement est tres eleve. En consequence, l ampli est aussi economique en terme de materiel de dissipation thermique. Il est plus leger : moins de cout de transport.

+++1 ;-)
Exemple Jeff Rowland :
Pro de l'alimentation sur batterie ou à découpage tip top en boitier séparé, a sorti les 201 :
http://www.jeffrowland.com/Model%20201%20Page.htm

Output Power Continuous RMS :
@ 8 ohms 250 Watts
@ 4 ohms 500 Watts

Power Consumption:
Idle 9 Watts Idle
Maximum 650 Watts Maximum

Qui dit mieux, pour la taille d'un botin ? Avec 77% de rendement !
Les proprios de panneaux Apogee sont heureux, enfin

Un ampli 300B-845 c'est genre 5-10% de rendement :lol:

PS : on a tous un ampli Class D dans nos petits téléphones portables :idee:
et lecteurs MP3, écrans TFT-LCD, etc ... : c'est là principalement le marché
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Jan 2005 18:49

et les caissons de basse pour Antonantony ;-) :lol: :lol:
BOUM BASTIC, man, le Velodyne ???
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Jan 2005 19:32

La classe AB :
j'ai cru comprendre, mais j'ai pu me tromper, que la plupart des amplis en classe B sont en fait plutôt en AB : c'est à dire que le transistor est légèrement polarisé, donc son fonctionnement est en classe A dans les tous premiers Watts puis en classe B au-dessus. Il n'y a donc pas de distinction très nette entre classe AB et classe B.

Donc il faudrait distinguer :
- Un ampli en classe B "officielle", un ampli standard quoi, qui fonctionnerait en classe A sur les 2 premiers Watts : il va consommer très peu au repos.

- Un ampli en classe AB "officielle" qui fonctionne en classe A jusqu'à 25W puis en AB jusqu'à 95W (cas du marantz 8000, si j'ai bonne mémoire), a encore une consommation de repos relativement acceptable. De plus, la classe A est débrayable par un bouton. Enfin, en fonctionnement et à volume honnête, les 25W consommés en permanence en classe A sont encore raisonnables par rapport à la consommation moyenne qu'il aurait au même volume en classe B.

- Un ampli en classe A jusqu'à 100W puis B jusqu'à 300w, avec la classe A non débrayable, a effectivement une consommation en repos comme en fonctionnement très nettement supérieure au même en classe B.

En bref, j'ai envie de dire que la classe AB tolérable du point de vue écologique, si le fonctionnement classe A est débrayable et ne dépasse pas une puissance "raisonnable"; et aussi bien sûr, si on ne laisse pas l'ampli sous tension en permanence avec la classe A enclenchée!
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 27 Jan 2005 19:46

Emile a écrit:et les caissons de basse pour Antonantony ;-) :lol: :lol:
BOUM BASTIC, man, le Velodyne ???


Le velodyne est Class D 'Energy Recovey'. Il est donné pour un rendement de 97%. Ca donne 1300 W en continu et 3 KW en pointe, sans chauffer.

Dans les faits, je ne suis pas sur que la bobine accepterait cela tres longtemps.....
Ces Watts servent surtout à des pointes de courant tres fortes necessitées par le mecanisme d asservissement à 16 Khz.
Des que l ampli ne peut plus suivre, le signal d entre est reduit
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 27 Jan 2005 19:54

Vincent128
La conso d'un vrai classe A c'est généralement :
Conso = puissance d'un canal annoncée x 4
ou x 8 si ampli 100% symetrique

Un rendement de 25% à tout casser ;-)
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Jan 2005 19:56

antonyantony a écrit:Le velodyne est Class D 'Energy Recovey'. Il est donné pour un rendement de 97%. Ca donne 1300 W en continu et 3 KW en pointe, sans chauffer.

Dans les faits, je ne suis pas sur que la bobine accepterait cela tres longtemps.....

A ce sujet, on a des données sur le "rendement" d'un HP ? dissipation, etc ...

Merci ;-)
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline

Message » 27 Jan 2005 20:07

j'oubliais : ampli fiable, construit pour durer, et facilement réparable! Les appareils qui tombent en panne économiquement irréparable au bout de 2 ans, c'est une plaie pour l'environnement.

Le rendement d'un HP, c'est son rendement! tant de dB par Watt. Plus il y a de dB par Watt, moins il y a d'électricité dissipée en chaleur.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 27 Jan 2005 20:35

Je cherchais plutôt le ratio énergie consommé ou dissipé et réellement "transmis" ;-) si cela existe d'ailleurs ...

Vu la taille des aimants, ça doit chauffer
Emile
 
Messages: 2827
Inscription: 23 Fév 2003 16:19
Localisation: Paris
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message