Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Ampli FDA DIY, discussion avant projet.

Message » 13 Nov 2016 20:11

globulelg a écrit:J avoue que le tas5624 bien mis en oeuvre ma laissé un peu baba. C vraiment excellent comme ampli

piloté par un d2-41051???
800dr
 
Messages: 11
Inscription: 01 Déc 2005 13:35
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Nov 2016 20:11

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Nov 2016 22:31

800dr a écrit:
globulelg a écrit:J avoue que le tas5624 bien mis en oeuvre ma laissé un peu baba. C vraiment excellent comme ampli

piloté par un d2-41051???


Non certainement par un TAS5558 ou TAS5548.

Finalement ce sont les choix réalisés par Lumin pour son M1 :TAS5558 + 2 TAS5624a et apriori ce n'est pas pour rien ! :) (Dans la review de 6moons ils parlent même de 2 TAS5548 ! ??? un pour chaque TAS5624a... je me demande s'il n'y a pas une erreur... mais tout est possible...
extrait :
"The new Lumin M1 relies on two TI TAS5558 chips with their companion TAS5624A (one per channel) which convert a digital pulse-coded signal (PCM) to a pulse width-modulated signal (PWM). The PCM signal is multiplied by at least one derivative to obtain a sufficient sample rate for the PWM signal. The TAS5624A is a thermally enhanced class-D power amplifier based on the TAS5614A chip which uses large Mosfets for improved power efficiency and a novel gate drive scheme for reduced idle losses at low output signals, leading to reduced heat sink size. The TAS5624A uses constant voltage gain. The internally matched gain resistors ensure a high power supply rejection ratio, giving an output voltage dependent only on the audio input voltage, supposedly free from any power supply artifacts.

In this very direct conversion process, the main issue remains the prediction and address of nonlinearities and noise through sophisticated low-pass filtering and feedback techniques or DSP. The TAS5558 chipset used by Lumin is originally an 8-channel digital pulse width modulator with digital processing and sample rate conversion. As its ASRC consists of two separate modules which handle four channels each, it's possible to support two different input sampling rates. Lumin have nonetheless chosen a single sample rate of 176.4kHz which provides full compatibility with both PCM and DSD files."
le test complet ici : http://www.6moons.com/audioreviews2/lumin3/1.html

Sinon oui, ça serait chouette de se dire : aller hop on part sur un simple ampli stéréo avec un tas5548(ou 58) et 2 Tas5624a et roule ma poule il n'y a plus qu'à !! :zen: ;)
Alex.H
 
Messages: 1055
Inscription: 20 Nov 2015 21:13
  • offline

Message » 13 Nov 2016 23:22

The TAS5624A uses constant voltage gain. The internally matched gain resistors ensure a high power supply rejection ratio, giving an output voltage dependent only on the audio input voltage, supposedly free from any power supply artifacts.

Voltage ? C'est bien de l’analogique non ?
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4569
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 13 Nov 2016 23:38

Non c'est un gros driver classe D avec contre réaction incluse dans lequel on rentre direct en PWM.
Donc juste la partie puissance du classe D en tout intégré et pas trop mal chiadé.
Le discourt marquéteu, il se fou un peu dedans comme d'hab...

Edit : en fait la datasheet comme les explications le considèrent toujours en situation avec son modulateur (TASxxx) d'où les digressions sur les entrées analogiques sauf que ce ne sont que des modulateurs à entrées numériques. Allez comprendre .....
Dernière édition par Tazz28 le 13 Nov 2016 23:50, édité 1 fois.
Tazz28
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2716
Inscription: 03 Nov 2008 23:47
Localisation: Dreux
  • offline

Message » 13 Nov 2016 23:45

Oui, la PWM est utilisée comme interface de liaison et de synchronisation, mais pour moi en interne il repasse bien en analogique pour ensuite être traité comme tout classe-D.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4569
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 14 Nov 2016 0:30

Certes, mais il ne repasse pas en analogique au sens "audio" du terme. Je pense pas que remis en forme, ce pwm donne quelque choses d'écoutable. La modulation pwm en question est faite spécialement pour le driver de puissance en question (d'où d'ailleurs les les digressions permanentes sur le modulateur compagnon de la gamme).
De même, on sais pas comment sont réellement implémentés les boiboites pwm receiver, analog loop filter et le soustracteur. C'est très schématique et j'imagine très bien un système qui ne fait qu'altérer le pwm tout comme la boite pwm&timing control qui va y rajouter exactement de la même manière ses corrections et contraintes pour attaquer le driver.
Tu remarquera qu'il n'y a aucune horloge, pll, oscillateur ou quoi que ce soit qui s'y rapporte, ni dans les diagrammes, ni dans les pinoches du chip (capa externe associé) ni dans aucune considération de fonctionnement.
Suivant ta logique, la boite pwm&timing control serait donc un modulateur PWM à part entière. Je n'y crois pas c'est beaucoup trop compliqué et justement le role des chip modulateurs compagnons . Il faut "lire" ce diagramme comme un principe de fonctionnement, pas comme son implémentation réelle.
Les matched resistors sont celles des mosfets de sortie et en relisant la datasheet, les entrée sont appelées parfois analog input parfois PWM input..... comment perdre tout le monde...
Pour moi on reste sur le même signal PWM plus ou moins altéré, de l'entrée au mosfet, sans repasser en analogique.
Tazz28
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2716
Inscription: 03 Nov 2008 23:47
Localisation: Dreux
  • offline

Message » 14 Nov 2016 10:16

Alex.H a écrit:Dans la review de 6moons ils parlent même de 2 TAS5548 ! ??? un pour chaque TAS5624a... je me demande s'il n'y a pas une erreur... mais tout est possible...
extrait :
"The new Lumin M1 relies on two TI TAS5558 chips with their companion TAS5624A (one per channel) which convert a digital pulse-coded signal (PCM) to a pulse width-modulated signal (PWM). The PCM signal is multiplied by at least one derivative to obtain a sufficient sample rate for the PWM signal.

Euh :wtf:

sinon :
The TAS5624A is a thermally enhanced class-D power amplifier based on the TAS5614A chip which uses large Mosfets for improved power efficiency and a novel gate drive scheme for reduced idle losses at low output signals, leading to reduced heat sink size. The TAS5624A uses constant voltage gain. The internally matched gain resistors ensure a high power supply rejection ratio, giving an output voltage dependent only on the audio input voltage, supposedly free from any power supply artifacts.

C'est cool comme métier, journaliste Hifi : il suffit de faire des copier coller de ce qu'on a vaguement cru comprendre du datasheet :ane: (la phrase quoté est la 1ère du résumé dans le datasheet)
Bref, c'est pas en lisant 6moon qu'on va apprendre quelque chose ....
J´avais la télé, mais ça m´ennuyait. Je l´ai r´tournée... d´l´aut´ côté c´est passionnant
tcli
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3017
Inscription: 23 Nov 2009 22:40
Localisation: Complètement à l'ouest
  • offline

Message » 14 Nov 2016 10:27

Tazz28 a écrit:Tu remarquera qu'il n'y a aucune horloge, pll, oscillateur ou quoi que ce soit qui s'y rapporte, ni dans les diagrammes, ni dans les pinoches du chip (capa externe associé) ni dans aucune considération de fonctionnement.

Ce qui fait bien penser que le TAS5624A est purement analogique. Il traite de façon analogique un signal PWM
J´avais la télé, mais ça m´ennuyait. Je l´ai r´tournée... d´l´aut´ côté c´est passionnant
tcli
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3017
Inscription: 23 Nov 2009 22:40
Localisation: Complètement à l'ouest
  • offline

Message » 14 Nov 2016 10:52

Il y a différentes technologies, elles ont toutes des points communs et des différences.
Le grand point commun est de sortir une tension analogique selon un signal audio qui lui sera numérique.

ST est je pense le premier a avoir lancer sa technologie DDX qui semble se transformer en FFX pour Full Flexible Amplification.
Le principe de base, on prend le signal numérique, on passe en PWM puis après corrections ont passe dans un pont dont les transistors sont suffisamment performant pour négliger les dérives.
Il y a sans-doutes un ADC ou autre pour compenser les fluctuations de l'alimentation.
C'est bien du full digital jusqu'au filtre de sortie, filtre qui dans certains cas bien précis peuvent être supprimés avec une modulation PWM adéquate. (Ainsi que le HP et câblage...)
C'est pas hyper terrible niveau qualité audio, mais vu le DSP et ses correcteurs, on peut faire un système correct en corrigeant les défauts des HP en enceinte.
C'est bien pour une télévision par-exemple, en faire un ampli seul n'a pas vraiment de sens aujourd'hui.

Il y a les amplis numériques qui ont une contre réaction basée sur un ADC, les performances audio sont au rendez-vous mais le design complexe.
C'est aussi techniquement très beau.

TI avait fait de même que ST mais semble repasser par la contre réaction.
Les infos sont maigres, et en effet pas simple de tout comprendre sur leurs diagrammes. Mais si l'on compare avec celui d'un ampli a entrée analogique, il se ressemblent très fort.
Il y a le rajout du bloc PWM input pour l'un et de l'oscillateur pour l'autre.

Que ce soit TI ou ST, ils proposent avant tout des solutions d'amplification, je pense que l'intégrateur se moque bien que ce soit full digital ou pas.
Il va rechercher ce qui lui convient pour son design avec les performances définies par son cahier des charges.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4569
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 14 Nov 2016 10:55

Image
tas5630 entrée analogique
Image
tas5631b entrée pwm
Image
tas5624 entrée pwm
globulelg
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1272
Inscription: 27 Nov 2009 15:53
Localisation: manche
  • offline

Message » 14 Nov 2016 11:45

j'avoue que j'ai du mal a saisir le fonctionnement. cela est encore moins clair qd on regarde les différences entre un tas5631 et le tas5624 qui son sensé fonctionner de la mm façon. le pwm receiver sur le tas5624 c'est quoi ?
globulelg
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1272
Inscription: 27 Nov 2009 15:53
Localisation: manche
  • offline

Message » 14 Nov 2016 12:20

Oui, pas simple.
Voici le TPA3251 à entrée analogique :
tpa.JPG

http://www.ti.com/lit/ds/symlink/tpa3251.pdf
Je pense que certaines différences entre un tas5631 et le tas5624, c'est surtout le gars qui a dessiné ce diagramme.

Sur le 5624, on voit le AVDD qui est le régulateur interne analogique.

PWM Receiver ? tout est question d'interprétation, remise ne forme et protection ESD ou filtre passe-bas pour faire de l'analogique.
Mais manquerait une flèche vers le bloc Logique pour en extraire une fréquence de PWM.

Voici sur un canal la PWM In en bleu et la PWM Out en jaune (relevé sur un V200):
pwm%20on.JPG
pwm%20on.JPG (52.72 Kio) Vu 152 fois

Il y a un décalage dans le temps, gestion du timing des transistors ou PWM régénérée ?
Si c'était pur timing je dirais que le délai serait constant alors que l'on voit bien une différences dans les flancs montants.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4569
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 14 Nov 2016 12:31

thierryvalk a écrit:Oui, pas simple.
Voici le TPA3251 à entrée analogique :

Lui aussi son diagramme est bizarre. :wtf: Normalement, sur un ampli PWM la sortie de l'oscillateur va vers le comparateur .....
J´avais la télé, mais ça m´ennuyait. Je l´ai r´tournée... d´l´aut´ côté c´est passionnant
tcli
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3017
Inscription: 23 Nov 2009 22:40
Localisation: Complètement à l'ouest
  • offline

Message » 14 Nov 2016 12:35

tcli a écrit:
Tazz28 a écrit:Tu remarquera qu'il n'y a aucune horloge, pll, oscillateur ou quoi que ce soit qui s'y rapporte, ni dans les diagrammes, ni dans les pinoches du chip (capa externe associé) ni dans aucune considération de fonctionnement.

Ce qui fait bien penser que le TAS5624A est purement analogique. Il traite de façon analogique un signal PWM


Dis autrement, c'est exactement mon avis. Mais pas de double conversion ou quoi que ce soit du genre.
Tazz28
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2716
Inscription: 03 Nov 2008 23:47
Localisation: Dreux
  • offline

Message » 14 Nov 2016 12:40

tcli a écrit:
thierryvalk a écrit:Oui, pas simple.
Voici le TPA3251 à entrée analogique :

Lui aussi son diagramme est bizarre. :wtf: Normalement, sur un ampli PWM la sortie de l'oscillateur va vers le comparateur .....

Ce qui fait penser à un comparateur ne serait qu'une sorte de Mute.
Le bloc "Analog Loop Filter" serait aussi le générateur de PWM.
thierryvalk
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4569
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique



Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message