Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Toutes les enceintes HiFi

Rendement et écoute à volume modéré

Message » 09 Oct 2005 10:51

JPG - Hifissimo a écrit: si tu écoutes à bas volume, il te faut du matériel enceintes et ampli qui ont un grave très en avant.



Est-ce que celà exclut les enceintes bibliothèques? Sont elles inadaptées aux écoutes bas volume?
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Oct 2005 10:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Oct 2005 11:05

cargodemelody a écrit:
JPG - Hifissimo a écrit: si tu écoutes à bas volume, il te faut du matériel enceintes et ampli qui ont un grave très en avant.



Est-ce que celà exclut les enceintes bibliothèques? Sont elles inadaptées aux écoutes bas volume?


Pas nécessairement:
un caisson bien relié à des biblio fournit une alternative intéressante à une écoute avec touche loudness —
D'autre part, si l'idée est d'obtenir une cohérence dans l'écoute, même avec des biblio, on obtient déjà des résultats (Mon Onkyo FR435 possède une option de renforcement des basses équivalent au loudness qui se traduit par quelque chose d'agréable sur une paire de slb102).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28978
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 09 Oct 2005 11:09

C'est peut etre bete ma question.

Mais pourquoi acheter un caisson de basse si on a une touche loudness sur l'ampli?

Si on veut s'en servir, bien nentendu.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Oct 2005 11:12

astrorock a écrit:C'est peut etre bete ma question.

Mais pourquoi acheter un caisson de basse si on a une touche loudness sur l'ampli?

Si on veut s'en servir, bien nentendu.


tout dépend de ce qu'on veut faire —
la touche en question accentue le grave: ce qui n'est pas la même chose que d'amplifier un signal sans atténuation
d'autre part, même si l'on peut solliciter l'enceinte un peu plus dans le grave, elle n'est pas forcément (voire rarement fait pour ça: cf. les atténuations de la plupart des enceintes dès qu'on descend dans le grave)
enfin, le caisson est la plus part du temps actif: ce qui soulage d'autant l'amplificateur d'une tâche que de toute façon la plupart des enceintes sont incapables d'assumer pleinement.


Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28978
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 09 Oct 2005 11:16

dub a écrit:

un caisson bien relié à des biblio fournit une alternative intéressante à une écoute avec touche loudness —
D'autre part, si l'idée est d'obtenir une cohérence dans l'écoute, même avec des biblio, on obtient déjà des résultats (Mon Onkyo FR435 possède une option de renforcement des basses équivalent au loudness qui se traduit par quelque chose d'agréable sur une paire de slb102).



:o Si je lis entre tes lignes, j'ai peur de mal comprendre.

En fait, dans les auditoriums, le volume est rarement aussi bas que lors de certaines écoutes à la maison. Il y a donc une inconnue qu'il est difficile d'apprécier.

Est-ce-que des enceintes biblio seules, accouplées à de l'électronique HDG (sans touche loudness), vont forcément cruellement manquer de basse à faible volume?
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Message » 09 Oct 2005 11:32

cargodemelody a écrit:En fait, dans les auditoriums, le volume est rarement aussi bas que lors de certaines écoutes à la maison. Il y a donc une inconnue qu'il est difficile d'apprécier.

Est-ce-que des enceintes biblio seules, accouplées à de l'électronique HDG (sans touche loudness), vont forcément cruellement manquer de basse à faible volume?


Tout dépend de leur équilibre:
mais il faut avoir en tête que
1/ une enceinte biblio n'est pas faite pour sortir un fort niveau de grave (sauf si elle est dotée d'un 38cm……)
2/ que l'important est ce qu'elles peuvent sortir comme grave [i]par rapport aux registres médium et aigü[i]
3/ que par rapport aux autres solutions, de toute façopn elles réagiront à l'ampli et à la source.

j'ajoute que pour ma part, un auditorium dans lequel j ene peux pas demander de baisser le son me laisse des doutes
idem se lever pendant l'écoute pour vérifier la directivité…

Donc, le caisson est une solution de "facilité" - au moins dans un premier temps, car après se pose la question de la coupure et du raccordement (note qu'avec un filtre Behringer par ex.…).
Après cela, on peut aussi trouver des biblio qui, sans sortir un niveau de grave (mesuré au micro) élevé, offriront dans la bonne configuration (et sans touche loudnbess), une écoute sans frustration — c'est seulement moins facile et plus cher d'après mon opinion.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28978
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 09 Oct 2005 11:45

cargodemelody a écrit:
JPG - Hifissimo a écrit: si tu écoutes à bas volume, il te faut du matériel enceintes et ampli qui ont un grave très en avant.



Est-ce que celà exclut les enceintes bibliothèques? Sont elles inadaptées aux écoutes bas volume?


Il y a du vrai dans ta question, puisqu'une biblio descend moins bas que sa voisine en colonne du fait de la différence de coffre. Mais j'ai la faiblesse de penser qu'une biblio réunit plus de conditions pour être une grande enceinte qu'une colonne, et que le point d'origine du grave ne devrait pas être le même que celui d'ou viennent les médiums et aigu, donc qu'une biblio et un caisson ont plus de potentiel qu'une colonne.

Sinon, le loudness et le caisson sont deux choses différentes. Le loudness va renforcer des fréquences qui sont là, le caisson va en diffuser qui ne sont pas reproduites du tout.
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA

Message » 09 Oct 2005 11:46

cargodemelody a écrit:En fait, dans les auditoriums, le volume est rarement aussi bas que lors de certaines écoutes à la maison. Il y a donc une inconnue qu'il est difficile d'apprécier.


Dans un auditorium tenu par un pro sérieux, tu mets le volume comme tu le décides.
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA

Message » 09 Oct 2005 12:57

JPG - Hifissimo a écrit:
cargodemelody a écrit:En fait, dans les auditoriums, le volume est rarement aussi bas que lors de certaines écoutes à la maison. Il y a donc une inconnue qu'il est difficile d'apprécier.


Dans un auditorium tenu par un pro sérieux, tu mets le volume comme tu le décides.

Très juste mais...

dub a écrit:j'ajoute que pour ma part, un auditorium dans lequel j ene peux pas demander de baisser le son me laisse des doutes
idem se lever pendant l'écoute pour vérifier la directivité…

Il ne faut jamais descendre le volume en hifi sous peine de devoir marquer un temps d'arrêt important pour calibrer ces trucs romanesques qu'on appel des oreilles :lol:
je sais pas ce qu'en penses JPG mais une écoute en auditorium devrait être abordée par les trucs de base :

musique écoutée (et encore)
niveau d'écoute en général
qualité recherchée à l'écoute (son chaud, montant, descandant, boomy, doux,hyper dynamique etc.)

ça permet déjà de cibler en s'appuyant sur un rapport de confiance avec un professionnel car le son en auditorium sera toujours différent de chez soi et c'est là où le rôle de conseil est énorme. Evidemment il faut ensuite écouter ce qu'on achète sur ses propres disques et en test comparatif j'aurais tendance à dire qu'il faut presque subtilement augmenter le niveau entre chaque écoute mais surtout ne jamais le baisser (ça n'engage que moi :D)
Le rôle d'un vendeur compétent dans un auditorium est capital car des éléments importants peuvent nous échapper sur une écoute d'un instant même avec des oreilles affutées et de l'expérience...tout simplement parce que c'est pas le bon jour ou pas le bon disque...
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 09 Oct 2005 13:29

MBON a écrit:Le rôle d'un vendeur compétent dans un auditorium est capital car des éléments importants peuvent nous échapper sur une écoute d'un instant même avec des oreilles affutées et de l'expérience...tout simplement parce que c'est pas le bon jour ou pas le bon disque...


Il m'arrive, lors de mes tests, d'être complètement hermétique, et de ne trouver aucune différences entre les appareils que je compare. Dans ces moments là, ça me prend plus de temps à retrouver mes marques.
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA

Message » 09 Oct 2005 14:19

MBON a écrit:Il ne faut jamais descendre le volume en hifi sous peine de devoir marquer un temps d'arrêt important pour calibrer ces trucs romanesques qu'on appel des oreilles :lol:



ou alors en changeant complètement de style de musique —
Mais honnêtement: quand on essaie, autant le faire avec ses propres habitudes d'écoute…

A quoi bon me faire écouter un système capable d'atteindre les 90/95 db sans distorsion si je compte l'utiliser chez moi à ~70db ?

De sorte que demander une écoute à bas niveau n'est pas si simple qu'il y paraît: ne serait-ce que parce que c'est moins spectaculaire…
Ça peut même être un critère pour savoir si le pro auquel on a affaire a des goûts (n.b. il ne s'agit pas de compétence, mais de goût) en commun avec le testeur

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28978
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 09 Oct 2005 15:33

Bonjour,

MBON a écrit:Attends, notre ami redbaron dont on ne sait pas s'il lis nos conseils a peut être un budget de 500€ et tu veux déjà la TacTer :D :D :D


Si, si, je lis vos conseils mais je n'ai pas trop eu le temps ce week-end de répondre.

Mes recherches m'ont par ailleurs mené à un intéressant article paru sur le site thf.fr :

" Un système à haut niveau est en général plus linéaire, même s'il donne l'impression de placer le médium en avant. Il aura l'avantage de ne pas modifier la courbe de réponse de la reproduction avec comme corollaire négatif l'obligation d'aller rechercher le niveau original de la musique pour que cela soit écoutable.

Autre inconvénient connu de la vie de l'audiophile, la sensibilité aux zizis, machins, petits bruits et autres distorsions qui s'entendent d'autant mieux que l'enceinte rend si bien le médium (auquel votre oreille est si sensible), médium qui véhicule avec tant de bonheur les distorsions des amplis et les écrêtages des micros placés trop près des instruments !

Désolé. Un système à plus faible rendement sera beaucoup plus civilisé, en atténuant le médium il va vous permettre de supporter - parfois en même temps - la chanteuse (ou le piano) qui sature ce pauvre micro et l'ampli qui fait ce qu'il peut pour bouger ces petits haut-parleurs sans aimant mais avec filtre torturé !

Toutefois, c'est le seul système pour vous permettre d'écouter à très bas niveau de façon satisfaisante !

Peut-être que les petites enceintes ont tout d'une grande, mais on ne m'enlèvera pas de l'idée que les grosses limousines sont plus performantes que les petites voitures."

l'article complet à l'adresse suivante :
http://www.thf.fr/uTheorie/TheorieHtBas01.htm
En résumé :
1. Les enceintes haut rendement sont conçues et destinées à reproduire la musique au plus proche de l'enregistrement, c'est-à-dire à fort volume.
2. De part leur conception (large bande) les enceintes à haut rendement ne sont pas destinées à des écoutes à "bas" niveaux.

MBON a écrit:
Donc les questions sont :

aimes-tu écouter fort (et c'est quoi "fort" pour toi ?)
quel est le budget et quel est le matériel existant (notamment amplification)
quel est ton degré de patience en mise au point d'un ensemble HiFi car :

un système haut rendement marche beaucoup moins facilement qu'un système bas rendement voire même ne marche jamais (cas le plus courrant au dire même de leur propriétaire :D) :lol:


J'écoute 6 à 8 heures de musique chaque jour (je travaille en musique). Donc un niveau modéré s'impose même si je pousse le volume de temps à autre. (N'ayant pas de sonomètre, je ne sais pas le volume en db auquel j'écoute).
Donc je privéligie les qualités du matériel en écoute à niveau modéré dans le choix que je suis en train de faire.
( je ne pense pas que les compos performantes dans ce type d'écoute soit les mêmes que celles destinées à des audiophiles qui écoutent 3 ou 4 heures de musique par semaine à fort volume avec l'idée de retrouver les conditions de l'enregistrement)

Le budget est une question encore à déterminer car j'ai un sytème modeste et vieillissant (Ampli Onkyo d'entrée de gamme (10 ans d'age), platine CD Teac CD3 (à peut prêt le même age) et Tannoy P20 (petites colonnes 2 voies 2 HP (non concentriques)).
Soit j'investis 3000-3500 euros pour remplacer l'ensemble,
soit j'investis 2000-2500 euros pour lecteur CD + ampli en conservant les Tannoy et deux ans plus tard une paire d'enceintes pour 2000-2500 euros.
Mais je privilégie plutôt la première option car j'aurais pendant 2 ans l'impression (à tort ou à raison) d'avoir un système bancale et je n'ai pas trop le temps non plus pour chercher les éléments les plus satisfaisant. Je préfère l'idée de me donner un temps pour trouver un système complet, d'investir et de le garder plusieurs années (> 5) sans me poser de questions sur tel ou tel maillon à changer. Donc degré de patience assez faible!

Je ne sais pas encore comment sera la pièce (un bureau) dans laquelle sera installé le système (déménagement dans une maison probablement en fin de premier semestre 2006). Vraissemblablement la pièce sera inférieure à 25 m2. Or j'ai lu dans un autre post que dans ce "petit" volume, seul un système à bas rendement était envisageable sans traitement acoustique complexe (mise en jeu d'un volume d'air minimum par les enceintes pour une réduction des ondes stationnaires très présentes dans les petits volumes...).
lien (post de Trencito, vers le bas de la page) :
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... sc&start=0

dub a écrit:Donc, le caisson est une solution de "facilité" - au moins dans un premier temps, car après se pose la question de la coupure et du raccordement (note qu'avec un filtre Behringer par ex.…).


Le caisson me paraissait effectivement une bonne solution, plus riche que le loudness, et qui permet de régler le volume en fonction du niveau sonore : plus on écoute bas, plus on monte le son du caisson pour compenser la baisse physiologique et mécanique des basses fréquences.
Mais le problème des petits volumes évoqué plus haut me semble empêcher l'utilisation d'un caisson.

dub a écrit:Après cela, on peut aussi trouver des biblio qui, sans sortir un niveau de grave (mesuré au micro) élevé, offriront dans la bonne configuration (et sans touche loudnbess), une écoute sans frustration — c'est seulement moins facile et plus cher d'après mon opinion.


Je crois que c'est ce que je recherche...

Manquant de temps et surtout dans l'attente de connaitre à quoi ressemblera la pièce où j'installerai ce système, je suis encore dans le théorique et je sais que rien ne remplace une écoute même si la différence entre un auditorium et la pièce finale d'écoute ne doit pas être oublié.
redbaron
 
Messages: 104
Inscription: 02 Déc 2004 11:04
Localisation: 92
  • offline

Message » 09 Oct 2005 16:01

Vu ton cahier des charges, je partirais personnellement sur paire d'enceinte de monitoring qui pour la plupart possèdent des réglages aigues/grave permettant d'affiner le résultat en fonction des goûts, niveau et clarté de la pièce. J'ai eu les Dynaudio BM6A et ce type de solution me paraît du meilleur rapport qualité/prix, il ne te manque plus qu'une source et un préampli (sauf si ta source a un gain réglable) car celles-ci sont actives.
Les Genelec HT208 avaient reçu la plus haute recommandation de la revue du son mais je ne les connais pas.

Dans ce que tu as lu il y a plusieurs approximations qui méritent d'être relevées :

1-Pour ce qui est du haut rendement qui ne marche que dans une grande pièce c'est abusif voire injusitifé sauf si le système lui même prend une place monstre.
2-Pour ce qui est du haut rendement=large bande c'est encore plus faux, beaucoup de systèmes haut rendements sont non seulement multi voies et en nombre supérieur à la moyenne (5 voies est courant)

PS : j'aime bien ce post car il y a des questions que je me suis posé depuis deux ans
MBON
 
Messages: 5444
Inscription: 30 Avr 2002 21:30
  • offline

Message » 09 Oct 2005 19:25

Je n'ai aucune certitude et encore moins de vérité. J'essaye de trouver à travers les forums et les articles des éléments de repères pour comprendre les principes de reproduction sonore.

MBON as-tu le passage sur les petits volumes et les enceintes :
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... sc&start=0
Je ne sais pas si c'est vrai mais si ce l'est, cela remet en cause pas mal de choix.

Par ailleurs, quels sont les spécificités des enceintes de monitoring?
Sont-elles toutes actives?
Je suis allé plusieurs fois dans des studios d'enregistrement et j'ai toujours trouvé ces enceintes très droites, très analytiques. C'est vrai qu'elles ne pardonnent rien mais j'ai peur que cela soit fatigant à la longue.
redbaron
 
Messages: 104
Inscription: 02 Déc 2004 11:04
Localisation: 92
  • offline

Message » 09 Oct 2005 20:15

redbaron a écrit:Par ailleurs, quels sont les spécificités des enceintes de monitoring?
Sont-elles toutes actives?


Non, elles sont actives si le studio le demande, mais pas forcément. Les enceintes de monitoring sont là pour écouter le son le plus réel possible, et c'est assez loin du plaisir musical que recherchent les vrais amateurs.
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message