Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: maxitonic, phil 13320, Pierre-Henri et 22 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Cable à quoi ca sert!!??

Message » 07 Aoû 2006 1:37

:o Pio, je suis admiratif devant tant de rigueur !
Bonne nuit, les amis.
Pyjam
 
Messages: 3502
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Aoû 2006 1:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Aoû 2006 21:31

Le son de ton Acome été t'il plutot flotant et tassé dans dans le haut du spectre si il été monobrin :mdr: .
Les basses te semblé égallement molle ou ferme et dynamique ?

Je prefere pour l'audio quant même du multibrin, le mien un rg214 garde un rapport taille de brin et nombre croisé de brin relativement faible , du moin plus faible que du cable CAT5.(il me semble assez équilibré en compromis)
Ceci a pour effet d'assouplir un peu le cable d'une part et de l'autre de diminué l'effet de peau qui donne une drole de spacialisation dans le haut du spectre voir médium si l'on pousse a des section de forte taille.
Les frequences hautes sont par cette loi physique plus repoussé sur la surface des brins ou du brin et donc l'influence de l'isolant ne sera que plus grande dans ce registre.

Dans ma dernière version en court de test , j'ai doublé les coaxiaux, 1 pour chaque polarité +/-, le tressage apportant certes des qualités , mais la fluidité dans le haut du spectre ne peut-être respecté égallement correctement avec le tressage trop prononcé de la masse.
Je l'utiliserai alors comme blindage relié soit à la masse de l'ampli soit sur pile.
LA masse des ampli HIFI est certes censsé être stable mais la réalité offre quelques surprises dans les légesr frémissements lors des fortes et moyenne demande en puissance de l'ampli, si la tresse atténue ses fortes variations, une dégradation du son se fera légèrement sentir a la sortie du cable comparé a sa sortie de l'ampli, de plus cette résistance du cable de masse n'engendra qu'une contre réaction qui n'aidera pas le rendu audio.
Si aucun ampli au monde ne peut reproduire parfaitement un orchestre dans les basse frequences et moyennes, l'on peut au moin évités d'en perturbé les hautes frequences qui sont de loin plus facille a reproduire par la faible énergie demandé a l'ampli.
Si notre ampli oscille en basse frequences même de façon infime celà n'empeche pas , les hautes frequences de circulés en suivant ses oscillations(basse frequence).
MS Yam
 
Messages: 454
Inscription: 13 Mar 2005 20:34
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 08 Aoû 2006 21:39

Il y a encore d'autre influence de la tresse comme le fait que si la polarité + varie en tenssion, physiquement les electrons eux circule du - vers le +.
La tresse de part son tressage même constitue une forte capacité comparé au performance de l'âme central donc il agiera d'un part comme un condensateur en série qui régulera les faible oscillations et donc les hautes frequences comme je l'expliqués au dessus , si quelqu'un suis :mdr: .
Ce même tressage part le nombre important de brin aurra les même défault que les cable multibrin de base soit une forte atténuation du signal et autre joyeuseté.

J'attend la pluie maintenant , ouiie.
MS Yam
 
Messages: 454
Inscription: 13 Mar 2005 20:34
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 08 Aoû 2006 22:20

MS Yam a écrit:Le son de ton Acome été t'il plutot flotant et tassé dans dans le haut du spectre si il été monobrin :mdr: .


Le son était exactement le même que celui du QED.

Par contre, mon imagination débordante lui a preté des qualités fantasques, dont un aigu d'une pureté cristalline (forcément, un câble multibrin, c'est désordonné, ça se voit tout de suite ;) )

Le reste de tes commentaires constitue un essai de science-fiction assez réussi, mais malheureusement les lois de la conduction électrique sont assez différentes.

MS Yam a écrit:Ceci a pour effet d'assouplir un peu le cable d'une part et de l'autre de diminué l'effet de peau


L'effet de peau est le même dans un câble multibrin ou monobrin, car dans le premier, les brins sont en contact les uns avec les autres.

MS Yam a écrit:Les frequences hautes sont par cette loi physique plus repoussé sur la surface des brins ou du brin et donc l'influence de l'isolant ne sera que plus grande dans ce registre.


Quel que soit le diamètre du câble, les hautes fréquences circulent à la même distance du bord. Dans les gros câbles, elles sont juste plus loin du centre.

MS Yam a écrit:LA masse des ampli HIFI est certes censsé être stable mais la réalité offre quelques surprises dans les légesr frémissements lors des fortes et moyenne demande en puissance de l'ampli, si la tresse atténue ses fortes variations, une dégradation du son se fera légèrement sentir a la sortie du cable comparé a sa sortie de l'ampli,


Quel est le rapport entre la tresse et la stabilité du potentiel de masse ? Et surtout, on parle de variations par rapport à quel potentiel de référence, puisque le potentiel de référence de l'enceinte, c'est la masse de l'ampli ?

MS Yam a écrit:de plus cette résistance du cable de masse n'engendra qu'une contre réaction qui n'aidera pas le rendu audio.


Un fil non coaxial a aussi une résistance. Et vue de l'ampli, cette résistance est négligeable devant les variations de celle de l'enceinte, non ? Si l'enceinte présente une impédance qui varie de 5 à 20 Ohms, qu'est-ce que ça change pour l'ampli qu'un câble la fasse varier de 5.05 à 20.05 Ohm au lieu de 5 à 20 Ohms ?

MS Yam a écrit:Si aucun ampli au monde ne peut reproduire parfaitement un orchestre dans les basse frequences et moyennes.


C'est surtout qu'aucun preneur de son ne serait assez fou pour publier ces fréquences sur un CD commercial !
Pio2001
 
Messages: 5901
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 08 Aoû 2006 22:23

MS Yam a écrit:Il y a encore d'autre influence de la tresse comme le fait que si la polarité + varie en tenssion, physiquement les electrons eux circule du - vers le +


Et donc ? Je ne comprend pas ce que la tresse a à voir là dedans.

MS Yam a écrit:La tresse de part son tressage même constitue une forte capacité comparé au performance de l'âme central


Une capacité se définit entre deux conducteurs. La tresse n'étant qu'un seul conducteur, elle n'a pas de capacité.

MS Yam a écrit:Ce même tressage part le nombre important de brin aurra les même défault que les cable multibrin de base soit une forte atténuation du signal et autre joyeuseté.


Le nombre de brins n'a aucun rapport avec l'étténuation du signal.
Pio2001
 
Messages: 5901
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 09 Aoû 2006 21:01

Ca deviens interressant :D

L'effet de peau est le même dans un câble multibrin ou monobrin, car dans le premier, les brins sont en contact les uns avec les autres.

La résistance de contact ne suffirait'elle pas , a favorisé en partie transmition du signal par les brins plutot que par saut de brin a brin.
La section utile est identique dans ça totalité dans les 2 cas ,mais quelle en est l'impédance en fonction de la frequence du signal qui le traverse ?

Quel est le rapport entre la tresse et la stabilité du potentiel de masse ? Et surtout, on parle de variations par rapport à quel potentiel de référence, puisque le potentiel de référence de l'enceinte, c'est la masse de l'ampli ?

Ce que je voulais dire c'est que la masse de l'ampli pert un peu de ça stabilité a l'arrivé de ses limite voir certainent multiple du cable par tressages ampli ne sorte pas toujours une masse parfaitement continue.
La masse de l'ampli reste flotant par rapport a une terre il ne faut pas la comparé.

MS Yam a écrit:
de plus cette résistance du cable de masse n'engendra qu'une contre réaction qui n'aidera pas le rendu audio.


Un fil non coaxial a aussi une résistance. Et vue de l'ampli, cette résistance est négligeable devant les variations de celle de l'enceinte, non ? Si l'enceinte présente une impédance qui varie de 5 à 20 Ohms, qu'est-ce que ça change pour l'ampli qu'un câble la fasse varier de 5.05 à 20.05 Ohm au lieu de 5 à 20 Ohms ?

L'importance c'est pas forcement ça résistance au therme technique electrique, c'est aussi ça constrtuction (tressé, torssadé,monobrin) qui va influé, si une polarité ce trouve être de construction diffrentes, nous pouvons être sur d'hérité des défaults des 2 techniques.
La tenssion vue du haut parleur ne sera que la résultante des 2.

Le nombre de brins n'a aucun rapport avec l'étténuation du signal.

Oui et non, mais elle joue grandement sur la résistance de contact, la capacité du cable, et son inductance..

Une capacité se définit entre deux conducteurs. La tresse n'étant qu'un seul conducteur, elle n'a pas de capacité.

La capacité peut également être influé par la masse du cable et pas seulement par la taille de l'isolant dans le cas d'un coaxial.
:wink:
1 partout :mdr:
MS Yam
 
Messages: 454
Inscription: 13 Mar 2005 20:34
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Aoû 2006 22:08

MS Yam a écrit:La résistance de contact ne suffirait'elle pas , a favorisé en partie transmition du signal par les brins plutot que par saut de brin a brin.


Le courant ne choisit pas entre les deux modes de transmissions, c'est la variation de courant dans le câble qui provoque une force électromotrice latérale qui "plaque" les hautes fréquences vers le bord. Cette force électromotrice vient du courant principal, qui vient lui-même de l'ampli. On considère donc en définitive la capacité de l'ampli à générer un courant qui traverse le câble latéralement, de part en part.
Or, le courant principal est déterminé par l'impédance de l'enceinte. Par conséquent, on aura effet de peau tant que la résistance "latérale" du câble, d'un brin à l'autre, est petite devant l'impédance de l'enceinte (8 Ohms).
Cela réprésente le fait que tout droit, ce qui gêne, c'est l'enceinte, et sur le côté, ce qui gêne, c'est la résistance brin à brin.

MS Yam a écrit:Ce que je voulais dire c'est que la masse de l'ampli pert un peu de ça stabilité a l'arrivé de ses limite voir certainent multiple du cable par tressages ampli ne sorte pas toujours une masse parfaitement continue.


Je n'arrive pas à boucher les trous de ta phrase. Il manque des mots pour qu'elle ait un sens, mais je ne trouve pas où.

MS Yam a écrit:L'importance c'est pas forcement ça résistance au therme technique electrique, c'est aussi ça constrtuction (tressé, torssadé,monobrin) qui va influé,


Si elle n'influe pas sur la résistance, elle influe sur quoi ?

MS Yam a écrit:
Le nombre de brins n'a aucun rapport avec l'étténuation du signal.

Oui et non, mais elle joue grandement sur la résistance de contact, la capacité du cable, et son inductance..


Ah bon ? La capacité et l'inductance ? Et par quelle magie ?
Quand à la résistance de contact, combien vaut-elle environ ?

MS Yam a écrit:
Une capacité se définit entre deux conducteurs. La tresse n'étant qu'un seul conducteur, elle n'a pas de capacité.

La capacité peut également être influé par la masse du cable et pas seulement par la taille de l'isolant dans le cas d'un coaxial.


La capacité d'un coaxial dépend du diamètre externe de l'âme, du diamètre interne de la masse, et de la permittivité électrique de l'isolant qui les sépare (on voit d'ailleurs ici que le nombre de brins de l'un ou de l'autre ne joue aucun rôle).
Pio2001
 
Messages: 5901
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 09 Aoû 2006 22:44

Je n'arrive pas à boucher les trous de ta phrase. Il manque des mots pour qu'elle ait un sens, mais je ne trouve pas où.

:lol:
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 10 Aoû 2006 13:56

oui , il aurait du être diplomate notre Pio.

Ou l'art et la maniére de dire sans dire.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 10 Aoû 2006 13:59

Je trouve que Pio a été très diplomate. C'est factuel, rien de plus.
Pyjam
 
Messages: 3502
Inscription: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: Paris sur Seine
  • offline

Message » 10 Aoû 2006 15:37

sebanoel a écrit:Bonnes écoutes, prends ton temps. Une différence que l'on entend sur le moment, "surlecultetante" n'est pas forcément la solution de tous les jours.

On a pas forcément envie de faire des enfants à ses maitresses :mdr:

Seb


Des propos de grande sagesseet une belle image :D

Personnellement, j'écoute et je garde si ça me plait. Ce qui n'empêche pas de faire des onneries.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 12 Aoû 2006 2:39

Je pense que Eldudo a raison, on ai pas ici pour ce massacré la tête pour un point de vue ou un autre.

En dehors de toute considération technique, sur des points de vue purement d'écoute j'ai pu comparé du multibrin cuivre classic en cale hp, puis du pur argent multibrin : ces deux sonnent assez gentillement avce une pointe dans l'aigus pour le pur argent, celà peut donné sois un coté acide sois plus fluide aux electronique associé.

Sinon, le CAT 5 ma donné pas mal de pèche (cable sec) sur les dynamique et harmonique , seullement, il y a comme un voile sur le bas médium et les basses .
Les instruments sonnent précisément avec un son plutôt montant dans les aigus, apres quelques cd, et DVD musicaux l'on se rend compte d'un manque quand même a voir les musiciens jouent un petit air en font.
Par la suite je fit des version blindés sur pile (façon johannet) qui amélioré pas mal les basses mais étaisse plutôt une forme de coloration, je ne sorais le dire.

Puis vins l'occasion d'essayé un coaxial suffisament gros pour supporté une puissance d'ampli confortable le RG214, la je compris enfin ce qu'était une réponse réellement phase ou du moin avec une phase régulière sur tout le spectre.
La bande passante me semble plutot assez étandue sans cherché les son de cymbales sintillante, mais plutot définit.
Le placement des artistes ne ma jamais semblé aussi précis depuis une écoute de cable Qued Genesis.
La profondeur de scene se fait également sentir contrairement au CAT 5 qui lui faisé dansé le son aux rythme des notes mais de façon moin stable et équilibré.
Avec pour finir mes dernier essai en cours de finalisation , a base de 2 coaxiaux 1 âme pour chaque polarités + tresse utilisé comme blindage à la place de la premièere version déjà tres bonne avec l atresse pour masse et l'âme pour le +(sur 1 seul cable).
LE gain se fait tout de suite sentir sur la bande passante plus large vers le haut du spectre et les voix encore plus fluide et rapide.
LE gain en naturel et flagrand même si la signature sonore reste semblabe , c'est sur certains morceau de classique bien enregistré que l'on se rend immédiatement compte du gain encore plus grand dans la justesse de l'image stéréo et de ça stabilité.
J'ai remarqué également que mon ampli chauffe également beuacoup moin depuius que j'utilise ses version de coaxiaux, une facilité peut-être.

Ceic n'est ni une pub, mais seulement mes constations d'apres mes souvenirs d'écoute.
:wink:
MS Yam
 
Messages: 454
Inscription: 13 Mar 2005 20:34
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 12 Aoû 2006 9:09

Le probléme de tous ces pseudos compte rendu d'écoute, c'est qu'il n'y a rien de sérieux dedans. La personne sait exactement ce qu'elle branche ou est branché.
Dés que la connaissance réelle du matériel,la vision de celui-ci, disparait, incapacité à reconnaitre quoi que ce soit.

Il y en a qui fantasme sur la capacités du cable, sur son inductance. Mais ils n'ont jamais fait le plus petit calcul pour en vérifier la résultat. Calculez donc la courbe résultante du capacité.
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 12 Aoû 2006 9:11

"J'ai remarqué également que mon ampli chauffe également beuacoup moin depuius que j'utilise ses version de coaxiaux, une facilité peut-être. "

Quelle température avant? quelle température aprés? et quel signal? quel niveau? avant ety aprés
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline

Message » 12 Aoû 2006 9:13

"LE gain en naturel et flagrand même si la signature sonore reste semblabe "

Alors là, la même chose et son contraire dans un peti morceau de phrase!!!!! c'est semblable et c'est différent !!!! c'est noir et blanc à la fois quoi?
zabc51
 
Messages: 1102
Inscription: 07 Avr 2003 0:13
Localisation: Chalons-en-Champagne
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message