Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: IntenseEleven et 31 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

diapason d or 2009

Message » 26 Oct 2009 22:15

Comme le disait un autre forumeur dans un topic similaire, avez-vous jeté un oeil sur les tests qu'on peut lire sur hcfr en page d'accueil ? Trouvez-vous que ces tests soient particulièrement pertinents/critiques/indépendants ? on se rend compte en les lisant que la critique est facile, mais la pratique autrement plus difficile...


+1

- ces tests permettent de guider l'acheteur en lui proposant une liste de produits à tous les prix, charge à lui d'aller les écouter ensuite pour se faire sa propre idée. C'est déjà pas mal.


:o
-1

;)


[EDIT : Je comprends mon +1 : je crois que l'autre forumer... c'était moi :lol: ]
Paull
 
Messages: 8679
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Annonce

Message par Google » 26 Oct 2009 22:15

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Oct 2009 8:45

raouf a écrit:Je trouve que vous vous prenez beaucoup la tête à propos de Diapason.
La partie tests hifi de Diapason me semble globalement convaincante :
- le lecteur sait que les appareils sont jugés par rapport à leur capacité à restituer la musique classique : c'est une spécificité importante par rapport aux autres magazines, et à ce que l'on peut lire sur le net la plupart du temps.
- j'ai rarement été déçu par un produit conseillé par Diapason : il y a peut-être du copinage ici et là dans l'insistance à mettre en avant certaines marques, mais les produits conseillés sont toujours intéressants, et les avis donnés émanent de personnes qui ont une oreille manifestement exercée.
- vous rendez-vous compte que vous avez des attentes complètement disproportionnées ? Ce qui est demandé un peu plus haut est totalement utopique. Comme le disait un autre forumeur dans un topic similaire, avez-vous jeté un oeil sur les tests qu'on peut lire sur hcfr en page d'accueil ? Trouvez-vous que ces tests soient particulièrement pertinents/critiques/indépendants ? on se rend compte en les lisant que la critique est facile, mais la pratique autrement plus difficile...
- ces tests permettent de guider l'acheteur en lui proposant une liste de produits à tous les prix, charge à lui d'aller les écouter ensuite pour se faire sa propre idée. C'est déjà pas mal. la plupart des gens ne passent pas leur temps sur un forum comme ici et ont besoin d'un guide un peu grand public
- un classement dans l'absolu (en ne tenant pas compte du prix de vente) est totalement irréaliste : les produits premier prix seraient systématiquement saqués. S'ils faisaient ça, qu'est-ce qu'on n'entendrait pas ici sur leur élitisme...


-


il suffit de lire pour voir tout le discrédit que l'on peut tirer de ses tests.

1) Ne tiennent compte d'aucun critéres économiques. Des produits HDG en france sont du moyen de gamme au US ou au Japon. Et inversement d'ailleurs.
2) Les couts de distributions : une enceinte en UK dans la catégorie des 4000 euros se retrouve en france dans la catégorie des 6000 euros.
3) Le panel de marque indentique d'année en année
4) la non prise en compte qualitative des composants internes. Produit HDG avec les composants de la gamme d'un philips CD723.
99) La pub sur les produits restituant l'onde elfique terreste.

Un classement dans l'absolu a existé il y a plus de 15 ans. Souvent à l'avantage du moins chére. Par exemple les Onkyo GS1 se retrouvant avec 3 étoiles au lieu de 5 étoiles (à l'époque il y en avait 5)

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Oct 2009 10:00

raouf a écrit:Je trouve que vous vous prenez beaucoup la tête à propos de Diapason.
La partie tests hifi de Diapason me semble globalement convaincante :
- le lecteur sait que les appareils sont jugés par rapport à leur capacité à restituer la musique classique : c'est une spécificité importante par rapport aux autres magazines, et à ce que l'on peut lire sur le net la plupart du temps.
- j'ai rarement été déçu par un produit conseillé par Diapason : il y a peut-être du copinage ici et là dans l'insistance à mettre en avant certaines marques, mais les produits conseillés sont toujours intéressants, et les avis donnés émanent de personnes qui ont une oreille manifestement exercée.
- vous rendez-vous compte que vous avez des attentes complètement disproportionnées ? Ce qui est demandé un peu plus haut est totalement utopique. Comme le disait un autre forumeur dans un topic similaire, avez-vous jeté un oeil sur les tests qu'on peut lire sur hcfr en page d'accueil ? Trouvez-vous que ces tests soient particulièrement pertinents/critiques/indépendants ? on se rend compte en les lisant que la critique est facile, mais la pratique autrement plus difficile...
- ces tests permettent de guider l'acheteur en lui proposant une liste de produits à tous les prix, charge à lui d'aller les écouter ensuite pour se faire sa propre idée. C'est déjà pas mal. la plupart des gens ne passent pas leur temps sur un forum comme ici et ont besoin d'un guide un peu grand public
- un classement dans l'absolu (en ne tenant pas compte du prix de vente) est totalement irréaliste : les produits premier prix seraient systématiquement saqués. S'ils faisaient ça, qu'est-ce qu'on n'entendrait pas ici sur leur élitisme...


-


+1.

La musique dite classique — la plus savante, la plus variée, la plus riche et la plus difficile à restituer de toutes les musiques — est la seule qui permette de se rendre réellement compte de la qualité d'une chaîne hifi... Et c'est là que se trouvent les meilleures prises de son, sans aucun doute...

En France, hormis Diapason, existe aussi le magazine Classica.

Mais ce n'est que mon avis de troll, bien sûr (à prendre avec les précautions d'usage...)...
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 27 Oct 2009 10:03

ghozze a écrit:La musique dite classique — la plus savante, la plus variée, la plus riche et la plus difficile à restituer de toutes les musiques — est la seule qui permette de se rendre réellement compte de la qualité d'une chaîne hifi... Et c'est là que se trouvent les meilleures prises de son, sans aucun doute...

En France, hormis Diapason, existe aussi le magazine Classica.

Mais ce n'est que mon avis de troll, bien sûr (à prendre avec les précautions d'usage...)...


Vous ne connaissez pas les autres musiques. Vous ne pouvez donc établir de comparaison.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Oct 2009 12:29

raouf a écrit:Je trouve que vous vous prenez beaucoup la tête à propos de Diapason.
La partie tests hifi de Diapason me semble globalement convaincante :
- le lecteur sait que les appareils sont jugés par rapport à leur capacité à restituer la musique classique : c'est une spécificité importante par rapport aux autres magazines, et à ce que l'on peut lire sur le net la plupart du temps.


L'intérêt est que les enregistrements reproduisent des instruments acoustiques (plutôt que de "la musique classique") mais à ce détail près, je trouve également préférable cette référence à celles d'intruments électriques ou électroniques. De la à laisser penser qu'il y aurait des appareils dédiés au classique est un pas que je franchirais d'autant moins que j'écoute différents genres dont du Jazz et du Rock.

- j'ai rarement été déçu par un produit conseillé par Diapason : il y a peut-être du copinage ici et là dans l'insistance à mettre en avant certaines marques, mais les produits conseillés sont toujours intéressants, et les avis donnés émanent de personnes qui ont une oreille manifestement exercée.


Copinage ou pas, on n'en sait rien mais ce n'est vraiment pas le grief majeur de mon point de vue.

Vu la manière dont les écoutes sont relatées et quelques précédents facheux, dont les ridicules tests de câbles par paquets de 30, je ne dirais pas que les journalistes ont une oreille exercée, je dirais plutôt qu'ils ne font pas mieux et pas pire que les autres revues, c'est à dire que le niveau apparent est très très faible.

Et puis ne pas être déçu par des lecteurs de CD qui généralement atteignent ou dépassent les 1000 € n'est pas un exploit.

- vous rendez-vous compte que vous avez des attentes complètement disproportionnées ? Ce qui est demandé un peu plus haut est totalement utopique. Comme le disait un autre forumeur dans un topic similaire, avez-vous jeté un oeil sur les tests qu'on peut lire sur hcfr en page d'accueil ? Trouvez-vous que ces tests soient particulièrement pertinents/critiques/indépendants ? on se rend compte en les lisant que la critique est facile, mais la pratique autrement plus difficile...


Qu'est ce qui est utopique au juste ?

Cesser une fois pour toute de primer des matériels en ayant pris soin de les séparer les uns des autres dans des catégories de prix généralement dépourvues de sens ?

Non, il n'y a rien de plus facile, c'est une simple question de volonté et les revues consuméristes le pratiquent sans difficultés ainsi que la plupart des revues vidéo. Dans "60 millions de consomateurs" de ce mois, ils comparent avec jury de vision des TV de 32' entre 400 et 2800 €. Les trois tv retenues à égalité coutent respectivement 550, 650 et 2800 €. Là, chacun peut faire son choix.

Parler du prix et du rapport Q/prix n'est pas vulgaire.

-
ces tests permettent de guider l'acheteur en lui proposant une liste de produits à tous les prix, charge à lui d'aller les écouter ensuite pour se faire sa propre idée. C'est déjà pas mal. la plupart des gens ne passent pas leur temps sur un forum comme ici et ont besoin d'un guide un peu grand public


Sérieusement, où aller comparer le Metronome et le Marantz ? Et donc, concrètement, comment les lecteurs de Diapason savent l'ordre de grandeur de la différence audible et qualitative entre un lecteur à 500 € (ce qui est déjà pas mal soit dit en passant, le prix d'une télé HD de 32') et un lecteur à 5000 € (le prix d'une chaine entière de très bon niveau ?

c'est 3 % ou 1000 % ? La revue ne trouve pas nécessaire de guider le public sur ce point, c'est pas énorme ça ? Pourquoi une revue vidéo ose le faire en revanche et dire, inutile de mettre 2000 € dans un lecteur BR ?

-
un classement dans l'absolu (en ne tenant pas compte du prix de vente) est totalement irréaliste : les produits premier prix seraient systématiquement saqués. S'ils faisaient ça, qu'est-ce qu'on n'entendrait pas ici sur leur élitisme...


Pourquoi ?

Prenons une référence (pour la revue), notée 10, le meilleur lecteur jamais écouté par elle et la comparaison peut s'établir. Un exemple concret : un lecteur à 50 € noté 7/10 et un lecteur à 5000 euros noté 9/10. Chiffres arbitraires bien sur mais imagine-t-on vraiment que l'écart serait plus grand ?

On peut imaginer plus subtil et multicritère. C'est d'ailleurs déjà ce qu'ils font en étoilant les engins, mais on ne sait jamais par rapport à quoi. Au meilleur ? Au meilleur de la catégorie de prix ? Et 4 étoiles, c'est 20 % moins bien que 5 étoiles ? Franchement, on n'en sait rigoureusement rien.
wald
 
Messages: 1933
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 27 Oct 2009 12:54

il suffit de lire pour voir tout le discrédit que l'on peut tirer de ses tests.

1) Ne tiennent compte d'aucun critéres économiques. Des produits HDG en france sont du moyen de gamme au US ou au Japon. Et inversement d'ailleurs.
2) Les couts de distributions : une enceinte en UK dans la catégorie des 4000 euros se retrouve en france dans la catégorie des 6000 euros.
3) Le panel de marque indentique d'année en année
4) la non prise en compte qualitative des composants internes. Produit HDG avec les composants de la gamme d'un philips CD723.
99) La pub sur les produits restituant l'onde elfique terreste.

Un classement dans l'absolu a existé il y a plus de 15 ans. Souvent à l'avantage du moins chére. Par exemple les Onkyo GS1 se retrouvant avec 3 étoiles au lieu de 5 étoiles (à l'époque il y en avait 5)


1) il me semble indéniable que les gammes de prix du marché local surdéterminent les comparaisons, et que cela constitue un critère relatif à un marché et non la valeur absolue des appareils. En ce sens, l'objectif semble se rapprocher de conseils "conso". Je crois qu'il est faux de dire qu'ils ne tiennent compte d'aucun critère économique, puisque leur critère, c'est précisément l'échelonnement des gammes sur le marché français : il est donc avant tout économique. ais il est juste à mon sens de dire que ce critère est peu ajusté. Ce qui est perturbant, c'est alors de lire que le Z142 est un ampli remarquable, "dans l'absolu et sans considération de prix", ou en effet que deux appareils avec 2000 euros d'écart n'ont aucun point faible... Il faut bien dire au lecteur : "ami fauché, ton appareil n'a aucun défaut...". Il faut bien produire de la satisfaction... On oscille entre critère de valeur relative (conso) et de valeur absolue (expertise).

2) Si elle est dite remarquable dans la catégorie des 6000 euros, peut-on conclure à bon droit qu'elle est imbattable dans la catégorie des 4000 ? Pas nécessairement, mais rien n'empêche de le lire en ce sens : que le critère (le marché) soit discutable, soit, mais il est aussi possible d'adapter son jugement.

3) indéniable à mon sens : si ce n'est qu'un manque de curiosité, le corriger lèverait aisément bien des suspicions des intervenants précédents.

4) Eternel débat, mais paradoxalement une perspective de consommateur, par ailleurs critiquée sur le fond : tout concepteur doit optimiser des composants qui ne sont qu'un moyen et non une fin. S'il est meilleur qu'un appareil bourré d'électroniques coûteuses, il se vendra mieux parce qu'il est mieux conçu. C'est justifiable à mon sens, parce que le critère n'est pas dans le composant mais dans l'agencement. Rien n'interdit alors de mesurer la valeur d'un produit hifi en la comparant par ex au marché pro : même si l'étagement des prix en hifi était jugé justifié en valeur relative interne, on pourrait juger que, en valeur relative externe (comparé au pro donc), tout ceci ne vaut pas tellement le coup.

99) Personnellement, ce qui me gêne beaucoup, c'est l'argument : "seules des oreilles fines et cultivées percevront les subtiles mais réelles différences et plus-values". L'accessoire pur happy-few ! Et accessoirement soit le risque d'une prophétie autoréalisatrice, puisque "entendre" la différence classe mécaniquement l'auditeur dans la crème de la mélomanie, ce dont notre ego peut être tenté de ne pas se priver, soit un énoncé impossible à invalider, puisque celui qui n'entend rien ne doit sa surdité qu'à son manque de culture. Ah, l'autorité ! Vous noterez par ailleurs l'inclusion implicite du rédacteur dans ladite catégorie : c'est un droit puisqu'on écrit toujours à la première personne, mais "je" trouve l'implicite très problématique.

On trouve de très mauvaises prises de son en classique, l'auditeur au coeur du piano, pris entre l'archet et le boyau ou écrasé par une scène trop vaste et volumineuse pour être honnête. Toute prise de son acoustique obéit en droit aux mêmes problèmes. Si on veut vraiment se rendre compte de la qualité d'une chaîne hifi, pourquoi ne pas privilégier des "bruits" naturels, autrement plus familiers ?
Rabelais
 
Messages: 59
Inscription: 23 Jan 2009 15:26
  • offline

Message » 27 Oct 2009 13:19

dites, est ce que l'un d'entre vous a la liste des amplis qui ont reçu le Diapason d'Or 2009 ? :oops:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 27 Oct 2009 13:33

wald a écrit: L'intérêt est que les enregistrements reproduisent des instruments acoustiques (plutôt que de "la musique classique") mais à ce détail près, je trouve également préférable cette référence à celles d'intruments électriques ou électroniques. De la à laisser penser qu'il y aurait des appareils dédiés au classique est un pas que je franchirais d'autant moins que j'écoute différents genres dont du Jazz et du Rock.


Evitons peut-être de débattre ici de cette question...Tout ce qu'on sait, c'est que Diapason ne teste les appareils qu'avec de la musique classique, chose que le lecteur doit savoir et en tirer les conclusions qu'il veut.

Copinage ou pas, on n'en sait rien mais ce n'est vraiment pas le grief majeur de mon point de vue.

Pour moi si quand même, il y a visiblement des marques amies et des marques ignorées. J'ai l'impression aussi qu'il y a une certaine collusion avec Alain Choukroun (marques privilégiées : Rega, Mulidine, EAR, et câbles Ocos, Auditorium23, oyaide par exemple...et Accuphase par exemple totalement snobbé, sauf une fois l'année dernière). Ceci dit ce n'est pas gravissime car aucune de ces marques n'est mauvaise (enfin Rega c'est pas si bien que ça quand même AMHA :wink: )

Vu la manière dont les écoutes sont relatées et quelques précédents facheux, dont les ridicules tests de câbles par paquets de 30, je ne dirais pas que les journalistes ont une oreille exercée, je dirais plutôt qu'ils ne font pas mieux et pas pire que les autres revues, c'est à dire que le niveau apparent est très très faible.

Les tests de câbles sont particulièrement bienvenus pour moi, et les avis donnés correspondent à peu près à mon expérience pour ceux que j'ai écouté, mais ce n'est pas le lieu non plus d'aborder ce sujet polémique.

Et puis ne pas être déçu par des lecteurs de CD qui généralement atteignent ou dépassent les 1000 € n'est pas un exploit.

Si, je pense qu'il y a de mauvais appareils très chers.

Qu'est ce qui est utopique au juste ?

Cesser une fois pour toute de primer des matériels en ayant pris soin de les séparer les uns des autres dans des catégories de prix généralement dépourvues de sens ?

Non, il n'y a rien de plus facile, c'est une simple question de volonté et les revues consuméristes le pratiquent sans difficultés ainsi que la plupart des revues vidéo. Dans "60 millions de consomateurs" de ce mois, ils comparent avec jury de vision des TV de 32' entre 400 et 2800 €. Les trois tv retenues à égalité coutent respectivement 550, 650 et 2800 €. Là, chacun peut faire son choix.

Parler du prix et du rapport Q/prix n'est pas vulgaire.


Ce qui est utopique, ce serait que les tests répondent à toutes vos attentes, qui pour des spécialistes comme nous (en tant que forumeurs avertis), est mission impossible, quand on voit la diversité des attentes et des avis sur un produit identique. Ces tests ne peuvent être qu'une mise en bouche, et c'est déjà bien à mon avis.

Sérieusement, où aller comparer le Metronome et le Marantz ? Et donc, concrètement, comment les lecteurs de Diapason savent l'ordre de grandeur de la différence audible et qualitative entre un lecteur à 500 € (ce qui est déjà pas mal soit dit en passant, le prix d'une télé HD de 32') et un lecteur à 5000 € (le prix d'une chaine entière de très bon niveau ?

c'est 3 % ou 1000 % ? La revue ne trouve pas nécessaire de guider le public sur ce point, c'est pas énorme ça ? Pourquoi une revue vidéo ose le faire en revanche et dire, inutile de mettre 2000 € dans un lecteur BR ?


C'est une question sur laquelle personne n'est d'accord, et qui est trop complexe pour être traduite en mots. A chaque auditeur de se faire un avis selon ses attentes, ses moyens, sa culture musicale, son oreille. C'est cela la hifi, et c'est en cela que c'est passionnant. Tu veux réduire notre passion à un hobby d'amateurs de machines à laver. A mon avis, c'est bien plus riche que ça.

Pourquoi ?

Prenons une référence (pour la revue), notée 10, le meilleur lecteur jamais écouté par elle et la comparaison peut s'établir. Un exemple concret : un lecteur à 50 € noté 7/10 et un lecteur à 5000 euros noté 9/10. Chiffres arbitraires bien sur mais imagine-t-on vraiment que l'écart serait plus grand ?

On peut imaginer plus subtil et multicritère. C'est d'ailleurs déjà ce qu'ils font en étoilant les engins, mais on ne sait jamais par rapport à quoi. Au meilleur ? Au meilleur de la catégorie de prix ? Et 4 étoiles, c'est 20 % moins bien que 5 étoiles ? Franchement, on n'en sait rigoureusement rien.


Tout ce qu'il faut retenir, c'est que tel produit vaut le coût dans sa catégorie. Ensuite, il faut aller écouter par soi même. Tout autre conseil serait inapproprié (selon moi encore une fois, mais je comprends ta position).
raouf
 
Messages: 1454
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline

Message » 27 Oct 2009 14:27

Paull a écrit:Pour parler maintenant sans plaisanter : je ne sais pas s'il existe vraiment de mauvais lecteur CD. Je trouve par contre à l'écoute (parfois) des différences d'esthétiques sonores ou de parti pris des constructeurs, qui peuvent être recherchées par tel ou tel client. Exemple : démonstrativité de la scène sonore, fluidité du message, filé de l'aigu, nervosité/rythme.
Et enfin, j'ai conscience que ces différences d'esthétiques sonores sont quasi impossible à distinguer en aveugle.

En gros, la source, je m'en tape un peu :mdr:
Mais j'aimerais bien jeter une oreille à l'Ear Accute, et trouver un dac usb qui apporterait de la matière, de la viande autour de l'os (copiright pépi) :wink:


Tu crois qu'entre un ampli bien construit à 500€ et un autre à 3000€ la différence à l' écoute est importante ?
Beaucoup moins que la qualité du CD introduit dans le lecteur qui est "la vraie source" de l'émotion musicale.

Par contre entre des enceintes à 500€ et d'autres à 3000€ le saut est énorme, en fait dés qu'on franchit la barre des 1500€.
Dernière édition par onovno le 27 Oct 2009 14:35, édité 2 fois.
onovno
 
Messages: 698
Inscription: 12 Déc 2008 9:11
Localisation: France d'en bas...
  • offline

Message » 27 Oct 2009 14:32

On sait tous que les diapasons d'or hifi sont agaçants, pour des tas de raisons, dont celles dont vous venez de faire part. Copinage, manque de clarté dans l'énoncé des différences réelles d'une catégorie à l'autre, flatterie ridicule du "mélomane cultivé", etc...Tout çà ne fait évidemment aucun doute et dure depuis longtemps...
Mais il y a un mais. Quand les points faibles d'un appareil primé sont signalés, ce sont effectivement les bons qui le sont, les "vrais" points faibles s'entend...Et ceci indépendamment des marques, du prestige éventuel de ces dernières...On a, par exemple, pas d'image "réellement holographique" avec une ProAc D28, l'Intégral Etalon (çà, çà remonte, mais c'est pour parler de ce que je connais...) présente une "opulence flatteuse dans le bas medium" et une scène "un peu grossissante"...Il se trouve que c'est çà, et çà pile poil...On peut alors, à tout le moins, le reconnaitre. Sur une demi page de prose fort peu technique et parfois savamment irritante, on a là des précisions, des indications introuvables dans les quasi publi reportages de magazines dits spécialisés...
bruno parfait
 
Messages: 1057
Inscription: 18 Déc 2005 13:05
Localisation: nevers
  • offline

Message » 27 Oct 2009 14:43

USB a écrit:Tu crois qu'entre un ampli bien construit à 500€ et un autre à 3000€ la différence à l' écoute est importante ?


oui :P
raouf
 
Messages: 1454
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline

Message » 27 Oct 2009 14:50

raouf a écrit:
USB a écrit:Tu crois qu'entre un ampli bien construit à 500€ et un autre à 3000€ la différence à l' écoute est importante ?


oui :P


Pour les ampli construits selon des normes artisanales, aux tolérances électroniques farfelues et aux choix techniques douteux sans aucun doute.
Chez les constructeurs sérieux, on pourrait parler de nuance ultra fine.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Oct 2009 14:56

frgirard a écrit:Pour les ampli construits selon des normes artisanales, aux tolérances électroniques farfelues et aux choix techniques douteux sans aucun doute.
Chez les constructeurs sérieux, on pourrait parler de nuance ultra fine.

Francois :wink:


Ces nuances "ultra fines", c'est tout ce qu'on recherche quand on aime la hifi :wink:
raouf
 
Messages: 1454
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline

Message » 27 Oct 2009 14:59

USB a écrit:
Paull a écrit:Pour parler maintenant sans plaisanter : je ne sais pas s'il existe vraiment de mauvais lecteur CD. Je trouve par contre à l'écoute (parfois) des différences d'esthétiques sonores ou de parti pris des constructeurs, qui peuvent être recherchées par tel ou tel client. Exemple : démonstrativité de la scène sonore, fluidité du message, filé de l'aigu, nervosité/rythme.
Et enfin, j'ai conscience que ces différences d'esthétiques sonores sont quasi impossible à distinguer en aveugle.

En gros, la source, je m'en tape un peu :mdr:
Mais j'aimerais bien jeter une oreille à l'Ear Accute, et trouver un dac usb qui apporterait de la matière, de la viande autour de l'os (copiright pépi) :wink:


Tu crois qu'entre un ampli bien construit à 500€ et un autre à 3000€ la différence à l' écoute est importante ?

La différence de qualité sonore, sur une enceinte facile à alimenter est faible.
Et toi, tu penses que la différence est faible?
Si oui, je te propose un défi : trouver un ampli à transistor du commerce
[EDIT : à 500E] capable d'alimenter une simple paire de ProAc D25, 2 voies.
Et je ne parle pas des D38 ou des D80. J'ai personnellement écouté plusieurs amplis à tubes, totor et numérique sur ces enceintes, et je pense qu'il faut multiplier ton tarif par 5 ou 10. Tu risques de répondre qu'alors, ce sont de mauvaises enceintes. Pour moi, non: sur un concerto pour violon ou piano, elle offrent ce que je trouve le plus proche de la réalité du concert. Avec en bémol bien sûr les limites de mes compétences dans le domaine de la Hi-Fi et des concerts.


Beaucoup moins que la qualité du CD introduit dans le lecteur qui est "la vraie source" de l'émotion musicale.

C''est effectivement un des principaux points à prendre en compte.
Mais il n'en reste pas moins qui si l'ampli n'est pas suffisamment costaud pour les enceintes et que le grave bave et mnge le bas medium, et bien... le grave bave.

Par contre entre des enceintes à 500€ et d'autres à 3000€ le saut est énorme, en fait dés qu'on franchit la barre des 1500€.
Tout à fait. le seul souci est que quand on passe d'enceintes à 500E à des enceintes à 3000E, il faut parfois changer également l'ampli :lol:
Dernière édition par Paull le 27 Oct 2009 15:15, édité 2 fois.
Paull
 
Messages: 8679
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 27 Oct 2009 15:03

Paull a écrit:
USB a écrit:
Paull a écrit:Pour parler maintenant sans plaisanter : je ne sais pas s'il existe vraiment de mauvais lecteur CD. Je trouve par contre à l'écoute (parfois) des différences d'esthétiques sonores ou de parti pris des constructeurs, qui peuvent être recherchées par tel ou tel client. Exemple : démonstrativité de la scène sonore, fluidité du message, filé de l'aigu, nervosité/rythme.
Et enfin, j'ai conscience que ces différences d'esthétiques sonores sont quasi impossible à distinguer en aveugle.

En gros, la source, je m'en tape un peu :mdr:
Mais j'aimerais bien jeter une oreille à l'Ear Accute, et trouver un dac usb qui apporterait de la matière, de la viande autour de l'os (copiright pépi) :wink:


Tu crois qu'entre un ampli bien construit à 500€ et un autre à 3000€ la différence à l' écoute est importante ?

La différence de qualité sonore sur une enceinte facile à alimenter est faible.
Et toi, tu penses que la différence est faible?
Si oui, je te propose un défi : trouver un ampli à transistor du commerce capable d'alimenter une simple paire de ProAc D25, 2 voies.
Et je ne parle pas des D38 ou des D80. J'ai personnellement écouté plusieurs amplis à tubes, totor et numérique sur ces enceintes, et je pense qu'il faut multiplier ton tarif par 5 ou 10. Tu risques de répondre qu'alors, ce sont de mauvaises enceintes. Pour moi, non: sur un concerto pour violon ou piano, elle offrent ce que je trouve le plus proche de la réalité du concert. Avec en bémol bien sûr les limites de mes compétences dans le domaine de la Hi-Fi et des concerts.


Beaucoup moins que la qualité du CD introduit dans le lecteur qui est "la vraie source" de l'émotion musicale.

C''est effectivement un des principaux points à prendre en compte.
Mais il n'en reste pas moins qui si l'ampli n'est pas suffisamment costaud pour les enceintes et que le grave bave et mnge le bas medium, et bien... le grave bave.

Par contre entre des enceintes à 500€ et d'autres à 3000€ le saut est énorme, en fait dés qu'on franchit la barre des 1500€.
Tout à fait. le seul souci est que quand on passe d'enceintes à 500E à des enceintes à 3000E, il faut parfois changer également l'ampli :lol:


Paull, si tu savais ce que l'on peut avoir pour 3500 euro en enceinte+amplifie, tu réviserais peut etre ton appreciation.

On peut aussi rouler en 38 tonnes. Evidement on n'y mettra pas des pneux de clio.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message