Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

La meilleure façon de copier les CD?

Message » 10 Nov 2004 1:39

En terme de lecteur audio il faut reconnaître que Foobar n'a pas d'équivalent sous Linux. Cependant, je n'écoute des CD audio que sur mon installation hifi (par le biais de ma platine ; mon ordinateur n'est relié en aucune sorte à ma hifi) ; pour l'écoute de fichier .mp3 ou .ogg j'utilise le classique xmms, qui suffit largement à cet usage. Il existe également des players multimédia (vidéo et audio donc) tel que VLC ou mplayer par exemple.

Il existe une bonne alternative à CDParanoia qui se nomme cdda2wav (le plus simple est d'utiliser un logiciel comme Grip qui utilise ceux-ci comme extracteurs). Il ne dispose pas de la correction d'erreur comme CDParanoia, en revanche il permet de passer outre les protections telles que Copy Controlled (il reste à définir s'il est légal d'outrepasser ce type de protection). Concernant la vérification d'erreur, CDParanoia peut fonctionner sans ou avec deux modes de détection, un standard et un approfondi ; cela étant il convient de rester prudent, car aussi bonne soit la détection d'erreurs, il ne faut pas se leurrer certaines sont parfois difficilement corrigibles (notamment si le CD est bien rayé).
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Nov 2004 1:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Nov 2004 1:49

THRAK a écrit:Tu as l'oreille bien plus fine que la mienne (si tenter de penser que la mienne l'est :D ). Sur un CD copié, je ne pourrai pas te dire si l'extraction a été réalisée avec EAC ou CDParanoia. Je précise de plus que si l'on est tellement attentive à la qualité de reproduction d'un CD, je ne vois pas trop l'intérêt après de le lire sur pc, même avec un lecteur de la qualité de Foobar.
Pour l'extraction d'un CD sans problème, CD parnaoia et EAC feront aussi bien, oui. C'est pour ça que j'ai dit que c'était un substitut passable. Pourquoi juste passable ? Ben regarde le nombre de fonctions et l'ergonomie d'EAC, puis compare. :wink: Quand à Foobar, on est donc bien d'accord qu'il n'a pas d'équivalent ?
Les codecs sont les même, effectivement, mais la vitesse d'encodage _ne dépend pas que_ du processeur (même s'il représente effectivement un aspect non des moindres). Plusieurs aspects sont à prendre en compte : la gestion du processeur en elle-même, des threads (processus) et de la mémoire sont des critères importants
La gestion du processeur, tiens donc... tu peux préciser en quoi Linux gère mieux le proc que Win2k ou XP ? Les threads et la mémoire ? Eventuellement, oui, si tu fais d'autres trucs en même temps. Et si tu n'es pas sous KDE ou Gnome, parce que pour avoir l'impression de revenir à Win98 avec deux fois plus de freezes, y'a pas mieux. :roll:
en cela le noyau Linux est beaucoup plus performant que celui à Windows (il suffit d'ailleurs de voir le nombre d'architectures supportées). Sur ma machine fixe j'ai actuellement une Debian GNU/Linux d'intallée, auparavant je disposais de Windows 2000 Pro : j'ai donc pu effectuer des comparaisons, et j'insiste sur le fait que les performances (notamment du point de vue de la vitesse d'encodage) sont supérieures.
Ouais, ben faudra un peu plus que ton insistance pour convaincre. Genre des benches sur un site sérieux, ou des conditions de tests un peu mieux définies que des généralités. :wink:
BoraBora
 
Messages: 403
Inscription: 05 Nov 2004 10:28
  • offline

Message » 10 Nov 2004 1:51

Pio2001 a écrit:
THRAK a écrit:
BoraBora a écrit:- CloneCD et Alcohol ne font pas mieux qu'EAC, ils ont simplement l'avantage de pouvoir parfois outrepasser des protections qui mettent EAC en berne. Mais globalement, ils sont équivalents ou moins fiables.

Il permettent néanmoins la copie en mode de données brutes (raw), soit bit par bit. A mon sens il est diffcile de faire mieux en terme de reproduction de données numériques, enfin à chacun son avis...


Je me permets d'intervenir pour faire une mise au point majeure : le mode de lecture "non brut" n'existe pas en audio, car sur un CD audio, la totalité des données sont brutes !

Le "mode brut" n'a de sens que sur des CD de données, et comporte différents noms.
Nom officiel dans les spécifications MMC : désactiver l'ECC/EDC en hardware et envoyer les données non corrigées au PC.
Chez CloneCD : FES / Pas de correction d'erreur.
Chez Nero : "Ignorer les erreurs" (oui Nero, tout comme n'importe quel programme de copie de CD, peut lire en mode brut).
Chez BlindWrite : "Audio extraction mode" !

Le dernier veux bien dire ce qu'il veut dire : lire un CD de données (CD-ROM) en mode brut, c'est faire comme si c'était un CD audio ! Il n'existe aucune donnée "non brute" sur un CD audio !

EasyCD Creator, Nero, et Windows Media Player sont parfaitement capables de lire un CD audio comme CloneCD. A vrai dire, il n'y a pas plus basique. EAC et Plextools sont en revanche très spécialisés, et offrent des options supplémentaires.

La spécialité de CloneCD n'a rien à voir avec les CD audio, ni même avec la lecture en mode brut. Elle est par exemple de pouvoir contourner la protection SafeDisc 2 sur certains CD ROMs en identifiant des "secteurs faibles" et en patchant ceux-ci pour que la copie se comporte comme l'original, bien que différente. BlindWrite peut copier les CDs protégés par Mediaclock, qui utilise si je me rappelle bien des "twin sectors", c'est-à-dire des secteurs différents, mais portant le même numéro, l'un étant lisible en recherche aléatoire depuis l'avant, l'autre en recherche aléatoire depuis l'arrière, en spécifiant la même adresse de destination...


Je veux bien me rallier à ces explications effectivement, mais au risque de paraître idiot j'aimerai savoir qu'elle est la différence réelle entre un CD audio et un CD de données du point de vue du stockage des informations. Dans les deux cas, qu'il s'agisse de données ou d'audio, il s'agit d'informations numérique de type binaire (des 0 et des 1) identifiés par des "pits" et des "lands" affectant directement la surface du CD. Le principe de ces logiciels n'est-il pas de réaliser une image à l'identique (clone donc) d'un CD (qu'il s'agisse de données ou d'audio) ?
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Nov 2004 1:59

BoraBora a écrit:
en cela le noyau Linux est beaucoup plus performant que celui à Windows (il suffit d'ailleurs de voir le nombre d'architectures supportées). Sur ma machine fixe j'ai actuellement une Debian GNU/Linux d'intallée, auparavant je disposais de Windows 2000 Pro : j'ai donc pu effectuer des comparaisons, et j'insiste sur le fait que les performances (notamment du point de vue de la vitesse d'encodage) sont supérieures.
Ouais, ben faudra un peu plus que ton insistance pour convaincre. Genre des benches sur un site sérieux, ou des conditions de tests un peu mieux définies que des généralités. :wink:

Je ne sais pas si linux gère mieux le processeur mais linux peut utiliser beaucoup moins de ram qu'XP (si l'on utilise pas gnome ou KDE) 256 de ram sous XP c'est très juste, sous linux cela me suffit largement mais cela n'est pas du a une meilleur gestion du processeur. Par ailleurs si je devais faire de très gros calculs sous linux je me passerais totalement d'interface graphique (pendant le calcul) et là je gagnerais beaucoup de temps.

Par contre c'est vraiment domage que foobar ne soit pas open source :'(
zanza
 
Messages: 74
Inscription: 13 Mai 2003 19:03
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 10 Nov 2004 2:06

THRAK a écrit:En terme de lecteur audio il faut reconnaître que Foobar n'a pas d'équivalent sous Linux. Cependant, je n'écoute des CD audio que sur mon installation hifi (par le biais de ma platine ; mon ordinateur n'est relié en aucune sorte à ma hifi) ; pour l'écoute de fichier .mp3 ou .ogg j'utilise le classique xmms, qui suffit largement à cet usage.
Je comprends de moins en moins. :-? En somme, ton PC n'est qu'une source audio de seconde zone, sur lequel tu te contentes d'écouter du MP3 et de l'Ogg Vorbis à 128 kbp/s ? C'était bien la peine de lancer une polémique en te faisant le chantre de la supériorité de Linux sur Windows en matière d'audio PC. Bon, allez, arrêtons le HS. :mdr:
BoraBora
 
Messages: 403
Inscription: 05 Nov 2004 10:28
  • offline

Message » 10 Nov 2004 2:16

BoraBora a écrit:Pour l'extraction d'un CD sans problème, CD parnaoia et EAC feront aussi bien, oui. C'est pour ça que j'ai dit que c'était un substitut passable. Pourquoi juste passable ? Ben regarde le nombre de fonctions et l'ergonomie d'EAC, puis compare. :wink: Quand à Foobar, on est donc bien d'accord qu'il n'a pas d'équivalent ?

Pour Foobar on est d'accord, mais je ne vois toujours pas l'intérêt de reproduire CD si c'est pour qu'il finisse dans un player multimédia sur PC... on reste loin d'une platine hifi tout de même.
EAC est très complet en terme de fonctions, mais ne dit-on pas que seul le résultat compte : EAC extrait très bien les CD, CDParanaioa également, à mon sens. Enfin pour l'ergonomie c'est un critère subjectif : dans mon cas je trouve qu'une ligne de commande reste très ergonomique :lol:

BoraBora a écrit:La gestion du processeur, tiens donc... tu peux préciser en quoi Linux gère mieux le proc que Win2k ou XP ? Les threads et la mémoire ? Eventuellement, oui, si tu fais d'autres trucs en même temps. Et si tu n'es pas sous KDE ou Gnome, parce que pour avoir l'impression de revenir à Win98 avec deux fois plus de freezes, y'a pas mieux. :roll:

Facile, la tenue en charge est largement meilleure sous Linux, il faut être de mauvaise foi pour ne pas le reconnaître. Je peux même te donner des exemples extrêmes, qu'un noyau Windows ne serait jamais capable de supporter : les applications lourdes en calcul (applications scientifiques, ingénierie, sismologie, météorologie, etc) ; Linux est incomparable en gestion multi-tâches et multi-processeurs -cf les gammes de calculateurs employées par la NASA, les solutions proposées par SGI (Altix, Prism).
Quand à KDE ou Gnome... bizarre, je ne vois pas de quoi tu me parles... de problèmes de stabilité ? Sans doute un problème de config ; sous Linux c'est la première cause de "bugs", suivi des défaillances et pannes matérielles bien entendu. Et puis il existe tant d'alternatives : XFCE, BlackBox, Enlightenment, etc


BoraBora a écrit:Ouais, ben faudra un peu plus que ton insistance pour convaincre. Genre des benches sur un site sérieux, ou des conditions de tests un peu mieux définies que des généralités. :wink:

Bah je ne me fie pas trop aux benchs, on peut tellement orienter les résultats et trafiquer les tests ; je parlais de mon expérience tout simplement. Un exemple simple : lorsque je lis une simple vidéo sous Windows MediaPlayer mon proc monte à 28% en charge et encore quand le bitrate n'est pas trop élevé... jusqu'ici sous Linux je ne dépasse que rarement les 6% de charge, ce qui me permet justement de lancer à l'aise mes encodages pendant que je regarde une vidéo :wink:
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Nov 2004 2:24

BoraBora a écrit:En somme, ton PC n'est qu'une source audio de seconde zone, sur lequel tu te contentes d'écouter du MP3 et de l'Ogg Vorbis à 128 kbp/s ? C'était bien la peine de lancer une polémique en te faisant le chantre de la supériorité de Linux sur Windows en matière d'audio PC. Bon, allez, arrêtons le HS. :mdr:

Parfaitement, pour moi mélanger l'informatique et la hifi c'est le mal (c) :D

Je n'ai pas voulu lancer de polémique :oops: , mais cela semble maintenant être le cas. Relis mon premier post : je citais principalement les outils sous Windows et donnait mon avis à ce niveau. Ensuite il m'a paru sympa de donner des alternatives libres et viables sous Linux. Je n'ai pas à la base parlé de logiciels supérieurs sur l'un ou l'autre plateforme, j'ai juste précisé qu'en terme de vitesse d'encodage j'observais de meilleure performances sous Linux, où est le problème ?
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Nov 2004 10:02

THRAK a écrit:Je veux bien me rallier à ces explications effectivement, mais au risque de paraître idiot j'aimerai savoir qu'elle est la différence réelle entre un CD audio et un CD de données du point de vue du stockage des informations. Dans les deux cas, qu'il s'agisse de données ou d'audio, il s'agit d'informations numérique de type binaire (des 0 et des 1) identifiés par des "pits" et des "lands" affectant directement la surface du CD. Le principe de ces logiciels n'est-il pas de réaliser une image à l'identique (clone donc) d'un CD (qu'il s'agisse de données ou d'audio) ?


En premier lieu, les CD audio diffèrent des CD de données par la correction d'erreur. Voir ce lien (excellent site) :
http://www.lagravuredecd.com/cdrfaq2.php#[2-17]

A plus,
Gaëtan
M Poulpe
 
Messages: 2968
Inscription: 07 Sep 2003 9:24
Localisation: Près de Lyon
  • offline

Message » 10 Nov 2004 10:19

THRAK a écrit:Pour Foobar on est d'accord, mais je ne vois toujours pas l'intérêt de reproduire CD si c'est pour qu'il finisse dans un player multimédia sur PC... on reste loin d'une platine hifi tout de même.
Non, et je te rappelle que c'est toi qui a orienté le fil vers la compression à pertes, donc la lecture sur PC. ;) Pour le reste, j'arrête de répondre, ça ne sert à rien et c'est HS.
BoraBora
 
Messages: 403
Inscription: 05 Nov 2004 10:28
  • offline

Message » 10 Nov 2004 15:58

BoraBora a écrit:
THRAK a écrit:Pour Foobar on est d'accord, mais je ne vois toujours pas l'intérêt de reproduire CD si c'est pour qu'il finisse dans un player multimédia sur PC... on reste loin d'une platine hifi tout de même.
Non, et je te rappelle que c'est toi qui a orienté le fil vers la compression à pertes, donc la lecture sur PC. ;) Pour le reste, j'arrête de répondre, ça ne sert à rien et c'est HS.

Pas de problème :wink: J'ai indiqué que j'avais dévié du post original, j'ai surenchéri sur la "gueguerre" Windows/Linux, désolé je m'en excuse. Ce que je voulais simplement indiquer, c'est juste qu'il existe également des logiciels qui peuvent faire le même travail aussi bien sous Linux que sous Windows contrairement aux idées reçues ; d'ailleurs on peut également citer MacOS qui dispose sans doute d'outils de qualité comparable dédiés à la copie de CD (mais je connais moins).

Concernant la lecture audio sur PC vs la lecture audio sur platine hifi, je sais qu'il y a autant de partisants pour l'une ou l'autre solution, mais c'est également dévier du sujet initial et c'est là aborder également un sujet sensible. Tu ne voudrais quand même pas lancer une nouvelle polémique tout de même :wink: :mdr:
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Nov 2004 16:12

Gaëtan G a écrit:
THRAK a écrit:Je veux bien me rallier à ces explications effectivement, mais au risque de paraître idiot j'aimerai savoir qu'elle est la différence réelle entre un CD audio et un CD de données du point de vue du stockage des informations. Dans les deux cas, qu'il s'agisse de données ou d'audio, il s'agit d'informations numérique de type binaire (des 0 et des 1) identifiés par des "pits" et des "lands" affectant directement la surface du CD. Le principe de ces logiciels n'est-il pas de réaliser une image à l'identique (clone donc) d'un CD (qu'il s'agisse de données ou d'audio) ?


En premier lieu, les CD audio diffèrent des CD de données par la correction d'erreur. Voir ce lien (excellent site) :
http://www.lagravuredecd.com/cdrfaq2.php#[2-17]

A plus,
Gaëtan


Intéressant. :)
En fait ce n'est pas tellement le fait que les données sont agencées différemment entre un CD audio et un CD de données (puisque cela reste des 0 et des 1) mais la lecture et l'extraction des informations qui est également très importante (en fait primordiale).
Il ressort que les copies peuvent être donc plus ou moins perfectible en fonction du lecteur employé. Ceci explique en fait assez bien les différence qui peuvent être observées entre deux copies de CD chacune réalisé avec les même logiciels mais avec des lecteurs/graveurs différents ; il n'est pas rare de voir des lecteurs CDROM moyens ou bas de gamme qui sont employés pour effectuer de l'extraction audio, d'où les différences parfois observé entre la copie et l'original.
Sinon sans m'être aussi bien documenté sur les caractéristiques des lecteurs CDROM en terme de qualité d'extraction, je ne peux que confirmer l'excellente qualité d'extraction de l'UltraPlex 40 Max (que j'emploi à cet effet).
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Nov 2004 16:38

Je suis très tempéré sur la "bonne" méthode d'extraction audio.

Les essais que j'ai réalisés avec différents logiciels (Nero, CloneCD, Alcohol120%, CDex, EAC) donnent des résultats différents, parfois inattendus. C'est encore pire avec les copy controlled, où j'esssaye plusieurs techniques avant de choisir la meilleure pour une protection donnée.

Mon sentiment, peut-être faux, est que l'association lecteur-logiciel est primordiale. En gros, pour chaque lecteur, il faut trouver la méthode qui donne le meilleur résultat, et toujours répéter la procédure. La meilleure association n'est pas toujours le logiciel de référence, en l'occurence EAC.

Sinon, j'ai souvent lu qu'il est recommandé de faire l'extraction par un graveur plutôt que par un autre lecteur. Ca se confirme chez moi.

A plus,
Gaëtan
M Poulpe
 
Messages: 2968
Inscription: 07 Sep 2003 9:24
Localisation: Près de Lyon
  • offline

Message » 10 Nov 2004 17:01

Bah je ne sais pas trop quoi penser des techniques d'extractions audio non plus en fin de compte. Ce que je constate c'est que l'on est jamais aussi bien servi que par soi-même : je n'ai jamais été déçu ou eu de problèmes avec des copies de CD que j'ai réalisé sur mon système, ce qui n'a pas toujours été le cas avec les CD de mes amis venus pour effectuer des essais...

Les seuls derniers soucis ont été effectivement les CD Copy Controlled, mais au final l'association lecteur-logiciel a bel et bien été déterminante puisque par exemple pour le dernier Prodigy ou Ben Harper j'obtiens une copie parfaite à l'original (à mes oreilles du moins) en utilisant un Plexwriter 24/10/40x en basse vitesse d'extraction avec le rippeur cdda2wav sous Linux (paquets patché par Debian).
THRAK
 
Messages: 484
Inscription: 24 Sep 2003 20:48
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 10 Nov 2004 17:42

C'est peut-être le moment de rappeler aussi que la qualité d'une copie de CD dépend tout de même un peu de la qualité du CD vierge, et de son association avec le graveur.

Quand aux CD protégés, tout dépend du type de protection. Elles sont à ma connaissance toutes plsu ou moins facilement contournables, sauf Cactus, utilisé par EMI, et qui est une vraie ch*****. Là, aucune solution parfaite à 100%. Soit l'on rippe normalement puis l'on passe un décliqueur (c'est bien comme ça que ça s'appelle ?), soit on enregistre à partir d'un lecteur de salon via SPDIF.
BoraBora
 
Messages: 403
Inscription: 05 Nov 2004 10:28
  • offline

Message » 10 Nov 2004 18:15

THRAK a écrit:Je veux bien me rallier à ces explications effectivement, mais au risque de paraître idiot j'aimerai savoir qu'elle est la différence réelle entre un CD audio et un CD de données du point de vue du stockage des informations.


Il n'y a pas de questions idiotes (enfin, si, mais celle-là n'en est pas une).
Un CD de données est comme un CD audio, sauf que les informations sont partagées en deux parties. Un CD audio vierge de 80 minutes, par exemple, a une capacité de 800 MB. Lorsqu'on grave des données dessus, 700 MB sont disponibles, et 100 MB sont réquisitionnés pour stocker les codes de correction d'erreur relatifs aux 700 MB de données. Chaque secteur (2352 octets) contient 2048 octets de données, le reste étant principalement des codes de détection et correction d'erreur.

Lire le CD en mode brut, c'est ne pas effectuer la correction d'erreur, et lire les 800 MB présents sur le CD tels quels. Le résultat est un fichier image (extension .iso, ou propriétaire pour chaque logiciel). Si le CD est un CD audio, les fichiers wavs font toujours 800 MB pour 80 minutes.

THRAK a écrit:Dans les deux cas, qu'il s'agisse de données ou d'audio, il s'agit d'informations numérique de type binaire (des 0 et des 1) identifiés par des "pits" et des "lands" affectant directement la surface du CD.


Il y a mille kilomètres depuis les zéros et les uns jusqu'aux pits et lands. Cette longue route est décrite ici : http://www.ee.washington.edu/conselec/C ... 2/95x7.htm
Le chemin n'est pas terminé pour les CD ROMs, qui doivent encore passer par là : http://www.ee.washington.edu/conselec/C ... m/95x8.htm

Quelques spécifications (notamment des images nettes des photocopies publiés dans les pages données plus haut) : http://www.ecma-international.org/publi ... ma-130.htm

THRAK a écrit:Le principe de ces logiciels n'est-il pas de réaliser une image à l'identique (clone donc) d'un CD (qu'il s'agisse de données ou d'audio) ?


Ces mille kilomètres sont tout entiers à l'intérieur des puces du lecteur ou du graveur. Ce que l'on copie à l'identique, ce sont les données utilisateur (audio ou ROM), en optimisant l'usage des pits et des lands, qui peuvent comporter d'innombrables erreurs.

THRAK a écrit:Il ressort que les copies peuvent être donc plus ou moins perfectible en fonction du lecteur employé. Ceci explique en fait assez bien les différence qui peuvent être observées entre deux copies de CD chacune réalisé avec les même logiciels mais avec des lecteurs/graveurs différents ; il n'est pas rare de voir des lecteurs CDROM moyens ou bas de gamme qui sont employés pour effectuer de l'extraction audio, d'où les différences parfois observé entre la copie et l'original.


Les différences entre copie et original viennent du fait que chaque lecteur ou graveur localise le point de départ de la piste un à un endroit différent (jusqu'à 1/20e de seconde d'écart). C'est l'offset. Une fois gravé, et relu, un fichier wav contient les mêmes données, mais décalées à gauche ou à droite. EAC, Plextools, et AccurateRip compensent cet offset pour recaler les données à la même position.
Il reste néanmoins quelques données perdues au tout début ou tout à la fin du CD.
Un différence mineure vient des données texte que peut parfois contenir un fichier wav.
Enfin, les différences dans les données elles-mêmes sont les signes d'un disfonctionnement des appareils (CD taché, rayé, lecteur bugué, non fiable...).

THRAK a écrit:Sinon sans m'être aussi bien documenté sur les caractéristiques des lecteurs CDROM en terme de qualité d'extraction, je ne peux que confirmer l'excellente qualité d'extraction de l'UltraPlex 40 Max (que j'emploi à cet effet).


L'UltraPlex 40, adulé en son temps, donne des résultats médiocres en qualité de lecture sur CD rayé ou difficile. Les mauvais résultats publiés ici : http://www.exactaudiocopy.de/eac13.html ont été confirmés pas d'autres mesures (rechercher dans CDRinfo.com, CDFreaks.com ou Hydrogenaudio.org ).
Pio2001
 
Messages: 5898
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message