Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quel differences entre un ampli intégré,un ampli et un pream

Message » 10 Avr 2002 22:39

Merci
tailleur de zone
 
Messages: 242
Inscription: 26 Jan 2002 2:00
Localisation: Ajaccio
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Avr 2002 22:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Avr 2002 22:47

Je me lance pour dégrossir le débat:

principale différence: ampli+preamp = alimentations séparées = + cher mais aussi plus "fin" (si le cable de mod est à la hauteur !)

ampli+preamp = évolutif =possibilité de ne changer qu'un des éléments pour evoluer.
ThP
 
Messages: 3335
Inscription: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: 78
  • offline

Message » 10 Avr 2002 23:07

Voilà la réponse que j'avais faite à COCO27 qui posait la même question sur un autre post:


ampli intégré = Ampli de puissance + préampli.

CQFD!

En clair, un intégré (comme son nom l'indique) intègre dans une même boi-boîte un ampli de puissance chargé d'amplifier un signal en entré (tuner, CD, Platine TD,..) et de l'envoyer...amplifié vers des HP qui par leur vibration dans l'air vont émettre un (parfois plusieurs qd c'est bien fichu...!)son que tu entends. Eh oui! pas d'air, pas de son! comme quoi la Hi Fi ça tient aussi à des choses aussi simples que ça. Il intègre également un préampli qui lui va contrôler le niveau de ce signal amplifié (commande volume, si c'est comme sur le mien).Il sera également en charge de sélectionner la source écoutée et celle enregistrée. Enfin le préampli peut être plus ou moins bardé de bidules pour ajuster le niveau de graves et d'aigus (et des médiums sur les anciens Marantz, par exemple).

Un couple ampli + préampli fonctionne de la même façon sauf que chaque bôite a sa propre tâche à accomplir.
L'une pour amplifier le signal, l'autre pour sélectionner les sources, régler le volume...

Alors je sens venir ta question : A quoi ça sert d'avoir deux éléments séparés quand dans un seul il y a déjà tout ce qu'il faut?!

Réponses (cocher la bonne!):
1 - C'est (presque tjrs) plus cher et je rappelle que le chômage augmente, que depuis ce foutu 11 sept la crise s'installe. Donc il est de salut public d'aider tous les secteurs de l'économie y compris celui de la Hi Fi. Donc faut y aller! Soit pas radin, ça peut créer des emplois.
2 - de toute façon, tu vas te fâcher avec ta femme. C'est sûr! et je te parle pas de ton banquier. Quitte à se fâcher, autant y mettre le paquet.
3 - t'as trop de place chez toi (c'est vrai que le m² baisse...) et il faut bien la combler par qquechose.
4 - t'en as marre des photos des gamins et de la belle mère sur tes étagères. Il est grand temps de changer tout ça!
5 - En théorie, un élément travaille mieux qd il n'a qu'une tâche à accomplir (une alimentation par boi-boîte, c'est mieux qu'une seule pour le préamp et l'ampli: souvent le cas dans un intégré).
Mais attention certains bons intégrés valent 100 fois mieux que certains systèmes séparés dont il conviendrait de se....séparer.

JérômeB

"la vie est plus douce à vivre avec ses vices qu'avec ses vertus".
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 10 Avr 2002 23:14

Petite précision demandée au sujet des alimentations, dont la duplication est l'un des critères pour affirmer la supériorité d'un ensemble séparé sur un intégré: un préampli totalement passif, qui ne fait que répartir le signal, a-t-il besoin d'une alimentation???
Dernière édition par Scytales le 28 Fév 2003 15:55, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 10 Avr 2002 23:18

Fatalement non :wink:

Amicalement
François
Samsara
 
Messages: 5271
Inscription: 20 Avr 2000 2:00
  • offline

Message » 10 Avr 2002 23:30

La différence essentielle est qu'un préampli travaille avec des courants faibles et des tensions faibles alors qu'un ampli de puissance travaille avec des courants forts et tensions elevées. Les contraintes des deux sections sont donc radicalement différentes et demandent donc un design différent.

Dans un intégré, beaucoup de fonctions sont partagées, par exemple il est fréquent que l'alimentation soit la même ce qui va entrainer une perturbation de la section préampli lorsque la section ampli de puissance est sollicitée. De même, les masses sont souvent communes, ce qui n'est pas souhaitable car des courants de masse vont modifier la référence de potentiel de la section préampli.

Même en admettant que l'on construise un intégré avec des sections preamp et ampli completement séparées, le fait d'avoir le gros transfo de la section de puissance dans le même boitier va induire une perturbation electro-magnétique sur la partie préamp. J'en ai fait personnellement l'expérience en construisant mon propre intégré, j'ai du remplacer le boitier métal par une grille en alu car le gros transfo toroidal que j'ai utilisé inondait l'interieur d'un fort champ electromagnétique, qui visiblement perturbait complêtement la section préamp : avec la boite métal le son était completement bouché, beaucoup plus fin, définit et transparent avec la grille alu.

C'est pas un hazard si les meilleures électroniques sont en préamp+ampli séparés, il y a de vraie raisons :wink:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 10 Avr 2002 23:33

En ce cas, les intégrés qui ont une section préampli passive ne sont donc pas forcément plus mauvais que des éléments séparés sous prétextes que ceux-ci ont des alimentations elle-mêmes (fatalement!) séparées. Au contraire, si on part du principe qu'un préampli totalement passif permet de conserver au signal audio toute sa pureté, l'intégré sera meilleur (en principe) qu'un ensemble ampli/préampli séparé, fût-il également basé sur un prémpli passif, puisqu'il faut également compter avec un trajet de signal plus long dans le second cas.

Certes, tout cela en théorie, mais le bon sens commande effectivement qu'un intégré bien fait surpasse un ensemble séparé dont l'argument principal est d'être... séparé. Ce qui voudrait dire (marketing...): matériel haut de gamme>à un intégré.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 10 Avr 2002 23:43

Tiens encore qqu'un qui fait rimer Marketing avec arnaque...

JérômeB

"la vie est plus douce avec ses vices qu'avec ses vertus".
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 10 Avr 2002 23:48

Le 2002-04-10 23:33, Scytales a écrit:
En ce cas, les intégrés qui ont une section préampli passive ne sont donc pas forcément plus mauvais que des éléments séparés sous prétextes que ceux-ci ont des alimentations elle-mêmes (fatalement!) séparées. Au contraire, si on part du principe qu'un préampli totalement passif permet de conserver au signal audio toute sa pureté, l'intégré sera meilleur (en principe) qu'un ensemble ampli/préampli séparé, fût-il également basé sur un prémpli passif, puisqu'il faut également compter avec un trajet de signal plus long dans le second cas.

Certes, tout cela en théorie, mais le bon sens commande effectivement qu'un intégré bien fait surpasse un ensemble séparé dont l'argument principal est d'être... séparé. Ce qui voudrait dire (marketing...): matériel haut de gamme>à un intégré.


non, une partie preamp passive n'est pas souhaitable dans l'absolu. La fonction de base d'un préampli, outre la commutation et selection de source, est de préamplifier le signal et d'offrir un contrôle de volume. Préamplifier le signal veut dire l'amener à une valeur en tension compatible avec les étages d'entrée de la section de puissance et fournir une source de courrant parfaite, c'est à dire avec une impédance de sortie minimale. Ces caractéristiques (niveau de sortie et impédance) sont tout aussi importantes dans le réglage du volume, surtout si ce dernier est obtenu avec un potentiomètre standard. Dans le cas d'une section preamp complêtement passive, ca veut dire que la source (lecteur CD) joue alors le rôle de préampli, autant vous dire que ces sources ne sont pas vraiment prévues pour ca.

Et même si c'était le cas (immaginons un lecteur CD avec une section de sortie adéquate), ca voudrait simplement dire qu'on est toujours dans un schéma préamp+ampli séparé sauf que le préamp est dans la source :grin:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 10 Avr 2002 23:49

Je n'attaque pas les spécialistes du marketing. Aurais-je toutefois dû employer le terme d'arnaque? C'est un peu fort, je trouve.

Donner l'image d'un produit de qualité supérieure (pour justifier un prix supérieur ou... pour justifier sa supériorité sur un concurrent) selon des critères que l'on présente comme objectifs (ici: deux boîtiers, donc deux alims, donc: meilleur), cela ressemble plus à une technique de vente qu'à une arnaque au sens propre du terme.
Dernière édition par Scytales le 28 Fév 2003 15:59, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 10 Avr 2002 23:54

Le 2002-04-10 23:48, ajds a écrit:

non, une partie preamp passive n'est pas souhaitable dans l'absolu. La fonction de base d'un préampli, outre la commutation et selection de source, est de préamplifier le signal et d'offrir un contrôle de volume.


Il n'est pas possible de contrôler le volume dans un préampli passif??

Lorsque cette technique est appliquée, cela signifierait nécessairement contrôle du volume (fonction toujours disponible!) par l'ampli. Cela pose-t-il problème?
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 10 Avr 2002 23:55

Les exemples de critères que j'ai donné (il y en a d'autres) sur la nécéssité de séparer preamp et ampli, ne te semblent pas objectifs ?

Tu auras sans doute aussi compris que je ne considère pas un intégré avec section préamp passive comme un intégré mais comme un ampli de puissance avec selecteur de source mécanique et atténuateur ... ?
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 11 Avr 2002 0:05

Ma dernière question est purement technique; elle n'est motivé que par le désir de comprendre.

Je m'étonnais que l'on dise que dans l'absolu, un préamp passif n'est pas l'idéal, puisqu'il faut contrôler le volume. d'où mon interrogation. Que l'on considère un intégré avec section préamp passive comme un pur ampli de puissance, OK! (appelons alors la section de sélection d'entrée comme telle après tout, puisque c'est donc son unique fonction).

Mais, plus haut, tu faisais une distinction entre préamp et ampli selon la grandeur de la tension. Dans ta deuxième réponse, on pourrait comprendre qu'un préamp passif n'est pas capable de régler le volume sonore (Du moins c'est comme ça que j'ai compris, corrige-moi si je me trompe, je ne demande que ça!), ce qui est manifestement inexact.

Donc, si je suis ta logique, soit le réglage du volume par l'ampli de puissance lui-même n'est pas souhaitable et j'aimerais savoir pourquoi, soit il est effectivement infaisable et alors j'aimerais comprendre pourquoi (aussi).
Dernière édition par Scytales le 28 Fév 2003 16:01, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 11 Avr 2002 0:07

Le 2002-04-10 23:49, Scytales a écrit:
Je n'attaque pas les spécialistes du marketing. Aurais-je toutefois dû employé le terme d'arnaque? C'est un peu fort, je
trouve.

---------------------------------------------

Ah bon, d'accord! Je suis un peu parano (mais je me soigne).

---------------------------------------------

Donner l'image d'un produit de qualité supérieur (pour jusitifer un prix supérieur ou... pour jusitifer sa supériorité sur un concurrent) selon des critères que l'on présente comme objectif (ici: deux boîtier, donc deux alim, donc: meilleur), cela ressemble plus à un technique de vente quà une arnaque au sens propre du terme.


---------------------------------------------

Il ne s'agit pas seulement de "donner l'image d'un pdt de qualité supérieur"... c'est souvent une réalité...et n'a rien à voir avec "des techniques de vente".

JérômeB

"la vie est plus douce avec ses vices qu'avec ses vertus".
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 11 Avr 2002 0:16

Le 2002-04-11 00:07, JérômeB a écrit:
Il ne s'agit pas seulement de "donner l'image d'un pdt de qualité supérieur"... c'est souvent une réalité...et n'a rien à voir avec "des techniques de vente".



Sans doute. Ainsi, un revendeur me confiait récemment qu'il s'était étonné auprès des responsables de Rega lorsque le couple Jupiter/Io était sorti, que celui-ci soit précisément séparé alors que l'électronique aurait pu être intégrée dans un seul boîtier, comme c'est d'ailleurs le cas sur le nouveau Jupiter. Sa conclusion était que cette approche avait été choisie pour donner une allure plus haut de gamme à ce nouveau lecteur afin d'en justifier le prix de vente (peut-être conforme à ses qualités musicales je n'en discute pas, ne l'ayant pas écouter). Donc, le choix du double boîtier aurait été fait de crainte que les clients potentiels refusassent d'acquérir un lecteur qui ne se différenciât pas suffisament du Planet.
Dernière édition par Scytales le 28 Fév 2003 16:04, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message