Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Toutes les solutions à base d'ordinateur (PC, Mac, Linux...)

De l'utilité de l'upsampling...

Message » 10 Mai 2010 11:49

je comprends plus là ;...on nous rebat les oreille de bit perfect ...que windows repasse tout 48KHz et que c'est le mal!! et ensuite on vient nous parler d'upsampling à 96 et 192Khz??? :o
à 88.2 et 176.4 je comprendrais mais là non...
j_yves
 
Messages: 4487
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Mai 2010 11:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Mai 2010 11:58

Il n'y a rien à comprendre.
C'est le marronnier qui ressort régulièrement, comme savoir quelle perte il y a sur le sans perte (lossless).
Là c'est, comment mesurer ce qu'on gagne à faire de l'upsampling en inventant des données qui n'existent pas ?
Ca occupe.
Lansing
 
Messages: 5411
Inscription: 23 Mai 2005 21:01
  • offline

Message » 10 Mai 2010 12:22

Je posais juste une question "technique" : le fait d'upsampler, CAD envoyer plus de données "interpollées" au dac est-il ou non un facteur de baisse du nombre d'erreur lors du transfert ? On inventes des donées n'existant pas mais qui sont une interpollation des données existantes pour en cas de pertes de données, avoir un resultat plus proche des données source : c'est juste un point de vu "transfert des données" et gestion de ce flux qui ne me semblait pas abordé.

Si upsampler permet de reduire le risque de perte pourquoi s'en priver ?
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 10 Mai 2010 13:31

Quelle perte ? quelque soit le mode de transmission du flux tu n'auras pas plus de perte qui si tu transferts une photo, un texte Word ou une image ISO d'un CD.
On l'a déjà dit cent fois, De quelque bout que l'on prenne le problème, le upsampling introduit de la distorsion. C'est comme pour les amplis à tube, certains préfère ça à l'original. Pour les adeptes du VST, essayez les warmifiers, ils font la même chose et en plus on peut s'amuser à jouer avec les taux de distorsion en fonction des harmoniques.
Quitte à flinguer l'original au moins on comprend comment ça fonctionne.
Lansing
 
Messages: 5411
Inscription: 23 Mai 2005 21:01
  • offline

Message » 10 Mai 2010 13:46

Lansing a écrit:Quelle perte ? quelque soit le mode de transmission du flux tu n'auras pas plus de perte qui si tu transferts une photo, un texte Word ou une image ISO d'un CD.


Houla ! tu vas un peu vite en besogne : lorsque tu transmets un flux audio vers un DAC en SPDIF,il n'y a pas de protocole de correction des données erronées. C'est la même chose pour l'HDMI(là toutefois ily a des redondances). Il ne s'agit pas d'un protocole réseau avec retransmission des paquets érronés. Bref, en particulier sur un cable SPDIF plus long, tu peux avoir des pertes de données d'où la question de l'utilité de l'upsampling dans ce cas.
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 10 Mai 2010 15:59

Théoriquement tu as raison, mais en pratique les taux d'erreurs sont tellement faibles que ce problème peut-être raisonnablement ecarté.
Et je ne vois pas en quoi l'upsampling réduira le taux d'erreur de transmission !
rycil
 
Messages: 1044
Inscription: 22 Juin 2006 16:04
  • offline

Foobar avec resampler SOX

Message » 10 Mai 2010 16:01

J'utilise actuellement foobar pour lire mes FLAC avec le plugin de rééchantillonage basé sur SOX cité ici http://www.hydrogenaudio.org/forums/index.php?showtopic=67376.

Et bien, je ne sais pas si c'est mes oreilles (y en a c'est leurs yeux :lol: ), moi je trouve une différence entre le 44,1 kHz et le 192 kHz en sortie de mon DAC et au casque. Et bien sûr en mieux. Plus de détails, plus naturel, moins fatiguant au casque, voilà les apports que je ressens.

Le rééchantillonnage à la volée fait par foobar ne prend guère que 2 à 3% de CPU chez moi : pas de raison de m'en priver :D

Rappelons aussi que l'enregistrement en studio se fait sur du 24bits/192 kHz et que pour faire un CD en 16bits/44,1 kHz on dénature le signal original. SOX essaie de reconstruire le signal de départ et ne semble pas le faire mal. Mais comme on n'est pas dans le studio d'enregistrement, on ne saura jamais quel était le son original... on peut juste se contenter d'aimer ou pas le son qu'on écoute avec sa propre installation.
Mikele
 
Messages: 125
Inscription: 17 Déc 2001 2:00
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 10 Mai 2010 16:01

J'ai fait un test de boucle spdif out/in avec un belden de 10 mètres (25 euros) sur ma Maxio. En laissant tourner le test deux heures je n'ai pas perdu un seul bit. Cette histoire de perte est une blague pour fourguer du câble et du matos, il n'y aucun fondement à ces histoires. La seule chose qui dans certains cas pose problème est le jitter, et encore. Mais il se posera à 44k comme à 192k.
Lansing
 
Messages: 5411
Inscription: 23 Mai 2005 21:01
  • offline

Message » 10 Mai 2010 16:23

Lansing a écrit:J'ai fait un test de boucle spdif out/in avec un belden de 10 mètres (25 euros) sur ma Maxio. En laissant tourner le test deux heures je n'ai pas perdu un seul bit. Cette histoire de perte est une blague pour fourguer du câble et du matos, il n'y aucun fondement à ces histoires. La seule chose qui dans certains cas pose problème est le jitter, et encore. Mais il se posera à 44k comme à 192k.


oui mais non : en 192k tu as 4 fois plus de données analysées par le dac à la seconde donc il est bien possible que tu réduise par 4 le nombre d'erreurs généré par le jitter (ou tout autre erreur dans la transmission). C'est bien là la raison de mon interrogation.
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 10 Mai 2010 16:41

le jitter n'a rien à voir avec les données mais avec leur timing. C'est un bruit numérique. Si tu considères que le jitter est une perte alors tu auras 4 fois plus de perte à 192k qu'à 44.
Lansing
 
Messages: 5411
Inscription: 23 Mai 2005 21:01
  • offline

Message » 10 Mai 2010 16:45

robob a écrit:
Lansing a écrit:J'ai fait un test de boucle spdif out/in avec un belden de 10 mètres (25 euros) sur ma Maxio. En laissant tourner le test deux heures je n'ai pas perdu un seul bit. Cette histoire de perte est une blague pour fourguer du câble et du matos, il n'y aucun fondement à ces histoires. La seule chose qui dans certains cas pose problème est le jitter, et encore. Mais il se posera à 44k comme à 192k.


oui mais non : en 192k tu as 4 fois plus de données analysées par le dac à la seconde donc il est bien possible que tu réduise par 4 le nombre d'erreurs généré par le jitter (ou tout autre erreur dans la transmission). C'est bien là la raison de mon interrogation.

bof .... tu crois que c'est plus facile de se caler sur une fréquence 4 fois plus élévée??
et pour l'instant personne n'a vraiment répondu .... quand bien même l'upsampling aurait un interet... pourquoi le faire avec un multiple de 48K alors qu'on part de 44,1K
j_yves
 
Messages: 4487
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 10 Mai 2010 17:26

j_yves a écrit:bof .... tu crois que c'est plus facile de se caler sur une fréquence 4 fois plus élévée??
et pour l'instant personne n'a vraiment répondu .... quand bien même l'upsampling aurait un interet... pourquoi le faire avec un multiple de 48K alors qu'on part de 44,1K


Plus facile ou pas, les puces qui équipent les DAC 24/192 sont tout de même sensées faire le boulot correctement : c'est juste une evolution technologique depuis que le format 16/44.1 a été adopté... Si dans un labs de temps l'electronique est capable d'analyser aujourd'hui 4 fois plus d'info, pourquoi ne pas utiliser cette possibilité si elle permet de réduire les erreurs ? Quand en 44.1 on envoie 3 bits qui se suivent x y puis z, si y est manquant que fait le DAC ? il garde x ? En 192 kz avec une vulgaire interpollation linéaire, on va avoir un truc du genre x, x+(y-x)/4, x+2(y-x)/4, x+3(y-x)/4, y, y+(z-y)/4 etc... Si le DAC loupe y, il aura une valeur bien plus proche de y : le resultat sera plus proche de l'original dans tout les cas, même si il y a quatre fois plus d'erreurs. Vous me suivez ? :wink:
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline

Message » 10 Mai 2010 21:34

Perso j'utilise l'upsampling en 24/96 pour pouvoir lire les fichiers de 16/44.1 à 24/96 sans avoir à trifouiller quoique soit dans les paramètres .

Ensuite le bruit numérique n'est pas 4 fois supérieur mais il est répartie sur toute la bande (donc il y en a moins)

Et puis je trouve que ça sonne un poil plus doux et définie sur mon installation .

La configuration dans mon profil


Source HC: PCHC GTX1060 / Auzentech X-Fi Prelude Source Hifi: Asus Essence ST -> DSPiy
Ampli HC/Hifi: Ampli DIY 7x250w IRAUDAMP7S TV: SAMSUNG 65Q9F (en calibration...)
Enceintes: JAMO THX ONE (en prêt en attendant le 5.1 Full DIY)
Avatar de l’utilisateur
AlexScan
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9663
Inscription: 27 Déc 2005 20:57
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 10 Mai 2010 22:22

AlexScan a écrit:Perso j'utilise l'upsampling en 24/96 pour pouvoir lire les fichiers de 16/44.1 à 24/96 sans avoir à trifouiller quoique soit dans les paramètres [...]

C'est ce qu'on disait sur l'autre fil.

Il est bien clair pour tout le monde que l'upsampling distort l'enregistrement d'origine (enfin du moins, tel qu'il est quand il entre dans l'upsampler). Ca se ramène toujours à une sorte d'interpolation plus ou moins sophistiquée, on crée une info qui n'était pas présente à l'étape précédente.
Mais c'est très banal, ce que je dis là.

La configuration dans mon profil


Ampli Denon X4000, 5 blocs mono Marantz MA500, Boston (VR-M80 (x2), Micro130 (x2), MicroCenter), Caisson passif Cabasse + Rotel RMB100, BD Samsung, SACD Sony, PCHC assemblé, TVHD LG 55LX9500, Rega Planar3, Magnum FT100
Avatar de l’utilisateur
jpu017
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1124
Inscription: 23 Aoû 2006 17:38
Localisation: Paris 18
  • offline

Message » 11 Mai 2010 19:40

jpu017 a écrit:Il est bien clair pour tout le monde que l'upsampling distort l'enregistrement d'origine (enfin du moins, tel qu'il est quand il entre dans l'upsampler). Ca se ramène toujours à une sorte d'interpolation plus ou moins sophistiquée, on crée une info qui n'était pas présente à l'étape précédente.
Mais c'est très banal, ce que je dis là.


Je ne pense pas : la source est echantillonée en 44.1khz pour préserver la forme du signal (théoreme de shannon). Un echantillonage plus élevé (96 ou 192) à l'enregistrement peut toutefois apporter une ammélioration en echantillonant des pics de modulation d'amplitude du son se produisant entre deux echantillonages plus large(44.1). en gros on va louper une information en 44.1khz qu'on aura en 192khz : savoir si on peut l'entendre ou pas est un autre débat (je pense que oui)...

Quand on "reconstitue" le son à partir du fichier numerique, on ne fait ni plus ni moins que d'évoluer d'un echantillon à l'autre (le passage de l'un à l'autre par l'étage de sortie du DAC ne doit pas être franchement linéaire et cela depend de la qualité du DAC).
Quand on upsample du 44.1 en 192khz, on ne fait que rajouter des echantillons "linéaires"(voir une interpollation plus sophistiqué) dans le fichier (la courbe) d'origine en 44.1. en aucun cas on ne rajoute d'élements éloignés de cette courbe : la lecture par le DAC ne devrait apporter aucune différence, sauf en cas de perte d'element lors du transfert (d'ou ma question initiale : utiliser l'upsampling pour rendre le transfert plus précis et donc l'ecoute plus fidèle).
robob
 
Messages: 5637
Inscription: 21 Mar 2007 19:23
Localisation: 95 (coté campagne)
  • offline


Retourner vers Matériel PC Home-cinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message