Modérateurs: Modération Forum Haute-Fidélité, Le Bureau de l’Association HCFR • Utilisateurs parcourant ce forum: ajds, bouboul-eliot, cocogex, cédric1, Dargreg, DSAGNES, fanijato, FredP, Greghifi, Hote Fidelite, LE PALMIER MAUDIT, le touriste, lolo05, Noisfra, PAT 94, pm57, Wladok, ZEPHYR92 et 144 invités

Toutes les enceintes HiFi

Une bonne enceinte biblio > 90db ... ça existe ?

Message » 26 Mar 2023 12:55

wuwei a écrit: c’est quand même un problème pour de nombreux forumeurs qui sont persuadés d’écouter leurs chaînes stéréo dites "Haute Fidélité".. :-?

Finalement après un nombre assez important d'écoutes diverses, je m'aperçois qu'il y a un paquet d'audiophiles qui n'ont jamais entendu, je n'écris même pas écouté, un quelconque instrument acoustique ou amplifié en direct, cad sans le truchement d'une sono.
C'est vrai que pour juger de la qualité des timbres les bases sont irréprochables ... :D

Le pire c'est quand tu connais perso l'artiste dont un titre passe en démo.
Audiopavillon
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 175
Inscription Forum: 12 Oct 2017 22:24
  • offline

Message » 26 Mar 2023 13:47

wuwei a écrit:Si on parle bien chaîne stéréo Haute Fidélité c’est par rapport aux instruments acoustiques qu’on retrouve dans la musique classique, Blues, Jazz, country, variété etc..
La musique amplifiée ne peut pas sur du Rock, fusion etc.. (on peut trouver de l’acoustique mais c'est plus rare..) être utilisée pour "juger" de la fidélité d’une chaîne HiFi
Il faut rester factuel…sinon une chaîne HiFi ce serait pour faire du son agréable, beau, dur…afin suivant ses goûts en la matière… :wink:
Le problème c’est que dans l’index "Haute Fidélité" il y a des produits qui ne sont pas ou ne peuvent pas se prévaloir d’un quelconque respect de la "charte" reproduction sonore Haute Fidélité. Le cahier des charges n’est donc pas respecté et c’est quand même un problème pour de nombreux forumeurs qui sont persuadés d’écouter leurs chaînes stéréo dites "Haute Fidélité".. :-?

C'est une vision très élitiste de la HiFi, oserai-je dire fermée, étriquée ?
Le Jazz et le Blues son joué avec des guitares électriques, du coup ... ?

Si on prend stricto sensu le terme "haute fidélité" il s'agit surtout de reproduire fidèlement et sans déformation la source de diffusion (CD, Vinyle, Radio, ...)
Chaque sources a ces défauts et ses qualités.
Donc, reproduire fidèlement les dynamiques très élevées que peuvent avoir un piano par exemple. Mais à un moment donné, l'enregistrement passe obligatoirement par un micro.

Je comprends l'idée d'avoir la sensation d'être dans un salle de concert avec l'idée d'avoir les instruments devant soit en fermant les yeux.

Personnellement, j'ai beaucoup de morceaux de musique qui me servent de références pour juger de la fidélité d'un système. Morceaux que je connais depuis des lustres, que j'ai entendu sur moult système, que j'ai eu l'occasion de voir en concert également ... et dans tout les cas, il y a une majorité d'instruments amplifiés et quelques instruments acoustiques ... du coup, je ne suis pas, selon tes critères, dans la capacité de juger pleinement d'un système pour le considérer, ou non, HiFi ?

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Dagda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15214
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
  • online

Message » 26 Mar 2023 14:08

Dagda a écrit:Je comprends d'ailleurs toujours pas pourquoi c'est pas intégré dans les DSP actuels ... avec la puissance de calcul c'est plutôt simple d'appliquer une courbe en fonction du niveau sonore.


Il me semble que c'est ce que fait Cabasse avec leur enceintes actives.
wakup2
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 10101
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 26 Mar 2023 14:50

Attention pas ce que l'on définit par "Haute fidélité".

En tant qu'utilisateur je borne la définition à avoir un équipement qui restitue fidèlement ce qui est enregistré sur la source parce que c'est la la limite de mon champs d'action.
Je peux changer le matériel de reproduction mais pas ce qui est inscrit sur le support

Bien entendu la haute fidélité ne s’arrête pas là mais se complexifie, d'un coté nous avons de la musique "produite" donc qui n'a pas d'existence acoustique en amont du mixage et du mastering, et de l'autre l'autre coté la musique enregistrée en direct (studio ou concert) et dont le support est censé constituer une reproduction fidèle.

Ajoutons par dessus cela l'absence pour 100% des audiophiles de pouvoir comparer en direct la source réelle avec sa reproduction finale.

Et même si "100%" n'est pas vrai dans l'absolu mon pourcentage d'erreur est non significatif.
jybliste
 
Messages: 683
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • offline

Message » 26 Mar 2023 19:31

Dagda a écrit:C'est une vision très élitiste de la HiFi, oserai-je dire fermée, étriquée ?
Le Jazz et le Blues son joué avec des guitares électriques, du coup ... ?

D.


Oui c’est sûrement vrai en partie :wink: De mon côté je vois les choses très simplement et surtout pas fermée sur ce qui pourrait être le champ des possibles pour créer du réalisme sonore à la maison. Je pense que des solutions différentes existent à condition d’accepter certain compromis. Le stéréo deux canaux à des limites et le progrès c’est un peu arrêté là…malgré l’arrivée du multicanal.
Du coup.. ben oui..j’ai aussi pas mal d’albums de jazz amplifié et c’est aussi parfois une nécessité très jouissive :) mais on sort du cadre de la reproduction sonore..respect des timbres.. etc..ici la "HiFi" est sur un autre registre.
wuwei
 
Messages: 5384
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 26 Mar 2023 21:17

wuwei a écrit:Le stéréo deux canaux à des limites et le progrès c’est un peu arrêté là…malgré l’arrivée du multicanal.

SI l'enregistrement a été fait pour être reproduit en multicanal, c'est très bon. La stéréo n'est pas le dernier vrai progrès dans le domaine de l'audio ;)

wuwei a écrit:..respect des timbres.. etc..ici la "HiFi" est sur un autre registre.

Le respect des "timbres" c'est le système qui en est garant (dans le système il faut considérer le matériel ET la pièce).
La Hifi dans le but d'avoir un respect de la source enregistré c'est d'avoir un système le plus neutre possible afin d'avoir la fidélité de l'enregistrement.

D.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Dagda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15214
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
  • online

Message » 27 Mar 2023 0:55

Dagda a écrit:Si on prend stricto sensu le terme "haute fidélité" il s'agit surtout de reproduire fidèlement et sans déformation la source de diffusion (CD, Vinyle, Radio, ...)

Au moins comme ça on est tranquille on peut toujours se dire que si c'est pas bon c'est que l'enregistrement est pourri.
C'est plutôt bête quand ça sonne pas bien mais quand même comme quand il n'y a pas d'enregistrement ...
Audiopavillon
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 175
Inscription Forum: 12 Oct 2017 22:24
  • offline

Message » 27 Mar 2023 8:14

Audiopavillon a écrit:Au moins comme ça on est tranquille on peut toujours se dire que si c'est pas bon c'est que l'enregistrement est pourri.
C'est plutôt bête quand ça sonne pas bien mais quand même comme quand il n'y a pas d'enregistrement ...

Disons que se baser sur un morceau de musique pour se dire si on est fidèle ou n'est pas forcément la meilleure idée :siffle: .
Esscobar
 
Messages: 8062
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
Localisation: 86 - Châtellerault
  • online

Message » 27 Mar 2023 9:42

La source est le seul élément du système sur lequel on ne peut pas intervenir. Donc oui, c'est bien du respect de la source qu'il s'agit ici ;)
Si la source a été enregistrée avec les pieds, sur un système bien foutu ça sera très vite flagrant ... sur un système mal foutu ça peu faire la blague.

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Dagda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15214
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
  • online

Message » 27 Mar 2023 9:45

Bonjour.
Pièce d'écoute et salle de concert ont aussi une importance dans la prise de son comme dans la restitution, sans compter nos oreilles, et l'endroit où l'on se situe dans la pièce.

Il se trouve qu'hier soir j'ai été invité au cinéma par des amis pour aller voir le film Sur des chemins noirs.
il était pour cette séance, projeté dans la salle n°3 du Palace à Gap.

En attendant qu'il commence, lors des bandes annonces, un autre film a bien mis en avant un des modes de résonance de la salle dans les basses fréquences, même ça n'a duré que quelque secondes et que globalement la restitution sonore était tout à fait correcte.
D'autres extraits plus graves ou plus aigus ne provoquaient pas ce phénomène.
J'étais situé aux deux tiers de la salle vis à vis de l'écran, quasiment au centre de la rangée.
JPforU
 
Messages: 217
Inscription Forum: 07 Jan 2021 0:11
Localisation: Hautes-Alpes
  • offline

Message » 27 Mar 2023 10:51

Dagda a écrit:La source est le seul élément du système sur lequel on ne peut pas intervenir. Donc oui, c'est bien du respect de la source qu'il s'agit ici ;)
Si la source a été enregistrée avec les pieds, sur un système bien foutu ça sera très vite flagrant ... sur un système mal foutu ça peu faire la blague.


:bravo: :bravo:
haskil
 
Messages: 60043
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 27 Mar 2023 17:38

Dagda a écrit:La source est le seul élément du système sur lequel on ne peut pas intervenir. Donc oui, c'est bien du respect de la source qu'il s'agit ici ;)
Si la source a été enregistrée avec les pieds, sur un système bien foutu ça sera très vite flagrant ... sur un système mal foutu ça peu faire la blague.

Oui, mais quelle source ?

Comme tu le dis, le gros de la production phonographique actuelle concerne des musiques amplifiées ou purement électroniques qu'il n'est même pas nécessaire d'enregistrer avec un micro à l'exception des voix quand il y en a. Mais il y a encore des amateurs de musiques purement acoustiques comme moi qui ont une longue expérience des concerts dans des lieux très divers qui vont de la salle de musique d'un château ou d'un conservatoire à la grande salle de concert à Paris, Amsterdam, NY ou Boston, de la petite chapelle à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Dans ce cas, la source n'est pas l'enregistrement mais la musique produite par les musiciens. C'est toute la chaîne d'enregistrement-reproduction qui doit être "fidèle". Une chaîne "fidèle" qui reproduit un enregistrement non fidèle à la musique produite sur scène ou dans une église n'a aucun intérêt pour le mélomane que je suis.

Pour pouvoir juger de la fidélité de la chaîne complète, encore faut-il que la musique enregistrée soit jouée dans un lieu où on peut l'écouter sans sonorisation ! Si ce n'est pas possible, alors il faut une chaîne de reproduction "étalon" qui fasse l'objet d'un consensus et qui permette les comparaisons. Sinon, on tombe dans la pure subjectivité.
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2787
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline

Message » 27 Mar 2023 18:30

Chez toi, la source c'est le CD, le disque vinyle, la radio, la musique en dématérialisée ... c'est ça la source chez toi ...
On reproduit chez soi un enregistrement. La source est donc le seul élément du système audio que l'on ne maitrise pas, sur lequel il n'y a pas de possibilité de modification.

On peut extrapolé en prenant la partie enregistrement, mais il n'en reste pas moins que le dernier maillon non modifiable de l'intégralité d'une reproduction musicale c'est le support que tu as chez toi.

Il me semble que c'est plutôt clair comme définition ... ou alors après on commence à faire du mal aux drosophiles !

La configuration dans mon profil


La bougie de ton intelligence n'éclairera ta vie que le jour où tu arrêteras toi-même de souffler dessus !
On ne peut pas donner à boire à un âne qui n'a pas soif
Dagda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15214
Inscription Forum: 22 Déc 2005 14:53
  • online

Message » 27 Mar 2023 19:12

gailuron a écrit:Comme tu le dis, le gros de la production phonographique actuelle concerne des musiques amplifiées ou purement électroniques qu'il n'est même pas nécessaire d'enregistrer avec un micro à l'exception des voix quand il y en a. Mais il y a encore des amateurs de musiques purement acoustiques comme moi qui ont une longue expérience des concerts dans des lieux très divers qui vont de la salle de musique d'un château ou d'un conservatoire à la grande salle de concert à Paris, Amsterdam, NY ou Boston, de la petite chapelle à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Dans ce cas, la source n'est pas l'enregistrement mais la musique produite par les musiciens. C'est toute la chaîne d'enregistrement-reproduction qui doit être "fidèle". Une chaîne "fidèle" qui reproduit un enregistrement non fidèle à la musique produite sur scène ou dans une église n'a aucun intérêt pour le mélomane que je suis.

Pour pouvoir juger de la fidélité de la chaîne complète, encore faut-il que la musique enregistrée soit jouée dans un lieu où on peut l'écouter sans sonorisation ! Si ce n'est pas possible, alors il faut une chaîne de reproduction "étalon" qui fasse l'objet d'un consensus et qui permette les comparaisons. Sinon, on tombe dans la pure subjectivité.

C'est pour cela qu'il existe des systèmes de mesures pour quantifier plus ou moins de manière élaborée cette fidélité ! Mais clairement on ne passe pas par de la musique, la musique c'est la finalité, ce qu'on écoute, tout comme on roule en voiture on peut parfois difficile estimer la vitesse réelle, pour ça il y a le tachymètre ! Idem pour les couleurs d'un écran, ce n'est pas vraiment en regardant un film qu'on s'est si on est bon, on voit les défauts importants voire moyens, mais pour la meilleure justesse, on utilise un sonde :wink:
Esscobar
 
Messages: 8062
Inscription Forum: 27 Sep 2016 18:10
Localisation: 86 - Châtellerault
  • online

Message » 27 Mar 2023 19:28

Dagda a écrit:Chez toi, la source c'est le CD, le disque vinyle, la radio, la musique en dématérialisée ... c'est ça la source chez toi ...
On reproduit chez soi un enregistrement. La source est donc le seul élément du système audio que l'on ne maitrise pas, sur lequel il n'y a pas de possibilité de modification.

On peut extrapolé en prenant la partie enregistrement, mais il n'en reste pas moins que le dernier maillon non modifiable de l'intégralité d'une reproduction musicale c'est le support que tu as chez toi.

Il me semble que c'est plutôt clair comme définition ... ou alors après on commence à faire du mal aux drosophiles !

Non, ta vision est très consumériste ou celle de quelqu'un qui n'écoute pas de musique savante (dite classique).

En musique classique, on distingue l'œuvre et l'interprète. Il y a donc possibilité de choisir ses enregistrements en fonction des interprètes et de la prise de son. Pour moi, les deux critères sont aussi importants l'un que l'autre. Un enregistrement des années 1940-50 d'un artiste majeur comme Toscanini ou Grumiaux a un intérêt historique mais ne correspond pas à de la haute fidélité, de même pour les enregistrements pressés sur vinyle, de même pour les enregistrements ou reports en numérique de la fin des années 1970 au milieu des années 1980... Heureusement, depuis une vingtaine d'années, les mauvais enregistrements de classique sont devenus rares.

[EDIT] Je crois que Georges Cabasse avait compris cela quand il faisait ses démonstrations en public. Ce qui comptait, c'était la fidélité de la reproduction à la musique jouée précédemment en direct. Donc, cela incluait l'enregistrement.
gailuron
Contributeur HCFR 2020
 
Messages: 2787
Inscription Forum: 17 Fév 2003 0:01
Localisation: Paris (intra muros)
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message