Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: charon, Google Adsense [Bot], itom66, pompon2 et 35 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

COMMENT TROUVER ET INTERPRETER LES INFOS TECHNIQUES AUDIOS

Message » 31 Oct 2018 1:08

Merci JIM pour tes infos précieuses et d'une justesse trop rare et pour ta participation à ce post.

Je ferai un récap en première page lorsque l'on aura fait le tour des specs utiles

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4813
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 31 Oct 2018 1:08

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Oct 2018 20:24

Par contre, avec ces amp de puissance, se pose la question du préampli, et là, les critères de sélection sont encore plus complexes ou mystérieux non?
Bigga69
 
Messages: 532
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 0:04

Un préampli ne pré amplifie plus rien aujourd'hui, il n'est pas nécessaire avec les cd, dvd, bd, radio, etc ...
Il ne fait que jouer un rôle de sélecteur de source, il peut faire office de convertisseur, etc ... et apporte le confort (réglage de volume, etc ...)
Si vous vous contentez d'un lecteur CD ou d'un DAC, vous pouvez le relier directement à l'ampli si lui même comporte un réglage de volume.
En terme électronique, il n'a aucun intérêt.

Seule les "vieilles" sources bas niveau nécessitent une pré-amplification.

Normalement, il n'y a aucune difficulté dans un préampli.
Après, certains recherchent une certaine signature sonore et la, il faut dégrader les performances mesurables pour y arriver.

Donc, à moins de chercher de l'ésotérique, d'abord regarder les fonctionnalités par rapport à l'usage.
La linéarité doit être parfaite, la bande passante très large, la THD doit être proche des 0.001% et si possible, rechercher un S/N supérieur à 110dB.
On s'approche même des 120dB de S/N normalement.

Si vous avez un exemple de bon préampli, je peux regarder les spécs pour voir.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5352
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 01 Nov 2018 0:05

Pour ne pas avoir de soucis avec le préampli, il suffit de ne pas en mettre, je n'en ai plus depuis 10 ans, aucun regret, je ne vois pas l'interet de cette électronique (sauf pour les vinyls pour ceux qui en ont évidement)

Ah, grillé par JIM :D

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4813
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 01 Nov 2018 0:13

JIM a écrit:La linéarité doit être parfaite, la bande passante très large, la THD doit être proche des 0.001% et si possible, rechercher un S/N supérieur à 110dB.
On s'approche même des 120dB de S/N normalement.


Ca, ce sont les meilleurs appareils actuels. Mais il ne faut pas pour autant en déduire qu'un préampli avec 0.01 % de distorsion et 100 dB de rapport signal/bruit est un mauvais appareil. En réalité il est parfait, ces chiffres étant déjà au-delà des seuils d'audition humains.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7099
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 0:14

Merci de ces précisions.
Pour ma part, moins il y a de boîte mieux c’est, donc je ne cherche pas de preampli. Ceci étant mon DAC actuel n’a pas de réglage de volume...
C’est une question néanmoins intéressante que celle de la gestion du volume dans un DAC. Il faudrait que je m’interesse à cela. Trop de choses à intégrer!
Bigga69
 
Messages: 532
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 0:17

indien29 a écrit:Pour ne pas avoir de soucis avec le préampli, il suffit de ne pas en mettre, je n'en ai plus depuis 10 ans, aucun regret, je ne vois pas l'interet de cette électronique (sauf pour les vinyls pour ceux qui en ont évidement)

Ah, grillé par JIM :D


Jean-Marc, sur mon fil biamplification j’ai été un peu troublé par une de tes remarques, si tu peux juste aller jeter un œil... Sans te commander bien sûr. Merci
Pour la problématique preamp, c’est une boîte en moins, c’est bien!
Bigga69
 
Messages: 532
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 0:55

Pio2001 a écrit:
JIM a écrit:La linéarité doit être parfaite, la bande passante très large, la THD doit être proche des 0.001% et si possible, rechercher un S/N supérieur à 110dB.
On s'approche même des 120dB de S/N normalement.


Ca, ce sont les meilleurs appareils actuels. Mais il ne faut pas pour autant en déduire qu'un préampli avec 0.01 % de distorsion et 100 dB de rapport signal/bruit est un mauvais appareil. En réalité il est parfait, ces chiffres étant déjà au-delà des seuils d'audition humains.


Je ne sais pas si ce sont les meilleurs préampli actuel mais un AOP tel que le classique ne5532 avec un petit gain ne distordra pas à plus de 0.001%. C'est surtout les DAC qui sont limités à 120/125dB de dynamique.

Plus que le S/N, il faudrait parler de dynamique pour un préampli car le S/N de 100dB est suffisant à condition qu'il soit maintenu sur au moins 10/20dB en fonction du réglage de volume.
Si on prend un critère qualitatif, j'aurai du mal à choisir un préamp ayant un S.N de 100dB et une THD de 0,01% car inaudible.
Tout comme je préfère une voiture pouvant atteindre 200km/h même si nos routes sont limitées à 130km/h max.

Ma précédente carte son était donnée pour 100dB de S/N, avec un réglage de volume en numérique, ce n'était pas suffisant. Impossible d'atteindre 105dB max tout en ayant un souffle inaudible mais j'ai une pièce très silencieuse et en filtrage actif, on ne peut pas facilement jouer des potars car il y en a beaucoup et ça dérègle tout le système :ko:
Avec la nouvelle carte son donnée pour une dynamique de 120dB, c'est nickel.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5352
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse

Message » 01 Nov 2018 2:20

JIM a écrit:Plus que le S/N, il faudrait parler de dynamique pour un préampli car le S/N de 100dB est suffisant à condition qu'il soit maintenu sur au moins 10/20dB en fonction du réglage de volume.


Aaah, mais en fonction du réglage de volume, d'accord !

Bigga69 a écrit:sur mon fil biamplification


Quel fil biamplification :wtf:
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7099
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 12:35

Pio2001 a écrit:
Bigga69 a écrit:sur mon fil biamplification

Quel fil biamplification :wtf:


C'est ici : http://www.homecinema-fr.com/forum/amplificateurs-integres-haute-fidelite/biamplification-fda-fxaudio-d2160-t30091047.html

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4813
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 01 Nov 2018 13:01

Oui pardon, j’avais pas mis le lien car Jean Marc connaît le fil.
Sinon, la problématique de volume, que ce soit en numérique ou analogique, est toujours au centre des préoccupations...
En numérique, quelles sont les choses à prendre en compte pour que le volume ne devienne pas source de problème: la plage dynamique uniquement?
Et en analogique, sur un intégré par exemple?
Bigga69
 
Messages: 532
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 13:34

Bonjour,

la plage dynamique des oreilles est tout sauf linéaire
d'où le loudness

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4278
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 01 Nov 2018 13:51

MickeyCam a écrit:la plage dynamique des oreilles est tout sauf linéaire
d'où le loudness


Cette histoire de loudness, je n'y crois qu'à moitié.
J'ai une réponse dans les basses fréquences qui n'est pas excessive (légèrement en retrait d'après le micro de mesure), pareil pour les hautes fréquences (enceintes linéaires avec le switch treble baissé à -1, et je n'écoute pas tout-à-fait dans l'axe).
Eh bien à très bas niveau, le grave (et l'aigu) restent parfaitement présents et lisibles.

D'ailleurs, le principe même va à l'encontre de la haute fidélité. Pourquoi compenserait-on la sensibilité de l'oreille à un certain volume sonore et pas à un autre ?
Si on met un loudness pour écouter à 40 dB au lieu de 70, pourquoi ne met-on pas un "anti-loudness" pour écouter à 100 dB ?
Tout simplement parce que c'est une coloration indésirable dans tous les cas.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7099
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 13:54



Merci. Je l'avais zappé parce qu'il y a le nom d'un appareil dans le titre. Je ne lis jamais les sujets consacrés à un appareil que je ne possède pas et auquel je ne prévois pas de m'intéresser 8)
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7099
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 01 Nov 2018 14:06

En numérique, c'est plutôt la précision du calcul qui est à vérifier, le calcul doit se faire en 32 bits voir 64 bits.
Si on règle le volume en numérique, ça suppose qu'il y a un DAC qui attaque directement les blocs de puissances.
Dans cette condition, il faut viser un DAC avec une dynamique de 110-120dB.

En analogique, la difficulté sera de conserver un bon appairage entre les 2 canaux qui joue énormément sur la stéréo.
La précision d'un potentiomètre et la disparité entre pistes est médiocre.
Les meilleures performances sont atteintes avec des réseaux de résistances commutés mais ça revient très cher, c'est plutôt réservé au hdg.

La plupart des intégrés utilisent des circuits spécialisés qu'il faut plus ou moins la même chose mais miniaturisé.
Les performances sont légèrement moins bonnes en S/N mais ça évite les disparités des potentiomètres.
Bien sûr, il y a plein d'autres solution ou des mixs de solutions.

Sur un préampli comme sur un DAC, il est important d'utiliser la plage dynamique maximale.
La dynamique ne peut être que réduite après la source, il est donc important de partir par le meilleur capital.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5352
Inscription: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse


Retourner vers Discussions Générales