Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Sons of Anarchy - saisons 1,2,3,4,5,6...

Message » 15 Sep 2014 18:20

lol, dans le genre produit dérivé exotique, le cigare SOA :ane: ( nb: y'avait déjà eu pour les soprano )

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48652
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Sep 2014 18:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Sep 2014 19:06

Sledge Hammer a écrit:Bref, c'est le club aujourd'hui dirigé par Jax Teller, alors qu'il en existe d'autres à travers les États-Unis et l'Europe (Irlande du Nord dans la saison 3). Il est caractérisé par un taux très élevé de mortalité, de trahisons et de rencontres hebdomadaires avec des rivaux mineurs qu'il faut poursuivre histoire d'avoir une scène de course sur fond de rock à guitare, et meubler l'épisode.



En crachant dans la soupe comme ça je me demande ce que tu glandouilles ici. Comme toutes les (bonnes) séries passé la saison 3-4 ça tourne en rond rien de nouveau mais profitons de voir du biker à l'écran surtout que voir une série après diffusion "live" ça a tjrs moins de saveur.
themaster1
 
Messages: 455
Inscription Forum: 18 Jan 2010 14:47
  • offline

Message » 15 Sep 2014 23:50

Je vais te répondre le plus sérieusement du monde.

J'ai regardé la série avec plaisir jusqu'à la fin de la saison 4. La saison 1 n'était pas encore totalement au point, mais elle contenait pas mal de promesses, la 2 était jouissive et parfaitement exécutée, la 3 se traînait beaucoup (l'Irlande, le père de Gemma), mais elle marchait et le final a fait oublier beaucoup des éléments à problème dans ce qui précédait. Et la 4 était sympa. Jusqu'au final totalement tordu, destiné à faire accepter certains choix aberrants dans l'histoire.

La suite, je l'ai regardée en espérant que la série s'en remettrait, puis aujourd'hui avec la curiosité de quelqu'un qui veut savoir comment ça se termine. Et il se trouve aussi que j'écris (pas de la fiction) et que je m'intéresse à ces questions de narration et d'organisation d'une série à titre personnel.

Sons of Anarchy n'a pas simplement faibli, mais la série s'écroule sur un plan qualitatif, victime de sa prétention à vouloir raconter une grande histoire (l'autodestruction de Jax Teller à la "Hamlet") alors que ça devient surtout du trash et de la surenchère dans des rebondissements qui n'ont plus aucun enjeu affectif. Ma référence, ça n'est pas les Soprano, ou Mad Men, c'est surtout The Shield, une série sur laquelle Kurt Sutter avait travaillé. The Shield, il y avait eu un léger passage à vide durant la saison 6, mais les derniers épisodes avaient été grandioses et surtout Shawn Ryan savait quand il fallait procéder à un bouleversement pour que l'histoire reste palpitante. Vic Mackey est resté fascinant jusqu'au bout, les personnages secondaires ont été creusés (la trajectoire de Shane...) et quand je suis arrivé au final j'ai été scotché non seulement par la dernière scène mais surtout par la façon dont tout s'était mis en place durant dix ou douze épisodes.

Kurt Sutter essaye de faire un récit fleuve, mais sa série tourne à vide. Il aurait choisi de la faire durer une saison de moins, il aurait pu maintenir le niveau, mais là entre les différentes ficelles pour garder Clay Morrow au delà du raisonnable et ce que la série devient sans le personnage en question, ça devient de plus en plus amateur dans l'exécution.

Bref, je regarde pour les mêmes raisons que le public de Dexter devait regarder les dernières saisons. Les deux séries ont été de très gros succès pour l'audience, mais ça n'empêche pas que les dernières saisons de SoA n'ont pas juste été inférieures aux premières, ou seulement médiocres : elles ont été de grosses déceptions, et je regarde ça comme on regarde un accident de voiture quand on est au balcon, avec une certaine fascination morbide.
Sledge Hammer
 
Messages: 3595
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 29 Sep 2014 14:38

Encore un premier épisode de haut vol 8)
Final_Goodbye
 
Messages: 7858
Inscription Forum: 17 Aoû 2007 21:31
  • offline

Message » 04 Oct 2014 11:38

Le dernier épisode, ouch....
La super stratégie de Jax pour dresser les gangs les uns contre les autres sent sérieusement le roussi, ça va encore très mal finir. :mdr:


j'ai ajouté la balise camouflage
Rann
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 07 Oct 2014 13:36

La semaine prochaine (et la semaine dernière, et cette semaine) dans Sons of Anarchy :

- Jax met en place un super-plan qui consiste à niquer ses propres alliés histoire d'éliminer celui qu'il a déterminé être son ennemi juré, Lin. Là, il utilise des noirs qui en veulent à d'autres noirs afin qu'ils attaquent des bruns comme ça ce seront des jaunes qui porteront le chapeau et les ultra-blancs vont pendant ce temps faire affaire avec des blancs pour trahir d'autres blancs, histoire de renforcer des bruns face à des jaunes pendant que les bleus de la police observent. Ou un truc dans le genre.
- Chibs et Bobby Elvis, qui étaient la caution morale du club, ne voient absolument rien d'anormal à ce que pour faire le ménage, il y ait une dizaine de morts par épisode dans des massacres United Colors of Benetton. Et ils sont au courant que tout ça repose sur les révélations de Gemma, qui a déjà menti des dizaines de fois sur des points majeurs auparavant
- lesdits morts sont presque toujours des figurants ou des types qui avaient deux ou trois répliques grand maximum, ce qui donne à ces exécutions l'impact émotionnel d'un concert de Patrick Fiori
- à un moment, constatant un échec, Jax va lever les yeux vers le ciel et pousser un grand soupir. Ou bien blaguer sur des titres de films porno, parce que même si le meurtre de sa femme est censé l'obséder, il ne faut tout de même pas perdre le sens de l'humour
- Juice va continuer à péter les plombs et à se comporter comme s'il était piégé et au bord de la folie (et l'acteur en fait des tonnes), reprenant exactement la situation dans laquelle Tara était plongée pendant deux saisons (les auteurs ont juste changé le nom du personnage)
- Chibs et Tig ont droit à des romances décalées, histoire de compenser que les personnages n'ont plus aucune épaisseur dans les intrigues principales
- la nouvelle shérif se comporte soit comme la plus grosse idiote de toute l'histoire de la série, à prendre pour argent comptant les explications des Sons (ou leur pot de vin) et à avoir les yeux doux pour Chibs parce que son visage lui rappelle une cicatrice qu'elle a au flanc, ou bien elle essaye de les piéger (ce qui serait un rebondissement finalement assez prévisible) en jouant les idiotes finies.
- à quel point Althea Jarry serait stupide : faire confiance aux Sons et à Unser, alors que les Sons ont été présents ou mêlés lors de la mort violente de ses deux prédécesseurs, faire passer l'enquête sur la mort de Roosevelt au second plan par rapport à celle sur la mort de Tara, laisser Unser seul avec la policière qui est dans le coma, ne pas faire appel à des renforts après la grenade balancée dans le QG des Sons, ne pas remarquer que Tig sort ensuite avec des pansements alors qu'il n'était pas censé être là, etc.
- Charming (ou ses environs) a été dévasté en quelques semaines par une tuerie dans une école, une exécution sommaire d'indépendantistes irlandais (et de Clay), le meurtre de la femme d'un chef de gang et du shérif de la police, quinze ou vingt meurtres de membres de gangs, la mort d'un pasteur et de trois autres participants lors du tournage d'une sex tape, le saccage d'un salon de massage, une fusillade dans un bordel avec au moins vingt morts (sans parler de la pollution dégagée par la rupture des implants mammaires). Tout ça pour un bled de 15 000 habitants. Et dans l'indifférence totale du Procureur Patterson, qui jusqu'au début de la saison 7 tenait coûte que coûte à mettre les Sons hors circuit...
- Gemma ne voulait pas que Tara élève les enfants de Jax, donc elle les confie à des personnes de confiance comme des prostituées ou actrices de porno, des membres du gang qui vont baiser devant le berceau du gosse, et à Courtney Love


Je devine que Kurt Sutter veut montrer au final que les Sons of Anarchy sont des psychopathes pris dans une spirale infernale et tragique, mais là, il est en train de nous livrer une excellente adaptation gore des Pieds Nickelés.
Sledge Hammer
 
Messages: 3595
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 23 Oct 2014 20:46

Bon, là, Kurt, calme-toi avec les reprises que tu fais interpréter à ta femme pour relancer sa carrière musicale, parce que là, ça devient du n'importe quoi.
Sledge Hammer
 
Messages: 3595
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 24 Oct 2014 22:02

Salut,
Tu critiques, encore et encore Sons Of Anarchy, or tu continues à visionner les épisodes.
Si la saison 7 est invraisemblable, pourquoi continuer à la regarder ?
Pour mieux la critiquer ?
ringu
 
Messages: 229
Inscription Forum: 18 Juin 2006 17:39
  • offline

Message » 24 Oct 2014 22:48

D'abord, on parle de Sons of Anarchy, une série qui se veut trash et rock 'n' roll. Alors la juger en des termes uniquement :ohmg: :ohmg: :ohmg: , on la regarde pas non plus comme si c'était Downton Abbey, hein...

La série a été sympa pendant deux-quatre saisons, mais c'est devenu progressivement n'importe quoi, et malgré les audiences qui restent très fortes, même certains des acteurs commencent à être sceptiques. Le type qui joue Bobby Elvis a discuté avec Charlie Hunnam et s'est dit frustré de ce que son personnage n'avait plus rien à faire d'intéressant de la saison, alors que dans les épisodes d'avant, il était une sorte de de modéré, de médiateur. Et là tout ce qu'il avait à faire, c'était de hocher la tête.

Et comme j'avais regardé ce qui précédait, et que j'aimerais quand même connaître la fin, je me tape cette saison qui est en train de faire exploser toutes les frontières de l'invraisemblance. Tiens, par exemple, dans le dernier épisode en date...

Jax qui fait son numéro de charme à la tapineuse pour la prendre à son mac et la mettre dans leur bordel. Il lui donne la carte de visite et lui explique qu'elle sera en sécurité, et qu'elle ne risquera rien.
Bon, déjà, si une fille aussi bien gaulée se retrouve à tapiner dans les rues, y a comme une anomalie. Mais surtout, il lui propose de bosser au bordel où toutes les filles se sont fait mitrailler quelques jours plus tôt. Et sans la moindre ironie :ane:

Ensuite, le "suicide" du mac préparé avec les pieds. Euh, ils se souviennent qu'avant de mourir soi-disant empalé en voulant se jeter par une fenêtre, le type s'était pris une balle dans le bide ? Ça ne va pas se voir à l'autopsie ?

Ou bien l'explication complètement tordue qui conduit Gemma à croire que Jax a découvert la vérité et qu'il va la tuer.

La flic qui était dans le coma et qui ne va rien dire parce que les Sons font du bien à Charming :grr: Je rappelle qu'elle s'est fait tirer dessus et que son coéquipier a trouvé la mort, parce qu'elle avait suivi les Sons et qu'elle les avait vu faire alliance avec des néo-nazis.

Et enfin, le roi des neuneus, August Marks. Il veut se venger des Sons, et il leur envoie donc un iPad "Retina" et un Tupperware pour ça. Alors qu'il pouvait tous les éliminer au lieu de rendez-vous !


Je suis très loin d'être le seul à trouver que ça tourne au portenawak. Et Sons of Anarchy est devenu de très loin la pire série que je suis ces temps-ci. Ce qui en fait la rend beaucoup plus marrante à suivre, maintenant que je regarde ça comme si c'était une série Z des années 80-90, style Samurai Cop ou Miami Connection.
Sledge Hammer
 
Messages: 3595
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 31 Oct 2014 16:29

Quel acharnement stupide effectivement :roll:

SOA, sorte de spin-off chez les bikers de The Shield tient quand même bien la route. Déjà par un casting qui ne démérite pas. Ensuite oui ça aurait peut-être du s'en tenir à 5 saisons pour moins de répétitions dans l'écriture mais ça reste très agréable à suivre. Comme pour The Shield la fin ne nous épargnera probablement pas une morale très américaine. L'inéluctable justice divine, le crime ne paie pas, la violence c'est mal etc...
Bref, quand je n'aime pas une série j'arrête de perdre mon temps et je passe à autre chose.
SOA n'a rien d'indigne et reste un divertissement, il ne s'agit que de cela. Pas la peine de palabrer sur les incohérences d'une fiction, c'est ridicule et on perd doublement son temps.

C'était mon message annuel. Joyeux noël.
Dearbear
 
Messages: 124
Inscription Forum: 04 Nov 2010 20:05
  • offline

Message » 04 Nov 2014 12:16

Quelle saison 7 !! :love:
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 04 Nov 2014 13:23

Perso j'adore. Même si je trouve que le dernier épisode n'apporte rien (et se termine d'ailleurs EXACTEMENT de la même manière que le précédent)
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 04 Nov 2014 20:19

C'est en fait le plan secret de Jax : une fois qu'ils auront récupéré Bobby bout par bout, ils vont le ré-assembler.
Sledge Hammer
 
Messages: 3595
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • online

Message » 06 Nov 2014 8:49

:lol:
Arsenic
 
Messages: 4579
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 07 Nov 2014 2:45

Un dernier épisode un peu en deça avec quelques scènes wtf.

La flic qui se fait prendre sur la bagnole.

Le gamin qui vient encore une fois écouter Gemma sans que personne le remarque.
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message