Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Toutes les enceintes HiFi

COURBE DE REPONSE EN FREQUENCE CIBLE EN HIFI

Message » 18 Juin 2019 16:33

Bigga69 a écrit:
FDDRT a écrit:Un point important comme on peut le voir pour les NS-1000, est que le niveau de sortie dans le grave, en dessous de 80Hz, est en grande partie assurée par les distorsions générées par le HP. Bien d'autres enceintes affichent une distorsion encore supérieure.

Donc la courbe de réponse est importante, mais il faut aussi considérer le niveau de distorsion de chaque fréquence. C'est aussi cela qui contribue aux "colorations" diverses et différences que l'on peut constater en 2 paires d'enceintes. En général, il y a un max de distorsion dans le grave, mais aussi une remonté des distorsions dans l'aigu. C'est souvent la cause des duretés dans les aigus.

En conséquence, il n'y a peut-être pas vraiment de courbe cible idéale... La courbe de réponse en fréquence idéale étant celle qui est plate ET sans distorsion. Comme ce n'est pas possible, l'atténuation des aigus est souhaitable d'autant plus que la distorsion augmente avec les fréquences.

Et, vous, vous en pensez quoi ?


Comment discernes tu ces distorsions sur les cordes de fréquences mises en ligne par Igor?

La courbe de réponse de l'enceinte Yamaha NS-1000x chute en chambre sourde sous 70 Hz; alors que la distorsion augmente :mdr:
-Solution réduire la distorsion par le bas avec 4 subs sous 80 Hz avec forte pente FIR à 70 dB par octave.
-Ce boomer de 30 cm monte, d'origine à 500 Hz avec une fréquence de coupure médium/grave faible de 12 dB par octave.
Il est donc coupé en forte pente (60 dB par octave) plus bas à 380 Hz .
Fonctionnant donc de 80 Hz à 380 Hz seulement il est clair que la distorsion grave évoquée par FDDRT est réduite. Il faut aussi rappeler que l'oreille humaine est moins sensible à la distorsion dans le grave qu'en médium.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8502
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Juin 2019 16:33

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Juin 2019 16:58

A vrai dire, je ne sais pas si la distorsion dans le grave est moins audible ?

Mais, ce qui est sûr, c'est qu'elle est moins gênante. Elle passe souvent pour de la rondeur.

Tandis que toute distorsion dans le médium va avoir un impact audible sur la neutralité des timbres... entre autre chose !

Ces distorsions du médium peuvent aussi être appréciées si elles apportent des colorations "rajoutant" un côté plus naturel et chaleureux à la restitution.

Ne parlons même pas des disto dans les aigus... là, c'est carrément insupportable.
FDDRT
 
Messages: 1041
Inscription: 25 Avr 2018 13:33
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 18 Juin 2019 18:26

La distortion dans le grave est moins sensible car elle se trouve dans une zone moins sensible, 5% de distortion sous les 100Hz n'est pas réellement audible, alors que 2% dans la zone des 600 / 3kHz va s'entendre clairement.

Pour les types de distortions, les Harmoniques paires sont moins gênantes, elle complémentes la fondamentale et comme du le dit, apporte une coloration qui parfois n'est pas désagréable, attention, c'est de la distortion et c'est un effet indésirable, c'est aussi le cas des amplis à lampes qui génere vite 10% de H2... pour moi, cette coloration est néfaste, mais je comprends ce qui aime le style un peu "crunchy" de l'apport de H2 et de H4.


Les Harmoniques impaires sont très audibles, lors des controles de distortions, on regarde plus la H3, qui elle est très audible

Image

La fondamentale sur cette mesure est normalisée (en haut en marron)

On constate ici en rouge, une distortion Harmonique pair H2 située aux environ de 0,5%, donc déjà sensiblement audible, rien de bien grave pour l’instant, la H2 pouvant se marier convenablement avec la fondamentale.

La distortion Harmonique H3, courbe jaune pose beaucoup plus de problème, sous les 700Hz et proche de 2kHz, nous atteignons 0,5%...

La H4 est en vert

La H5, très dangeureuse se comporte bien, en rose sur ce graph.

Pire, nous avons un pic de H3 à 0,7%. Ce composant sera bien moins transparent et agréable à l’écoute qu'un HP de plus grande valeur.

Une grande majorité des haut parleurs employés sur les enceintes grand public, sont bien loin de ces qualités, avec des taux de H3 très supérieur à 1% sur une mesure à 100 décibel à 1 mètre.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5506
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Juin 2019 19:04

Image

En même temps à 100 dB tu te bousilles les oreilles... Et pas grand monde n'écoute à ce niveau.
Donc la distorsion...
Les enceintes grands publics ne sont juste pas conçues pour écouter à 100 dB, surtout dans une pièce fermée (enfin si tu veux du 100 dB à ta place d'écoute, pas besoin d'avoir 100 dB à la sortie de l'enceinte vu que tu auras excité toutes les résonances de ta pièce)

La configuration dans mon profil


Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal
Et sinon, (re)venez visiter le site passionnant des passionnés de la marque d'enceintes Cabasse :
Le forum Cabasse : https://www.forumcabasse.net
Avatar de l’utilisateur
domin
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 5514
Inscription: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 18 Juin 2019 20:14

Bien de rappeler quelques petites choses oubliées bien vite... Ecouter chez soi à 100 dB, à des pointes à 100 dB plutôt, de la musique non compressée est éprouvant... Si la musique est compressée dans 3dB, c'est la douleur assurée et la surdité au bout du chemin...

(à part ça, la chambre à coucher avec 30 dB de bruit de fond, c'est exceptionnel... rarissime... quant au 20 dB dans le jardin calme : c'est un jardin de neige sur la banquise, un jour sans aucun vent et loin de la mer...autant dire que ça n'existe pas... : je ne sais pas d'où ils sortent ces chiffres : une chambre à la campagne, dans une maison aux murs épais, avec double vitrage à du mal à descendre sous 35 dB...)

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52236
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 18 Juin 2019 20:24

une chambre à la campagne, dans une maison aux murs épais, avec double vitrage à du mal à descendre sous 35 dB...)


En sous sol dans ces conditions, je suis à 32dB en moyenne. C'est très silencieux. Ca remonte quand le micro capte le bruit de démarrage du frigo ou du congélo bien qu'éloignés.
GG14
 
Messages: 767
Inscription: 21 Nov 2011 14:45
  • offline

Message » 19 Juin 2019 0:26

haskil a écrit:je ne sais pas d'où ils sortent ces chiffres : une chambre à la campagne, dans une maison aux murs épais, avec double vitrage à du mal à descendre sous 35 dB...)


Après, ça dépend de plein de choses : la chambre est-elle à l'étage, est-ce que c'est une région à vent, est-ce qu'il y a une VMC, est-ce qu'il y a des mouches à l'intérieur...
Chez mes grand-parents, la nuit à l'étage, velux fermé, le bruit de fond est inférieur à mon seuil d'audition. Quand je retiens ma respiration, je n'entends strictement rien.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7297
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 19 Juin 2019 2:44

On avait fait un post sur l'ordre des priorités en HiFi.

La courbe de réponse de l'enceinte dans sa linéarité fait partie des choses les plus importantes, suivi de très près par ... la distortion.

Un HP peut générer facilement 20% de distortion, quand un ampli ou un Dac... il suffit de regarder les mesures... pour un ampli, parfois 2% ou 3% à fort niveau pour les très mauvais un peu légers.

Sur la rubrique DIY, pour le choix des HP, le point le plus scruté est la distortion, elle est mesurée en fonction du cahier des charges du HP, par exemple, les derniers tests de Kro sur les 10 pouces sont à à 90 et à 100dB pour 1 mètre :

http://www.justdiyit.com/grand-comparatif-de-10-pouces-partie-2/2/

Exemple :

Image

Image

Et on compare, ici, on voit bien les différences de disto...


Oui, 100dB c'est bcp, si c'est des dB A au point d'écoute sur une musique, comme le dit justement Haskil, avec seuleemnt 3dB de dynamique, ça va arracher les oreilles !

100dB A à 1 metre, ça n'est plus que 94dB à 2 mètres et 88dB à 4 mètres (règle d'une décroissance de 6dB par doublement de la distance), sur les pics, c'est rien du tout...

La règle de 6dB par doublement de la distance en salle, par exemple dans 40m2 avec un TR de 0,5 sera plutot vers les 5dB avant la Fc de Schroeder et en théorie, la perte est encore divisée par 2 après la distance critique...

Tout dépends donc de la salle et de la distance, chez moi je suis à 3 mètres, mes HP de grave sont capable de 114dB à 1 metre avec seulement 80 Watts, donc une distortion basse (c'est le but du haut rendement) et au dessus la compression 2" sur son pavillon qui couvre les fréquences hyper sensibles est à 111dB avec 1 watt, et des taux de disto infiniment bas, la clarté, la transparence du son ce joue là.

Ce que certains appellent "enceinte résolvante", sera une enceinte à taux de distortion très très bas, moins de 0,5dB à 100dB à 1 metre comme ici par exemple et avec une courbe de réponse avec des tolérances faibles dans les fréquences sensibles, 3dB de tolérance étant la norme en studio de 600Hz à 3kHz, mais si ça peut etre moins...

Taux de disto record d'une compression 2"
Image

Sur cette compression de 2", sur des pics à 120dB, les taux seront à peu près identique, 120dB à 1 mètre, ça arrive vite sur des durées très courtes et si on écoute à 3 ou 4 metres car la musique est composées de micro pics.

Le niveau moyen peut etre à 100dB ( à 1 metre) et on peut mesurer des pics d'1/10 de seconde avec 20dB de plus, il est important d'avoir une grande marge de sécurité avec la distortion, car tout ce joue là, dans les fréquences sensibles.

Le HP de médium est donc l'élément clé de l'enceinte est c'est bien que les fréquences sensibles, de 600 à 3kHz, ne soient jouées que par un HP spécialisé qui ne fait que ça (si on vise le top en terme d'enceintes)

Toutes les grosses enceintes de studio "grandes écoutes" respectent cette règle de couverture par un HP médium hyper spécialisé, soit le fameux dôme 2" ATC ou son clone de chez Volt qui affiche des taux de distortion de courses (faut voir la bête, mais il est rattrapé par certains HP conventionnels depuis qqs années...), ou (c'est plus rare maintenant) toujours les grosses compressions 2" sur gros pavillons (Rey Audio, AUGSPURGER, TAD, JMR etc..)

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5506
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 19 Juin 2019 8:20

Pio2001 a écrit:
haskil a écrit:je ne sais pas d'où ils sortent ces chiffres : une chambre à la campagne, dans une maison aux murs épais, avec double vitrage à du mal à descendre sous 35 dB...)


Après, ça dépend de plein de choses : la chambre est-elle à l'étage, est-ce que c'est une région à vent, est-ce qu'il y a une VMC, est-ce qu'il y a des mouches à l'intérieur...
Chez mes grand-parents, la nuit à l'étage, velux fermé, le bruit de fond est inférieur à mon seuil d'audition. Quand je retiens ma respiration, je n'entends strictement rien.


Evidement que ça dépend de plein de choses, raison pour laquelle je suis allé directement à l'essentiel : maison aux murs épais, équipée d'un double vitrage dans un endroit silencieux...

Sous les combles éclairés par des velux : l'isolation phonique est généralement médiocre car la toiture est une passoire à sons...


Tu parles d'un outil de mesures... :lol: Chez moi, avec le même outil de mesures, j'entends le bruit de la circulation sanguine dans mes tempes au milieu d'un silence assourdissant... qui fait quand même de 33 à 35 dB à la mesure.

Le "vrai" silence, je l'ai connu dans une chambre sourde... et chez le fourreur au service militaire. Quand on entrait dans sa réserve d'uniformes, de couvertures et de matelas qui emplissait tout l'espace du sol au plafond en ne ménageant que des allées entre les étagères : on ressentait un grand malaise en raison du silence opressant qui y régnait...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52236
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 19 Juin 2019 19:05

Igor Kirkwood a écrit:La courbe de réponse de l'enceinte Yamaha NS-1000x chute en chambre sourde sous 70 Hz; alors que la distorsion augmente :mdr:
-Solution réduire la distorsion par le bas avec 4 subs sous 80 Hz avec forte pente FIR à 70 dB par octave.
-Ce boomer de 30 cm monte, d'origine à 500 Hz avec une fréquence de coupure médium/grave faible de 12 dB par octave.
Il est donc coupé en forte pente (60 dB par octave) plus bas à 380 Hz .
Fonctionnant donc de 80 Hz à 380 Hz seulement il est clair que la distorsion grave évoquée par FDDRT est réduite.


Bonjour Igor,
Il y a eu un changement récent ? Les mesures datant du début de l'installation des 4 caissons montraient que les frontales étaient filtrées non pas à 80 Hz, mais à 40 Hz. C'étaient les caissons qui étaient filtrés à 80 Hz. Caissons et enceintes jouaient ensemble (6 sources sonores) entre 40 et 80 Hz.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7297
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 19 Juin 2019 20:55

Salut Pio

Cela va tellement vite... que j'ai du mal à suivre :oops: :wink:
Effectivement Ohl a commencé par couper à 40 Hz...
Puis au fil de ses recherches, il a coupé les subs plus haut (80 Hz environ 70 dB par octave).

Il y a eu plusieurs essais de coupures pour les boomers également Voici la version définitive de la correction (avec coupure à partir de 80 Hz FIR et sans coupure FIR afin de garder une version "FIR no sub" pour les comparaisons instantanées.

5Capture.PNG
5Capture.PNG (15.81 Kio) Vu 203 fois


Capture7.PNG
Capture7.PNG (41.12 Kio) Vu 203 fois


PS: Pour le silence Ohl a mesuré 19 dB à 4000 Hz au Studio de Briare (isolation sérieuse par rapport au bruit extérieur...de la campagne)
Fichiers joints
Sonomètre.PNG

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
4.3 Local d'écoute traité 130 m3 + QSC Q-SYS Core 110f +4 NS-1000x +4 subs SVS by Ohl
installations-homecinema-dediees/4-3-igor-kirkwood-by-ohl-qsc-4-ns1000x-4svs-sony75zd9-t30097156.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8502
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 19 Juin 2019 22:42

domin a écrit:Image

En même temps à 100 dB tu te bousilles les oreilles... Et pas grand monde n'écoute à ce niveau.
Donc la distorsion...
Les enceintes grands publics ne sont juste pas conçues pour écouter à 100 dB, surtout dans une pièce fermée (enfin si tu veux du 100 dB à ta place d'écoute, pas besoin d'avoir 100 dB à la sortie de l'enceinte vu que tu auras excité toutes les résonances de ta pièce)


Attention tout de même quand on parle de niveau SPL, il faut toujours préciser de quoi on parle, temps d'intégration et pondération fréquentielle :wink: sur ton graph il est question de pondération A et d'un temps et de niveau moyenné, et donc effectivement si on écoute chez soit a un niveau moyen en pondération A ça sera très fort !

On peu prendre un niveau moyen d'environ 85dBC dans la zone d'écoute, c'est une bonne base, si on écoute fort on prendra plutôt 90dBC, si l'enregistrement possède une bonne dynamique avec un facteur de crête de 15 a 20dB, tu aura donc des crête variant de 100 a 110dB selon au niveau auquel tu écoute, ce niveau est au point d'écoute, il faut prendre en plus en compte la décroissance en fonction de la distance, en salle tu peux tabler entre 4 et 5dB par doublement de la distance environ (en fait ca va surtout être variable en fonction de la fréquence, dans l'aigue on sera très proche des 6dB et dans le grave ca sera beaucoup moins).

Au final, on se rend compte qu'un niveau SPL de 100dBC est facilement atteins et même vite dépassé selon les cas :wink:
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5747
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 19 Juin 2019 22:49

indien29 a écrit:La distortion dans le grave est moins sensible car elle se trouve dans une zone moins sensible, 5% de distortion sous les 100Hz n'est pas réellement audible, alors que 2% dans la zone des 600 / 3kHz va s'entendre clairement.

Pour les types de distortions, les Harmoniques paires sont moins gênantes, elle complémentes la fondamentale et comme du le dit, apporte une coloration qui parfois n'est pas désagréable, attention, c'est de la distortion et c'est un effet indésirable, c'est aussi le cas des amplis à lampes qui génere vite 10% de H2... pour moi, cette coloration est néfaste, mais je comprends ce qui aime le style un peu "crunchy" de l'apport de H2 et de H4.


Les Harmoniques impaires sont très audibles, lors des controles de distortions, on regarde plus la H3, qui elle est très audible

Image

La fondamentale sur cette mesure est normalisée (en haut en marron)

On constate ici en rouge, une distortion Harmonique pair H2 située aux environ de 0,5%, donc déjà sensiblement audible, rien de bien grave pour l’instant, la H2 pouvant se marier convenablement avec la fondamentale.

La distortion Harmonique H3, courbe jaune pose beaucoup plus de problème, sous les 700Hz et proche de 2kHz, nous atteignons 0,5%...

La H4 est en vert

La H5, très dangeureuse se comporte bien, en rose sur ce graph.

Pire, nous avons un pic de H3 à 0,7%. Ce composant sera bien moins transparent et agréable à l’écoute qu'un HP de plus grande valeur.

Une grande majorité des haut parleurs employés sur les enceintes grand public, sont bien loin de ces qualités, avec des taux de H3 très supérieur à 1% sur une mesure à 100 décibel à 1 mètre.



De la H2 a 0,5% ce n'est pas du tout dit que ce soit audible et je pense que ce n'est pas le cas, en fait plus l'ordre de la distorsion est élevé et plus elle sera audible facilement, a part si elle se situe a la limite et au dela de la bande passante audible, de la H7 a 3KHz c'est du 21KHz et ce sera donc inaudible.

On peu aussi se référer a l'effet de masque, plus l'harmonique sera proche de la fondamentale et plus elle sera facilement masquée.

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5747
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 20 Juin 2019 0:48

Selon ce diagramme, le seuil audible de distorsion H2 à 1000 Hz à 90 dB serait de -23 dB... soit 7 %.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7297
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 20 Juin 2019 13:27

Je ne pense pas qu'il faille prendre ces 2 graphiques comme base pour calculer cela :wink: on peu faire des tests au casque avec REW en générant des harmoniques :wink:
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5747
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline


Retourner vers Enceintes