Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

Courbes cibles en stéreo 2.0 / EQ temporelle en basse fréq

Message » 09 Oct 2019 18:50

Sur les constants de JLO, on était resté pour l'instant ici :

JL Ohl écrit :

Je viens de faire chez moi un petit exercice MMM : voici 16 mesures MMM dans 9 pièces différentes (dont la cuisine !) à des distances de 2, 2.5 ou 3m
Ce sont des pièces d'habitation non traitées acoustiquement qui vont de 10 à 30m2. Il y a des pièces où j'ai fais plusieurs mesures en déplaçant l'enceinte et la position de mesure (des déplacements importants: par exemple une mesure dans la longueur au lieu de la largeur).

Le scan MMM est fait sur environ 1x1x0.5m avec un micro usb Umik.
J'ai pris une enceinte assez linéaire et surtout petite pour pouvoir la déplacer facilement (Behringer B2030A avec réglages -2,0,-4dB)

Afin que chacun puisse facilement reproduire ces mesures, j'ai utilisé REW en mode RTA avec signal Pink Periodic 128k et 16 averages
Le lissage présenté est au 1/48e d'octave.
Le fichier REW .dat est dispo si quelqu'un veut analyser plus précisément.

Image

En analysant ce graphique on peut distinguer trois zones de réponse :
- au dessus de 800Hz, les réponses sont proches à environ +-1dB (après réalignement des niveaux), donc indépendantes de la pièce : MMM mesure uniquement l'enceinte
- entre 300 et 800Hz, les réponses sont globalement dans +-3dB, il s'agit de la réponse de l'enceinte combinée aux obstacles proches : murs, mobilier,...
- sous 300Hz, on voit les modes de salles qui dépendent aussi des positions de l'enceinte et de l'auditeur


Une question se pose donc : si au-dessus de 800Hz, on mesure seulement la réponse de l'enceinte seule, quelle est cette réponse ?
La réponse dans l'axe, la réponse en puissance, la réponse moyennée sur un cône de 15° (PIR de Harman) ?
Ca je vous le montrerai plus tard par un exemple en comparant la même enceinte mesurée en chambre sourde et mesurée dans une pièce à vivre.

Mais de toute façon, pour ceux qui pensent qu'il ne faut pas corriger électroniquement les accidents acoustiques, MMM permet, au-dessus d'une certaine fréquence de ne corriger que l'enceinte même sans disposer de chambre sourde ou sans faire de mesure à l'extérieur !

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5745
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Oct 2019 18:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Oct 2019 19:09

indien29 a écrit:+12dB max dépends de la valeur du "Q" appliqué, si "Q" étroit c'est bien trop.
Je regarde si tu as des corrections "avant" et "après" sur le post MMM, mais je ne trouve pas


J'ai fait ça récemment, j'ai mis les corrections sur le fil MMM, vu qu'ici on cause plutôt des "courbes cibles".
ssebs
 
Messages: 755
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • online

Message » 09 Oct 2019 19:11

Je ne vois pas ou, tu peux mettre un lien et voir si je peux répondre ?

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5745
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Oct 2019 19:18

indien29 a écrit:Je ne vois pas ou, tu peux mettre un lien et voir si je peux répondre ?


Bin à la fin du fil MMM que tu as cité ci-dessus: post180057408.html#p180057408 :mdr:
ssebs
 
Messages: 755
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • online

Message » 10 Oct 2019 1:03

Nexus.6 a écrit:Mais une question reste pour moi : si la courbe cible en stéréo peut être définie par une méthode de mesure et n'est pas un choix (pas d'égalisation hors des altérations ponctuelles au dessus de Mr Shroder) mais une conséquence des caractéristiques de la pièce et des enceintes, le son entendu au point d'écoute va dépendre de ces caractéristiques? Et dans ce cas dépendre des enceintes et de la pièces? On est d'accord pour ne pas entendre la même chose? Et quid du 5.1, 7.1... les enceintes (différentes dans la plupart des cas pratiques) et leur emplacement différents vont impliquer une réponse aussi différente?

Y a-t-il une donnée psycho-acoustique qui me manque qui fait que le cerveau se brosse de cette différence?


Bonjour Nexus 6,
Le cerveau ne s'en brosse pas complètement. Il la traduit, autant que faire se peut, en sensation d'espace acoustique dans lequel on se trouve.
Si on prend les mêmes enceintes, supposées parfaites, et qu'on les dispose dans plusieurs pièces différentes, on va obtenir des courbes différentes au point d'écoute. Et on nous dit que dans tous les cas, ce sera le meilleur résultat possible. Attention, ce ne sera pas "neutre", ce sera "le mieux possible dans la pièce où on se trouve".
Les différences ne sont pas inaudibles. Elles sont censées se manifester à nos oreilles de la façon suivante : dans la pièce A, le son sera celui d'une voix humaine "réelle" qui parle loin dans un grand espace (courbe résultante optimale A). Dans la pièce B, le son sera celui d'une voix humaine "réelle" qui parle près dans un placard à balais (courbe résultante optimale B).
Si on ne respecte pas le principe de l'enceinte plate en champ libre, le résultat devient celui d'une enceinte pourrie qui joue loin dans un grand espace (pièce A), ou celui d'une enceinte pourrie qui joue de près dans un placard à balais (pièce B). etc.

Le résultat de la méthode d'égalisation plate en champ libre, dans un cas idéal, est de donner une impression de naturel, mais tout de même coloré par l'espace qui nous entoure. C'est le paradigme des "musiciens qui jouent dans le salon". Le son des instruments paraît réel, mais on entend le son du salon. C'est ce qui est censé faire la différence d'une cible à l'autre.

Malheureusement, tout ceci est encore trop beau pour être vrai. Il ne suffit pas d'égaliser pour avoir l'impression que les musiciens sont dans la pièce.
Dans la pratique, on ne le répètera jamais assez, peu d'enceintes sont égalisables de la sorte. La condition sine qua non est que la directivité de l'enceinte soit parfaitement régulière et progressive, sans discontinuité. Or, si certaines enceintes y parviennent dans le sens horizontal, pratiquement aucune n'y parvient dans le sens vertical.
En théorie, cela ne devrait donc jamais fonctionner, sauf avec certaines enceintes coaxiales... et encore.

Un deuxième point qui vient miner la théorie : les réflexions précoces. Si on pose des enceintes qui ont une réponse plate en champ libre, et une directivité régulière, au fond d'une étagère, les planches au-dessous et au-dessus de l'enceinte vont tout gâcher en détruisant la courbe de réponse proche de l'enceinte. Le paradigme est respecté : on aura bien un son identique à la réalité... si le chanteur plonge la tête entre les planches pour chanter ! Evidemment, le résultat sera un son affreux.

En résumé, égaliser en champ libre
-ne marche pas sur toutes les enceintes
-ne dispense pas de bien placer ses enceintes
-ne dispense pas de s'installer dans une pièce à l'acoustique adaptée.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7345
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 10 Oct 2019 12:14

Bonjour,

Je ne suis peut être pas au bon endroit !

Une intervention de David Grîesinger qui me paraît intéressante sur l'impact des différentes réflexions sur la véracité et la presence, avec des exemples concrets. En particulier le 3e (vers 14mn20) où les 1ère réflexions sont diminuer et toutes les autres bien présentes.

https://www.youtube.com/watch?v=84epTR2fyTY

Jean
jyval
 
Messages: 108
Inscription: 01 Avr 2009 9:37
Localisation: région lyonnaise
  • offline

Message » 10 Oct 2019 14:11

Merci pour vos feedback, chacun à compris mes questions un peu différemment mais j'ai trouvé en partie la réponse.

Il me tarde d'avoir les mesures de JLO (non, pas Jennifer) pour le rayonnement dans l'axe des enceintes mesurées précédemment en MMM.

Pour tout dire, depuis plus d'un an, j'ai toutes mes enceintes (7.1) égalisées à plat en MMM puis avec une pente ajoutée au correcteur grave-aigue déterminée à l'oeil au RTA en suivant http://www.ohl.to/calculators/targetcurve.php

J'aime le résultat mais il me tarde de savoir si je suis à coté de la plaque!
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3463
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 10 Oct 2019 19:16

Merci pour la méthode de calcul de la courbe cible, mais cette méthode me semble plus compliqué que de mesurer les enceintes préalablement mise à plat depuis le point d'écoute.

Obtenir un RT60 fiable à la mesure ne me semble pas évident en dehors d'une source omni puissante, toute comme d'avoir une courbe de DI fiable à la mesure, surtout fiable à 200Hz en salle, mesure qui demande d'être en plein air.

Le tableau s'adresse sans doute plus à une utilisation professionnelle, dans laquelle ces critères sont préalablement mesurés et fournis par le constructeur de l'enceinte (pro forcément) et par l'acousticien qui a préalablement fait une vraie mesure de RT60... Pas simple...

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5745
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Oct 2019 0:03

Pio2001 a écrit:
Nexus.6 a écrit:Mais une question reste pour moi : si la courbe cible en stéréo peut être définie par une méthode de mesure et n'est pas un choix (pas d'égalisation hors des altérations ponctuelles au dessus de Mr Shroder) mais une conséquence des caractéristiques de la pièce et des enceintes, le son entendu au point d'écoute va dépendre de ces caractéristiques? Et dans ce cas dépendre des enceintes et de la pièces? On est d'accord pour ne pas entendre la même chose? Et quid du 5.1, 7.1... les enceintes (différentes dans la plupart des cas pratiques) et leur emplacement différents vont impliquer une réponse aussi différente?

Y a-t-il une donnée psycho-acoustique qui me manque qui fait que le cerveau se brosse de cette différence?


Bonjour Nexus 6,
Le cerveau ne s'en brosse pas complètement. Il la traduit, autant que faire se peut, en sensation d'espace acoustique dans lequel on se trouve.
Si on prend les mêmes enceintes, supposées parfaites, et qu'on les dispose dans plusieurs pièces différentes, on va obtenir des courbes différentes au point d'écoute. Et on nous dit que dans tous les cas, ce sera le meilleur résultat possible. Attention, ce ne sera pas "neutre", ce sera "le mieux possible dans la pièce où on se trouve".
Les différences ne sont pas inaudibles. Elles sont censées se manifester à nos oreilles de la façon suivante : dans la pièce A, le son sera celui d'une voix humaine "réelle" qui parle loin dans un grand espace (courbe résultante optimale A). Dans la pièce B, le son sera celui d'une voix humaine "réelle" qui parle près dans un placard à balais (courbe résultante optimale B).
Si on ne respecte pas le principe de l'enceinte plate en champ libre, le résultat devient celui d'une enceinte pourrie qui joue loin dans un grand espace (pièce A), ou celui d'une enceinte pourrie qui joue de près dans un placard à balais (pièce B). etc.

Le résultat de la méthode d'égalisation plate en champ libre, dans un cas idéal, est de donner une impression de naturel, mais tout de même coloré par l'espace qui nous entoure. C'est le paradigme des "musiciens qui jouent dans le salon". Le son des instruments paraît réel, mais on entend le son du salon. C'est ce qui est censé faire la différence d'une cible à l'autre.

Malheureusement, tout ceci est encore trop beau pour être vrai. Il ne suffit pas d'égaliser pour avoir l'impression que les musiciens sont dans la pièce.
Dans la pratique, on ne le répètera jamais assez, peu d'enceintes sont égalisables de la sorte. La condition sine qua non est que la directivité de l'enceinte soit parfaitement régulière et progressive, sans discontinuité. Or, si certaines enceintes y parviennent dans le sens horizontal, pratiquement aucune n'y parvient dans le sens vertical.
En théorie, cela ne devrait donc jamais fonctionner, sauf avec certaines enceintes coaxiales... et encore.

Un deuxième point qui vient miner la théorie : les réflexions précoces. Si on pose des enceintes qui ont une réponse plate en champ libre, et une directivité régulière, au fond d'une étagère, les planches au-dessous et au-dessus de l'enceinte vont tout gâcher en détruisant la courbe de réponse proche de l'enceinte. Le paradigme est respecté : on aura bien un son identique à la réalité... si le chanteur plonge la tête entre les planches pour chanter ! Evidemment, le résultat sera un son affreux.

En résumé, égaliser en champ libre
-ne marche pas sur toutes les enceintes
-ne dispense pas de bien placer ses enceintes
-ne dispense pas de s'installer dans une pièce à l'acoustique adaptée.



Exactement :wink: complètement d'accord.
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5894
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 11 Oct 2019 0:40

Je n'avais pas vu ta réponse Pio, désolé, whaow, tu résumes bien la chose, impressionnant, bravo à toi !
Evidement 100% d'accord (Thxrd nous expliquait ça il y a déjà longtemps, mais on peut dire qu'on a mis du temps à comprendre, c'est pas simple non plus... :zzzz: ) Là tu expliques particulièrement bien avec des exemples simples.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5745
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure

 
  • Articles en relation
    Dernier message