Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

Mort ou vif

Provenance : États-Unis
Éditeur : Sony Pictures
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – HDR10 / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 10 bit – Encodage HEVC – Format 1.85 – 4K DI
Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Avec un aspect argentique juste sublime, les images tirées de ce transfert UHD prouvent une fois encore que Sony domine son sujet. La texture granuleuse est régulière, le piqué est très pointu, les détails sont d’une netteté incroyable, les couleurs chaudes et terreuses sont plus profondes et intenses, les contrastes sont plus précis et les sources lumineuses brillent comme les revolvers au soleil. À côté, le Blu-ray apparaît comme plus doux, grossier et éteint.
Qualité audio : Image
Entre le retentissement puissant des coups de feu dont l’écho résonne au-dessus de la scène, l’usage régulier des canaux surround, l’espacement large de la spatialisation, l’intégration réaliste des ambiances naturelles (la pluie, le tonnerre et les insectes s’invitent sur les hauteurs) et la fidélité saine du score, la VO Atmos est une pure merveille. Dynamique aussi même si moins ample, la VF aux ambiances bien présentes ne s’en laisse pas découdre.

Partager :