Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

Les p’tits tests 4K Ultra HD du loup celeste – Numéro 1, mi-novembre 2018

Invasion Los Angeles

Provenance : France
Éditeur : Studiocanal
Format vidéo : 3840×2160 / 24p – Dolby Vision / BT.2020 – YCbCr 4:2:0 / 12 bit – Encodage HEVC – Format 2.35 – 4K DI
Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d’affichage utilisé
Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais LPCM 2.0, Français DTS-HD MA 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Approuvée par le directeur de la photographie Gary B. Kibbe, cette restauration 4K est superbe et ne souffre d’aucun problème de compression. La structure granuleuse est respectueuse de la source (tournage 35mm), les images sont plus propres, les détails sont mieux définis (cf. les plans larges de la ville), les couleurs sont beaucoup plus riches (les primaires en tête), les sources lumineuses sont plus intenses (les fusées éclairantes des forces de l’ordre, les couchers de soleil) et les contrastes, plus travaillés qu’en HD, ajoutent une belle profondeur au cadre (remercions pour cela la profondeur accrue des noirs).
Qualité audio : Image
Une VO vivante où le moindre son est clair et détaché (les hélicoptères, les scènes de foule), où les environnements s’animent dans tout l’espace sonore (les effets stéréo sont même excellent), où le score de Carpenter profite d’une bonne spatialisation et où les basses (de la musique mais moins pour les effets) sont puissantes. Moins riche et plus étriquée, la VF possède en plus des voix nasillardes.

Partager :