Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Est ce que un amplificateur de puissance à un timbre

Message » 05 Fév 2009 13:43

san-antonio a écrit:
Mister Bear a écrit: C'est malheureusement loin d'être le cas en hifi, très souvent on voit des amplis qui intègrent une coloration pour typer le son. Parle ton encore de HIFI ?

??
Y'a des amplis "droits" en hifi. Dans le désordre et à des tarifs et technologies différent, essaie du ML, du Chord, du Sugden, du Yamaha, voire meme mes blocs Ming-da tu vas être étonné...

Pour avoir écouté du Rotel, Cairn, Vecteur, Audio Note, Rega, Mark Levinson, Lavardin, Marantz, Creek, Nad, Pioneer, Denon, Classé, AMC, Proton ... j'en oublie sûrement je pense pouvoir dire que oui beaucoup colorent le signal, d'autre non ou peu. Si on veut être puriste ou réthoriquement honnête on considèrera que seuls les amplis apportant le minimum de coloration sont HIFI. Après c'est une question de goût et cela n'est pas contestable. J'ai pendant longtemps cherché un son typé, je l'avait trouvé avec un ampli à EL34. Puis au fur et à mesure du temps j'ai compris que cet ampli ne correspondait pas à de la hifi. Il faisait certes de la bonne musique mais le message apparaissait toujours vintage. Je suis passé à un transistor droit. Peut être pas le plus droit, mais déjà beaucoup plus que celui d'avant. Cela n'est pas une question de prix mais juste une question de volonté de fabrication.
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Fév 2009 13:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Fév 2009 19:09

Mister Bear a écrit: Puis au fur et à mesure du temps j'ai compris que cet ampli ne correspondait pas à de la hifi. Il faisait certes de la bonne musique mais le message apparaissait toujours vintage. Je suis passé à un transistor droit. Peut être pas le plus droit, mais déjà beaucoup plus que celui d'avant. Cela n'est pas une question de prix mais juste une question de volonté de fabrication.


La recherche du "son droit" peut effectivement être une quête, celle du plaisir d'écoute, sans autre considération, peut en être une autre :wink:
Dernière édition par expertdoc le 05 Fév 2009 20:24, édité 1 fois.
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 05 Fév 2009 19:26

expertdoc a écrit:La recherche du "son droit" peut effectivement être une quête, celle du plaisir d'écoute, sans autre considération, peu en être une autre :wink:


Et j'ajouterai que l'un peut dépendre totalement de l'autre. Il est courant d'opposer son droit et plaisir d'écoute. Ce n'est pas logique. Normalement, ce qui est droit respecte la musique tandis que ce qui ne l'est pas en fabrique une autre qui peut plaire. On peut donc aimer écouter la musique qui sort telle quelle se trouve dans le disque, sans chichi, et être aussi sensible qu'un autre à la beauté des timbres, des atmosphères etc.. Ce n'est pas incompatible.

Mais un "son droit" est-il un "son froid" ? Cela n'a rien à voir.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 05 Fév 2009 20:24

Philippe Muller a écrit:
expertdoc a écrit:La recherche du "son droit" peut effectivement être une quête, celle du plaisir d'écoute, sans autre considération, peut en être une autre :wink:


Et j'ajouterai que l'un peut dépendre totalement de l'autre. .


Ce n'est pas exclu mais le fait même, alors qu'on n'a pas assisté à l'interprétation ou à l'enregistrement (je ne parle pas pour vous qui, en l'espèce, êtes un cas particulier), de rechercher "un son droit" ou dit autrement "proche de la vérité", relève plutôt pour moi du goût musical ou de la quête particulière avec l'alibi "hifi" apposé sur son système, mais je n'ai pas dit froid bien que parfois certains sytèmes qualifiés par leurs admirateurs de droits me fassent cette impression.

A la maison, en conditions standards, le résultat d'écoute est toujours forcément un compromis et le goût de l'auditeur est, je l'espère, la première des priorités; en ce sens je ne remettrais jamais en cause le choix d'untel sauf à ce qu'il veuille me l'imposer comme celui de la "vérité sonore" ou autre "véritable haute fidélité" :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 05 Fév 2009 21:18

Comment savoir si un son reproduit par un ensemble audio est droit sans avoir assisté à l'enregistrement de l'oeuvre dont l'écoute à partir d'un support, quel qu'il soit, sert à déterminer le niveau de neutralité d'un système.
Si cette condition était néanmoins remplie, quid de la mémoire auditive séparant les deux écoutes. (cette remarque ne concerne pas les pros de la prise de son qui peuvent en un temps très court comparer le produit frais à celui en conserve).

Quant à prétendre qu'un ampli est plus droit qu'un autre, il faudrait au préalable s'assurer que tous les autres éléments participant à la reproduction, de la prise de son au local dans lequel l'ampli est jugé ce qui inclus entre autres les micros, la console le mixage, le pressage, la source, les cables, les enceintes, soient parfaitement neutres.

Chacun à son idée personnelle et respectable de la neutralité. En débattre est il constructif ?
nebel
 
Messages: 666
Inscription: 07 Avr 2008 20:44
  • offline

Message » 05 Fév 2009 22:03

Philippe Muller a écrit:
expertdoc a écrit:La recherche du "son droit" peut effectivement être une quête, celle du plaisir d'écoute, sans autre considération, peu en être une autre :wink:

Et j'ajouterai que l'un peut dépendre totalement de l'autre. Il est courant d'opposer son droit et plaisir d'écoute. Ce n'est pas logique. Normalement, ce qui est droit respecte la musique tandis que ce qui ne l'est pas en fabrique une autre qui peut plaire. On peut donc aimer écouter la musique qui sort telle quelle se trouve dans le disque, sans chichi, et être aussi sensible qu'un autre à la beauté des timbres, des atmosphères etc.. Ce n'est pas incompatible.
Mais un "son droit" est-il un "son froid" ? Cela n'a rien à voir.


Je suis on ne peut plus d'accord, j'écoute mes disques et non pas le son de mon système. Mauvais disque mauvais son, bon disque ... bon son
Mister Bear
 
Messages: 200
Inscription: 07 Déc 2008 11:13
  • offline

Message » 05 Fév 2009 22:23

nebel a écrit:.
Chacun à son idée personnelle et respectable de la neutralité. En débattre est il constructif ?


De la reproduction, pas de la neutralité.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 10:27

nebel a écrit:Comment savoir si un son reproduit par un ensemble audio est droit sans avoir assisté à l'enregistrement de l'oeuvre dont l'écoute à partir d'un support, quel qu'il soit, sert à déterminer le niveau de neutralité d'un système.
Si cette condition était néanmoins remplie, quid de la mémoire auditive séparant les deux écoutes. (cette remarque ne concerne pas les pros de la prise de son qui peuvent en un temps très court comparer le produit frais à celui en conserve).

Quant à prétendre qu'un ampli est plus droit qu'un autre, il faudrait au préalable s'assurer que tous les autres éléments participant à la reproduction, de la prise de son au local dans lequel l'ampli est jugé ce qui inclus entre autres les micros, la console le mixage, le pressage, la source, les cables, les enceintes, soient parfaitement neutres.

Chacun à son idée personnelle et respectable de la neutralité. En débattre est il constructif ?


Alors là tu m'enlève les mots de la bouche, je trouve que tu as tout a fait d'accord, personne ne sait au final si sont enregistrement est fidèle a la réalité ou pas, c'est juste notre jugement qui fait dire a notre cerveau si c'est cohérent ou pas dutout
et même si l'ampli ne colore pas le SON du pré-amp. le pré-amp a sa sonorité propre et qui inter-agi différemment avec chaque enceinte.
Donc avoir une reproduction conforme a celle de l'enregistrement est digne du rêve. nous ne pouvons que croire a sa justesse et s'en rapprocher le plus possible.
ephisio
 
Messages: 685
Inscription: 03 Nov 2006 11:46
Localisation: ILE DE FRANCE
  • offline

Message » 06 Fév 2009 10:44

nebel a écrit:
Chacun à son idée personnelle et respectable de la neutralité. En débattre est il constructif ?


Nous sommes bien d'accord, c'est ce que je disais plus haut sous une autre forme: vu le compromis nécessaire en reproduction sonore au domicile, la "neutralité, vérité, droiture ..." ne peuvent appartenir qu'au domaine subjectif :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 06 Fév 2009 11:25

Je m'oppose totalement à cette idée. La neutralité est objective. L'audiophile avisé trouvera mille moyens de le vérifier, à condition qu'il le veuille. Enregistrer une source témoin est à la portée de n'importe qui, pourvu qu'il consente à investir un peu. De nos jours, on peut trouver des micros à électret tout à fait fidèles qui souffleront un peu mais ce n'est pas l'objet de la recherche. L'informatique met l'enregistrement à la portée de n'importe qui. Il suffit de se choisir des exemples sonores que l'on a à portée de la main et vogue la galère. Un son est un son, pas besoin d'un orchestre pour tester sa chaîne.

Je préviens: il y a de la déception dans l'air. En s'acharnant, on finit par mettre en place un système qui reproduit de mieux en mieux nos exemples et, comme par hasard, les disques aussi. Curieux non?

Maintenant, on peut choisir d'écouter autrement mais la neutralité se démontre. Ce n'est pas subjectif, c'est même son contraire ou alors, nous n'avons pas appris à parler le même français.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 11:37

Votre vision des choses, qui est celle d'un professionnel de la prise de son, est certes tout à fait respectable mais, n'est pas du tout la mienne, petit amateur, ni audiophile ni avisé, et en l'occurence, dans mon salon, c'est la mienne qui compte :lol:

Et je rappelle que quelques posts plus haut je disais, vous concernant en tant que professionnel de la prise de son,
"je ne parle pas pour vous qui, en l'espèce, êtes un cas particulier,"
car je m'adressais au plus grand nombre qui, chacun chez soi et sans rien connaître du son originel apprécie ce qu'il entend et se moque royalement du "vrai" dans la mesure où il a ce qu'il trouve "bon", n'éprouvant aucune frustration car la question ne lui vient même pas à l'esprit :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 06 Fév 2009 12:04

Je ne suis pas un cas particulier, je le suis peut-être devenu; non pas parce que j'enregistre mais parce que ma démarche et celle de mes congénères attachés à une certaine notion de la haute-fidélité, semble devenir marginale alors que les "audiophiles" de mon jeune temps étaient tous comme moi. J'ai commencé très jeune à enregistrer tout ce qui me passait sous la main pour le comparer directement à sa reproduction sur mon système hifi.

Je suis d'accord avec vous, chacun fait ce qu'il veut chez lui et est le maître de son salon mais il ne s'agissait pas de ça. Nous parlions d'écoute droite et neutre. Vous dites que c'est subjectif parce que personne ne peut comparer et moi je vous dit que je ne suis pas d'accord, tout ça se vérifie très facilement si on le veut. Je n'ai rien contre le subjectivisme. Il faut simplement savoir que parmi les audiophile, les objectivistes sont plus nombreux qu'on le croit.

Si vous faites tinter un verre ou un piano mécanique ou n'importe quoi pourvu que vous l'ayez chez vous, que vous l'enregistrez et que vous le réécoutez sans faire de différence ou peu de différence, c'est que votre installation est peut-être fidèle. Vous pourrez le vérifier encore et encore. A partir de là, vous aurez pas mal de chances d'entendre le disque tel que son producteur aura voulu vous le faire entendre. Maintenant, que ce ne soit pas ce qui vous intéresse ne me regarde pas mais n'en faites pas une règle incontournable. Il ne faut pas décourager les objectivistes car ils peuvent atteindre leur but, eux-aussi, avec beaucoup de plaisir d'écoute à la clé, là-aussi.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 12:16

tout à fait d'accord avec ce que dit Philippe Muller. Il y a matière à trouver des "exemples " sonores qui permettent de savoir où on en est en terme de neutralité. C'est d'autant plus facile qu'un bon petit micro pas cher et un PC pour enregistrer sont facilement accessible.

Opposer neutralité et musicalité est un non sens. Ce qui semble évident c'est qu'un son trop coloré devient rapidement insupportable de redondance. ET oblitère réellement le plaisir d'écoute.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 06 Fév 2009 12:24

je me sens moins seul.

Cependant, je ne conteste pas l'envie de posséder un système typé ou coloré. Ce qui m'ennuie, c'est qu'on puisse considérer ce choix comme incontournable et exemplaire alors qu'il n'est que personnel (là, je ne m'adresse à personne en particulier mais aux subjectivistes en général). La fidélité est universelle mais peut ne pas plaire à tout le monde, conformément au vieil adage: "toute vérité n'est pas bonne à dire".
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 06 Fév 2009 12:52

Alors voici un liens sur le réalisme sonore : en effet il faudrai 1294 watts a délivré au enceintes avec une enceinte a 99dB pour que le réalisme sonore soit équivalent.
http://hyperbol.free.fr/Sommaire/Dossie ... amique.htm
Donc la fidélité, quoi qu'il arrive j'y croit moyennement
ephisio
 
Messages: 685
Inscription: 03 Nov 2006 11:46
Localisation: ILE DE FRANCE
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message