Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Toutes les enceintes HiFi

Cabasse Pacific 3 SA : une colonne 3 voies... semi-active !

Message » 22 Déc 2011 18:57

AbsoluteSound a écrit:Je comptais les acheter sans les avoir écouté,ton petit CR m'a clairement refroidis,je tire même une croix dessus. :-?


même si noir a surement de très bonnes "oreilles " pourquoi ne pas te faire ta propre
opinion en allant les écouter ?,
fredoamigo
 
Messages: 2958
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • online

Annonce

Message par Google » 22 Déc 2011 18:57

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Déc 2011 19:21

fredoamigo a écrit:
AbsoluteSound a écrit:Je comptais les acheter sans les avoir écouté,ton petit CR m'a clairement refroidis,je tire même une croix dessus. :-?


même si noir a surement de très bonnes "oreilles " pourquoi ne pas te faire ta propre
opinion en allant les écouter ?,


Tu as raison,j'ai déjà beaucoup de choses qui occupe mon temps,mais il faudra que je valide ou pas par une écoute perso.Mais disons que pour des enceintes censées quasi irréprochables,ce que NOIR a décrit me refroidit.
AbsoluteSound
 
Messages: 5490
Inscription: 10 Oct 2008 13:58
  • offline

Message » 22 Déc 2011 20:24

Je trouve, au contraire que cette configuration est plutôt intelligente. Je serais même assez partant pour adopter un tel concept au studio et/ou la maison.
L'Eider ne possédait pas de filtre actif entre le médium et l'aigu et ça marchait très bien, le labo étant peu convaincu par l'apport de l'actif en-haut du spectre. Et n'oublions pas le prix, très accessible selon moi pour un système actif de ce niveau.
Laisser le choix de l'ampli médium/aigu à l'utilisateur est une excellente idée marketing d'autant plus que je vois mal un constructeur comme Cabasse prétendre que tel type d'ampli convient mieux à ses HP qu'un autre et c'est ce que les audiophiles reprochent aux enceintes actives équipées d'électroniques imposées. C'est aussi la seule configuration multiamplifiée qui permette d'utiliser un ampli à tubes là où il est réputé, sans problème d'impédance dans le grave, si le filtre passe-haut est réellement actif.

Les problèmes d'image et de grave sont à mettre vraisemblablement sur le compte de HP peut-être encore trop neufs. C'est l'occasion de se livrer à des essais d'amplis pour ceux qui en ont envie. J'essaierais dans une autre boutique et avec des enceintes ayant pas mal tourné pour être sûr.
Les HP sont globalement chers, notamment le coaxial et les dômes nids d'abeilles.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 22 Déc 2011 20:53

de manière générale les Cabasse actuelles sont très longues a roder. plusieurs membres du forum Cabasse m'ont dit avoir mis 1 an pour que les Baltic par exemple se liberent et des amis qui ont des Iroise III ont du attendre plusieurs mois pour que les 21cm et le BC13 arrivent a leur optimum en capacité.
tant que les HP ne sont pas rodés leur résultat peut être dans certains cas déroutant !!

je pense perso que les Pacific ont un très gros potentiel mais ces enceintes demandent une belle optimisation et une source de belle qualité

Pierre
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 22 Déc 2011 21:35

AbsoluteSound a écrit:Je comptais les acheter sans les avoir écouté,ton petit CR m'a clairement refroidis,je tire même une croix dessus. :-?


faut pas :(

Moi ,je donne mon avis en ce qui me concerne.

Personnellement, j'ai toujours aimé les cabasse . Peut être que celles ci m'ont déçu parce que j'en attendais trop ?
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 22 Déc 2011 21:44

Philippe Muller a écrit:Je trouve, au contraire que cette configuration est plutôt intelligente. Je serais même assez partant pour adopter un tel concept au studio et/ou la maison.
L'Eider ne possédait pas de filtre actif entre le médium et l'aigu et ça marchait très bien, le labo étant peu convaincu par l'apport de l'actif en-haut du spectre. Et n'oublions pas le prix, très accessible selon moi pour un système actif de ce niveau.
Laisser le choix de l'ampli médium/aigu à l'utilisateur est une excellente idée marketing d'autant plus que je vois mal un constructeur comme Cabasse prétendre que tel type d'ampli convient mieux à ses HP qu'un autre et c'est ce que les audiophiles reprochent aux enceintes actives équipées d'électroniques imposées. C'est aussi la seule configuration multiamplifiée qui permette d'utiliser un ampli à tubes là où il est réputé, sans problème d'impédance dans le grave, si le filtre passe-haut est réellement actif.

Les problèmes d'image et de grave sont à mettre vraisemblablement sur le compte de HP peut-être encore trop neufs. C'est l'occasion de se livrer à des essais d'amplis pour ceux qui en ont envie. J'essaierais dans une autre boutique et avec des enceintes ayant pas mal tourné pour être sûr.
Les HP sont globalement chers, notamment le coaxial et les dômes nids d'abeilles.


Je pensais à l'amplification complète de l'enceinte et au filtre actif parce que c'est ce qu'il y avait sur les Sampan VTA et que j'ai trouvé ça très bien. Et puis ça évite de rajouter d'autres amplis, d'autres câbles ....

On peut penser que le constructeur ( surtout une grande maison comme Cabasse ) a le temps et les moyens lors de la mise au point d'un produit dont le prix de vente est quand même élevé de choisir un ampli adéquat pour ses propres hp qu'il conçoit et connait sur le bout des doigts.



Sinon, le grave des PAcific S3A ne m'a pas posé de problème en temps que tel. Je trouve juste la bande passante vers le bas un peu "juste" pour un produit ambitieux.
Par contre, en terme de nuance, de punch , de tenue, et de niveau disponible rien à dire ce qu'il fait , il est très bien fait . Il manque juste un peu d'allonge vers l'extrème grave.

Pour ce qui est de l'image stéréo , je ne sais pas si c'est lié au rodage des hp ?

Celles avaient pourtant tourné une centaine d'heure. S'il en faut plus ,ce peut être frustrant pour celui qui va les acheter , les déballer chez lui et devoir attendre pour avoir les vrais qualités.
Pour ce qui est du prix, chacun jugera en fonction de ses attentes . Mais comme il faut de toute façon un ampli, l'argument du système amplifié bien placé en prix à cause de cette caractéristique tombe un peu à côté, je trouve
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 22 Déc 2011 22:13

NOIR a écrit:
Je pensais à l'amplification complète de l'enceinte et au filtre actif parce que c'est ce qu'il y avait sur les Sampan VTA et que j'ai trouvé ça très bien. Et puis ça évite de rajouter d'autres amplis, d'autres câbles ....

Le problème était que les revendeurs tiraient à boulet rouge sur ces enceintes parce qu'ils (les revendeurs) étaient limités en terme de concept personnalisé, celui qui ne se trouve dans aucun autre magasin que le leur. On disait que Cabasse savait faire des HP mais pas des électroniques, même si François Bellec sortait de Supelec (mais un revendeur hifi sait-il ce qu'est Supelec ?). Les idées c'est bien mais quand on est constructeur avec du personnel à payer il faut les vendre et les ventes d'enceintes actives se sont effondrées avec l'arrivée de l'audiophilie.

On peut penser que le constructeur ( surtout une grande maison comme Cabasse ) a le temps et les moyens lors de la mise au point d'un produit dont le prix de vente est quand même élevé de choisir un ampli adéquat pour ses propres hp qu'il conçoit et connait sur le bout des doigts.

Chez Cabasse et chez beaucoup de constructeurs, ce concept n'existe pas. Tout bon ampli conviendra, surtout chez Cabasse dont les HP étaient plutôt faciles à piloter tant qu'on prenait une électronique pas trop bizarre.

Sinon, le grave des PAcific S3A ne m'a pas posé de problème en temps que tel. Je trouve juste la bande passante vers le bas un peu "juste" pour un produit ambitieux.

Ne vous fiez pas à la bande passante, elle n'a aucune signification dans une pièce. Mes Nautilus 801 annoncées à 35Hz descendent à 14.5Hz/0dB au studio sans égaliseur. Je suis persuadé que les deux graves en nids d'abeilles font un travail très propre.

Par contre, en terme de nuance, de punch , de tenue, et de niveau disponible rien à dire ce qu'il fait , il est très bien fait . Il manque juste un peu d'allonge vers l'extrème grave.

C'est typiquement un problème de mise en oeuvre. Une enceinte descendant à 40Hz permet d'entendre tous les instruments descendant à 20Hz. Il n'y a que les fréquences pures qui seront éventuellement très atténuées mais on s'en fiche car ce n'est pas du son utile.

Pour ce qui est de l'image stéréo , je ne sais pas si c'est lié au rodage des hp ?

Avec des enceintes de qualité, je pencherais plutôt pour une mauvaise mise en place avec des réflexions mal contrôlées, à moins que l'enceinte soit une daube mais j'ai peine à y croire.

Celles avaient pourtant tourné une centaine d'heure. S'il en faut plus ,ce peut être frustrant pour celui qui va les acheter , les déballer chez lui et devoir attendre pour avoir les vrais qualités.

Ce n'est rien 100 heures, à peine plus de 4 jours 24/24. Les audiophiles sont décidément de grands enfants impatients. Si le résultat est réellement exceptionnel, je suis prêt à attendre davantage. Mes 801 ont demandé plus, beaucoup plus.

Pour ce qui est du prix, chacun jugera en fonction de ses attentes . Mais comme il faut de toute façon un ampli, l'argument du système amplifié bien placé en prix à cause de cette caractéristique tombe un peu à côté, je trouve

Un bon ampli suffira mais pas un gros ampli puisque c'est de l'actif. Il s'agit donc d'un concept avec lequel on peut obtenir des choses très intéressantes sans dépenser des fortunes. Beaucoup d'enceintes passives valent bien plus cher et n'iront pas aussi loin.

Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 22 Déc 2011 22:23

d'accord avec Mr Phlippe Muller.

et puis en effet 100h d'ecoutes c'est vraiment peu.
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 23 Déc 2011 0:27

Philippe Muller a écrit:
NOIR a écrit:
Je pensais à l'amplification complète de l'enceinte et au filtre actif parce que c'est ce qu'il y avait sur les Sampan VTA et que j'ai trouvé ça très bien. Et puis ça évite de rajouter d'autres amplis, d'autres câbles ....

Le problème était que les revendeurs tiraient à boulet rouge sur ces enceintes parce qu'ils (les revendeurs) étaient limités en terme de concept personnalisé, celui qui ne se trouve dans aucun autre magasin que le leur. On disait que Cabasse savait faire des HP mais pas des électroniques, même si François Bellec sortait de Supelec (mais un revendeur hifi sait-il ce qu'est Supelec ?). Les idées c'est bien mais quand on est constructeur avec du personnel à payer il faut les vendre et les ventes d'enceintes actives se sont effondrées avec l'arrivée de l'audiophilie.

On peut penser que le constructeur ( surtout une grande maison comme Cabasse ) a le temps et les moyens lors de la mise au point d'un produit dont le prix de vente est quand même élevé de choisir un ampli adéquat pour ses propres hp qu'il conçoit et connait sur le bout des doigts.

Chez Cabasse et chez beaucoup de constructeurs, ce concept n'existe pas. Tout bon ampli conviendra, surtout chez Cabasse dont les HP étaient plutôt faciles à piloter tant qu'on prenait une électronique pas trop bizarre.

Sinon, le grave des PAcific S3A ne m'a pas posé de problème en temps que tel. Je trouve juste la bande passante vers le bas un peu "juste" pour un produit ambitieux.

Ne vous fiez pas à la bande passante, elle n'a aucune signification dans une pièce. Mes Nautilus 801 annoncées à 35Hz descendent à 14.5Hz/0dB au studio sans égaliseur. Je suis persuadé que les deux graves en nids d'abeilles font un travail très propre.

Par contre, en terme de nuance, de punch , de tenue, et de niveau disponible rien à dire ce qu'il fait , il est très bien fait . Il manque juste un peu d'allonge vers l'extrème grave.

C'est typiquement un problème de mise en oeuvre. Une enceinte descendant à 40Hz permet d'entendre tous les instruments descendant à 20Hz. Il n'y a que les fréquences pures qui seront éventuellement très atténuées mais on s'en fiche car ce n'est pas du son utile.

Pour ce qui est de l'image stéréo , je ne sais pas si c'est lié au rodage des hp ?

Avec des enceintes de qualité, je pencherais plutôt pour une mauvaise mise en place avec des réflexions mal contrôlées, à moins que l'enceinte soit une daube mais j'ai peine à y croire.

Celles avaient pourtant tourné une centaine d'heure. S'il en faut plus ,ce peut être frustrant pour celui qui va les acheter , les déballer chez lui et devoir attendre pour avoir les vrais qualités.

Ce n'est rien 100 heures, à peine plus de 4 jours 24/24. Les audiophiles sont décidément de grands enfants impatients. Si le résultat est réellement exceptionnel, je suis prêt à attendre davantage. Mes 801 ont demandé plus, beaucoup plus.

Pour ce qui est du prix, chacun jugera en fonction de ses attentes . Mais comme il faut de toute façon un ampli, l'argument du système amplifié bien placé en prix à cause de cette caractéristique tombe un peu à côté, je trouve

Un bon ampli suffira mais pas un gros ampli puisque c'est de l'actif. Il s'agit donc d'un concept avec lequel on peut obtenir des choses très intéressantes sans dépenser des fortunes. Beaucoup d'enceintes passives valent bien plus cher et n'iront pas aussi loin.




Je ne sais pas si tout le monde laisse son système en marche 24h/24 ?

Si on prends un chiffre plus réaliste de 3 hrs par jour d'écoute , cela veut dire qu'il faut plus d'un mois pour obtenir les "pleines" performances supposées ....Je ne veux pas dire que j'ai raison mais au regard du résultat moyen obtenu avant, il faut être optimiste pour débourser 12000 € un peu à l'aveugle.

Je ne veux pas dire que la Pacific S3A est mauvaise mais pour le coup on peut avoir un doute légitime sur l'étendue des performances.

L'idée d'en trouver une autre paire rodée à écouter est une piste à suivre pour se faire une idée plus juste :wtf:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 23 Déc 2011 2:18

A ce petit jeu, le discours commercial dans la HiFi devient :

- quoi que vous achetiez chez moi sachez que je n'ai pas eu le temps de le rôder entièrement donc le son que vous entendez ne sera pas celui que vous entendrez chez vous.
- une fois chez vous, il vous faudra plus de 100 heures avant d'obtenir les performances optimales.
- de toutes manières même si j'avais rôdé les appareils avant de les rôder, sachez que l'acoustique est tellement prépondérante dans le rendu que ce que vous auriez entendu dans mon magasin n'aurait en rien ressemblé à ce que vous auriez obtenu chez vous.
- signez là cette décharge qui me dédouane de toute responsabilité de quelque sorte que ce soit. Merci de votre compréhension.

Et après on s'étonne que les ventes sur le net se développent au détriment d'achats en magasins. :lol:

Bon sang, c'est tout de même la moindre des choses qu'un magasin nous fasse écouter une paire d'enceinte rôdées, non ? Une écoute en magasin, c'est une demi journée de passée pour l'acheteur potentiel (sans compter que l'on trouve de plus en plus difficilement des magasins qui nous permettent les comparaisons, alors on est obligé de multiplier les visites) et deux bonnes heures d'immobilisées pour le magasin. Si en plus les enceintes ne sont pas rôdées il ne faut pas se plaindre de louper des ventes !
syber
 
Messages: 10328
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 23 Déc 2011 8:30

Un matériel présenté à l'écoute dans un magasin devrait être à son niveau optimal, ce qui est (était ?) le cas dans certains points de vente. Beaucoup de magasins vendent un peu trop systématiquement le matériel d'expo, ce qui fait qu'ils présentent des enceintes qui ont tourné très très peu et parfois moins de deux heures malgré une présence de plusieurs mois dans la boutique. En effet, ce sont les matériels préférés du boutiquier (pour différentes raisons) qui tournent le plus tandis que les autres sont activés de temps à autre.

Le "rodage" est variable selon les matériels et cela n'a que peu de rapports avec la qualité intrinsèque de l'enceinte mais plutôt avec la technologie employée. Je rappelle ce qui se passe pour les médiums en kevlar enduit des enceintes 3 voies. Pour des raisons que l'on comprendra aisément, la version à 2 voies parviendra plus rapidement à maturité. En général, quelques dizaines d'heures suffisent pour parvenir à ce qui est annoncé mais au cours du temps et pendant assez longtemps, le système ne cesse de continuer à s'améliorer, plus imperceptiblement mais sûrement.

Pour des tas de raisons, le fabriquant ne pourra jamais se permettre de le faire à votre place car la majeure partie des constructeurs n'a pas les moyens de bloquer plusieurs mois de productions avant de livrer ses produits. Imaginez le niveau sonore produit par des centaines, voire des milliers d'enceintes fonctionnant en même temps au même endroit. Il faudrait construire des bunkers isolés de très grande taille; c'est irréaliste.

Du coup, faut-il changer sa technologie pour qu'elle soit à son meilleur le jour de la vente ?
Pour ce qui me concerne le matériel n'est jamais éteint, sauf en cas d'orage ou d'absence très prolongée. Je constate simplement, parce je conserve mon équipement très longtemps, qu'il faut attendre quelques jours pour en tirer satisfaction (ou s'y habituer) mais que des années plus tard, je suis toujours surpris de constater qu'on parvient à un niveau de qualité ou de maturité que les appareils neufs qui sont mis en concurrence n'atteignent pas. Gilbert Briggs signalait dans son livre écrit dans les années 50 que le vieux HP de son atelier sonnait de mieux en mieux avec le temps. Il mettait ça sur le compte de la poussière et de la sciure mais il y a fort à parier que ce qu'on appelle aujourd'hui rodage devait avoir sa part de responsabilité.

Pour ceux qui n'ont pas le temps, il existe des tas de matériels sachant faire plaisir dès la sortie du carton et d'autres qui demanderont quelques heures de plus (pas des centaines). Je précise qu'une centaine d'heures d'écoute dans un magasin pour un seul modèle, c'est énorme car le temps réel de fonctionnement pour une démo s'exprime en minutes, rarement en heures de fonctionnement réel. Et comme il y a des tas de modèles différents à faire écouter...

N'oublions jamais que les enceintes inutilisées présentes dans la salle de démo se comportent comme des résonateurs, c'est donc n'importe quoi dans le grave. Très souvent, les modèles les plus satisfaisants en magasin sont très chargés en basses une fois arrivés à la maison. Il faut limiter au strict minimum le nombre de HP présents et les strapper quand ils ne servent pas sinon la démo ne veut rien dire.

Terminons par le fait qu'une enceinte ponctuelle ne se comporte pas comme une source étalée. Le revendeur maîtrise-t-il bien cette différence de comportement ? Les réflexes acquis pour le positionnement ne sont plus systématiquement valables. C'est notamment le cas pour les réflexions au sol ou sur les murs (dans le meilleur comme le plus mauvais des sens). La directivité verticale, notamment, est très différente. Il faut donc s'y habituer. Un preneur de son habitué à manipuler des sources ponctuelles comprendra facilement ce qui se passe.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 23 Déc 2011 8:55

[[b]""Terminons par le fait qu'une enceinte ponctuelle ne se comporte pas comme une source étalée. Le revendeur maîtrise-t-il bien cette différence de comportement ? Les réflexes acquis pour le positionnement ne sont plus systématiquement valables. C'est notamment le cas pour les réflexions au sol ou sur les murs (dans le meilleur comme le plus mauvais des sens). La directivité verticale, notamment, est très différente. Il faut donc s'y habituer. Un preneur de son habitué à manipuler des sources ponctuelles comprendra facilement ce qui se passe.

bonjour Philippe , pouvez vous développé ?
Dernière édition par fredoamigo le 23 Déc 2011 10:39, édité 1 fois.
fredoamigo
 
Messages: 2958
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • online

Message » 23 Déc 2011 9:00

Philippe Muller a écrit:Terminons par le fait qu'une enceinte ponctuelle ne se comporte pas comme une source étalée. Le revendeur maîtrise-t-il bien cette différence de comportement ? Les réflexes acquis pour le positionnement ne sont plus systématiquement valables. C'est notamment le cas pour les réflexions au sol ou sur les murs (dans le meilleur comme le plus mauvais des sens). La directivité verticale, notamment, est très différente. Il faut donc s'y habituer. Un preneur de son habitué à manipuler des sources ponctuelles comprendra facilement ce qui se passe.


Bonjour

Cette remarque est aussi valable pour le client qui une fois arrivée chez lui, s'inscrit sur HCFR et place une annonce dans les PA.

Perso, je pense qu'il n'y a pas d'essai valable hors de son acoustique pour tout ce qui demande du recul lors de l'écoute (Image stéréo, dynamique, directivité,SPL possible).
A la rigueur la qualité des timbres peut se juger par une écoute de proximité hors acoustique.
Pour le rodage, les constructeurs de hp donnent des info en général.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 23 Déc 2011 9:15

Concernant le rodage.. si on en s'en tient à la définition du dico ou de Wiki je ne crois pas que cela peut s'appliquer à un Haut Parleur.. ?
La suite du rodage pour des pièces en mouvement l'une par rapport à l'autre en contact ..c'est l'usure. Pour des pièces qui subissent des sollicitations de flexibilités celles ci ne doivent pas dépasser avant tout leur limite élastique. Il peut exister des problèmes de fluage pour certains matériaux qui se déforme progressivement avec le temps.. dans ce cas on ne prend pas aucun risque ! On change de matériaux.
Il faudrait ABXer une enceintes neuve par rapport au même modèle utilisé dans des conditions normal depuis quelques années.
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 23 Déc 2011 9:22

... un peu comme un tritubes comparé à un projecteur standard sauf que pour les enceintes, les tritubes ou les bitubes sont la norme.

La Cabasse est assimilable à un tritubes coaxial, ce qui devrait faciliter grandement les réglages mais les gens oublient que ce qui est en-dehors de l'axe compte presque autant que ce qui est dans l'axe. Et de ce point de vue, une enceinte coaxiale est très différente d'une enceinte normale. Le mur, le meuble... agiront différemment. Si vous placez un miroir contre une paroi, vous verrez un seul point de réflexion avec un coaxial tandis que l'enceinte standard présentera un point par HP. Et tout ça bouge en fonction de votre position et même de votre taille. On ne joue pas avec l'une comme on joue avec l'autre.
Est-ce mieux ?
Je crois surtout que c'est redoutable pour montrer ce que vaut la stéréo à deux canaux car ce type d'enceinte ne fabrique pas de l'image*.

Les parois et les les meubles n'agissent pas de la même façon avec cette Cabasse qu'avec d'autres enceintes. Peu de gens en sont conscients et c'est souvent l'utilisateur qui est mis en difficulté. Le rodage des Pacific concerne aussi et surtout le marchand et l'utilisateur.

* Sortez vos enceintes dans le jardin pour avoir une idée incomplète mais plus exacte de ce qu'il y a vraiment dans la stéréo.
Dernière édition par Philippe Muller le 23 Déc 2011 9:26, édité 1 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message