Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Toutes les enceintes HiFi

Ecoute sensible de JLA Acoustique

Message » 29 Mai 2007 15:12

hautcoeur a écrit:Le nombre de W n'est pas tout. La capacité de l'alim a délivrer continuellement et à filtrer ces Watts est aussi très importante. D'ou l'importance des condensateurs. Pour preuve le Gemincore 2x95w avec alim surdimensionnée s'en est très bien sortie


A Paris, il s'agissait des modules 250W avec circuit d'alimentation Gemincore à 3 gros condensateurs. Dans votre réalisation "95W", avez-vous retenu la carte alimentation nanoaudiotech à 19 condensateurs ?

Cdlt
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Mai 2007 15:12

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Mai 2007 19:20

J'utilise pour mes amplis les cartes alimentation nanoaudiotech de 58,700 micro farads et j'y ajoute des condensateur Mundorf afin d'atteindre 248,000 micro farads au total. Attention mettre des Mundorf n'est pas tout, l'effet dépendra du cablâge et du reste. Ca peux même empirer le résultat, C'est une question d'équilibre...

Le module est effectivement le 250w 4 ohms que je fais travailler à une tension plus faible et en 8 ohms afin de donner de la marge et privilégier la tenue.

L'alim de cl3 est un peu courte, c'est une alim minimaliste tant aux niveau filtrage qu'au niveau tenue. Elle est par contre plus simple a mettre en oeuvre, et prend moins d'espace, et reviens nettement moins cher que celle que j'ai mise dans mes amplis. Les bon condos ca coute cher :o

Bon par contre un ampli c'est un tout. Une bonne alim ne suffit pas. ils faut aussi un bon câblage, des bons connecteurs, un ou des bons transfos, etc..

Et le plus amusant c'est d'équilibrer tout ca. Il y a des fois ou mettre le meilleur en tout donne un mauvais résultat voir caricaturale. Il y a beaucoup de travail et d'heures d'écoutes à sélectionner et monter tout ca en choisissant la combinaison,la topologie ainsi que le placement des composants et des câbles qui apporte la meilleur prestation musicale.

Il faut aussi avoir d'autres éléments de comparaison (ampli,enceinte, source etc..) pour valider ses choix et les combinaisons.

C'est la selon moi qu'est la valeur ajouté.
hautcoeur
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 350
Inscription: 13 Fév 2007 10:46
Localisation: Québec

Message » 29 Mai 2007 19:26

hautcoeur a écrit:
Cette config était dans l'esprit similaire à celle de notre première écoute, les 2 tripath 300w ayant remplace mon tripath 50w et le preamp a tube ayant remplacer le PR200. Les enceintes étant les JLA evo300 + sat + ruban. Le filtre passif de JLA placé entre le préamplis et les amplis.

.


Merci et cela donne envie d'essayer...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 29 Mai 2007 21:50

"a vrai dire je ne me souviens plus si l'on a écouter le dynaco sur les stand 80 ou les evos 300 ...mea culpa ... l'écoute etait très intéressante (ce sera mon seul jugement)... et j'aurais aimer écouter ca en bi-amplification avec un class D pour les basses sur les evo300 ... Ce fut impossible, (mais l'on retentera cela si possible ... le proprio du dynaco ???) "


Salut Stéphane,


Bon le Dynaco a été écouté sur les Stand avec les Hps 17cm....
Sinon je te rassures, le pb rencontré lors de l'écoute est résolu : juste une soudure qui avait laché pendant le transport.

Comme tu le souhaites, je vais mettre quelques mots sur mes impressions d'écoute.

D'abord sur la partie amplification. Je n'avais jamais écouté les de modules d'amplification numérique à part un modeste T-AMP.

J'ai été assez bluffé par la qualité de ce type d'amplification. A mon sens, il est possible pour un budget raisonnable pour du très haut de gamme de monter facilement un ampli bien moins couteux que ce que l'on trouve sur le marché. Evidemment pour quelque chose de correct le budget va certainement osciller entre 800 et 2000 euros. Mais à qualité égale, on ne trouvera rien à moins de 3000 à 4000 euros minimum. Voire 5000 euros.

Pour l'écoute elle-même, je tiens à préciser que je suis un tube addict depuis plus de 20 ans.
Les amplis monos délivrent une écoute à la fois pleine de rigueur,de tenue, et d'ouverture de délié ainsi qu'une transparence remarquable.
Comme cela a été noté le local n'est pas fameux. Et la réverbération fatiguait vite les oreilles. D'où un jugement mis en veilleuse.


Pour les enceintes on sent de suite le travail d'un acousticien compétent. Le travail fait est remarquable. Je précise de suite qu"elles ne correspondent pas à mes goûts d'écoute.

Bon, on entend de suite le "son Fostex". L'idée d'utiliser un tweeter avec un coupure très basse est excellente, car elle permet justement d'atténuer cette signature sonore.
Ces enceintes, je dirais versent dans le côté monitor, qui souligne immédiatement le moindre changement de maillon. Elle ne sont absolument pas directive, grace toujours à la coupure très basse du médium. Il est possible de se tenir devant une enceinte et de percevoir distinctement l'enceinte opposée. Ce qui est une prouesse acoustique. On peut se ballader dans la pièce, la spatialisation est toujours parfaitement perceptible. Le mariage entre les différents HP est excellent au niveau des timbres. Elles sont très rapides et dynamique.
Ce sont vraiment des enceintes bluffantes sur tous ces points. Trés spectaculaires.

L'écoute générale donnait dans un sens systématique et projeté certainement en grande partie à cause du local.

Effectivement il est dommage que mon Dynaco ait eu un problème.
Avec tous ses défauts, c'est au moment ou il fonctionnait encore que notamment les dames se sont assises pour écouter en silence la musique....Tu as remarqué ? Et pourtant, c'était moins rapide, le grave moins présent et tenu, moins transparent....etc etc. Bref beaucoup de moins. Et pourtant ....

On a retrouvé l'eternelle scission entre le côté perfectionnistes de la performance pure et de l'autre le plaisir de la musique malgré des défauts. Le yin et le yang. Le côté masculin et le côté féminin. Comme ce débat n'est pas prêt d'être tranché, en tout cas pas par moi, mon jugement est neutre.

Tous les éléments écoutés intraséquement sont remarquables : lecteur, amplis, enceintes. Après c'est question de mariage et de style d'écoute et d'un BON LOCAL.

A+++

Jean
Letp
 
Messages: 479
Inscription: 16 Jan 2002 2:00
Localisation: Avignon

Message » 08 Juil 2007 11:29

J'ai également participé à la dernière écoute parisienne des enceintes JLA Acoustique.
J'ai trouvé globalement que l'amplification Metronome Technologies était trop froide et analytique.
Néanmoins, je pense que les JLA ne sont pas forcément si exigeantes que cela en matière d'amplification. Elles sont très transparentes, c'est vrai. Mais il convient simplement de leur adjoindre un ensemble équilibré. Je pense qu'Audiomat, Accuphase par exemple sont à même d'en tirer de très belles choses...

Connaissant Jean Luc Deregnecourt depuis quelques temps, je suis aujourd'hui l'heureux possesseur d'une paire de stand 80 + perspective signature dernière version.
J'associe ces enceintes chez moi à un couple ampli préampli Nad C162 C272 ainsi qu'à un lecteur Consonance 2.2. Cette assciation fonctionne magnifiquement et deux choses sont vraiment remarquables :

- la beauté des timbres ainsi que la transparence,
- l'absence totale de dureté, même à niveau élevé

Je redécouvre une bonne partie de ma discothèque aujourd'hui et je jubile des résultats obtenus sur les CD classiques, d'autant que les stand 80 sont encore loin d'être rodés...
J'essaierai le super tweeter à la rentrée dans sa forme définitive (plus discrète que celui qui est exposé plus haut).

Concernant l'aspect projeté du Fostex, le problème peut être très simplement règlé avec le sélecteur de position +/-3dB qui bénéficie maintenant d'une position intermédiaire à 1,5 dB. Ce sélecteur de position peut permettre de calmer le jeu à fort volume par exemple. Chez moi, il reste à + 3dB...
dinosaure 77
 
Messages: 1675
Inscription: 23 Fév 2007 12:38
Localisation: 77
  • offline

Message » 08 Juil 2007 20:29

:D Voici quelques photos pour illustrer mes propos :

Image

Ce qui a changé, c'est la plaque de MDF noire qui s'intègre mieux d'un point de vue esthétique.

Ensuite le règlage de sensibilité (c'est le petit interrupteur, plus pratique que le 3° bornier) :

Image

Et vision avec le cache, de plus loin... :

Image
dinosaure 77
 
Messages: 1675
Inscription: 23 Fév 2007 12:38
Localisation: 77
  • offline

Message » 09 Juil 2007 9:05

dinosaure 77 a écrit:Connaissant Jean Luc Deregnecourt depuis quelques temps, je suis aujourd'hui l'heureux possesseur d'une paire de stand 80 + perspective signature dernière version.
J'associe ces enceintes chez moi à un couple ampli préampli Nad C162 C272 ainsi qu'à un lecteur Consonance 2.2. Cette assciation fonctionne magnifiquement et deux choses sont vraiment remarquables :

- la beauté des timbres ainsi que la transparence,
- l'absence totale de dureté, même à niveau élevé



Félicitations pour cette acquisition, le système Perspective Signature + Stand 80 m'avait aussi beaucoup plus, et au-delà des qualités intrinsèques des JLA Perspective, le Stand 80 délivre un grave étonnant (le 38 hz est à -3dB) en restant suffisament "domestique", c'est-à-dire facilement logeable, d'autant qu'il fait office de pied pour les Perspective et que ce volume là aurait été de toute façon occupé par le support.

Michel :wink:
Que la Force soit avec toi ! Config Image : Lecteur BR Oppo BDP-105D+VP Epson EH-TW5500 + écran fixe transsonore Lumene Movie Palace.
Avatar de l’utilisateur
Hobby One
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2054
Inscription: 18 Mar 2003 22:41
Localisation: Dans le 28
  • offline

Message » 10 Juil 2007 8:10

Beau CR et cela fait plaisir car j'avais vraiment passé un très bon moment avec ces enceintes !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 14 Juil 2007 8:06

:D
Oui ces enceintes s'intègrent parfaitement à dans un environnement domestique, à une seule condition néanmoins : pouvoir les placer entre 25 et 40 cm du mur, puisqu'elles renvoient les graves par réverbération du mur arrière. Plus vous les placez près, plus le grave sera présent mais moins précis et vous perdrez également en spatialisation.
Lors de la démo à Paris, Jean-Luc Deregnecourt avait fait une erreur de placement en les plaçant derrières des portes fenêtres qui avaient un effet désastreux sur la restitution du grave.
Donc si vous les avez appréciées dans ce contexte, je vous laisse imaginer ce que cela peut rendre lorsque la mise en oeuvre ne souffre aucun défaut...
Pour le prix auquel elles sont vendues, ces enceintes sont vraiment à mon sens un produit très compétitif, et de plus évolutif...que demander de mieux ? :wink:
dinosaure 77
 
Messages: 1675
Inscription: 23 Fév 2007 12:38
Localisation: 77
  • offline

Message » 14 Juil 2007 8:27

dinosaure 77 a écrit::D
.
Lors de la démo à Paris, Jean-Luc Deregnecourt avait fait une erreur de placement en les plaçant derrières des portes fenêtres qui avaient un effet désastreux sur la restitution du grave.
Donc si vous les avez appréciées dans ce contexte, je vous laisse imaginer ce que cela peut rendre lorsque la mise en oeuvre ne souffre aucun défaut...
:wink:


On écoutait à faible niveau donc pas très gênant et en tout cas suffisant pour apprécier les qualités de ces enceintes avec les 2 A 3 en prime...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 14 Juil 2007 10:05

dinosaure 77 a écrit:Lors de la démo à Paris, Jean-Luc Deregnecourt avait fait une erreur de placement en les plaçant derrières des portes fenêtres qui avaient un effet désastreux sur la restitution du grave


Il semblait effectivement ne rien "sortir" en dessous de 50 Hz, ce qui était assez dérangeant compte tenu du gros caisson de graves et de l'aptitude (reconnue) des Gemincore à produire un grave puissant et d'excellente qualité

Il faut quand même se demander pourquoi ce problème n'a pas été mentionné dans les "compte-rendus" d'écoute publiés sur ce forum :

Manque d'expérience ? manque d'enregistrements de références pour tester un système ? manque de méthode ?
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 14 Juil 2007 10:30

Je n'avais pas personnellement commenté mon écoute à Paris sur ce post. Je connaissais déjà par ailleurs ces enceintes.
Ce n'est pas la première fois néanmoins que j'ai assisté à des démos où le matériel n'est pas vraiment bien mis en valeur...et je ne parle pas des séances d'auditorium...
Je serais d'ailleurs peut être passé à côté des petites JLA si le fabricant ne m'avait pas proposé de tester quelques uns de ses modèles chez moi...et ce soir là, alors, la claque !

Généralement beaucoup de monde dans les démos, les disques se succèdent, les combinaisons également et il est dur d'en tirer une impression très précise. ce n'est bien sur que mon avis...

Reste que ces enceintes (les stand 80 et les évo 300 sont magnifiques dans un environnement domestique adapté (c.a.d. sans grande incohérence de placement). Ma salle personnellement est claire et j'ai un très beau grave néanmoins.

Les amplifications utilisées par Jean-Luc Deregnecourt ne m'ont pas séduites : entre un full class A de Metronome dont les timbres glaceraient un esquimau et le Gemincore qui est effectivement à l'aise sur le grave mais quelque peu stressant dans les aigus...

Je pense qu'un ampli avec un beau son analogique est à même de bien mieux faire chanter ces enceintes...
Néanmoins je sais que JLD nous prépare une démo surprenante pour la rentrée avec l'évolution du super tweeter et une amplification classe D de thès haut niveau (sur base tripath) qui selon lui constitue une des meilleures écoutes qu'il ait jamais fait...Je suis curieux d'écouter cela ! :lol:
dinosaure 77
 
Messages: 1675
Inscription: 23 Fév 2007 12:38
Localisation: 77
  • offline

Message » 14 Juil 2007 10:57

zeroundemi a écrit:
dinosaure 77 a écrit:Lors de la démo à Paris, Jean-Luc Deregnecourt avait fait une erreur de placement en les plaçant derrières des portes fenêtres qui avaient un effet désastreux sur la restitution du grave


Il semblait effectivement ne rien "sortir" en dessous de 50 Hz, ce qui était assez dérangeant compte tenu du gros caisson de graves et de l'aptitude (reconnue) des Gemincore à produire un grave puissant et d'excellente qualité

Il faut quand même se demander pourquoi ce problème n'a pas été mentionné dans les "compte-rendus" d'écoute publiés sur ce forum :

Manque d'expérience ? manque d'enregistrements de références pour tester un système ? manque de méthode ?


Peut-être :lol:

En fait, c'est surtout avec le 2A3 que j'ai écouté cet ensemble et tout ce qui est en dessous de 50Hz à faible niveau n'est pas très significatif, surout sur mes disques écoutées...

Par rapport à mes goûts, un bon 40 Hz bien tendu me suffit largement, c'était quand même rond avec le 2A3 et très peu entendu les 2A3...

En fait je me base en premier sur les timbres, les voix, la précision, la tension du jeu et si tout cela me plait, ensuite vers le bas et le haut... et sur ces critères j'ai beaucoup aimé les JLA...

Il faut dire que seul le plaisir ressenti guide mes CR et non pas des capacités "d'exploration", je ne suis pas du tout un pro de l'analyse du matériel et je ne veux pas en être un non plus...

Vous auriez du insister pour écouter avec le 2A3...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 14 Juil 2007 11:32

:)

Pas eu le temps de passer à l'amplification tubes lors de l'écoute...j'aurais bien voulu.
Néanmoins je te rejoins complètement sur la question de la justesse des timbres, la défintion mais aussi la non-acidité des aigus et le coté charnel des médiums : c'est tout ce que j'aime et c'est ce qui fait mon bonheur de tous les jours avec les JLA et mon amplification Nad...
:roll:
dinosaure 77
 
Messages: 1675
Inscription: 23 Fév 2007 12:38
Localisation: 77
  • offline

Message » 14 Juil 2007 15:32

dinosaure 77 a écrit:Les amplifications utilisées par Jean-Luc Deregnecourt ne m'ont pas séduites : entre un full class A de Metronome dont les timbres glaceraient un esquimau et le Gemincore qui est effectivement à l'aise sur le grave mais quelque peu stressant dans les aigus...

Je n'irai pas jusqu'à dire que le Metronome était glaçant, ni que le Gemincore était stressant

On en retirerait l'impression que seuls les amplis à tubes 2A3 pouvaient convenir, de quoi se demander si c'était l'objet de la démonstration ?

Il semble plus juste de dire que les associations avec Metronome et Gemincore ne convenaient pas, ou encore que la mise en oeuvre était perfectible

Dés lors que le placement était en question, il est possible que d'autres caractéristiques du système en aient été affectées (pas seulement le grave : j'ai noté une pièce trés peu amortie avec de grandes baies vitrées juste derrières les enceintes) et par voie de conséquence, que les jugements sur l'association avec Metronome et Gemincore soient à revoir
dinosaure 77 a écrit:Je pense qu'un ampli avec un beau son analogique est à même de bien mieux faire chanter ces enceintes...

Il conviendrait de dire plutôt : un ampli à tubes tel que les 2A3 écoutés ce jour-là, car il faudrait confirmer par d'autres écoutes, sur d'autres systèmes, avant de jeter aux orties le Metronome (ampli analogique classe A) et le Gemincore
cohuelaz a écrit:Vous auriez du insister pour écouter avec le 2A3...

Le samedi la plupart du temps a été consacré aux écoutes sur Metronome, puis assez brièvement sur Gemincore

A ce stade (aprés +/- 4 heures d'écoutes), les problèmes d'acoustique n'étaient pas résolus malgré la mise en oeuvre des caissons de grave

Ce n'est qu'en fin d'aprés midi que les 2A3 sont entrés dans la danse, j'ai quitté les lieux pendant leur installation (j'ai possédé des amplis à tubes et je respecte les amateurs de ce type d'écoute, mais elle n'entrait pas dans mes projets)

Merci d'avoir contribué, par vos posts récents, à éclairer ce qui pour moi était resté un point d'interrogation

J'en retiens que la qualité de la mise en oeuvre, et le traitement acoustique du local, sont essentiels et, a contrario, qu'une démonstration imparfaite sur ces points peut conduire à porter un jugement erroné sur des matériels qui ne déméritent pas pour autant
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message