Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: patcorinne2000 et 61 invités

Toutes les enceintes HiFi

Le GMEP en Vidéo, adaptation PIECE / ENCEINTES

Message » 23 Mar 2018 18:44

TURORIEL soumis à modifications, V2.2 le 29 mai 2018.
Bonjour,

Ce post technique a pour but d'aider les lecteurs et d'échanger sur l'égalisation et le traitement très particulier de résonances stationnaires que l'on trouve dans les petites pièces de moins de 35m2, à l'acoustique... douteuse...
Il est en cours de rédaction pour son introduction et sera modifié pour faire un récapitulatif des précieux échanges qui s'y trouvent dans le but de trouver l'information vitale en premiere page.
Merci pour vos apports et le partage de vos connaissances !

Idée du post :
Alors que l'on se rends compte avec l'expérience que l'importance de la qualité du résultat sur une installation HiFi dépends plus de ce qui se passe au point d'écoute, que du simple choix du matériel qui la compose.

A constater cela, on se dit qu'il est important de regarder ce qui se passe au point d'écoute.

Le point d'écoute, c'est le mélange du son des enceintes et des réverbérations de la pièce.
On peut constater que ces réverbérations sont très prononcées dans les basses fréquences compte tenu de leurs longueurs.

Très marquées dans les petites pièces, elles entachent lourdement le son perçu par l'auditeur, rendent l'écoute déséquilibré, particulièrement à cause de certaines "réverbération par excitation" ou pire encore, par des "ondes stationnaires".

En prenant la mesure au point d'écoute, on constate qu'il y a dans la majorité de ces petites pièces, un pic maximum très au dessus de la réponse en fréquence globale, ce Gain Maxi En Pic à reçu son nom de baptême, le GMEP, afin de bien marquer l'importance de ce sujet.

Bientot une courte vidéo qui nous montre, à l'aide d'une Application "SONOMETRE" sur smartphone, ce qu'est le GMEP, le ROOM GAIN et ses effets dans une petite pièce d'écoute, ici un salon de 35m2.



Le GMEP est probablement, le sujet le plus IMPORTANT en audio pour qui veut faire de la HiFi à la maison, dont l'installation se trouve dans une petite pièce, entre 7 et 35m2 et qu'en plus, cette salle n'est pas bien amortie acoustiquement.
Cela correspond hélas... à la majorité des écoutes en milieu domestique.

De lui va dépendre tout le reste, il conditionne tout... tout dépends de son existence ou pas, il reste le premier point avant de continuer à préparer le reste du projet pour la mise en oeuvre d'une chaine hifi dans son milieu acoustique, la pièce d'écoute.

On peut aussi se faire plaisir à écouter de la musique sans s'occuper de ce point, de toutes petites enceintes, écoutées à proximité permettent de s'affranchir partiellement de ce problème et puis tout le monde n'est pas à la recherche d'une installation de haut niveau, dont le traitement de ce sujet est le but.
Pas d'obligation donc de s'en occuper pour qui ne vise pas une installation de haut niveau.

Si un fort GMEP est présent, il a une influence très marquée sur l'écoute, elle est d'autant plus marquée que les enceintes sont grosses et ont capacités à restituer un fort niveau de grave ou que le système est accompagné d'un caisson de grave.
A l'écoute, c'est le son Boomy, le grave donne la sensation de ne jouer que sur 1 note forte et d'autres beaucoup plus faible.
Le grave des enceintes "excite" le GMEP, la fameuse résonance très forte qui est à plus de 15 ou 20dB au dessus du reste de la courbe de réponse au point d'écoute.

Il est facile à l'oreille de savoir si la pièce à un GMEP fort, il suffit d'écouter une enceinte à proximité, puis de passer au point d'écoute en étant attentif au grave, par exemple en faisant tourner sur son installation un sweep basse fréquence : https://www.youtube.com/watch?v=ukQ6OSs3dWo

On peut aussi parfois trouver "l'anti GMEP", le point d'écoute peut se trouver dans un "trou" abyssale, le grave entendu en proximité des enceinte, n'existe plus au point d'écoute !
Il suffit généralement de se déplacer dans la pièce pour ressentir ses "pics" ou ces "ventres" sonores.
Le mieux, si cela est possible, est de déplacer la zone d'écoute ou de déplacer un peu les enceintes et de tenter de trouver un autre point "d'émision sonore" ou un autre point d'écoute.

Nota : Le pression sonore est toujours proche des cloisons, si les enceintes sont proches des murs, les mauvaises résonances du grave sont amplifiées.
De la même façon, si le point d'écoute est proche du mur arrière, l'écoute s'effectue également dans les mauvaises résonances du grave, amplifiées par la proximité des cloisons.
Les coins sont les pires...
Parfois, c'est les dimensions de la pièce qui posent ce genre de problème, toutes les pièces dont les dimensions entre la longueur et la largeur ont des fractions exactes : 1/2 – 3/2 – 2/3 etc… si votre pièce est dans ce cas, ce sera compliqué... car les ondes sonores réfléchissent avec bonheur de diagonales en diagonales…

Par exemple :

6m x 3m : rapport longueur/largeur de 2
9 x 6 : rapport longueur/largeur de 1,5

Nous allons d'abord voir en cas de Gain Maxi En Pic, nous verrons plus tard pour le cas d'un trou (dit "ventre" ou encore "noch").

Le GMEP a une position sur la courbe de réponse.
En fonction et de sa force, ou de sa faiblesse, il faudra soit se déplacer pour en atténuer sensiblement les effets, si ce n'est pas possible, il faudra s'équiper pour l'éliminer ou le stimuler.

1- Avec un égaliseur : http://www.homecinema-fr.com/forum/post179569020.html#p179569020

Et ici, que faire avec l'égaliseur ? http://www.homecinema-fr.com/forum/source-dematerialisee-haute-fidelite-et-dac/egalisation-comment-faire-t30088183.html

2- avec un ou 2 caissons de grave > voir le topic dédié : http://www.homecinema-fr.com/forum/post179563813.html#p179563813
Choix des SUBS ici : http://www.homecinema-fr.com/forum/caissons-de-basse-haute-fidelite/caisson-pour-le-gmep-quelle-offre-t30088165.html

3- par un peu d'acoustique par traitement passif si possible.
http://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/acoustique-en-hifi-theorie-et-pratique-t30084753.html

Tout d'abord, regardons un graphique représentatif de ce pic fréquenciel, on ne le trouve dans les pièces domestiques dont l'acoustique est moyenne.

Image

Comme on le voit sur ce graph, le GMEP, c'est entre 15 et 25dB au dessus du reste de la réponse en fréquence !!!
Sur ce graph, il est à + 15dB à 55Hz, ce qui est loin d'être catastrophique, c'est classique dans une pièce de 20m2.

Parler de HiFi de haut niveau sans s'occuper de lui... est inconcevable, Il s'agit donc de déterminer la force dans les basses fréquences

Ensuite, il faudra calmer ce (ces) mode par égalisation, à l'aide d'un égaliseur...

L'égaliseur est un bon allié puisqu'il est très efficace dans les basses fréquences, compte tenu de la grande longueur d'onde des fréquences inférieures à 100 Hz.

Grâce à un egaliseur précis, nous allons pouvoir "frapper" le pic de resonance avec précision, juste là ou il le faut sur la courbe de réponse que nous devons avant toute chose... mesurer au point d'écoute.

Les égaliseurs modernes permettent de régler finement la réponse en fréquence dans les basses et moyennes fréquences, il montre ses limites dans les hautes fréquences ou il ne peut régler seulement que le niveau des aigus par rapport aux médiums, les fréquences étant devenues trop courtes, ce qui n'est pas très genant, au dessus de 500Hz, les effets de la pièce se font moins ressentir au point d'écoute et normalement, les enceintes offrent un linéarité correctes qu'il ne devrait pas y avoir à corriger.

Certains concepts théoriques vont jusqu'à optimiser le point d'écoute à l'extrème, jusqu'a s'optimiser une sphère d'un diamètre variable qui entourera vos oreilles.
- Dans ce cas, plus vous serez loin du centre de cette sphère, moins la courbe de réponse sera optimale à l'écoute.

- Plus l'égalisation monte haut dans la courbe de réponse, plus le diamètre de la sphère est réduit, mais au dela de 500Hz, la sphère est de 30 cm, il ne reste déjà plsu beaucoup de place pour y glisser sa tête...

Le GMEP est toujours sous les 100Hz, si on se contente de l'égaliser, on aura une sphère optimale de plus d'un mètre de diamètre !

Pourquoi l'égalisation fonctionne bien sur les basses fréquences ? Car les ondes basses fréquences sont très longues, plusieurs mètres en dessous de 100Hz !
Plus la fréquence monte, moins la correction par égalisation est efficace compte tenu de la diminution des longueurs d'ondes. C'est le contraire du traitement acoustique passif... Nous y reviendrons...

En effet, à 500 Hz, l'onde ne mesure plus que 34cm, de pic à pic... vous déplacez votre tête de 17 centimètres, et vous etes en opposition de phase, dans le creux de l'onde à 180°, réduire une position d'écoute à une sphère de 17cm est impossible.

Disons 200 ou 300Hz maximum, la correction précise fonctionnera très bien, au dessus, il faut corriger si nécéssaire, mais avec une précision beaucoup plus faible ou, ne rien toucher car la réponse en fréquence de l'enceinte en champ proche, dans l'axe et hors axe sont normalement bien réglées par le constructeur et souvent, le réglage par l'atténuateur d'aigu suffit.

En attendant, voici la vidéo de Pio, merci à lui !

https://drive.google.com/file/d/1vg7Hvh3oPrML2EnMOIslD7Okb80XYbl9/view

On constate que, dans toutes les pièces d'une habitation classique, il y a un pic dans le grave ou haut grave très élevé, toujours situé entre 30 et 90 Hz et d’un niveau variable, mais à chaque fois supérieur à 15dB, voir 20dB et plus pour les pièces les plus petites.
Au dessus de 100Hz, il y a des pics et des trous, mais relativement faibles 3 à 6 dB max.

On constate que si la pièce est assez mate et grande, le pic descend vers les 40Hz et sa puissance devient aussi plus faible.
Il à dans ces pièces plusieurs pics moyens et plus un seul gros GMEP, la correction devient moins prépondérante pour le résultat final, une égalisation améliorera très nettement la situation, très au delà de vos espérances, mais ne sera plus obligatoire comme dans les petites pièces au GMEP à + 20dB.

Dans les pièces plus petites, moins mates, ça monte parfois à + 20dB à 90 Hz !!!

On comprends que la réponse dans le grave dépends bien plus de la pièce que du système de reproduction lui-même…
Un +20dB à 90dB, c’est ingérable… sauf à réduire très fortement le grave sur cette fréquence précise, pour lui redonner du niveau sous le pic principal en dessous (avec 2 caissons de basse).
Evidement, si c’est à 40Hz, ça pose moins de problème car les basses fréquences sont naturellement amplifiées et il suffit de réduire un peu les graves pour que ce soit nickel…

L'idée de regarder, de comprendre et d’intégrer ce sujet semble complètement vital et est la base de l'adéquation avec une vision moderne du système HiFi et de la pièce, tant les variations entre pièces sont énormes !

L'amélioration de l'écoute peut être améliorée par égalisation, un tutoriel basique de mesure pour débutants (sans micro) est donc proposé un peu plus bas...



Et après l'égalisation ?

Si le GMEP est bas, vers les 40Hz, inutile d'avoir des enceintes avec de grosses capacités dans le grave :D
Plus 20dB à 40Hz, ça fait ENORMEMENT DE GRAVE !
Une enceinte 2 voies qui descends vers les 50Hz est suffisante, sans égaliseur, il suffira de régler le niveau de grave à l'atténuateur, merveilleux !

Si le GMEP se ballade vers les 60Hz et plus, AIE !
- Faut acheter un égaliseur (ça tombe bien, c'est un appareil indispensable pour régler son système et faire de la HiFi de haut niveau)
- Faut s'assurer d'avoir des enceintes avec la possibilité de boucher le trou sous le GMEP, donc avec beaucoups de watts dans le bas grave et l'infra, on l'a compris, un GMEP à 60Hz, c'est pas la joie...

Au dessus de 60Hz et même s'il est plus haut, le GMEP est moins gênant: 2 caissons, chacun collés aux enceintes principales feront le boulot, axe du Haut Parleur du SUB sur l'axe du Woofer de l'enceinte bibliothèque, c'est plus simple à régler et c'est plus efficace qu'un caisson seul qui lui sera très difficile à mettre en oeuvre.

Par exemple, un GMEP à 80Hz est assez simple à traiter, il suffit de commencer par atténuer les enceintes principales au maximum si un atténuateur de grave est disponible sur l'ampli, puis de rajouter 1 caisson par enceintes...
C'est une réponse basique, peu précise pour les puristes, mais ça atténue grandement le soucis.

Ces 2 caissons seront donc coupés très très bas. Même sans égaliseurs, le gros du problème sera traité, c'est la bonne démarche pour qui veut faire simple sans demander une grande précision.
On prends 2 caissons pour exciter 2 modes fréquentiels différents et ainsi réduire un peu le GMEP mécaniquement.
Il faut que ces caissons offrent un choix de coupure très bas, pas plus de 40Hz, ce sera la fréquence requise avant de commencer les réglages.

Vous pouvez suivre l'actualité des caissons qui peuvent convenir à cette application sur ce post dédié : http://www.homecinema-fr.com/forum/caissons-de-basse-haute-fidelite/caisson-pour-le-gmep-quelle-offre-t30088165.html


2 caissons au minimum, c'est aussi un meilleur couplage avec les enceintes D et G, ça facilite la sommation entres les voies, la face avant du caisson doit être alignée sur la face avant de l'enceinte, avec une tolérance de quelques centimètres seulement.

On voit donc que du GMEP... dépend le choix des enceintes (et caissons si nécéssaire)... Avant de les choisir, il faut déterminer la position du GMEP.

Il est certains que des enceintes bibliothèques passives en 2 voies ou des moniteurs de studios actifs + 2 caissons (1 par enceinte) représentent une bonne solution car ce montage avec caissons permet de créer un TROU important au raccord entre les enceintes et les caissons.
Ce trou est à positionner sur le GMEP... Quitte à ne pas avoir le reste de la réponse linéaire sous les 100Hz, le but, c'est déjà de lisser ce gros pic.
Pour plus de précision il faudra un 'egaliseur ...

IMPORTANT : Un égaliseur sait réduire les pics sur une courbe de réponse, il ne sait pas boucher les trous s'ils sont étroits.
Aucun amplis ne peut fournir + 10dB sur une plage fréquentielle étroite, il sature immédiatement.
Il faut donc faire le bon choix et adapter au mieux le système d'enceinte + caissons pour n'avoir que des petits pics à traiter.

Si vous avez de grosses colonnes avec double ou triple woofer et un GMEP haut, ce sera très compliqué pour un seul ampli (même gros) de combler le trou sous le GMEP, sauf si vous n'écoutez pas fort, ce qui est rarement le cas lorsque l'on achète de grosses colonnes...

La solution peut être de passer les colonnes en bi-amplification passive avec un petit amplificateur pour les HP médium et tweeter puis un gros ampli class D de 500 Watts ou plus pour les 2 ou 3 woofers.
Dans cette configuration, il faudra trouver les branchements sur le filtre passif dans l'enceinte, ce qui ne posera pas de problème si la question est posée sur la section DIY du forum, en postant une photo d'une vue de dessus du filtre : http://www.homecinema-fr.com/forum/diy-audio/

Le câble d'alimentation supplémentaire pourra passer au travers de l'évent si vous ne voulez pas installer un deuxième bornier au dos de l'enceinte.


Que se passe t'il à l'écoute lorsque le GMEP est calmé ?

Le grave est enfin propre, tendu, il descend et tape en même temps, c'est la magie d'une réponse en fréquence linéaire, c'est cela la HiFi.
Lorsque la réponse en fréquence n'est pas linéaire, chaque pic sur la courbe, masque les fréquences voisines, c'est déjà le cas de façon très audible avec des pics et nochs à + ou - 3 ou 4 dB, alors avec un +20dB... :o :o

Obtenir ce résultat sans prise en compte du GMEP, c'est un hasard rare.

On peut aussi dire que le GMEP descends lorsque le Temps de Réverbération de la pièce descend (le TR ou RT 60), pour ceux que cela intéresse, voici des éléments de base sur l'acoustique : http://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/acoustique-en-hifi-theorie-et-pratique-t30084753.html

Traiter par amortissement acoustique la pièce fait descendre le GMEP et améliore grandement la "focalisation" générale de l'écoute.
Une focalisation de haut niveau ne peut être obtenue qu'avec un RT60 bas.

Le GMEP dans une salle de cinéma n'existe pas, ni dans les grandes salles.
Il existe dans les petites pièces et diminue au pro rata du volume de la pièce, 150m3 étant probablement une frontière (à valider)
Dans les petites pièces bien traitées acoustiquement, il est bas et ne pose donc pas de problème.
Dernière édition par indien29 le 09 Juil 2018 16:42, édité 40 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 23 Mar 2018 18:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

le GMEP, Gain Maxi En Pic en HiFi

Message » 23 Mar 2018 18:44

De part l'importance du sujet, il est hors de question de rendre le traitement du GMEP trop compliqué, il fallait trouver un moyen simple pour que le plus grand nombre de lecteurs puissent déjà le mesurer afin de prendre conscience de l'extreme importance du sujet !

Désolé pour les puristes, le topic s'adresse avant tout aux débutants.

Pour les experts, REW est un bon allié. La méthode de mesure MMM est en ligne avec une version désormais en français, le tutoriel est en préparation.

MMM > http://www.homecinema-fr.com/forum/acoustique-correction-active-et-logiciels-de-mesure/mmm-tuto-en-francais-1-t30087158.html

La courbe de réponse cible par Pio : http://www.homecinema-fr.com/forum/acoustique-correction-active-et-logiciels-de-mesure/courbes-cibles-en-stereo-2-0-t30074235.html

Le sujet rejoint évidement les égaliseurs modernes équipés de micros que sont Dirac, Audyssey et les autres, ces égaliseurs fonctionnent plûtot bien et traitent plus ou moins bien le GMEP. Il faut aussi leur donner de quoi combler sous le GMEP avec des enceintes qui offrent beaucoup de potentiel dans le grave, ou par le rajout de 2 caissons par enceintes.

Sinon, le GMEP est corrigeable à la main, par un simple égaliseur paramétrique, inutile donc de trop s'inquiéter.

Suivez cette actualité sur ce post qui sera remis à jour régulièrement (sur Google > GMEP hcfr)
Dernière édition par indien29 le 28 Mai 2018 9:34, édité 11 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

GMEP, LE TUTO pour débutants

Message » 23 Mar 2018 18:59

TUTO gestion du GMEP :

Tout d'abord, l'optimisation par égalisation du GMEP ne doit être faite qu'après avoir abordé les sujets les plus importants de votre système, le placement de vos enceintes, la taille du triangle définissant la position de l'auditeur, ces critères sont FONDAMENTAUX et dépendent de la qualité acoustique de la pièce d'écoute et de son TR (Temps de Reverberation, en gros, quand vous tapez dans les mains, est-ce que ça résonne) ?

Si la pièce ne résonne pas de trop, le TR (ou RT60) est peut être admissible pour une écoute qualitative, sans cela, autant le dire clairement, changez de pièce ou traitez acoustiquement, ou au pire des cas, vous serez limité à une écoute de grande proximité (1 mètre) afin d'entendre vos enceintes et pas les reverberations nocives de votre pièce avec l'obligation de déplacer tout cela au milieu de la pièce pour vous éloigner le plus possible des murs .

2 tutos de base pour vérifier cela :

- Le placement des enceintes et le choix de la zone d'écoute : http://www.homecinema-fr.com/forum/enceintes-haute-fidelite/la-planche-a-roulette-en-hifi-t30086338.html
- L'acosutique en HiFi : http://www.homecinema-fr.com/forum/general-haute-fidelite/acoustique-en-hifi-theorie-et-pratique-t30084753.html

Ce volet-ci concerne donc ce qui se passe au point d'écoute, dans le grave.
Parfois et avec un GMEP trop haut, le pic de résonance est tellement fort qu'il massacre l'ensemble de l'écoute...

La définition de la HiFi, c'est une réponse en fréquence théoriquement plate... alors qu'avec les échos et autres résonances de pièces, on a des pics à 15 ou parfois plus de 20dB !!!

Le son HiFi qui sort des enceintes n'est donc qu'une douce utopie... arrivée au point d'écoute, la réponse en fréquence n'est plus qu'un carnage, particulièrement sous les 100 Hz ou les résonances sont très marquées et qu'en plus, les solutions acoustiques sont limitées dans les basses fréquences car les longueurs d'ondes sont élevées (on défini la longueur d'une onde de fréquence en divisant la vitesse du son par la fréquence, par exemple, une onde à 80Hz fait... 4,3 mètres... vous n'allez pas placer 4 mètres d'amortissant aux murs pour amortir cette grande longueur d'onde...)

Il faut donc trouver ce pic de fréquence, savoir ou il est positionné sur la courbe de réponse en fréquence, puis tenter de la diminuer.

Pour cela il y a plusieurs moyens :

1- La diminution de l''excitation du pic dominant en éloignant les enceintes et la zone d'écoute du mur (écoute proches des enceintes en milieu de pièce).
2- L'égalisation par un DSP type mini DSP ou un egaliseur paramétrique (très simple d'emploi), un 31 bandes permet d'aller chercher avec précision la position exacte GMEP sur la réponse en fréquence du système.

L'excitation d'un autre pic de résonance est compliqué mais offre aussi d'exciter d'autres modes pour en diminuer diminuer le premier par l'ajout d'un sub judicieusement placé.
Traitement acoustique massif est le meilleur recours (dans les coins et derrière les enceintes et / ou au plafond si possible (absorption), mais ce n'est pas simple dans un salon...

Avant toutes choses, il faut donc déterminer le GMEP :
- A quelle fréquence se trouve t'il ?
- A combien de dB se situe t'il au dessus du reste de la courbe de réponse ?



Allons-y !

Nous allons donc remplir ce graph qui reprends les fréquences pour x (Abscisse) et les dB pour y (ordonnée)

Image

La feuille Excel est dispo au téléchargement depuis ce blog : http://hifi-stereo.fr/a/mesure%20GMEP.xls


La voie royale c’est de s’équiper en faisant l’achat d’un micro USB et de le brancher sur un PC portable et d’installer un soft comme REW, par exemple celui-ci :
https://www.audiophonics.fr/fr/micros-d ... -8269.html (celui-ci est un bon choix car il est livré avec son calibrage…)


Si c’est trop cher et que cette voie n’est pas la votre, il y a une solution plus « bricolo », qui consiste à investir dans un sonomètre premier prix, ça coute environ 30 euros et ça sert tout au long d’un parcours audiophile,
Cela se trouve par exemple sur amazon, un modèle vers le 30 euros convient.

Moins cher encore et aussi moins précis; vous trouverez sur les stores des smartphones, des applications "sonometres" basiques, j'ai par exemple sur mon iPhone, SPLnFFT, c'est moins précis qu'un sonometre, mais compte tenu de la taille du pic fréquentiel que nous cherchons à positionner, ça suffira pour une ébauche de correction !

Le but est de définir dans la pièce, au point d'écoute, la courbe de réponse entre 30 à 100Hz et d'y trouver le PIC fréquentiel fort et d'en déterminer sa position en fréquence et en intensité, est-il à 40Hz avec + 10dB ?
ou 80Hz avec +25dB ? (Catastrophe courante dans une petite pièce à vivre normale).

Ensuite, il faudra, à l'aide d'un égaliseur ou d'un DSP, calmer les ardeurs de ce pic fréquentiel en réduisant, sur la réponse en fréquence des enceintes, le niveau en dB du pic se trouvant au point d'écoute.

Plusieurs pics seront visibles mais il y en aura un bien gros, c'est de lui dont il faut impérativement s'occuper.
Il sera ensuite possible d'affiner les autres trous et bosses en ne s'attaquant qu'aux pics et trous principaux.

Pour commencer, nous avons besoin de générer les fréquences à mesurer au point d'écoute, pour cela il faut un générateur de fréquences.

METHODE 1 : si vous avez une connexion internet et un PC, vous pouvez utiliser un générateur de fréquence en ligne en suivant ces liens :

Lien 1 : choisissez les fréquences... l'idéal pour cette méthode simplissime : http://onlinetonegenerator.com/subwoofer.html

Lien 2 : http://www.szynalski.com/tone-generator/

METHODE 2 : Si vous n'avez pas de connexion internet, cela peut etre l'occasion de commencer à se familiariser avec REW :

Il existe des videos sur Youtube, celle-ci est bien expliqué (ce n'est jamais évident) par un youtubeur casqué, seul le contenu importe !
https://www.youtube.com/watch?v=ch-a7KfYPRk&t=1453s&list=PLLb61OhCKtvsSnZsiTdEG1KclboWxqUy4&index=5

Pour le générateur de fréquence, il y a aussi les vidéos de ChrisKazvon :
1 https://www.youtube.com/watch?v=2v-sz7z1-jU
2 https://www.youtube.com/watch?v=4WKiTDUS1o4
3 https://www.youtube.com/watch?v=gmnEVHBNGmk
4 https://www.youtube.com/watch?v=TH3qk5phPdM&t=533s
5 https://www.youtube.com/watch?v=qCIrcV-hziA

Une fois le générateur trouvé et le sonometre installé sur smartphone ou commandé sur internet, on peut commencer.

On génère, fréquences par fréquences par tranche de 10Hz, l’idéal c’est d’être à 2 :
Une personne avec le sonomètre à mesurer, une autre sur le PC à générer les fréquences et à noter sur le tableau les points constituant la courbe de réponse.
On commence par le 20Hz puis on monte jusque 100Hz…

A chaques fréquences, on mesure précisément au point d’écoute en regardant sur le sonomètre le niveau moyen en faisant tourner le sonomètre à l’emplacement de la tête de l’auditeur, donc sur un cube de 50X50cm.
Si la valeur affichée sur le sonomètre varie entre 70 et 74dB, on note sur l’échelle des dB, 72 dB, on moyenne donc la mesure sur un cube de 50X50cm…

Voici un tableau sous Excel pour aller plus vite, il suffit de le télécharger ici : http://hifi-stereo.fr/a/mesure%20GMEP.xls

Et là, enfin, vous découvrirez votre GMEP, sa fréquence et son gain.
L’idéal c’est lorsque l’on a le GMEP le plus bas possible, moins de 45 Hz est un excellent score !

Vous avez là, la pièce qui fabrique toute seule du bas grave au point d'écoute, pas besoin de SUB, de grosses enceintes, une paire de petites 2 voies type bibliothèque conviendrons parfaitement.
Des enceintes plus grosses ne ferons que trop accentuer cette basse fréquence qui deviendra trop marquée.

Si vous avez + 20dB avec un GMEP à 80Hz, ce n’est pas terrible....
Dans ce cas, la technique peut consister à trouver une meilleure zone d’écoute :

- Générez du 80Hz (générez à la fréquence du GMEP) et baladez-vous dans la pièce sur la zone d’écoute.
- Relancer un cycle de mesure autour du GMEP (pas la peine de redémarrer à 20Hz, vous savez déjà que votre GMEP sera entre 60 et 80Hz…) et choisissez une nouvelle position d'écoute si possible.

Ensuite, si le GMEP est trop fort et trop haut il faut égaliser, avec un egaliseur, les séries des mini DSP permettent à cout raisonnables de s'équiper, vous pouvez suivre les détails de ces modèles ici : http://www.homecinema-fr.com/forum/post179569020.html#p179569020
Dernière édition par indien29 le 28 Mai 2018 10:50, édité 26 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 24 Mar 2018 0:57

indien29 a écrit:Avez-vous tenté de mesurer ces gains entre 30 et 100Hz chez vous au point d’écoute ?
Qu’est-ce que cela donne ?


Moi, avec des enceintes en principe linéaires jusqu'à 50 Hz, si je mesure avec un micro depuis le point d'écoute, par rapport au niveau à 1000 Hz, j'ai deux pics :
+17.5 dB à 55 Hz et +9 dB à 70 Hz.
Probablement moins si j'avance un peu les enceintes. Mais je les ai laissées où elles sont.


La pièce mesure 3.45 x 6.20 m, plafond de 2.50 m.
Point d'écoute à 2.1 m des enceintes.
Carrelage, plafond en dur, baie vitrée devant, un mur en dur à gauche, l'autre en placo plus loin à droite. Loin derrière, c'est désordonné : évier, chaudière, frigo, et cloison.
Pièce meublée, mais sans tapis ni rideaux.


En rouge, la réponse des moniteurs Neumann KH-120 + pièce. Moyenne de 12 mesures à +/- 40 cm du point d'écoute. Lissage variable.
En bleu, ma correction électronique, élaborée avec REW et appliquée avec MiniDSP 2x4.
Plus la moindre trace de traînage après correction : le grave est propre et tendu :)

Image
Pio2001
 
Messages: 6780
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

le GMEP, Gain Maxi En Pic

Message » 24 Mar 2018 1:25

Selon mes premiers essais, tu es sur une pièce qualitativement moyenne car pic à 55Hz - +17dB, le 70Hz avec 7dB est lui assez facilement corrigeable (pas trop audible sans doute en terme de trainage)

Je n'ai fait que 7 prélèvements de pièces, mais j'ai l'impression que le GMEP (Gain Maxi En Pic) augmente fur et à mesure que le TR est haut, à vérifier ou à confirmer par des pros qui ont fait pleins de mesures, à moins qu'il y ait aussi un rapport avec le volume de la pièce, sans que le TR ne soit donc le seul critère.

Ce serait bien de comprendre et de pouvoir définir une tendance, petite pièce et TR haut = GMEP haut ?

Je pense maintenant que la position du GMEP sur la courbe de réponse est indépendante de l'importance du pic en dB.

Je vois comment tu as égalisé cela, presque du 100% !

Le problème avec un GMEP assez haut, c'est d'avoir un bon niveau en dessous de la valeur corrigée... :cry:
Ce que je testerai pour le + 17db à 55Hz, ce serait un -10dB sur le pic à 55Hz car je pense que la règle pour un bon compromis c'est entre 50 et 70% de réduction pour éviter le trainage, donc - 10dB sur le pic à 55Hz au lieu de 17. :D (mais tu me dis que tu n'entends pas le trainage ??, peux tu faire un comparatif avec seulement -10dB pour identifier par comparatif un éventuel trainage ?)

Je trouve qu'au dela de cette correction d'EQ (70%), le trainage fait bizarre car le son vient du mode fréquentiel de la pièce et crée un trou dans le champ direct, je trouve que ça devient très audible et désagréable (je n'ai fait des test que chez moi avec un pic à 40Hz à +20dB...et aussi entendu chez Wakup le meme genre de pic vers les 35 - 40Hz avec fort trainage également)
Dernière édition par indien29 le 26 Mar 2018 2:12, édité 2 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 24 Mar 2018 2:41

indien29 a écrit:Selon mes premiers essais, tu es sur une pièce qualitativement moyenne car pic à 55Hz - +17dB, le 70Hz avec 7dB est lui assez facilement corrigeable (pas trop audible sans doute en terme de trainage)


En fait, la taille des pics dépend fortement de la position d'écoute et de la position des enceintes. Ici, on parle plutôt de la configuration pièces / enceintes / point d'écoute que de la pièce seule.
Personnellement, en termes de pics dans le grave, je trouve cette configuration bien mauvaise. Avec des petites enceintes hifi dont le grave chute sous 80 Hz, je n'hésite pas à tourner le bouton de réglage de grave sur l'ampli. Mais avec des enceintes pro qui descendent à 50 hz, je dis non, cette configuration n'est pas écoutable sans correction.
Bon, d'accord, guitare, voix, piano, voire métal, peut-être. Mais s'il y a du vrai grave dans la musique, c'est mort.

indien29 a écrit:Je n'ai fait que 7 prélèvements de pièce, mais j'ai l'impression que le GMEP (Gain Maxi En Pic) augmente fur et à mesure ou le TR est bas, à vérifier ou à confirmer par des pros qui ont fait pleins de mesures, à moins qu'il y ait aussi un rapport avec le volume de la pièce, sans que le TR ne soit donc le seul critère.


Les pics sont dus au son qui fait des allers et retours entre deux murs parallèles. Comme une image entre deux miroirs face à face qui se multiplie à l'infini.

Théoriquement, les critères pour avoir un GMEP maximal sont donc :
-Enceintes contre un mur. Les pics doivent être moins forts loin des murs.
-Réciproquement, point d'écoute contre un mur.
Ceci dit, le niveau varie sinusoïdalement entre les deux murs, donc cela doit assez peu varier quand on est proche des murs, et chuter brusquement vers le centre de la pièce.
-Deux dimensions de la pièce sont identiques, et ni le point d'écoute ni la position des enceintes ne se trouve au milieu de l'une de ces longueurs. L'effet sera ainsi doublé (deux pics empilés à la même fréquence).
-Les parois incriminées sont lourdes et rigides (murs porteurs, dalles). Elles correspondent, par analogie, à des miroirs parfaitement réfléchissants. Les cloisons et faux plafonds, eux, correspondraients à des miroirs à vitres teintées. Au bout de quelques réflexions, l'image s'assombrit.

Ton observation par rapport à la taille des pièces / taille des pics est peut-être liée à un autre critère : la distance entre les murs opposés. Plus ils seraient proches, plus le pic serait fort.
Ou alors l'angle sous lequel on voit le mur opposé depuis le centre du mur d'en face. Plus les murs sont proches, plus cet angle est grand (à hauteur de plafond égale), plus le pic devrait résonner fort.

indien29 a écrit:Je vois comment tu as égalisé cela, presque du 100% !


Plus que 100%, en fait, mon niveau cible est un peu plus bas sous 100 Hz qu'au-dessus.

indien29 a écrit:Le problème avec un GMEP assez haut, c'est d'avoir un bon niveau en dessous de la valeur corrigée... :cry:


Hé ! Hé ! Tu as remarqué que j'ai remonté le 35 Hz... cela peut paraître de la folie sur des HP de 12 cm de diamètre. Mais je n'écoute pas fort. Mes oreilles disent merci, et mes voisins aussi.
J'ai profité du fait que les moniteurs actifs ont un contrôle de gain à l'arrière pour faire en sorte que le niveau ne soit pas excessif sur des films ou de la musique classique losque le bouton de volume du préampli est à fond.

indien29 a écrit:Ce que je testerai pour le + 17db à 55Hz, ce serait un -10dB sur le pic à 55Hz car je pense que la règle pour un bon compromis c'est entre 50 et 70% de réduction pour éviter le trainage, donc - 10dB sur le pic à 55Hz au lieu de 17. :D (mais tu me dis que tu n'entends pas le trainage ??, peux tu faire un comparatif avec seulement -10dB pour identifier par comparatif un éventuel trainage ?)


C'est un peu compliqué, mais je peux faire un essai.

Je signale pour commencer que toutes mes corrections sont à phase minimale. La correction à phase minimale corrige le niveau et le traînage.
Une correction à phase linéaire ne corrigerait que le niveau et pas le traînage.
C'est confirmé par la mesure : durée du decay et group delay diminuent lorsque la correction est appliquée.

Mais pour que la correction du traînage fonctionne, il faut être très précis. Et là ça se complique, car la correction est faite d'un ensemble de filtres compliqués qui ont été générés par REW. Il y en a trois principaux, un pour chaque pic, et un troisième pour le creux entre les pics. Si je diminue l'amplitude de ces trois filtres (sur un total de 18), je devrais avoir une correction partielle, mais cela risque de ne plus corriger le traînage, car la forme des pics risque d'être différente de la forme à corriger.
Une autre complication est que le traînage n'est dû qu'en partie au délai introduit par la résonance. Le simple fait d'avoir un pic sans traînage réel donne déjà une sensation de retard dans le grave, car sur une percussion musicale, le grave arrive après l'aigu. Si on le renforce, on fini par avoir une sensation de traînage musical avant même qu'un traînage physique se produise.

Bon, faut que j'arrive à retrouver où j'ai enregistré mes filtres. Je croyais le savoir, mais ils sont légèrement différents de ceux affichés sur mon graphe :-?

indien29 a écrit:Je trouve qu'au dela de cette correction d'EQ (70%), le trainage fait bizarre car le son vient du mode fréquentielle de la pièce et crée un trou dans le champ direct, je trouve que ça devient très audible et désagréable (je n'ai fait des test que chez moi avec un pic à 40Hz à +20dB...et aussi entendu chez Wakup le meme genre de pic vers les 35 - 40Hz avec fort trainage également)


J'ai un peu l'impression, comme le disait quelqu'un (wakup ?), qu'il n'y a pas de champ "direct" du tout à ces fréquences. Il n'y a qu'un seul champ et il est, disons, "global". L'arrivée au point d'écoute de l'onde directe et des premières réflexions, à 50 Hz, ne produit pas deux front d'onde distincts. La montée est tellement lente à ces fréquences que la première réflexion commence déjà à arriver alors que le champ direct n'a pas encore fini de s'établir.
Il n'y a donc pas de trou dans le champ direct.

Il peut y avoir un effet de traînage complètement artificiel si la correction est à phase linéaire (sans déphasage). Il faut bien utiliser des corrections à phase minimale, qui déphasent dans le sens inverse de la résonance.
Les égaliseurs analogiques et les filtres IIR sont implicitement à phase minimale. Les filtres FIR (ou les correction large bande FIR comme Dirac Live) peuvent être à phase linéaire, ou à phase minimale si on le souhaite explicitement.
Pio2001
 
Messages: 6780
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

le GMEP, le trou dans le champ direct pour cause d'EQ

Message » 24 Mar 2018 12:36

Pio2001 a écrit:
En fait, la taille des pics dépend fortement de la position d'écoute et de la position des enceintes. Ici, on parle plutôt de la configuration pièces / enceintes / point d'écoute que de la pièce seule.

100% d'accord avec toi, je n'en parle pas car ça me parait évident, je donne au passage le lien vers des idées de placement d'enceintes et de position d'écoute : http://www.homecinema-fr.com/forum/enceintes-haute-fidelite/la-planche-a-roulette-en-hifi-t30086338.html

Pio2001 a écrit:Les pics sont dus au son qui fait des allers et retours entre deux murs parallèles. Comme une image entre deux miroirs face à face qui se multiplie à l'infini.

OUI, Enfin entre 4 murs, c'est H et V (Horizontal et Vertical) [/quote]

Pio2001 a écrit:Théoriquement, les critères pour avoir un GMEP maximal sont donc

Je pense qu'en dehors de l'optimisation du placement enceinte / zone d'écoute, le GMEP dépends directement de l'acoustique de la pièce, donc hélas, soit du traitement acoustique passif par absorption et/ou, une pièce plus grande pour diminuer l'intensité des modes fréquentiels, donc du régime modal dans sa globalité, l'idéal étant d'avoir une pièce très grande avec un volume au dessus de la fréquence de Schroeder, plus de pic et plus de question de GMEP.

Le GMEP et sa gestion nous concerne particulièrement si les pièces sont petites, avec en plus une acoustique déplorable. Par exemple, chez Igor, compte tenu du volume et du traitement passif, je suis à peu près sur qu'il à un GMEP bas avec un pic pas très poussé (10dB ?)


Pio2001 a écrit: Hé ! Hé ! Tu as remarqué que j'ai remonté le 35 Hz... cela peut paraître de la folie sur des HP de 12 cm de diamètre. Mais je n'écoute pas fort. Mes oreilles disent merci, et mes voisins aussi.

Alors là j'aurai fait exactement comme toi compte tenu que ton pic est à 55Hz ! :bravo:
C'est le sujet que je tente d'aborder dans ce post, comment gérer le grave et l'infra en adéquation avec la pièce ?
Ce que tu as fait est pour moi exactement ce qu'il faut faire selon mon opinion, avec un GMEP à 40Hz, c'est par contre inutile, et comme un traitement passif contre un mur fait descendre le GMEP, on constate que tout ce tient entre théorie et mesure et que seul le traitement de la pièce permet d'améliorer le résultat final, l'EQ de correction n'étant qu'un leurre au final, avec les effets de trainages qui vont avec.



Pio2001 a écrit: Je signale pour commencer que toutes mes corrections sont à phase minimale. La correction à phase minimale corrige le niveau et le traînage.
Une correction à phase linéaire ne corrigerait que le niveau et pas le traînage.
C'est confirmé par la mesure : durée du decay et group delay diminuent lorsque la correction est appliquée.


Je ne sais pas si nous employons bien ou si nous avons la même utilisation du mot trainage.
Le fait d'enlever 15dB du champ direct pour masquer un mode fort de 15dB généré par la pièce, pour moi, ça s'entends, et pas qu'un peu !
Le trou sur l'avant est pour moi déstabilisant et on entends le son du trou provenir de la pièce (du diffu) avec une raisonnance assez caractéristique, j'appelai cela le trainage, je me trompe peut etre de mot ?


Pio2001 a écrit:J'ai un peu l'impression, comme le disait quelqu'un (wakup ?), qu'il n'y a pas de champ "direct" du tout à ces fréquences. Il n'y a qu'un seul champ et il est, disons, "global". L'arrivée au point d'écoute de l'onde directe et des premières réflexions, à 50 Hz, ne produit pas deux front d'onde distincts. La montée est tellement lente à ces fréquences que la première réflexion commence déjà à arriver alors que le champ direct n'a pas encore fini de s'établir.
Il n'y a donc pas de trou dans le champ direct.

Ma réponse du dessus explique ma sensation de trou depuis la source qu'entends l'oreille et qu'identifie le cerveau humain.
A la mesure, je suis d'accord, pas de trous, mais à l'écoute c'est un gros problème pour moi et c'est connus (THXRD, Wakup etc)
Dernière édition par indien29 le 26 Mar 2018 2:16, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 25 Mar 2018 0:51

indien29 a écrit:Je ne sais pas si nous employons bien ou si nous avons la m^me utilisation du mot trainage.
Le fait d'enlever 15dB du champ direct pour masquer un mode fort de 15dB généré par la pièce, pour moi, ça s'entends, et pas qu'un peu !
Le trou sur l'avant est pour moi déstabilisant et on entends le son du trou provenir de la pièce (du diffu) avec une raisonnace, j'appelai cela le trainage, je me trompe peut etre de mot ?


Je ne sais pas si on entend la même chose. Ce que tu décris me semble correspondre à une correction à phase linéaire : l'amplitude redescend, mais le timing reste en retard.

J'ai fait une demi-correction de mon grave. Je ferai des enregistrements demain pour bien montrer le résultat.
Pio2001
 
Messages: 6780
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 25 Mar 2018 2:36

Avec mon boulot, j'aurais l'occasion de passer par Lyon, ce serait sympa que je passe chez toi pour voir tout cela !

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 25 Mar 2018 3:42

Oui, avec plaisir, si tu as l'occasion de passer à Neuville-sur-Saône.
Pio2001
 
Messages: 6780
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 25 Mar 2018 9:57

pour ceux qui n ont pas encore franchi le pas de la correction, experience vécue :

pendant des années,j'ai fait défilé du matériel dans mon ancienne pièce d'écoute de 15m2 ( murs traités par tissu mural+moleton) avec des appréciations diverses et erronnées sur les enceintes
un jour, en lisant le forum "acoustique",je décide d'essayer une correction au deq2496
1ére mesure : Horreur !!! J' ai un GMEP de 15dB à 55Hz avec une incidence à 110Hz
je la corrige au paramétrique (phase minimale) avec le Q qui va bien
Et là, le mot n'est pas trop fort, c'est la revelation : je decouvre que mes enceintes avaient une belle spatialisation avec des medium-aigus nuancés mais surtout, beaucoup plus surprenant pour moi, je découvre qu il y a une vie en-dessous de 55Hz ( que cette saloperie de GMEP m'avait masquée toutes ces années :o )
depuis, ma vie n'est plus la même ! :lol: :lol:

Donc c'est une petite manip de rien du tout qui va au-delà de tous les changements de matériel !

P.S: depuis, au lieu d'acheter illusoirement du matériel, je triture régulièrement ma courbe-cible pour approcher peu à peu mon idéal
rha61
 
Messages: 1205
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline

Message » 25 Mar 2018 20:55

Bon, j'ai fait quelques enregistrements de mon système avec correction, sans correction, avec demi-correction, et avec correction à phase linéaire uniquement.
Je dois monter l'audio (enregistré avec l'Umik-1, donc en mono) sur les vidéos (enregistrées avec l'appareil photo numérique), tout découper, et peut-être refaire un peu de doublage par dessus, je me rend compte que les commentaires que j'ai fait au micro sont un peu trop tranchés.
Pio2001
 
Messages: 6780
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 26 Mar 2018 0:40

rha61 a écrit:pour ceux qui n ont pas encore franchi le pas de la correction, experience vécue :
Et là, le mot n'est pas trop fort, c'est la revelation : je decouvre que mes enceintes avaient une belle spatialisation avec des medium-aigus nuancés mais surtout, beaucoup plus surprenant pour moi, je découvre qu il y a une vie en-dessous de 55Hz ( que cette saloperie de GMEP m'avait masquée toutes ces années :o )
depuis, ma vie n'est plus la même ! :lol: :lol:
P.S: depuis, au lieu d'acheter illusoirement du matériel, je triture régulièrement ma courbe-cible pour approcher peu à peu mon idéal


On est quelques uns sur le forum à essayer d'expliquer cela, et aux fils des tests et expériences de chacuns, on retrouve toujours un peu les memes avis, pour peu que les utilisateurs acceptent de douter des préjugés que l'on a tous au début sur le matériel que l'on accuse à chaque fois, alors que les problèmes sont bien ailleurs !

Autre expérience vécue, dans ma chambre j'ai un petit système 2 voies, un HP de 7 pouces et un tweeter titane Focal, Fc à 2Khz @24dB en passif, caisse DIY en colonne close avec gros volume (le max pour le 7 pouces et son Xmax)
Pièce de 15m2 avec lit, je pense RT60 vers 0,6 - 0,8, enfin pas mate pas trop réverbérant, quelque chose de tout à fait classique.

Ecoute de test nulle, je rajoute un caisson car je n'ai ni grave ni infra, que du boom boom, il y a un pic vers 70Hz couvre tout ce qui est autour, atroce.
Basiquement et pareque j'ai sous la main un caisson, je rajoute le caisson sur le LFE de l'ampli que je calle avec une Fc @40Hz, pour monter le niveau du bas grave, j'arrive à plus 20dB sur l'ampli du caisson et je baisse le grave sur les colones par l'atténuateur de l'ampli... ça reste très nul...

Je ballade le caisson dans la pièce pour tenter d'exciter ailleurs le GMEP, rien ne va... Nul.

Ensuite, je mesure, GMEP, résultat catastrophique, + 20dB @ 70Hz environ (ça corresponds bien à ce que j'entendais)
Je commande un DEQ 2496, que j'utilise en entrée numérique, je m'en sert donc de DAC et il travail en simple conversion N/A, il attaque l'ampli en analogique (pas de DAC devant, pas de double conversion A/N - N/A).

j'ai enlevé -15dB sur le 70Hz avec le Q correspondant, puis un gros boost de +10 à 40Hz et plafff, un grave correct, et bon début de focalisation. ça vie enfin ! Le caisson sort de l'install...

J'installe 40cm de laine de roche sur le mur arrière des enceintes (le mur est en forme de U avec 2 angles donc la laine ne couvre que 60% du mur.)

Je mesure à nouveau le GMEP, descente à 45Hz avec +18 dB environ !!! ??? Bingo !
RE-egalisation puis affinage (je diminue le 18 dB à -11dB, +6dB à 35Hz, le Xmax de mes 7" Focal est en dehors des clous... si je monte le SPL, ça talonne... Mais changement de HP a venir... :D )

Maintenant, ça spacialise très bien avec un excellent focus, grave et infra à tomber par terre... :D :D
Sur un test aveugle, la main au feu que c'est un nouveau système.

Conclusion, l'acoustique et le réglage par atténuation du GMEP sont les premiers sujets à aborder en HiFi... Pas la peine de tourner autour du pot...

Evidement, on parle de matériel milieu / haut de gamme, bien filtré et adapté, mais je pense qu'avec à peu près n'importe quelle enceintes à peu près identiques qualitativement, le résultat serait proche, idem pour l'ampli.

UNE GRANDE PARTIE du résultat final, c'est le GMEP et sa gestion !!!

C'est seulement arrivé à ce stade que l'on peut commencer à raffiner plus en avant l'écoute, en améliorant encore la courbe du reste de la réponse en fréquence du système, idéalement par traitement acoustique et forcément par égalisation ensuite.

Je pense que quand tout cela est finement réglé, le reste navigue dans des détails très faibles (DAC, amplis, etc)

Lorsque l'on sait qu'à l'écoute, on perçoit des différences à partir de 0,3 dB environ, comment peut on ignorer un GMEP à +20dB ???? Faut donc commencer par le début.

Aujourd'hui, si je devais monter un système, ce que je ferais, en premier, c'est d'acheter un DEQ, un mini DSP ou équivalent afin de gérer le GMEP et le reste de la courbe évidement.

Mesurer puis lisser le GMEP, ça prends 30 minutes...

Le placement des enceintes et le calcul du triangle d'écoute sont vitaux
Le choix du matériel dépends de la cible SPL souhaité, en compatibilité avec le volume de la pièce évidement et de son acoustique...

A partir de là, les évolutions peuvent se faire, avec des différences significatives sur l'acoustique évidement qui joue quand même pas mal sur la position du GMEP, sans que je ne puisse réellement expliquer pourquoi, car en théorie, l'acoustique devrait moins jouer sur le GMEP, compte tenu des longueurs d'ondes importantes sous les 100Hz :o ??? Absorption et diffusions sous les 60Hz ont un effet théorique limité, mais en pratique, ça semble assez efficace quand même.

Si quelqu'un à une réponse à cela ??
Je ne comprends pas tout encore.... ça fait partie du long périple des passionnés et à chaque fois que l'on progresse, on ressent ce que l'on entends, mais ce n'est pas simple d'y appliquer une théorie fiable afin d'en déduire une conclusion pour que tout soit reproductible d'une install à l'autre...

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 26 Mar 2018 2:48

Salut,
J'ai mis en ligne une première vidéo, dans laquelle je présente mon système et sa correction.

Avertissements :
La prise de son est faite en mono avec le micro de mesure Umik-1.
La vidéo doit être écoutée au casque si on veut avoir la moindre idée du comportement dans les basses fréquences.
Toute prise de son faite dans une pièce à vivre à travers une chaîne hifi donne un rendu extrêmement caverneux (chiche d'en faire autant chez vous et de publier le résultat : je vous garantis que ça fait peur ! :wink: )

Notez en particulier la différence incroyable de sonorité quand j'approche le micro de l'enceinte, à 4:30 dans la vidéo. J'y étais, je me tenais à côté du micro, et contrairement à ce qui se passe dans la vidéo, je n'ai absolument pas entendu le moindre changement dans le son, à part dans l'extrême grave !
C'est l'effet de compensation de notre ouïe, qui annule à 95 % l'acoustique de la pièce quand on s'y trouve soi-même.

Cliquez sur le lien pour regarder (durée : 10 minutes)

https://drive.google.com/file/d/1vg7Hvh ... sp=sharing


La seconde vidéo comportera des essais sur le traînage du grave et sa correction.
Dernière édition par Pio2001 le 27 Mar 2018 13:07, édité 2 fois.
Pio2001
 
Messages: 6780
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 26 Mar 2018 3:19

Ta vidéo ne marche pas pour une simple raison de droit d'auteur, quel est son poids ? Si tu me la passe, je la colle sur un de mes serveurs et te la mets en ligne :wink:

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3633
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris


Retourner vers Enceintes