Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Haute Fidélité : la rigueur journalistique

Message » 14 Juil 2005 13:41

Le plus important reste la hauteur du poil dressé sur l'avant-bras de l'auditeur qu'il soit à Pleyel ou dans son salon.

La presse informe, chaque rédacteur n'étant ni infaillible ni clone robotisé.

Ensuite, le lecteur/acheteur décide modulo son libre arbitre et la perception de ce qu'il lit, entend, juge et veut in fine...

N'oublions jamais que nous entendons tous la même chose (aux courbes de réponse de nos oreilles près) mais que nous n'y apportons pas la même importance, puisque porteurs de goûts différents.

Le débat objectivité vs subjectivité ayant dès lors toute sa légitimité !

Bons choix, bonnes écoutes...
DT
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 55
Inscription: 02 Juin 2005 9:22
Localisation: Toulouse
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Juil 2005 13:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Juil 2005 14:19

Bonjour,

J'ai cessé d'acheter les revues Hifi depuis peut,je n'y trouvait plus grand interet.

Il y a suffisamment de magasins pour voir et écouter les nouveaux produits,et je ne parle pas du net(forums,sites des construceurs)

Eric
Eric B
 
Messages: 1037
Inscription: 24 Déc 2002 13:53
Localisation: Clermont Ferrand
  • offline

Message » 14 Juil 2005 15:29

Eric B a écrit:Bonjour,

J'ai cessé d'acheter les revues Hifi depuis peut,je n'y trouvait plus grand interet.

Il y a suffisamment de magasins pour voir et écouter les nouveaux produits,et je ne parle pas du net(forums,sites des construceurs)

Eric


surtout que le prix de 3 revues hi-fi = +/- le prix d'un CD

:wink:
Naother
 
Messages: 730
Inscription: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles

Message » 14 Juil 2005 16:34

Eric B a écrit:Bonjour,

J'ai cessé d'acheter les revues Hifi depuis peut,je n'y trouvait plus grand interet.

Il y a suffisamment de magasins pour voir et écouter les nouveaux produits,et je ne parle pas du net(forums,sites des construceurs)

Eric


Pareil, j' ai juste un abo à Stereophile et de temps en temps je m' abonne aussi à TAS.
Les revues francaises c' est fini pour moi.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 14 Juil 2005 17:50

nico- a écrit:
Eric B a écrit:Bonjour,

J'ai cessé d'acheter les revues Hifi depuis peut,je n'y trouvait plus grand interet.

Il y a suffisamment de magasins pour voir et écouter les nouveaux produits,et je ne parle pas du net(forums,sites des construceurs)

Eric


Pareil, j' ai juste un abo à Stereophile et de temps en temps je m' abonne aussi à TAS.
Les revues francaises c' est fini pour moi.


Ne t'enverraient-elles pas les numéros où tu passes des publicités gratuitement ? Si elles ne le font pas, c'est que tout a bien changé, car c'était quand même une sorte d'obligation contractuelle.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Juil 2005 18:12

Si si je recois bien ces numéros, certaines revues m' ont meme abonné sans que je le demande.
Ca fait plaisir aux copains qui passent, personnellement je ne les lis meme plus :D
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 14 Juil 2005 18:21

La NRDS mise à part dont la lecture me prend environ 1 heure et demi, les autres me prennent environ 30 minutes. Avec parfois un p'tit plus pour trouver les erreurs et approximations de Haute Fidélité dans les papiers !


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Juil 2005 18:37

haskil a écrit:La NRDS mise à part dont la lecture me prend environ 1 heure et demi, les autres me prennent environ 30 minutes. Avec parfois un p'tit plus pour trouver les erreurs et approximations de Haute Fidélité dans les papiers !


Alain :wink:


une nouvelle version du jeu des 7 erreurs, en somme ? :mdr:
Naother
 
Messages: 730
Inscription: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles

Message » 14 Juil 2005 18:40

Par papier, pas par revue :lol:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Juil 2005 19:08

La réalité est très simple : la presse hifi ne mérite pas le nom de presse !

Du moins pas au sens ou je l'entends, et je connais un peu la partie étant moi-même journaliste dans la presse économique.
Les journalistes ont le droit de se tromper, d'être approximatifs quand les délais de bouclage les obligent à rendre le papier alors qu'il leur aurait fallu un ou deux coups de fils supplémentaires... A condition de travailler avec honnêteté intellectuelle et surtout avec indépendance.

Or si dans tous les secteurs cette indépendance est difficile à conserver, c'est impossible dans celui de la hi-fi car le modèle économique ne le permet tout simplement pas.
Les canards ont une diffusion payée de 14 000 exemplaires au maximum (pour la NRDS). C'est peu.
Ils sont diffusés essentiellement par abonnements. Or cela coûte très cher aux journaux car il faut compter avec les tarifs promotionnels et les cadeaux pour redruter l'abonné.
Les revenus majoritaires proviennent donc des annonceurs, qui sont ravis de payer pour toucher efficacement une cible difficile à atteindre autrement.

Impossible donc de se fâcher avec ces derniers. Les plus redoutables : les importateurs qui font venir en France plusieurs marques étrangères. Une critique de l'une d'entre elles ? Fini les prêts de matériels et les achats de pages de pub pour toutes les marques concernées (pour quelques mois au moins...).

C'est pourquoi les couvertures mettant en avant une enceinte ou un ampli sont toujours le fruit d'un accord commercial et qu'il ne faut s'attendre à rien d'autre qu'une belle plaquette documentaire à l'intérieur. C'est pourquoi la plupart des comparatifs ressemblent à l'Ecole des Fans (tout le monde a gagné !). C'est pourquoi jamais un produit ne décroche moins de quatre étoiles sur cinq. C'est pourquoi on ne lira jamais de tests de cables en aveugle. C'est pourquoi à l'inverse on lit parfois des papiers dythirambiques sur des charlatans qui vendent à prix d'or des solutions bien mis-térieuses sensées bonifier l'écoute...

Pour conserver leur bonne conscience, les journaux avancent qu'il sort de toutes façons aujourd'hui très peu de produits vraiment mauvais. Et que lorsque c'est le cas ils préfèrent ne pas en parler plutôt que de se fâcher avec la marque.

Cela ne veut pas dire qu'il faille jeter aux orties la presse hifi. Mais il ne faut la lire que pour savoir ce qui sort, voir de (parfois) belles photos et connaître en détail les caractéristiques techniques des objets présentés.

Mais je pense que vous saviez déjà tous cela ?
matsch
 
Messages: 94
Inscription: 24 Sep 2003 16:54
Localisation: St-Cloud
  • offline

Message » 14 Juil 2005 19:09

Tiens, en parlant de la rigueur journalistique des revues spécialisées dans le matériel hi-fi, que pensez-vous des publications web telles que 6moons ou TNTaudio ?

En ce qui me concerne, j'aime assez bien le second (qui revendique modestement d'être la seule et unique revue complètement indépendante, et donc objective), entre autres pour les sympathiques rubriques DIY, mais je manque hélas de points de références pour ce qui est de leurs tests de matériel, alors je serais assez intéressé par vos avis éclairés. :)

merci :wink:
Naother
 
Messages: 730
Inscription: 29 Avr 2005 1:39
Localisation: Bruxelles

Message » 14 Juil 2005 20:22

matsch écrit : La réalité est très simple : la presse hifi ne mérite pas le nom de presse !

Du moins pas au sens ou je l'entends, et je connais un peu la partie étant moi-même journaliste dans la presse économique.
Les journalistes ont le droit de se tromper, d'être approximatifs quand les délais de bouclage les obligent à rendre le papier alors qu'il leur aurait fallu un ou deux coups de fils supplémentaires... A condition de travailler avec honnêteté intellectuelle et surtout avec indépendance.


Et à part dans un quotidien et dans une certaine mesure dans un hebdomadaire, les délais de bouclage des mensuels ne placent pas le journaliste dans une telle situation...

Or si dans tous les secteurs cette indépendance est difficile à conserver, c'est impossible dans celui de la hi-fi car le modèle économique ne le permet tout simplement pas.


Il peut néanmoins ne pas tomber aussi bas qu'on le devine parfois.



Les canards ont une diffusion payée de 14 000 exemplaires au maximum (pour la NRDS). C'est peu.
Ils sont diffusés essentiellement par abonnements. Or cela coûte très cher aux journaux car il faut compter avec les tarifs promotionnels et les cadeaux pour redruter l'abonné.
Les revenus majoritaires proviennent donc des annonceurs, qui sont ravis de payer pour toucher efficacement une cible difficile à atteindre autrement.


Ne pas oublier néanmoins que les NMPP prennent 50 % du prix de vente au passage pour les ventes en kiosque et que pour exister en kiosque il faut mettre beaucoup de papier en place, comme on dit dans le jargon, et s'attendre à du bouillon : autre mot du jargon qui représente les invendus.

Impossible donc de se fâcher avec ces derniers. Les plus redoutables : les importateurs qui font venir en France plusieurs marques étrangères. Une critique de l'une d'entre elles ? Fini les prêts de matériels et les achats de pages de pub pour toutes les marques concernées (pour quelques mois au moins...).


Et les fabricants français qui, étant les papas des produits, supportent à peu de chose près aussi bien les remarques faites à leurs produits qu'à eux mêmes... Cependant, rares sont ceux qui pèsent lourds. Cependant, les importateurs multimarques auxquels tu fais allusion ne pèsent parfois pas plus lourds que les fabricants français : plusieurs marques, certes, mais réunies sur une seule page de publicité.

En revanche, le refus du prêt de matériel est fréquent : à part les grands constructeurs japonais qui râlent très rarement, faut vraiment les trainer dans la boue, et qui acceptent plus facilement de prêter leur matériel quand bien même il sert souvent de faire valoir, les autres c'est parfois un peu sportif et il arrive même aux revues d'en faire état de façon quasi subliminale...


C'est pourquoi les couvertures mettant en avant une enceinte ou un ampli sont toujours le fruit d'un accord commercial et qu'il ne faut s'attendre à rien d'autre qu'une belle plaquette documentaire à l'intérieur.


Là, c'est un peu exagéré : particulièrement quand il y a plein d'appareils en photo de distributeurs, fabricants différents sur la même couverture. Je me demande même parfois, si ce n'est pas une parade trouvée par les revues pour ne pas avoir à céder à la pression de certains distributeurs ou fabricants.

Si l'on regarde bien les revues : la NRDS est souvent multimarques sur sa couverture, moins les autres.


C'est pourquoi la plupart des comparatifs ressemblent à l'Ecole des Fans (tout le monde a gagné !).


Il faut plutôt lire en les lignes :-?


C'est pourquoi jamais un produit ne décroche moins de quatre étoiles sur cinq.


Certes, mais le commentaire, parfois, surtout dans le domaine vidéo est peu ambigu.

C'est pourquoi on ne lira jamais de tests de cables en aveugle.


C'est pourquoi surtout la NRDS, par exemple, n'en fait pas du tout : vraisemblablement pour ne pas crouler sous les demandes des annonceurs d'en faire... Et comme, ils n'y croient pas beaucoup aux vertus des cables, en tout cas pas suffisament pour trouver les mots suffisamment subtils pour décrire ce qu'ils entendent : les plus sérieux n'en parlent pas !

C'est pourquoi à l'inverse on lit parfois des papiers dythirambiques sur des charlatans qui vendent à prix d'or des solutions bien mis-térieuses sensées bonifier l'écoute...


Malheureusement c'est dans deux revues qui n'ont pas besoin des publicités des "poètes de l'effet magique" qui en auront fait le plus sur le sujet... et bien sur Haute Fidélité qui en a besoin de cette publicité.
Pour autant, certains forumeurs entendant dur comme fer les effets de certains de ces gris gris magiques, il n'y a pas de raison que des testeurs dans certaines revues les entendent eux aussi et trouvent les mots pour décrire ce qu'ils ont entendu...

Pour conserver leur bonne conscience, les journaux avancent qu'il sort de toutes façons aujourd'hui très peu de produits vraiment mauvais. Et que lorsque c'est le cas ils préfèrent ne pas en parler plutôt que de se fâcher avec la marque.


Ce qui, entre nous, n'est pas trop faux, enceintes mises à part. Il existe surtout des produits très mal placés en prix public. Et comme, de toute façon, ils ne parlent pas de tout ce qui sort, ce qui serait impossible...

Cela ne veut pas dire qu'il faille jeter aux orties la presse hifi. Mais il ne faut la lire que pour savoir ce qui sort, voir de (parfois) belles photos et connaître en détail les caractéristiques techniques des objets présentés.


pour les belles photos : ça va. Pour connaître en détail les caractéristiques techniques, en revanche : bernique !

Mais je pense que vous saviez déjà tous cela ?


On a déjà évoqué ces problèmes, mais il est toujours bon de le refaire en nuançant parfois un peu le propos.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Juil 2005 21:47

Et Diapason ? J'en ai parfois entendu dire du bien.
Pio2001
 
Messages: 5911
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 14 Juil 2005 21:53

Pio2001 a écrit:Et Diapason ? J'en ai parfois entendu dire du bien.


Oui, mais si je ne m'abuse, c'est un journal de musique qui parle "un peu" de Hi-Fi. :wink:

Après tout, il faut peut-être lire la critique des disques dans le NRDS :lol:


A+
bstleve
 
Messages: 1625
Inscription: 27 Aoû 2002 7:58
Localisation: Sous la pluie (91)

Message » 14 Juil 2005 21:55

Pio2001 a écrit:Et Diapason ? J'en ai parfois entendu dire du bien.


Ils n'ont pas besoin de la pub des marchands de grigris et c'est pourtant eux qui leur ont fait la promotion la plus énorme...

Ils n'en n'ont pas besoin, car ils ont les disques, les instruments, les institutions musicales, les festivals, la hifi traditionnelle et qu'ils font beaucoup moins de BE de hifi qu'une revue purement haute fidélité.

Car certains y croient dur comme fer... ils sont donc sincères. Comme quoi les choses doivent, en ce domaine précis, être envisagés aussi sous cet angle.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message